Roubaix : La Coalition Nationale des Harkis, l'Association des Français Rapatriés d'Arique du Nord (AFRAN), VME & Consorts boycotteront la projection privée du documentaire anti-harkis "Li Fet Met" (Le Passé est Mort).
Nul n'est prophète en son pays, surtout, en France, où le sens de l'honneur étatique est très aléatoire !!!
Depuis le début, de cette polémique, tous les protagonistes ont adopté, la "politique de l'autruche". A ce jour, aucun signe de repentance, quant à cette diffamation publique, à l'encontre des Harkis (incluant les autres dénominations employées pour désigner les anciens supplétifs calomniés) et, de surcroît, aucun communiqué officiel, de la part de nos diffamateurs (La Tribu, Ville de Roubaix, le CRRAV, le FASILD devenu l'ANCSEC, le CNC, ...), dans la perspective de nous présenter des EXCUSES OFFICIELLES ET SINCERES mais, également, de démentir leurs "allégations anti-harkis" pour tenter de désamorcer ce "climat explosif" !!!
En dépit de plusieurs mises en demeure adressées, par nos soins, la situation est restée, en statu quo, hormis nos actions et notre détermination ayant conduit, notamment, à une rencontre, lundi dernier, avec le Secrétaire Général de la Préfecture du Nord, en compagnie d'une délégation de plusieurs associations de RONA (AJIR Roubaix, ADH, MICRA, Trait d'Union, AFRAN et -VME dont j'étais le mandataire en l'occasion-).
Or, nonobstant l'absence d'évolutions et autres prises de responsabilités, de la part de tous nos "détracteurs", il a été annoncé, une "projection privée", aujourd'hui, à 18H00, de ce "documentaire", pour les responsables associatifs roubaisiens et autres personnalités, en vue de tenter, une fois de plus, de nous "rouler dans la farine" (voire le ridicule) !!!
D'ailleurs, qui nous invite, réellement, à cette "diffusion de la dernière chance" pour eux-mêmes ? Le Maire de Roubaix, M. René VANDIERENDONCK ? Que nenni, apparemment, puisque, malgré l'extrême gravité de cette conjoncture de provocations très alarmante et délictuelle, ce dernier, à l'exception d'une "lettre ubuesque et partisane", n'a pas accepté, d'une part de nous recevoir et, d'autre part, de se positionner, publiquement et clairement, sur ce "camouflet gravissime", à l'égard des Harkis et leurs Familles, dont il est, rappelons-le, le co-financier, le soutien logistique et le diffuseur dans son propre magazine municipal ès qualité de Directeur de la Publication.
Alors qui nous convie en définitive ? La Tribu (association détentrice des droits de ce documentaire agrémenté de ladite promotion insultante et fallacieuse et, auteur de ces infamies racoleuses envers les Harkis) qui s'est refusée, pour le moment, de faire une quelconque initiative démontrant sa bonne foi (retrait des écrits décriés, communiqués de presse rectificatifs en ce sens, ...) ? Nul ne le sait car tout est dans le flou et l'instrumentalisation des RONA contre les RONA !!!
Ils se bornent à dire, haut et fort, à l'instar de leurs comparses susvisés, que leur film n'a rien à voir, avec leur publicité diffamante et anti-harkis, alors pourquoi avoir insulté, dans ce contexte, gratuitement, les Harkis, si tel était le cas (cessez de nous prendre pour des gogos !) ?
En outre, quel est le véritable objet, de cette "séance en catimini" ? Puisque le Maire a déclaré, explicitement, dans sa missive, qu'il ne s'opposerait pas à cette diffusion, diffamation ou pas ( ?). Alors, si c'est pour débattre dans le vide, tout en faisant une opération de COM, pour nos persécuteurs, ce sera sans nous, car il ne s'agit, en rien, d'une médiation mais d'une manipulation dilatoire et écran de fumée, aux fins de créer, le trouble et la division, au sein des RONA, de la presse et des médias.
Dans ce contexte, libre à certains présidents d'associations harkies, de Roubaix, d'aller "discuter l'bout d'gras", avec celles et ceux qui ont diffamé, leurs pères, tout en maintenant, leurs allégations odieuses mais, notre collectif et ses partenaires n'iront pas !!!
Outre les démarches effectuées (saisine du Procureur de la République, expertise du documentaire, ...), par la Préfecture du Nord, nous venons de lancer, un référé d'heure à heure, devant le Tribunal de Grande Instance de Lille, en vue de faire interdire, le cas échéant, à titre conservatoire, l'intégralité  de ce "concept anti-harkis en boule de neige". De plus, une plainte avec constitution de partie civile est en cours de dépôt.
Et, au besoin, la projection du documentaire se fera, contradictoirement, devant le président du tribunal, ce qui sera plus utile que dans le cadre de cette "opération caution morale RONA" qui se déroulera, ce soir, à Roubaix, pour pas grand-chose in fine !!!
Quand on pense que le simple mot "racaille" avait mis le "feu aux poudres" (surtout aux voitures des gens modestes en fait), en 2005 et, que le terme "tortionnaire à plein temps" donné, aux Harkis, par les mêmes "pseudos humanistes de salons", ne dissuade pas, les représentations avérées ou usurpées des Harkis et leurs Familles, d'engager un "dialogue bidon", avec nos "détracteurs", maintenant leurs assertions diffamatoires sans regrets ni remords ! Tout est question de NIF (le nez en arabe pour désigner le sens de l'honneur et de la fierté) !!! 
Affaire à suivre...
Khader MOULFI 
P.S. A lire et/ou à relire les articles précédents sur le sujet : http://www.coalition-harkis.com/content/view/125/2/ et http://www.coalition-harkis.com/content/view/127/2/.
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 34 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui447
mod_vvisit_counterHier951
mod_vvisit_counterSemaine2672
mod_vvisit_counterMois4890
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com