Visite de Nicolas SARKOZY puis de Thierry BRETON en Algérie flniste : Quand l'Etat français plie le genou face aux égorgeurs et aux poseurs de bombes du FLN qui ont génocidé 150000 Harkis !!!

La France vend l'honneur, de son Peuple, contre quelques avantages économiques et électoralistes !!!

Nicolas SARKOZY et Ségolène ROYAL, sont-ils assez compétents, fiables, intègres et patriotes pour être aptes et dignes de conduire la destinée de la République Française et du Peuple Souverain ?

Quels sont les « mots idoines » susceptibles de pouvoir exprimer, de manière explicite, la réalité de notre écœurement et de notre colère légitime, en regard de cette « soumission abjecte et intolérable », envers l’Algérie du FLN,  par la quasi-totalité de notre « classe politique sans classe » (et sans dignité) ?

Comment, peut-on s’autoproclamer « principal pays des droits de l’homme » en s’érigeant, constamment, en « donneurs de leçons universelles », alors que les « princes qui nous gouvernent » ne cessent de « copiner » et de « magouiller », avec les pires « dictateurs de la planète », pour lesquels les termes « démocratie », « liberté », « justice », …  sont « inconnus au bataillon » ?

Nicolas SARKOZY, patron de l’UMP et candidat en lice, pour les Présidentielles de 2007, s’apprête à s’envoler, pour Alger, afin de faire, lui-aussi, son « allégeance solennelle et personnelle », au « gnome despotique du FLN », Ziziz BOUTEFLIKA et autres « satrapes corrompus de céans ». En outre, notre Ministre de l’Intérieur aurait emporté, dans ses bagages, selon ses propres déclarations, l’annonce officielle de l’abrogation des visas et d’une "repentance" inique et unilatérale, au nom du Peuple Français, en faveur des Algériens qui pourront venir, dans ce contexte, nous « coloniser », en force, à leur tour, via notre Code de la Nationalité et de la Binationalité (droit du sol et double nationalité) et notre absence de souveraineté territoriale de fait !!!

Et une fois, le « champ de l’obédience commerciale » labouré, par notre « Superflic kärchériseur », ce sera au tour de notre Ministre de l’Economie, Thierry BRETON, de venir quémander, de très hypothétiques commandes, pour le MEDEF, qui iront grossir, comme d’habitude, le carnet des Russes et des Chinois, certes, moins « courtisans » que nos dirigeants mais, à l’évidence, plus respectés et plébiscités !!!      

Seulement, le « despotat flniste » ne veut plus se contenter, uniquement, de ces susvisés « cadeaux », d’ores et déjà, acquis (fins des visas, aides financières, ….), puisque son Premier Ministre, Abdelaziz BELKHADEM (un autre Ziziz tout aussi tyran), exige, désormais, de la France, qu’elle reconnaisse ses « crimes durant la colonisation » ( ?). Mais de qui se moque-t-on ? Le Front de Libération Nationale et sa branche armée l’ALN ont commis, entre 1954 et 1962, les pires « exactions barbares et criminelles » (même les plus inimaginables), sur les « populations civiles » de toutes les ethnies et confessions, afin d’instaurer, la terreur et le chaos, pour s’accaparer, in fine, le pays et ses richesses. En n’omettant pas, le « génocide harki » (plus de 150000 anciens supplétifs massacrés après le cessez-le-feu violé du 19 mars 1962 à 12 heures).

En conséquence, il serait temps que notre Président de la République, Jacques CHIRAC, son gouvernement, nos parlementaires et, tout le reste de la Classe Politique CESSENT CETTE MASCARADE qui nous ferait (presque) « regretter » le Général de Gaulle et ses "perfidies" !!!

Faudrait-il inventer, des lois sanctionnant la « haute trahison » et les « crimes et délits antipatriotiques et antirépublicains », de nos élus et représentants, car nous commençons, réellement, à « toucher le fond », en matière de grotesque voire de « grand-guignolesque » ? Devrait-on, également, saisir, l'Organisation des Nations-Unies (ONU), en vue de nous trouver, des "terres d'asile", afin de mettre un terme à ces 44 années de calvaire en guise de très singulière récompense (punitions de mérite, dirons-nous !) pour avoir servi la "mère-patrie" ?

Pendant ce temps-là, nos « présidents d’associations aux membres évaporés ou virtuels » ont décidé de poursuivre, sine die, leur « sieste (dé)militante », avant de lancer, à Paris, le 18 novembre 2006, des « Etats Généraux des Harkis et leurs Familles mais sans Généraux », afin de « déclarer leur flamme », à ces "politiciens sans foi ni loi et sans scrupules", qui nous méprisent et ridiculisent tant. Je reviendrai, plus exhaustivement, sur cette « OPA clientéliste sur les RONA » en devenir.

Khader MOULFI

P.S. A lire ou a relire mon article précédent sur le sujet par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/99/2/ et le forum y afférent : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,376/catid,4/.

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  

  

 

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui393
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine965
mod_vvisit_counterMois3183
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com