Quoi de 9 sur la planète Terre ? La revue de presse de "coalition-harkis.com" !!!

Cette bonne vieille "Planète Bleue" deviendrait-elle folle ?

Photo extraite du film "Le Voyage dans la Lune" de Georges MELIES (1902)

TRES IMPORTANT : LA FNACA nous répond et menace Khader MOULFI de poursuites judiciaires pour diffamation publique (à lire les commentaires ci-dessous et le forum ouvert par notre amie Oranie : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,676/catid,4/).

 

 

Les RONA (les Harkis et leurs Familles dans leur appellation administrative) considérés, en France, tels des "extraterrestres", commentent l'actualité du moment !!!

 

Je suis heureux d'inaugurer, cette nouvelle rubrique destinée à commenter, sans concessions et de manière satyriquel'actualité mais, sous le prisme d'un Rapatrié d'Origine Nord Africaine (RONA), en espérant faire, des émules et, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis  convie, les internautes, à proposer leurs propres "revues de presse déjantées" aux fins de publications sur ce site

En l'espèce, le "Politocard Circus" (pire que leurs marionnettes aux Guignols de l'Info sur Canal +nous offre, depuis plusieurs mois, un "spectacle consternant" (surenchères démagogiques et clientélistes, solutions placebo, ...), en dépit de la "désintégration républicaine en marche", comme si nos politiciens de gauche et de droite venaient, eux-aussi, d'une autre planète tant ils méconnaissent, manifestement, nos vrais problèmes et, n'est-il pas du devoir, de chaque citoyen responsable, de dénoncer, ces "dérives", avant qu'il ne soit trop tard ?

 

1) Démagogie populiste et irréaliste sur le SMIC.

 

Ségolène ROYAL et Jamel DEBBOUZE, qui est, finalement, le plus comique des deux ?

 

Ségolène ROYAL (candidate du Parti Socialiste) nous annonce, dès à présent, une augmentation du SMIC, à 1500 € bruts mais, dans 5 ans, dans la perspective de préparer, le cas échéant, son éventuelle réélection, en annonçant, d'ores et déjà, son programme pour 2012. Nous prendrait-elle, pour des "gogos", notre Ségo ?

 

Arlette LAGUILLER (L.O) et Olivier Besancenot (LCR), qu'ils ne nous fassent pas d'enfants à 2 !!!

 

Néanmoins, on peut faire beaucoup mieux, dans les "promesses fantaisistes", puisque l'infatigable Arlette LAGUILLER (pouliche à vie, de Lutte Ouvrière, qui devrait être classée monument historique de la présidentielle) déclame qu'elle le porterait, en cas de victoire électorale (déjà un mensonge ou plutôt un voeu chimérique), à 1500 € nets (cette fois-ci) et, immédiatement ! Le Père Noël (ou plutôt la Mère Noël) existe, c'est Arlette !!!

Conclusions. Nous serons, très certainement, le pays où le salaire minimum sera le plus élevé (et le temps de travail le plus court), du Monde mais, dans lequel il n'y aura plus un seul emploi à pourvoir, au vu de la conjoncture actuelle très alarmante et des licenciements collectifs et/ou individuels en série !!!

 

2) Les sondages en folie, ASSEEEEEEEEEEEEZ !!!

 

On n'en peut plus, de ces "sondages divinatoires" qui vont jusqu'à nous annoncer, avant le premier tour, le gagnant du second tour, des Présidentielles de 2007 mais, sans avoir le "casting final" des prétendants au titre suprême, car Jean-Marie LEPEN, José BOVE, Philippe DE VILLIERS, Nicolas DUPONT-AIGNANDominique VOYNET, Olivier BESANCENOT, Arlette LAGUILLER, ... Seront-ils dans les "starting-blocks" ou pas en définitive?

Une partie des X pouvant modifier la solution du problème s'ils obtenaient leurs 500 parrainages !!!

Ils sont, vraiment, "fortiches", nos "sondeurs" et, ils pourraient nous prédire, s'ils le voulaient, l'avenir et la météo (et pourquoi pas le quinté + dans l'ordre ?) ! Mais, en réalité, n'est-ce pas une façon insidieuse de conditionner, la population, afin d'orienter le vote, de nos concitoyens, en spéculant sur le "vu à la télé" ? A les écouter, quel est l'intérêt d'aller voter (pour celles et ceux n'entrant pas dans les statistiques de la pensée unique) car, selon leurs dires, les "jeux sont faits" mais, ne nous laissons pas manipuler !!!

