Nicolas SARKOZY et les Harkis : Nicolas était là mais pas le débat avec les RONA !

Nicolas, MEKACHERA et les RONA (les Harkis et leurs Familles), tout le monde était là !!! 

 

En préambule, à mon exposé ci-après et relatif à l'allocution, de Nicolas SARKOZY, à l'égard des Harkis et leurs Familles, en son "QG de Campagne", à Paris, ce samedi 31 mars 2007, je tenais à préciser, préalablement, que la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis demeurera APOLITIQUE, CRITIQUE ET OBJECTIVE jusqu'au bout des Présidentielles 2007. En effet, notre rôle ne consiste pas à devenir des "VRP en scrutins électoraux", pour les uns ou les autres mais, exclusivement, à recueillir, un MAXIMUM D'INFORMATIONS (sur des sujets spécifiques aux RONA ou pas car nous sommes des citoyens avant tout) et, de les commenter afin que chaque internaute puisse laisser agir, ensuite, son libre-arbitre, quand il sera dans l'isoloir. Quant au reste, notamment, pour les "basses besognes", il existe assez de "benouiouis de service" (N.D.L.R. Ce sont les fameux et consternants béni-oui-oui de chez nous), pour tenter de fairesans scrupules, la "pêche aux voix", en contrepartie de quelque "privilège virtuel" (no comment) !!!

C'est dans cette "optique-là" et, après avoir demandé l'avis, de nos internautes, que je me suis décidé, finalement, à me rendre, à l'invitation nominative, du "candidat de l'UMP", car je connais les "pièges", de ce genre d'évènements, où une simple "présence curieuse" peut être transformée, a posteriori, en "soutien indéfectible au Maître de Cérémonie de céans". Saluons, néanmoins, l'initiative, du susnommé, puisque, pour le moment, il est le SEUL, parmi tous les "grands candidats en lice", à avoir convié, les Rapatriés d'Origine Nord Africaine (RONA), à une réunion préélectorale et, nous attendons, en vain, une action similaire de la part des autres concurrents de tout bord.

En l'espèce, même Ségolène ROYAL (fervente adepte des "débats participatifs", avec tout le monde, sauf les Harkis et leurs Familles) n'a pas daigné répondre,  pour l'instant, à notre récent "défi" (cf. à lire et/ou à relire nos précédents articles par les liens suivants : http://www.coalition-harkis.com/content/view/132/2/ et http://www.coalition-harkis.com/content/view/137/2/) mais, les multiples "turpitudes socialistes", envers les Harkis, essentiellement, par son concubin (et, rappelons qu'en deux mots cela fonctionne aussi), François HOLLANDE, de son "conseiller spécial" (idem pour lui), Jack LANG et, du Maire de Paris, Bertrand DELANOË, dissuadent, à l'évidence, "Miss Bravitude", de se confronter à nous afin d'éviter les "questions dérangeantes" sur l'attitude du Parti Socialiste

Mais, revenons au sujet du jour...

 

ACTE I : LES RONA ETAIENT DEJA LA MAIS PAS NICOLAS !!!

 

14H45. J'arrive au "Quartier Général sarkozien" et, je constate qu'environ 100 représentants associatifs et/ou assimilés venus, de tout l'Hexagone, m'avaient précédé. J'ai pu, ainsi, voir et/ou revoir, de très nombreux amis (es) internautes, qui encouragent et soutiennent, notre action, ce qui me fait, toujours, chaud au coeur, puisque les énormes distances géographiques ne nous permettent pas, malheureusement, de se côtoyer plus souvent.

Photo de famille, devinez où est notre ami Samo ?

 

Acte II : MEKACHERA ARRIVA, LES RONA ETAIENT LA MAIS PAS NICOLAS !!!

 

15H45. Entrée en scène sans panache, de Hamlaoui MEKACHERA, Ministre délégué aux Anciens Combattants, qui semblait tout penaud et très embarrassé de se retrouver face aux RONA. Sa mission principale fut, apparemment, d'essayer de "chauffer la salle" en vue de préparer l'entrée, de Nicolas SARKOZY, qui se faisait un peu trop désirer. Certes, on pouvait comprendre, qu'un candidat aux présidentielles soit "overbooké" (tiens, je me mets à parler comme les bobos !) mais, ne dit-on pas que : "La ponctualité est la politesse des rois" ? et, cela vaut, également, au sein de notre "monarchie ripoublicaine" !!!

Mais, la "prestation", de notre Mékach'Oualou fut, évidemment, un véritable "bide" car, il est temps de réaliser, que ce dernier n'est plus en "odeur de sainteté", auprès de la plupart des RONA, qu'il avait instrumentalisés et méprisés depuis des décennies. Qu'on se le dise, une fois pour toutes, M. MEKACHERA n'est pas notre "Moïse nous guidant vers la terre promise !" mais, un simple "opportuniste décrié et illégitime" ne représentant que lui-même et ses très anecdotiques "benouiouis de service" restés, encore, fidèles à sa cause personnelle et à la leur car : "Qui sème le néant, récolte le mécontentement !". Par conséquent, il serait judicieux, pour notre ex-Ministre de l'Intérieur, de bouter, hors du champ politique et militant, ce "soutien sans intérêt" car il symbolise, le passé révolu et, une forme perfide et obsolète, de "pseudo militantisme harki" (mais vrai clientélisme acquis), rejetée en bloc, par les Harkis et leurs Familles, puisque ces "pratiques odieuses et douteuses" ont porté préjudice à l'intérêt général de toutes et tous depuis 1962 (à lire l'article très réaliste de mon ami Massi : http://www.harkis.info/portail/article.php?sid=1092410158&mode=&order=0&thold=0). 

