Azouz BEGAG serait-il une "taupe franco-algérienne" au service du FLN et de la "Chiraquie" ? La double-nationalité est-elle anticonstitutionnelle et antinomique ?
Laissez-vous bercer et berner par les "trémolos soporifiques et démagogiques" du Sieur BEGAG !!!
 

On se souvient, toutes et tous, de la sordide époque de la "guerre froide", entre le "bloc soviétique" (et ses alliés rouges et roses) et l'Occident, au cours de laquelle Moscou s'évertuait à infiltrer, ses "agents", au sein des "puissances capitalistes", engendrant de nombreux "faits divers romanesques". Sans omettre, bien entendu, le financement et le contrôle, du Parti Communiste Français et Consorts, par les Bolchevistes from C.C.C.P !!!

En l'espèce, les "leçons du passé contemporain" ont-elles servi à quelque chose en définitive ? La réponse est, malheureusement, NON ! A en juger par la situation très alarmante et suicidaire, relative à la "citoyenneté", en France et, il paraît incompréhensible que ce "sujet primordial", pour l'unité nationale, soit, sciemment, "occulté", par tous les candidats en lice pour les Présidentielles 2007, pour cause de "clientélisme ethnique" (?).

La raison principale, de cette "désintégration républicaine en marche irréversible", est, manifestement, la "double-nationalité unilatérale" (car elle n'est pas reconnue par les pays d'origine de nos concitoyens hybrides) et le maintien du "droit du sol", faisant qu'une OPA insidieuse mais très agressive, sur l'Hexagone, depuis des décennies, est en train de prospérer, face à la "lâcheté" et à la "complicité antipatriotique" de nos dirigeants et autres soi-disant "contrepouvoirs soumis voire endoctrinés" (médias, intellectuels, historiens, professeurs, artistes, ....) qui ont, délibérément, laissé s'installer, en nos terres, les "Chevaux de Troie du FLN et autres Etats étrangers".

C'est un "secret de polichinelle" de déclarer que toutes nos Institutions sont, désormais, "colonisées", par des binationaux (roulant pour leurs pays respectifs et, aucunement, dans l'intérêt général de la France), tout en s'attachant à "atomiser de l'intérieur", la République une et indivisible, en la ridiculisant, en la mettant sur la voie de la "repentance éternelle" et en voulant l'internationaliser à sens unique (tout ce qui est à nous est à eux mais ce qui est à eux n'est qu'à eux) par une "spoliation annoncée de notre droit de vote exclusif réservé aux citoyens" !!! 

Il convient, également, de s'interroger sur le nombre exact, de ces "conquistadors légalisés", car le chiffre de 7 millions semble sous-estimé, si l'on se réfère à nos "yeux" et aux "demandes de réintégration à la nationalité française" effectuées, chaque jour, par les ressortissants de territoires étrangers devenus, sauf erreur de ma part, INDEPENDANTS ET SOUVERAINS DEPUIS LA DECOLONISATION (à lire et/ou à relire mon article consacré aux 100000 demandes algériennes par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/63/2/) !!! 

Comment se fait-il que le Peuple Français n'ait, jamais, été consulté, sur ces changements radicaux et antirépublicains, de la Nation et de notre "statut de citoyen", qui se sont perpétrés, à notre insu, dans les "alcôves d'initiés", ayant trahi la confiance et le mandat donné, par les Françaises et les Français, puisque ni Valéry GISCARD D'ESTAING ni François MITTERRAND et ni Jacques CHIRAC n'ont été élus en ce sens ?

Après le perfide défilé d'allégeance, au FLN et à son "gnome despotique", Ziziz BOUTEFLIKA, de nos politiciens de tout bord, en l'occurrence, Jacques CHIRAC, Michèle ALLIOT-MARIE, Philippe DOUSTE-BLAZY, François HOLLANDE, Nicolas SARKOZY, Jean-Louis DEBRE, Jean-Marc AYRAULT, Hervé DE CHARETTE, Jack LANG, ... C'est au tour, du "beur de service ministérisé et caricatural", Azouz BEGAG, d'aller courber l'échine, devant les "satrapes flnistes", afin de plébisciter, sans honneur et sans dignité, la signature de ce "traité d'amitié franco-algérienqu'aucun des peuples, de part et d'autre de la Méditerranée, ne veut en réalité à ce prix-là car, en amitié, il ne peut y avoir de "rapports de force et d'humiliation" imposés, unilatéralement, par l'une des parties  !!! 

Il est choquant et indécent, de surcroît, que la "dictature algérienne" ose demander, à l'Etat français, des "excuses officielles", pour ses "crimes coloniaux", en niant, ses propres "exactions barbares" (génocide de 150000 Harkis à l'instar de plusieurs milliers de Pieds-Noirs après le cessez-le-feu violé du 19 mars 1962 à 12 heures, les massacres et autres attentats aveugles sur les populations civiles de toutes origines et confessions entre 1954 et 1962 tant en Algérie qu'en Métropole, viols de musulmanes, rackets, ...), comme si l'on pouvait créer un "manichéisme rétroactif et idéologique des crimes contre l'humanité du FLN" et faire un "point de détail" du RESTE !!!