Autre sondage surréaliste et perfide, celui commandé, par la FNACA (vous savez, ces prétendus anciens combattants mais, en fait, des appelés gauchistes du contingent n'ayant pas, évidemment, le code d'honneur, des vrais militaires et, voulant festoyer et célébrer, chaque 19 mars, en faisant fi des 150000 Harkis, des milliers de Pieds-Noirs et  des 300 soldats français qui furent génocidés, sciemment, par le FLN et ses "marsiens", après le cessez-le feu violé du 19/03/1962 à 12 heures). Ledit sondage allèguerait que 86 % des Français (es) seraient favorables pour commémorer, cette date morbide, grâce des "questions sournoises et dirigées appelant une réponse orientée". Je reviendrai, prochainement et plus longuement, sur ce sujet sensible et controversé.   

Encore un "dernier sondage ubuesque pour la route". Il paraît que 49 % des Français (es) considèrent, l'immigration, comme une "chance" pour la France (?). Je m'interroge, à juste titre, sur les réponses que donneraient, ces personnes, si on leur demandait : "Etes-vous prêts à accueillir, des immigrés, dans votre immeuble, dans votre quartier, dans l'école de vos enfants, dans votre lieu de travail, et. ?". Car en se référant, à ces chiffres hypocrites, on comprend,  très difficilement, que la discrimination et le racisme prospèrent autant au regard de trop d'immigration anarchique ? Rappelons-nous que, dans un sondage assez récent, plus de 67 % de la population, se déclaraient plutôt racistes, alors auquel des deux se fier in fine puisque la Nation devient schizophrène en "ne sachant plus sur quel pied danser" ?

 

3) Les Harkis et leurs Familles dans la campagne électorale.

 

De Nicolas SARKOZY, en passant par François BAYROU, Ségolène ROYAL et les autres, tous nos "candidats en lice" ont eu, au moins, une "parole de séduction clientéliste", à l'égard des Harkis et leurs Familles. Certes, nous préférons entendre, des paroles flatteuses, en lieu et place des sempiternelles injures et diffamations (très souvent subventionnées par les deniers publics) mais, faut-il remémorer, à tous les partis politiques détenant un groupe parlementaire, que l'Heure de Vérité était, lors des débats, à l'Assemblée Nationale et au Sénat, pour l'adoption de la loi du 23 février 2005 ? Or, ni M. SARKOZY (ès qualité de ministre) ni M. BAYROU ni Mlle ROYAL n'étaient présents, à ce moment, dans les hémicycles républicains ! Alors, remords et rédemption a posteriori ou simple calcul électoral ? D'autant plus que l'on a du mal à oublier les images suivantes.

De droite à gauche et de gauche à droite, tous les prétendus "amis" des RONA pourraient faire beaucoup mieux, que lécher les bottes, au "gnome despotique du FLN" Ziziz BOUTEFLIKA (ou en se pavanant avec Georges FRECHE comme Ségolène ROYAL), pour nous témoigner leur réelle amitié ! N'est-ce pas ? On reconnaît, parmi le "fans-club à Boutèf", notamment, Nicolas SARKOZY, François HOLLANDE, Jack LANG, Jean-Louis DEBRE, Jacques CHIRAC, Philippe DOUSTE-BLAZY et Michèle ALLIOT-MARIE (sans omettre les députés UMP, UDF, PS et PCF cachés derrière Mister DEBRE).

 

La suite au prochain épisode car le "Politocard Circus" ne cessera de nous étonner crescendo...

Khader MOULFI

Vous pouvez consulter et réagir sur le forum y afférent ouvert, par notre amie Oranie, par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,676/catid,4/

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

Commentaires  

#1
Khader 09 Mars 2007
DROIT DE REPONSE DE LA FNACA
Bonjour,
Alertés par un de nos adhérents harki, nous venons de découvrir l'article publié sur votre site et dont certains termes constituent une diffamation de la FNACA, à savoir.


"Autre sondage surréaliste et perfide, celui commandé, par la FNACA (vous savez, ces prétendus anciens combattants mais, en fait, des appelés gauchistes du contingent n'ayant pas, évidemment, le code d'honneur, des vrais militaires et, voulant festoyer et célébrer, chaque 19 mars, en faisant fi des 150000 Harkis, des milliers de Pieds-Noirs et des 300 soldats français qui furent génocidés, sciemment, par le FLN et ses "marsiens", après le cessez-le feu violé du 19/03/1962 à 12 heures). Ledit sondage allèguerait que 86 % des Français (es) seraient favorables pour commémorer, cette date morbide, grâce des "questions sournoises et dirigées appelant une réponse orientée". Je reviendrai, prochainement et plus longuement, sur ce sujet sensible et controversé. "

N'ayant aucune raison, à priori, de mettre en doute votre honnêteté intellectuelle, ni votre conception du "code de l'honneur", nous pensons que vous aurez à coeur de rectifier ces assertions diffamatoires sans qu'il soit nécessaire d'intenter une action en justice.