 

Acte III : NICOLAS DEBARQUA ET LES RONA ET MEKACHERA ETAIENT DEJA LA !!!

 

Plus de 16H00. L'arrivée de la "star", Nicolas SARKOZY qui, nous jouait l'Arlésienne, depuis une heure, fut, relativement, "soft". Il est vrai que MEKACHERA n'ayant pas pu et su "ambiancer" (j'avais entendu ce terme original dans un navet cinématographique intitulé "L'ESQUIVE" que "l'intelligentsia" avait tenté de nous faire passer pour du grand Art !!!), l"auditoire très circonspect. On était loin de la "frénésie" orchestrée, lors de ses "meetings politiques", car 45 années de "promesses non-tenues" ont fini par rendre, les Harkis et leurs Familles, plus que "prudents" et force est de constater que nous ne sommes plus des GOGOS (hormis les "benouiouis de service", of course mais, pour des intérêts strictement personnels). Et, je suis persuadé que notre "orateur umpiste" l'a compris ce jour-là !!! 

Bien entendu, le célèbre adage : "Chassez le naturel et il revient au galop !" fut appliqué, à la lettre, par M. SARKOZY, qui est, indéniablement, un très grand "show man" expérimenté (surpassant de très loin, dans ce domaine, tous ses rivaux) et, qui parvînt, en quelques minutes, à reprendre l'assemblée en main. Il commença par s'affirmer, en "Maître de maison" (se voulant très respectueux du public présent), en rappelant à l'ordre, de manière humoristique, son équipe de campagne, ayant négligé certains points de confort (très peu de chaises installées alors que les Harkis sont très âgés, ...), ce qui le rendait plutôt sympathique et populaire (balaise le Nicolas !).

Concernant le contenu intégral de son "discours", je ne m'étendrai pas, davantage, sur sa teneur classique (reprenant, en général, nos propres revendications habituelles mais en souffrance depuis 1962) mais, il convient d'indiquer que le Président de l'Union pour un Mouvement Populaire (UMP) ne semblait pas maîtriser, cette fois-cison dossier et, il nous donnait l'impression de découvrir, son "texte",  peu de temps avant d'avoir débarqué au 18 Rue d'Enghien à Paris 10ème (siège de son QG). Il ne fut pas, dans ce contexte, ce "grand tribun talentueux de notoriété publique" mais, un simple lecteur à vue qui bafouillait, qui avait les "yeux rivés sur sa feuille" et la tête baissée, ...  Donc, sur le plan émotionnel et du spectacle, on resta sur notre faim !!!

Cependant et derechef, Nicolas SARKOZY parvint, à deux reprises, à susciter, un enthousiasme spontané, en annonçant, tout d'abord, que : " "S'il devenait Président de la République, il reconnaîtrait, immédiatement, la responsabilité, de l'Etat français, dans le drame harki et rapatrié !" (ce qui n'est pas une repentance mais une réhabilitation historique et morale, car cette "pénitence dans l'air du temps" n'est pas plébiscitée, au demeurant, par les RONA et les Pieds-Noirs, précisons-le !). Nul ne pourrait alléguer, objectivementqu'il s'agissait-là, d'une simple promesse démagogique et clientéliste, car pour ce "candidat issu du gaullisme", faire une telle "déclaration si riche en symboles et en autocritiquerequise, depuis 1962, par les Harkis, leurs Familles et les Pieds-Noirs, ne peut résulter que d'une réelle volonté politique à reconnaître, une "réalité" occultée,  par la gauche et la droite, depuis près de cinq décennies ! De plus, en le déclamant, publiquement, essentiellement, face à la presse et aux médiasN. SARKOZY ne pourra plus faire "marche arrière" en cas de victoire ou de défaite.

Ensuite, Nicolas SARKOZY a honoré, nos mères et leur courage (en général, elles sont zappées des discussions et discriminées, par l'Etat et ses Services, car elles ne détiennent aucun statut individuel, ce qui est choquant, indécent et, surtout, illégal et anticonstitutionnel !), lui valant une nouvelle "salve d'applaudissements", très contagieuse, puisque je me suis vu, moi-aussi, en train de "claquer des mains" car les "mamans", c'est sacré !!! 

A noter que l'intégralité du discours, de M. SARKOZY, sera publiée, dans les commentaires ci-dessous, à l'instar de ceux des autres candidats ayant fait, d'ores et déjà, des propositions à l'égard des Harkis et leurs Familles

 

Acte IV : NICOLAS S'EN ALLA AVEC MEKACHERA SANS DEBAT AVEC LES RONA !!!

 

A peine son discours achevé, Nicola SARKOZY décida de "prendre la poudre d'escampettesans débattre, avec les RONA, conformément à son invitation stipulant : "A quelques semaines d'une nouvelle étape pour notre pays, je crois nécessaire que nous puissions évoquer ensemble les sujets qui vous préoccupent...", en lieu et place du "monologue" de la part du candidat UMP !!! En conséquence, il nous fut impossible de lui demander, quelques éclaircissements utiles et afférents à son "plan harki", tout comme certaines explications, sur son étrange et récent "périple en terre fniste", au cours duquel il avait cru devoir déposer, une gerbe de fleurs (à gerber !), sur le "monument des terroristes et génocideurs du FLN" !!!

Conclusions : La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis veillera, le cas échéant, à remémorer, à Nicolas SARKOZY, ses "promesses électorales", en cas de victoire finale, aux Présidentielles 2007 ! Toutefois, ses "engagements" restent, pour l'instant, en toute impartialité, les plus explicites et les plus audacieux.

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

P.S. N'oubliez pas de consulter et de réagir sur notre forum y afférent par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,649/catid,4/.

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 26 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui400
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine972
mod_vvisit_counterMois3190
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com