Bienvenue, Invité

Répondre au sujet: Re: les legislatives 2007 et les RONA

Nom
Sujet
Boardcode
B) :( :) :laugh: :cheer: ;) :P :angry: :unsure: :ohmy: :huh: :dry: :lol: :sick: :silly: :blink: :blush: :kiss: :woohoo: :side: :S :evil: :whistle: :pinch:
Message
Agrandir /  Réduire
Saisir le code Captcha code Type characters you see. (Click on image to refresh)
Type characters you see.
 * 

Historique du sujet: Re: les legislatives 2007 et les RONA

Max. affiche le(s) dernier(s) 6 message(s) - (Dernier message affiché en premier)
il y a 10 ans, 5 mois #844

cleopatre

Bonjour à tous et toutes,

Au vu de la très faible mobilisation, lors de ces élections législatives et des résultats, on peut faire le constat suivant :

- Pourquoi s'évertuer à réclamer le droit de vote, aux immigrés, car dès lors qu'ils sont français, ils ne votent pas ???

- Le pouvoir des grands partis est absolument indéniable, et un petit candidat libre ne peut se faire une place, la démocratie est elle en danger ???

Je dirais OUI mais, non pas? par le choix des électeurs, mais par le choix des partis politiques qui n'investissent que leurs semblables. Et les rares fois où ils acceptent de choisir, une personne issue du peuple, ils la positionnent dans un endroit où elle rencontrera d'énormes difficultés.

Ce qui m'amène à penser, que les choses restent immuables et que nous allons nous retrouver, avec une assemblée identique à la précédente, sans représentation réelle du peuple souverain.

A qui la faute ??? A nous, les électeurs, qui n'avons toujours pas compris que l'évolution de la France, sera dans ces nouvelles têtes, ces nouveaux militants et ces nouvelles personnes intègres qui ne sont pas prêtes à être achetées ou manipulées.

En ce qui concerne Nafissa REDJIMI-BARASCUD, on peut lui tirer notre chapeau, car elle a mené trois batailles à la fois mais elle a tenu bon et même si son score est négligeable, elle a démontré que, parmi les RONA, il y a des gens honnêtes, qui ne sont pas des béni-oui-oui, et qui ne sont pas à vendre.

Pour avoir défendu la fierté d'être RONA, l'honneur de nos parents, et démontré que nous ne sommes pas de simple arrivistes, prêts à tout accepter : ni privilèges ni menaces, je pense que nous devons lui témoigner un grand RESPECT pour son courage et sa détermination.

Elle n'a pas renié ses origines, elle nous a démontrés, elle une femme et fille de Harki, que l'on pouvait tout tenter, et que dans l'échec, il y a de l'espoir, car nous découvrons des gens "bien" chez nous.

NAFISSA REDJIMI-BARASCUD bravo !!!!!

Cordialement
CLEO
il y a 10 ans, 5 mois #843

yannick

Le site de N. Nedjimi-Barascud affiche en première page le message de soutien de l'Association B.Boualem ainsi qu'un lien vers le site de la Coalition. Voilà un exemple qui remet à sa "juste" place l'attitude "timorée" d'autres candidats qui "nettoient" leur CV au moment des élections. D'autant que le programme des activités de la candidate qui apparait sur la page d'accueil montre bien qu'on peut tout à fait représenter la diversité des citoyens sans rien renier de son parcours personnel. Un exemple que d'autres, qui bénéficient pourtant de bien plus d'appuis que Mme Barascud feraient bien de méditer...
il y a 10 ans, 5 mois #841

yannick

Il est en effet étonnant, à l'ère de la toute-puissance médiatique et de la transparence "tous azimuts" qu'une personne qui décide de faire une carrière politique pense pouvoir passer sous silence une partie de sa biographie. Une personnalité publique devrait savoir que, à tort ou à raison, les média vont s'intéresser à son parcours, sans compter certains de ses adversaires politiques plus ou moins bien intentionnés.
Par contre, je trouve très significatif ce que dit le responsable de l'UMP à propos des gens issus de l'immigration qui ne voteront pas pour J. Bougrab. Là, je pose une question: quelle "Histoire" de France ont appris ces jeunes nés en France de parents immigrés et qui sont allés à "l'école de la République"?
En bonne logique, la seule question au moment de choisir pour qui voter devrait être le programme du parti ou du candidat et non l'origine de ce dernier? D'où vient ce rejet d'un candidat au motif qu'il serait fils ou fille de harki sinon de la transmission par l'école (et des média peu scrupuleux sur l'emploi des mots...) d'une vision de l'histoire toujours à sens unique qui contribue à ostraciser, d'une manière scandaleuse, une partie des citoyens ?
Je pense qu'il y a là la preuve évidente que ce "devoir de mémoire" tendancieux et simpliste sur la colonisation, relayé par la bien pensance journalistique, ne fait que perpétuer le ressentiment chez de nombreux jeunes issus de l'immigration.
Au lieu de remettre en question la mythologie du FLN, on ne fait que les maintenir dans un nationalisme intolérant et absurde, basé sur l'ignorance et donc aisément manipulable par des partis ou des responsbles politiques (Jack Lang et la repentance...) prêts à toutes les démagogies pour se constituer une clientèle.
Le résultat: la division des citoyens et donc la tentation pour certains de "retoucher" leur parcours personnel pour faire bonne figure dans des circonscriptions difficiles. Mais, pour terminer sur une note positive, je dirais que tout ceci rend, par contraste, bien plus digne d'intérêt le combat de N. Redjimi-Barascud et de M. Ferkiaoui qui se sont toujours placés sur le terrain de la transparence. Ce sont eux qui feront bouger les choses.
il y a 10 ans, 5 mois #840

cleopatre

Bonsoir à tous et toutes,

Donc, si nous faisons le compte sur la masse des candidats, issus de la fameuse "diversité", nous avons, seulement, deux candidats RONA :

- Jeanette BOUGRAB investie, par l'UMP mais, qui omet de rappeler qu'elle est une fille de Harki.