"DROIT DE REPONSE (art. 13 de la Loi du 29 juillet 1881)
La Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie, la FNACA, créée en 1958, est la seule association spécifique des anciens combattants en Afrique du Nord, et aujourd'hui la première association de combattants en France.
Elle regroupe actuellement plus de 370 000 adhérents, sans distinction de grades, d'opinions politiques ou d'origine ethnique.
Indépendante de tout parti politique, comme le stipule l'article 2 de ses statuts, elle agit pour la reconnaissance des droits matériels et moraux de tous ceux qui ont pris part à la guerre d'Algérie ou aux combats du Maroc et de Tunisie.
C'est à son action prépondérante qu'on doit notamment la reconnaissance de la qualité de combattant et le droit à la carte du combattant pour ceux d'Afrique du Nord en 1974, y compris pour les forces dites "supplétives" , et les améliorations qui ont été apportées depuis.
Elle agit, en effet, pour l'instauration d'une journée officielle du souvenir et du recueillement en mémoire de toutes les victimes civiles et militaires, qui ait un véritable sens historique. Ce ne peut être que le 19 mars, anniversaire du "cessez-le-feu officiel", approuvé en 1962 par 90,7 % des Français et retenu aujourd'hui encore par 86% de nos concitoyens qui rejettent la date arbitraire et sans signification du 5 décembre. (Sondage IFOP des 1er et 2 février 2007)
Le 19 mars, il s'agit non pas de "festoyer", mais de commémorer et de rendre hommage à tous les morts. De nombreux anciens harkis le comprennent et y adhèrent.


Je vous prie de bien vouloir publier cette mise au point dès réception, faute de quoi, nous serons au regret de saisir la Justice pour rétablir l'honneur des "prétendus anciens combattants".

Dans l'attente,
Recevez nos salutations très distinguées.

Wladyslas Marek,
Président national de la FNACA
#2
Khader 09 Mars 2007
Réponse de Khader MOULFI à la FNACA
Je tenais à rappeler, à M. Wladyslas Marek, Président de la FNACA, les points suivants :

- La FNACA est, effectivement, constituée, sauf erreur de ma part, d'une majorité d'appelés du contingent qui ne sont pas des militaires de carrière (contrairement à mon défunt père qui l'était de 1940 à 1962) détenant des principes et un code d'honneur spécifiques, en l'occurrence : on n'abandonne pas un "frère d'armes" à l'ennemi et on honore sa mémoire envers et contre tout.

Par ailleurs et afin de corroborer, mes assertions avérées, la FNACA a contribué, avec force et conviction, à faire "réviser", l'Histoire, en sollicitant et en obtenant, auprès des parlementaires (essentiellement de gauche), la qualification anachronique et dévoyée de "Guerre d'Algérie", via la loi de falsification historique, du 18 octobre 1999 (sous Lionel JOSPIN), en lieu et place la "pacification" qui est la seule version recevable.

Qu'on se le dise, la Guerre d'Algérie n'a, jamais, eu lieu et, c'est sur ce "mensonge d'Etat", a posteriori, que les Harkis sont qualifiés, à tort, de "collabos" et de "traîtres", alors qu'ils n'ont fait que combattre, les terroristes du FLN, qui faisaient de la vie, des Algériens arabo-musulmans, un véritable enfer.

Outre, l'octroi d'un statut d'anciens combattants, pour lesdits "appelés du contingent", cette loi révisionniste et négationniste avait pour but, plus insidieux, de venir conforter la propagande du FLN et de ses porteurs de valises (les traîtres amnistiés à notre patrie).

La date du 19 mars ne saurait être commémorée pour deux raisons. D'une part, les Accords d'Evian (signés le 18 mars 1962) ont été, délibérément, violés, par le FLN et ses marsiens, en raison du cessez-le-feu promulgué, le 19 mars 1962 à 12 heures et, rompu, dès le premier jour, engendrant le génocide annoncé, de 150000 Harkis, plusieurs milliers de Pieds-Noirs et 300 militaires français dits de souche (sans parler, des massacres parmi les populations civiles autochtones).

D'autre part, l'Etat français n'avait pas cru devoir prendre, aussitôt, des mesures coercitives, à l'encontre du GPRA, tout en saisissant la Cour Internationale de Justice, au regard de ces Crimes contre l'Humanité caractérisés.

Il convient de rappeler que le seul signataire algérien, des susmentionnés accords, étaient Belkacem KRIM, qui fut "évincé", par BEN BELLA (premier président de la dictature flniste), qui tenait à les modifier mais il n'en a pas eu le temps (les despotes poussant vers la sortie leurs concurrents).

