Jean-Louis DEBRE et plusieurs Députés français "flirtent" avec le FLN !!! 

Nouveau camouflet étatique à l'égard des Harkis, leurs Familles et des Pieds-Noirs !!!

A peine rentré de mon petit "périple hexagonal", afférent à notre "opération de soutien à Amid TOUALBIA" dont le procès fixé, initialement, le 19 janvier dernier, vient d'être "renvoyé aux calendes grecques", par le Tribunal Correctionnel de Paris, j'ai appris, avec consternation, la visite douteuse et opportuniste, en Algérie, de Jean-Louis DEBRE et d'une délégation de parlementaires de tout bord, tentant une ultime "prosternation", devant le FLN, pour essayer d'arracher, à tout prix (incluant le déshonneur et l'antipatriotisme), avant les prochaines échéances électorales, la signature de ce "traité d'amitié franco-algérien" que nul peuple ne désire de part et d'autre !!! 

C'est un "secret de polichinelle" que notre actuel Président de l'Assemblée Nationale, très certainement, le seul et unique "grognard chiraquien" resté fidèle, à ce jour, à Jacques CHIRAC, est "l'émissaire de la dernière chance" envoyé, officieusement, par le Chef de l'Etat, afin de lui permettre, un éventuel mais très aléatoire "coup d'éclat", dans la perspective de faire plébisciter, le cas échéant, la candidature non grata, de notre "monarque ripoublicain", pour lequel le "compte à rebours décisionnel" (de se présenter ou pas à sa propre succession) vient de commencer. Or et eu égard à la "désintégration républicaine en marche", ce "protocole d'inimitié flniste", ne semble être une priorité que pour M. CHIRAC (à des années-lumière des véritables préoccupations de nos compatriotes). Que dire de plus sur ces "turpitudes élyséennes et parlementaires" hormis de s'offusquer, une fois encore, au plus fort, face à leurs sempiternelles "perfidies dans un intérêt électoraliste personnel" ? 

Néanmoins, nous faudra-t-il subir, ad vitam aeternam et de façon cyclique, les "agissements félons", d'un membre de la famille DEBRE ? Quand on sait que Michel DEBRE (le père du Président du Palais BOURBON), est l'un des principaux protagonistes, avec le Général DE GAULLE, du "drame harki et pied-noir", que l'Etat français, ses Institutions, la presse et les médias, ... s'efforcent d'occulter voire de nier et de réviser depuis 44 années !!!  

Par souci d'équité, il convient de constater que tous les partis politiques ayant un groupe parlementaire, à l'Assemblée, sont impliqués, eux-aussi, dans cette "honte nationale", en l'occurrence :  Jean-Christophe LAGARDE (UDF), Jean-Marc AYRAULT (président du groupe socialiste), Jean-Jacques BRUHNES (député PCF) et Hervé DE CHARETTE (député UMP et ancien ministre des affaires étrangères). En conséquence, la majorité des candidats en lice, pour les Présidentielles de 2007, sont concernés, par ce "comportement antipatriotique", essentiellement, Nicolas SARKOZY, Ségolène ROYAL et François BAYROU et, l'on ne peut que s'interroger, derechef, sur la "sincérité", de leurs "discours hypocrites, démagogiques et clientélistes", tant à l'égard des Harkis, de leurs Familles et des Pieds-Noirs que de la Nation tout entière, puisque leurs "paroles" sont contredites, au quotidien, par leurs "actes" !!!

Que penser, de ces personnes voulant accéder, aux plus hautes fonctions étatiques et, ne cessant, en amont, de nous ridiculiser et de nous couvrir d'opprobre, aux yeux du monde ? Un pays qui se dit respectueux, des droits de l'homme, peut-il "draguer", de la sorte, tous les "satrapes et criminels de la terre" (amnistiés ou pas) ? La réponse est NON et, surtout, quand il s'agit du "gnome despotique du FLN", Ziziz BOUTEFLIKA et ses "sbires de bas vol" !!!

Après Nicolas SARKOZY, c'est au tour du Sieur DEBRE d'aller "honorer", les prétendus "martyrs du FLN" (assassins de milliers de victimes civiles de toutes origines et confessions à l'instar du génocide de 150000 Harkis et de plusieurs milliers de Pieds-Noirs après le cessez-le-feu violé du 19 mars 1962 à 12 heures), ce qui demeure, manifestement, une trop étrange "exception française" (voire anomalie psychique et politique), tendant à célébrer des "terroristes remis in bonis a posteriori" (?) Pauvre France ! La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis adresse, aux "intéressés", UN CARTON ROUGE, pour cette nouvelle "autoflagellation affligeante", sous couvert abusif et illégitime de la République Française (donc du Peuple Souverain non-consulté sur la question), de la part de nos "politiciens sans scrupules en campagne de séduction clientéliste des binationaux franco-algériens placés sous l'égide de leurs despotes flnistes" (n'est-il pas temps d'abolir la double-nationalité anticonstitutionnelle ?) !!! 

L'attitude décriée équivaudrait à celle d'un père de famille qui laisserait se faire insulter et frapper, son épouse et ses enfants et, qui ferait, de surcroît, des "papouilles enflammées", au tiers qui persécute les siens (no comment) !!!

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

 

P.S. Je mettrai, en commentaire, ci-dessous, toutes les réactions face à cette conjoncture grotesque et n'oubliez pas de consulter le forum y afférent (ouvert par notre membre Oranie) par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,604/catid,4/.

 

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Jean-Louis DEBRE en bédouin du désert (?)

Plus ridicule que lui, tu meurs !!!

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 32 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui438
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine1010
mod_vvisit_counterMois3228
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com