- Nafissa REDJIMI-BARASCUD non-investie, par l'UMP mais, qui crie, haut et fort, son statut de RONA.

L'ump ne se serait elle pas tromper de candidat à investire ????

Les promesses de SARKOZY commencent mal trés trés mal !!!

Et, pour revenir aux positions, de Monsieur AZNI, qui avait lancé un appel au vote, pour SARKOZY, j'aimerais bien l'entendre, sur ce sujet, car, en effet Khader, chacun a le droit de penser ce qu'il veut et de voter pour qui il veut sans subir aucune influence.

Mais là ou je suis moins d'accord, c'est quand on se souvient de nous, pour un bulletin de vote, et non pas quand il s'agit de soutenir l'un des nôtres.

Alors présidents d'assos, un peu plus d'humilité et d'actions à l'avenir !!!!!

cordialement

Cléo
il y a 10 ans, 5 mois #839

Oranie

Bonsoir Khader, et tous les amis,

C'est dommage que Jeannette Bougrab n'assume pas son ascendance, c'est-à-dire qu'elle a vite compris en politicienne avertie qu'elle devait se ranger du côté des chacals.

Mais renier ses racines ne lui portera pas bonheur. Elle est entrée à l'UMP en 2002, et a été propulsée par Mazeaud rencontré lors d'un stage de trois mois au Conseil Constitutionnel. Elle est de droite quand il s'agit d'économie et de gauche sur les questions de société comme l'homoparentalité. En 2004 Sarkosy prend les rênes du parti, et elle refuse d'être secrétaire nationale aux Harkis ou à l'intégration.

Elle s'attribue "une certaine énergie pour avoir réussi à sortir de son milieu".

Il est vrai qu'elle est dans une circonscription pas facile, et un membre de l'UMP issu de l'immigration a dit : "Elle est fille de Harki, les enfants d' immigrés ne voteront pas pour elle".

N'empêche que l'on doit toujours être fière de ses origines et de ses racines. Ses parents ont contribué à sa réussite et elle doit leur en être reconnaissante, car ce sont d'honnêtes travailleurs qui ont tout donné pour leurs enfants, malgré tout ce qu'ils avaient subi d'injustice et d'abandon.
il y a 10 ans, 5 mois #838

Khader

Bonsoir Cléo, Kim et à toutes et tous les internautes,

Jeannette BOUGRAB me déçoit, de plus en plus, car j'avais, plutôt, une bonne opinion d'elle, en raison de son cursus exemplaire.



Or, non seulement, dans l'émission "Complément d'Enquête", sur France 2, elle a continué à se déclarer, de manière mensongère, "issue de l'immigration" mais, de surcroît, elle "triche", sur elle, dans la biographie qu'elle a publiée, sur son propre blog, en zappant tout ce qui a un lien avec son statut de "fille de Harki" !!!

Après avoir utilisé, les RONA, tels un "tremplin politique", elle se revendique, fallacieusement, à présent, comme une "immigrée", par simples calculs clientélistes et électoraux, surtout, dans la circonscription parisienne où elle se présente.

Cela fait plus "chic", chez les "bobos" et, plus racoleur chez les "beurs" ! Honte à vous, Jeannette, de renier ce que vous êtes alors que c'est un "secret de polichinelle" !!!

D'ailleurs, la presse gauchiste et ses concurrents s'empressent de lui rappeler, CE QU'ELLE EST VRAIMENT (comme par exemple, la voix-off, la contredisant, dans le reportage sur F2) !!!

Enfin, on se demande, à juste titre, ce que peut bien faire, Jeannette BOUGRAB, à l'UMP, puisqu'elle semble, davantage, emplie d'une idéologie de gauche (voire proche des Indigènes de la République), que de celle d'une droite musclée ?

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI


P.S. A LIRE LA BIO EXPRESSE DE JEANNETTE BOUGRAG PUBLIEE SUR SON BLOG OFFICIEL : http://www.bougrab.typepad.fr/

Bio express

Jeannette Bougrab : un itinéraire d'énergie

Née en 1973 dans le village de Déols (Indre), où ses parents sont arrivés dix ans plus tôt.

Etudes et diplômes :
1993-1997 : Faculté de droit à Orléans
1998-2002 : Doctorat de Droit public à Paris (la Sorbonne)

Depuis 2002, Jeannette Bougrab est professeur de droit et finances publiques à la Sorbonne

Engagements et missions :
2002 : Elle est nommée au Haut Conseil à l'Intégration par le Premier ministre
2003 : Alain Juppé l'appelle comme Conseiller politique auprès de lui à la présidence de l'UMP
2004 : Jeannette Bougrab siège au Conseil d'administration de l'Institut du Monde Arabe sur proposition du Ministre des Affaires étrangères
2004 : Nicolas Sarkozy lui confie le développement des nouvelles adhésions
2005 : Luc Ferry lui propose de siéger à ses côtés au Conseil d'analyse de la société qu'il préside.
2006 : Jean-Louis Borloo la nomme au Comité de suivi du Plan de cohésion sociale
2007 : Elle fonde l'association "Les Gazelles" dont le but est de développer les PME pour créer des emplois à Paris.
Temps de génération de la page: 0.30 secondes
Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Qui est en ligne ?

Nous avons 40 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui266
mod_vvisit_counterHier289
mod_vvisit_counterSemaine2558
mod_vvisit_counterMois7820
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com