Le Georges FRECHE, les Harkis et les Bleus : une fable très amorale !!!

Après avoir qualifié, les Harkis, de "sous-hommes", le Sieur FRECHE récidive et refuse de voir la "vie en noir" dans son "rêve bleu très clair" !!! Les vrais racistes seraient-ils de gauche ?

Tout pourrait contribuer à la rédaction, d’un plagiat des célèbres « Fables de La Fontaine » (le titre, les personnages, ...), avec une « morale », en guise d’épilogue. Sauf qu’il s’agit, en l’espèce, d’une sordide « réalité tragicomique » et, aucunement, d’un « récit imaginaire didactique » !!!

Rassurez-vous ! Je vous épargnerai, les vers désuets et les alexandrins, afin de vous conter, les très affligeants « errements septimaniens en série », en n’utilisant que ma « prose » à cet effet. En outre, je poserai, en préambule, la question suivante : « Le football vaut-il mieux que les Anciens Combattants de la France ? ».

 

En l’occurrence, je me souviens, avec consternation et colère, de la très grande « hypocrisie nationale », lorsque notre odieux « Bwana Georges » avait qualifié, de « sous-hommes », le samedi 11 février 2006, à Montpellier, pendant que la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis (et ses partenaires et sympathisants) dénonçait, dans une indifférence quasi-générale, la « profanation de notre stèle et de sépultures de RONA », lors d’un rassemblement silencieux, à Roubaix, ce jour-là (boycotté par la majorité municipale roubaisienne de la gauche plurielle, les amis politiques de M. FRECHE).

 

Malgré la gravité, de ces « déclarations douteuses », notre Président de la République et VRP (à temps partagé), Jacques CHIRAC,  à l’instar de tous les membres de son Gouvernement (Nicolas SARKOZY, Michèle ALLIOT-MARIE, Dominique GALOUZEAU DE VILLEPIN, …)  et de la classe politique de gauche et de droite, n’ont pas cru devoir s’exprimer, avec indignation et fermeté, en se plongeant soit dans un « mutisme très profond » soit en faisant le « minimum syndical » (cf. mes articles précédents sur le sujet par les liens suivants : http://www.coalition-harkis.com/content/view/20/2/ et : http://www.coalition-harkis.com/content/view/42/2/) !!!

 

Même nos sempiternels « droits de l’hommiste et antiracistes de salons » (MRAP, SOS RACISME, Ligue des Droits de l’Homme, …) n’ont pas estimé l’utilité d’organiser, une de leurs fameuses « manifestations unitaires », car il ne fallait pas froisser, à l’évidence, leur « électorat gauchiste et franco-algérien piloté par le FLN et leurs porteurs de valises » !!!

 

Certains ont prétexté n’avoir « rien entendu », comme le sinistre Jack LANG (retourneur de veste professionnel, sans scrupules et dignité, qui était, en cette période, en « campagne de fayottage », en Septimanie, pour sa chimérique investiture PS aux Présidentielles de 2007), qui fut frappé d’une soudaine « surdité de conjoncture » (eh oui, l’abus de décibels lors des « gay-pride » et autres « techno-parades » est redoutable pour l’ouïe d’un « béni-oui-oui » mis devant le fait accompli ). Sans oublier, le « couple démagogique en conquête élyséenne et des 4500 voix frêchiennes », Ségolène ROYAL et François HOLLANDE, ayant opté pour minimiser, ce « tsunami verbal », en se bornant à tenter de justifier l’injustifiable, à savoir, que : « Georges FRECHE n’avait pas insulté, les Harkis mais, des Harkis ! » (et alors, le fait de proférer, des injures instaurées par Adolphe HITLER et ses nazis, ne saurait être minimisé, le cas échéant, par le nombre exact des diffamés), ce qui était UBUESQUE !!!

 

Pour être complet, il convient de rappeler que les « militants RONA » avaient été exclus, sciemment, du débat public et médiatique, au moment de cette polémique récupérée par les « arrivistes » (politiciens de tout bord, droits de l’hommiste et antiracistes sélectifs, …) et nos « benouiouis de service » tenant à s’accaparer, en exclusivité, cette « controverse », en balançant, en catimini, son petit "communiqué perso".

 

Or, hasard ou coïncidence ? Le « Seigneur de Septimanie », à quelques jours du procès, en vue de faire sanctionner, son « racisme anti-harkis », a déclamé que : « Il y avait trop de blacks dans l’équipe de France de football car les blancs sont nuls !!! ». Sans préjudicier de son « caractère raciste » indéniable, lesdites allégations relèvent, davantage, du « crime de lèse-majesté », à l’égard de la « sacro-sainte équipe nationale » (familièrement, désignée par les Bleus), que de la réelle défense de nos « concitoyens noirs » d’autant plus que les susvisés « injuriés starisés » ont les moyens de se défendre (avec leurs fortunes respectives, le soutien de la FIFA, de l’UEFA et de la FFF, …), ce qui n’était pas le cas des Harkis et leurs Familles (abandonnés, une fois de plus, par la Nation et la "mère-patrie") !!! 

 

Mais, de M.M. CHIRAC à VILLEPIN, en passant par SARKOZY (Président et futur candidat de l’UMP) et notre Dame Ségo (candidate investie par le Parti Socialiste), tout le monde s’est mis à crier, cette fois-ci, « Haro sur cet affreux jojo ! ». La morale de cette « fable amorale » serait : « A force de ne se soucier que de ses propres intérêts et de sa communauté, l’unité des Français finira par imploser ! ».

 

En conséquence, j’invite, tous nos « repentis de circonstance » (politiciens, intellectuels, sportifs, droits de l’hommiste et antiracistes, artistes, …) à venir soutenir, les Harkis et leurs Familles, le jeudi 30 novembre 2006 à 14H00,  au Tribunal Correctionnel de Montpellier (relevant du Tribunal de Grande Instance de céans), pour que Georges FRECHE (le baron local mais, non moins, beauf et lourd) devienne un vrai « ennemi de la République et de ses valeurs » et, pas simplement, celui des Harkis et leurs familles, des « blacks des Bleus », … !!! Notre collectif sera représenté, parmi les 89 parties civiles constituées, par l’Association des Français Rapatriés d’Afrique du Nord (AFRAN – seule structure RONA et patriotique pouvant, légalement, ester en justice au nom des anciens combattants) et, je compte y participer, en personne, afin d’effectuer un reportage pour « coalition-harkis.com ».

 

Enfin, ces dérives permettent de relancer, au plus fort, la nécessité d’un grand débat public et national, durant la campagne électorale des Présidentielles et Législatives de 2007, afin de définir, explicitement, ce qu’est un citoyen (ses droits et ses devoirs spécifiques), dans la perspective d’organiser, courant 2007, un « référendum salutaire et incontournable » sur le Code de la Nationalité (abrogation de la double-nationalité et du droit du sol) et notre politique en matière d’immigration de peuplement et/ou de travail, … Car il y a, vraiment, « péril en la demeure » à régler cette problématique, en total statu quo, depuis plus de 30 années !!!

 

Je conclurai en m’interrogeant sur la question suivante : « Les vrais racistes sont-ils de gauche ? ».

 

Affaire à suivre…

 

Khader MOULFI

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 41 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui669
mod_vvisit_counterHier843
mod_vvisit_counterSemaine3519
mod_vvisit_counterMois669
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com