Force est de constater que ces Accords d'Evian (et son cessez-le-feu parjuré) sont caducs d'autant plus que si la "pacification" est devenue, de manière odieuse et fallacieuse, une soi-disant "guerre", ce sont, désormais, les Conventions Internationales qui prévalent sur ces "accords déviants".

Quant à la FNACA, je ne les ai, jamais, vus et entendus nous défendre lorsque BOUTEFLIKA et consorts nous insultaient. Ou, plus antérieurement, oeuvrer pour nous faire sortir des camps de concentration (où étaient les humanistes à idéologie sélective et quid de Boris VIAN qui aurait pu nous écrire une chanson ?).

Je connais des gens très honorables, au sein de la FNACA mais, je suis hostile, à l'instar de la majorité des RONA, P.N. et autres Anciens Combattants, à cette commémoration morbide et irrespectueuse, pour la mémoire des défunts et autres martyrs français (de toutes origines et confessions), qui n'est pas, pour ces derniers, le symbole de la "quille" mais le début d'un génocide et d'un drame humain qui persiste à ce jour.

Peu important que vous ayez ou pas, des membres Harkis, dans votre association mais, pour ma part, je n'en connais aucun, à travers l'Hexagone, souhaitant cette date, en se remémorant la précédente "levée de boucliers" en 1999.

Quant aux sondages et autres référendums, je ne pense pas que les bonnes questions furent posées car, si en 1962, la France métropolitaine (méconnaissant la réalité des problèmes) avait approuvé, le génocide harki, c'est que sa notion des droits de l'homme est à revoir.

Bien entendu, vous pouvez, à votre guise, saisir la justice, à mon encontre, car je persiste et signe dans mes déclarations et, il est temps d'ouvrir, politiquement, judiciairement, publiquement, contradictoirement, ... Ce débat sur la trahison d'Etat, à notre encontre, de la part de nos gouvernants successifs, depuis 1962 et, les Crimes du FLN et de ses porteurs de valises.

D'ailleurs, l'instruction en exception de vérité que je solliciterais, le cas échéant, permettra de lever le voile tant sur la FNACA (et les chiffres allégués sur ses membres et leurs qualités) que sur la félonie étatique de la France (ses dirigeants mais pas la Nation) voulant nous « zapper » de l'histoire officielle qu'elle est en train d'écrire pour « séduire » la dictature algérienne.

Et, si d'aventure il me fallait être envoyé, devant le tribunal correctionnel, pour faire éclater la vérité, je n'hésiterais pas à prendre ce risque !!!

Très cordialement

Khader MOULFI
#3
jacques 09 Mars 2007
L'association des combattants en France, la plus importante, n'est pas la FNACA mais le Front National de Jean Marie LE PEN !
La FNACA ? Des combattants ? Au service de qui ?
#4
Khader 10 Mars 2007
Seuls les RONA seraient des diffamateurs
Je m'interroge, à juste titre, sur le 2 poids 2 mesures, concernant les vrais diffamateurs et les faux !!!

Quand on insulte, les Harkis, de "collabos" et de "traîtres", jusque dans les hémicycles républicains, ce n'est pas grave pour l'Etat français et ses institutions dont la justice.

Rappelons-nous que les magistrats de la Cour de Cassation avaient estimé, dans un arrêt de 2000, au nom d'une discrimination perfide, que le fait de qualifier, un et/ou plusieurs Harkis, de "collabos" et de "traîtres", relevait de l'opinion politique mais, aucunement, de la diffamation (?).

La Cour de Cassation avait, apparemment, retiré, de manière arbitraire, aux Harkis, le statut d'anciens combattants de la France et sur la base de quelle loi au demeurant ? Les juges sont tenus de faire appliquer, les lois votées, par les parlementaires et, non de nous imposer, leur vision idéologique de la société.

Lorsque l'on injurie, via les deniers publics, les Harkis, en les disant tous "tortionnaires" (incluant les SAS), on nous rétorque que c'est de la liberté d'expression !!!

Mais, lorsque les RONA dénoncent la commémoration, du 19 mars 1962, en donnant certaines précisions avérées, sur la FNACA, on nous dit qu'il s'agit-là de diffamation !!!

Nous n'accepterons, jamais, d'être de simples « points de détail » de l'histoire !!!

Les Harkis et leurs Familles (à l'instar des Pieds-Noirs) doivent-ils demander, une fois pour toutes, l'asile politique à de vraies démocraties, comme le prévoit la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948 que la France a ratifiée, dès le début, à l'ONU mais, dont elle a violé, la quasi-totalité des articles, au niveau des rapatriés ?

Très cordialement

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 5 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui226
mod_vvisit_counterHier402
mod_vvisit_counterSemaine3773
mod_vvisit_counterMois11947
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com