Bienvenue, Invité

Répondre au sujet: Re:ORAN VILLE MARTYR LE 5 JUILLET 1962

Nom
Sujet
Boardcode
B) :( :) :laugh: :cheer: ;) :P :angry: :unsure: :ohmy: :huh: :dry: :lol: :sick: :silly: :blink: :blush: :kiss: :woohoo: :side: :S :evil: :whistle: :pinch:
Message
Agrandir /  Réduire
Saisir le code Captcha code Type characters you see. (Click on image to refresh)
Type characters you see.
 * 

Historique du sujet: Re:ORAN VILLE MARTYR LE 5 JUILLET 1962

Max. affiche le(s) dernier(s) 6 message(s) - (Dernier message affiché en premier)
il y a 11 ans #1388

Oranie

PETITION ADRESSEE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
LA VERITE SUR LE MASSACRE DU 5-7-1962 A ORAN


Il est important de faire connaître et signer cette pétition au plus large publique , afin, qu 'elle puisse être prise enfin, en considération par notre Président, nous familles de disparus , nous voulons que le gouvernement Français reconnaisse sa responsabilité dans le massacre du 5 juillet 1962 à Oran,et la raison de son refus de porter assistance à la population CIVILE innocente.

www.petitionduweb.com/VERITE_SUR_LE_MASS...62_A_ORAN_-4955.html

Faites la circuler dans tous les blogs et les forums que vous connaissez, d'avance merci.

oran1962.free.fr/
il y a 11 ans, 3 mois #1353

Oranie

Bonjour à tous en ce 14 juillet, un de plus où l'on fait les "beaux".....

Les Forces françaises en présence à Oran le 5 juillet 1962, passibles de non-assistance à personnes en danger

En fonction des Archives militaires et des destinataires des circulaires du Commandement du "Secteur Autonome d'Oran" nous pouvons donner la liste des unités et des effectifs (18 000 hommes) présents à Oran ce jour-là. Lorsque l'on pense que sur presque un millier d'officiers présents on peut compter sur les doigts d'une ou deux mains maximum ceux qui ont eu le courage de transgresser les ordres, on reste sidéré, car certes, il y eut le Général Katz obéissant avec zèle à De Gaulle mais le reste ne fut pas particulièrement glorieux, le plus hardi étant le lieutenant FSNA Kheliff commandant de Compagnie du 30è BCP qui mena une action longue et loin de sa base sans bien connaître la ville d'Oran.

En fait ce 5 juillet à Oran fut ponctuellement la journée la plus sanglante depuis le début de la guerre d'Algérie à nos jours.
Mais elle a surtout le triste privilège d'être un cas unique dans l'histoire où une armée sur le terrain en place à proximité de ses ressortissants civils désarmés et pacifiques les laisse se faire massacrer par des éléments étrangers sans intervenir (sauf cas rares et isolés).
Si on doit reparler du 17 octobre 61 à Paris qui a eu lieu en pleine guerre d'Algérie alors que le FLN était encore "l'ennemi officiel" pourquoi, pas de cette journée occultée par l'historiographie gaullienne et FLN, qui a eu lieu après la fin supposée de toutes les hostilités et en voie d'effacement de notre histoire avec son millier de victimes identifiables et appelées hypocritement "disparus".
D'autre part cette journée fut un des actes fondateurs de l'Etat Algérien dans sa composante militaro-mafieuse manipulatoire et provocatrice dont les effets sont plus que jamais présents à ce jour.
il y a 11 ans, 3 mois #1342

Oranie





Dessins de herby datant de 7 ans, et toujours l'omerta sur le 5 juillet 1962 à Oran, cela contrarierait le zizi bouteflicka lui qui demande repentance à corps et à cris
http://oran1962.free.fr/
Temps de génération de la page: 0.25 secondes
Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Qui est en ligne ?

Nous avons 18 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui280
mod_vvisit_counterHier743
mod_vvisit_counterSemaine1539
mod_vvisit_counterMois17124
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com