La France ne saurait se livrer, à ce genre de "pénitence forcée", sans avoir mis à jour, préalablement, sa propre histoire chronologique et factuelle, dans la perspective de se rappeler ce qu'était, réellement, le Front de Libération Nationale et sa branche armée l'ALN (massacre de Melouza en 1957, ...) qui n'étaient, à l'évidence, ni le Peuple algérien ni légitimes à signer les Accords d'Evian (arrachés, le 18 mars 1962, par la terreur et l'éradication de leurs concurrents messalistes et autres) afin de s'accaparer, via la tyrannie corrompue et liberticidel'Algérie et ses richesses, dans leurs intérêts personnels et, aucunement, pour celui du Peuple qui vit, depuis 45 années, un "calvaire" pire que la colonisation, ce que nul n'ignore sinon ce pays ne connaîtrait pas un tel "exode".

Mais, in fine, M. BEGAG, l'émissaire de Jacques CHIRAC, compte s'y prendre de quelle manière pour séduire BOUTEFLIKA ? En lui chantant du CERRONE ? En lui faisant un numéro de danse du ventre ? En lui récitant des poèmes ou en lui racontant ses célébrissimes "blagues à 2 balles" (les bégagueries) ?

Que nenni, notre Ministre délégué à la Promotion de l'Egalité des Chances (et du "communautarisme") devrait faire "profil bas" car il est très loin d'être le "citoyen exemplaire en matière d'intégration" et, ce "beurgeois bobo en devenir" n'a aucune leçon à nous donner dans ce domaine. D'autant plus que son "bilan" est catastrophique sur le terrain, quand bien même nous "mythomanerait-il" le contraire sans le moindre complexe !!!

Et, pendant que notre Azouz (qualifié de citoyen algérien par le despotat algérien alors qu'il est censé être un Ministre de la République Française) se prosterne, devant le FLN, Jean-Louis DEBRE vient d'inviter, le Président de l'APN, Amar SAÏDANI et une délégation de "tyrans", à "polluer", par leurs "présences non grata", nos "sanctuaires républicains". Pire encore, le Sieur SAÏDANI s'est permis, en toute impunité, de s'ingérer, dans nos affaires intérieures et nos lois votées, à la majorité, par nos parlementaires de gauche et de droite (?). 

Outre, la "couardise politicienne et arriviste", de Bernard ACCOYER (Président du Groupe UMP à l'Assemblée Nationale) lorgnant, sur le "vote des beurs", Bernard DEROSIER (Député PS du Nord et Président du Groupe d'Amitié France-Algérie) a osé déclamer, en toute malhonnêteté intellectuelle, que : "La loi du 23 février 2005 ne pourrait plus se voter, de nos jours, grâce au débat public et politique qui a eu lieu autour de cette polémique abusive et instrumentalisée !". Faut-il rappeler, au Président du Conseil Général du Nord que ladite loi avait été adoptée en seconde lecture et que l'amendement socialiste avait été rejeté. Par ailleurs, l'Opinion Publique était favorable, dans sa large majorité, au maintien de ces mesures législatives. Force est  de constater que sans le "filtre constitutionnel" utilisé, par Jacques CHIRAC, cette loi serait, toujours, en vigueur, qu'on se le dise !!!

Pour être complet, on se demande quelle légitimité aurait, dorénavant, Jacques CHIRAC (monarque ripoublicain déchu en fin de règne calamiteux) de nous imposer, à 60 jours des prochaines échéances électorales, ce "traité d'amitié franco-algérien" ? Si d'aventure, M. CHIRAC désirait se "pacser", avec BOUTEFLIKA, libre à lui de le faire mais, en revanche, de quel droit entend-il nous engager dans cette "romance contre-nature" ? Notre Président de la République avait été élu, en 2002, pour remettre la France debout et il a échoué sur tous les plans, alors qu'il prépare sa "retraite" sans aggraver notre situation, d'ores et déjà, chaotique et quasi-irréversible !!!

Quant aux autres candidats, à savoir, Ségolène ROYAL (honneur aux dames !), Nicolas SARKOZY, François BAYROU (l'inventeur ubuesque de la gauchoite !), Jean-Marie LEPEN, Philippe DE VILLIERS & Consorts, il serait temps qu'ils débattent, une fois pour toutes et contradictoirement, sur le "statut de citoyen" et notre nouveau "pacte républicain", afin de clarifier, de manière explicite, ce qu'est la Nation et, comment la faire vivre, ensemble, dans un projet collectif commun, en lieu et place de la diviser en permanence ? De plus, on s'étonne, à juste titre, que les "binationaux franco-algériens" ne soient, à aucun moment, critiques, à l'égard de la "dictature flniste", qui ne sont ni des "saints" ni des "modèles de démocrates éprouvés" !!!

Ah tiens ! Quid de la loi contre la double-nationalité promise par BOUTEFLIKA ? Lundi dernier, lors de l'émission de PPDA, sur TF1, un "illuminé fanatisé", prénommé Yacine, suggérait, à Dame Ségo la Démago, de transférer, pendant 6 mois, l'Elysée, à Clichy-sous-Bois (?). Faisons mieux, en implantant, la Présidence de la République Française, à Alger, pour que notre prochain président puisse recevoir, directement, ses ordres et instructions, du FLN, afin de marquer notre perte de souveraineté !!!

Enfin, les Harkis et leurs Familles devraient s'inquiéter, objectivement, de leur devenir en cette France flnisée et antipatriotique qui vient de les trahir une fois encore !!!

Affaire à suivre... 

Khader MOULFI

P.S. Vous pouvez consulter et réagir le forum y afférent par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,655/catid,4/.

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Photo illustrant le caractère "grand-guignolesque", de la situation, empruntée à nos amis du site : http://www.algerie-francaise.org/

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 36 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui70
mod_vvisit_counterHier740
mod_vvisit_counterSemaine2253
mod_vvisit_counterMois10880
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com