Le débat télévisé : Ségolène ROYAL Versus Nicolas SARKOZY, vu par "coalition-harkis.com" !!!

Ségolène, la ROYAL "Nullitude" face à la soudaine "Zénitude" de Nicolas !!!

 

Que dire de ce second tour, des Présidentielles 2007, dans sa configuration finale ? Pas grand-chose puisqu'il réunit, fort logiquement, les deux plus grandes formations politiques françaises (en nombre d'adhérents revendiqués), en l'occurrence, le Parti Socialiste (représentée par Ségolène ROYAL) et l'Union pour un Mouvement Populaire (pris en la personne de Nicolas SARKOZY). Donc, jusque-là rien de très original  en vue d'engendrer, un réel scoop, en dépit de toutes les agitations affligeantes survenues ces temps-ci !!!

Certes, il y eut le très étrange "cas BAYROU" qui, semblant oublier qu'il avait été éliminé, dès le premier tour, s'était évertué à se comporter, en "joker", au point d'en devenir le "bouffon". Désavoué, de manière cinglante, par la quasi-totalité des parlementaires UDF (ralliés au candidat UMP), François BAYROU ne cesse de se ridiculiser en se croyant, à tort, PLEBISCITE, par le Peuple Français. Or, force est de constater que le "leader de la très éphémère gauchoite" (mélange aléatoire et utopique de gauche et de droite) ne fut, indéniablement, qu'un simple et très fulgurant "épiphénomène électoral", sans lendemain mais, pris à son propre "piège stratégique". 

Et, pendant que Ségolène continue à lui faire, la "danse du ventre", au grand dam de ses "alliés naturels de gauche et d'extrême gauche" (Les Verts, le PCF, ...), dans la perspective de s'accorder, ses "faveurs illusoires", M. BAYROU nous annonce, avec triomphalisme, la création d'un nouveau parti, à savoir, le Parti Démocratique (bonjour les crises de fou-rire lorsque les journalistes et autres seront amenés à en prononcer les initiales, tragicomique sans limites et sans le moindre complexe notre François l'ambidextre dyslexique !!!).

Néanmoins et nonobstant les énormes qualités innées "d'humoriste malgré-lui", de François BAYROU, revenons, sur ce fameux débat télévisé, en date du 02 mai 2007 à 21H00, entre Ségolène ROYAL et Nicolas SARKOZY, qui fut présentéde façon racoleuse et hâtive, comme un véritable "Choc des Titans" mais BOF BOF !!!  

 

Mais euhhhh, je peux encore être Président de la République au 3ème tour !!!

 

Pour celles et ceux qui s'intéressaient, d'ores et déjà, à la politique, on a pu prendre acte que les deux rivaux étaient égaux à eux-mêmes ! En revanche, pour les néophytes, tout était flou et incompréhensible, particulièrement, du côté ROYAL, en raison des "postures frisant l'imposture", des deux contradicteurs confrontésLa candidate socialiste s'est avérée agressive, démagogique et, parfois, très inquiétante quant à sa capacité d'être une éventuelle Présidente à la hauteur de la fonction. Pour sa part, Nicolas SARKOZY, au regard de sa nécessite de demeurer "zen", à tout prix, afin de faire taire sa "réputation sulfureuse d'antan", s'est affiché, à l'évidence, un peu trop passif et complaisant, envers son "interlocutrice frénétique et pathétique", pour ne pas être taxé de "macho primaire" dénigrant la première finaliste, au mandat suprême, sous la Vème République et, sur ce plan, c'est Dame Ségo qui s'est comportée en "mal-élevée" et en "empêcheuse de débattre au fond" (coupant la parole, s'énervant en permanence, abusant d'un rictus altier et déplacé, ...) !!!    

 

Au niveau de la forme et de la "bonne conduite", c'est Nicolas SARKOZY qui a gagné, la partie et, de surcroît, après la "vraie/fausse colère" (grotesque et ubuesque) de Mlle ROYAL.
  
Nicolas SARKOZY, la "zénitude" forcée !!!
  

Concernant le "fond", des discussions, on aura compris que Ségolène ROYAL nous formulait, en cas de victoirela promesse de ne jamais s'engager, sur les réformes sociales à venir, en se bornant à réunir, systématiquement, les "partenaires sociaux" (termes martelés des dizaines de fois) et, à ne rien changer en cas d'absence d'accords unanimes, ce qui relève de l'irresponsabilité et du "voeu pieux" !!! Comment un commandant de bord pourrait-il arriver, à bon port, s'il devait, en permanence, prendre l'attache, de son équipage et de ses passagers, pour fixer le cap idoine afin d'atteindre la destination déterminée ?

Après le "président observateur et passif", Jacques CHIRAC, Ségolène ROYAL nous prédit l'instauration, d'une "présidence par procuration" en ne prenant, jamais, de décisions fondamentales, sans "cautions morales", ce qui conduirait, la France, le cas échéant, au désastre et à l'anarchie et, à une véritable "escroquerie morale", auprès de ses électeurs, car ce ne serait pas, in fine, les élus du Peuple Souverain qui gouverneraient, le paysde manière effective mais, des tiers illégitimes.

 

Ségolène, la ROYAL "nullitude" !!!

 

Sur le programme socialiste,  on notera que les "emplois dits première chance" sont irréalisables, en réalité, puisque tous les traités européens (entérinés par la France, rappelons-le !) garantissent, à tous ses signatairesune concurrence libre et non-faussée. En offrant, gracieusementau secteur privédes salariés rémunérés, directement et intégralement, par des fonds publics, l'Etat français serait, aussitôt, rappelé à l'ordre par Bruxelles. Idem, pour ses "emplois jeunes" tant regrettés, par la gauche, pourquoi le PS ne les a-t-il pas transformés, dans ce contexte, sous le Gouvernement JOSPIN (entre 1997 et 2002), en emplois de fonctionnaires pérennisés, s'ils étaient d'utilité publique et autant indispensables à l'écouter ? Par ailleurs, on s'explique, très difficilement, le refus catégorique, de Mlle ROYAL, de répondre, de manière précise, aux questions explicites, de M. SARKOZY mais, il est évident qu'en s'évertuant à tenter de faire le "grand écart", entre l'extrême gauche et l'UDF, il lui était très ardu de se positionner, de façon tranchée, sans se déchirer !!!

Par contre, Ségolène a tenu à désavouer, pour des raisons obscuresFrançois HOLLANDE (son concubin de façade et, non moins, Secrétaire Général du PS), en disant le contraire de ses déclarations. Sans entrer, dans leur vie privée, il est surprenant que Mlle ROYAL se disant, honnête et sincère, n'ait pas osé avouer, dès le départleur séparation relevant du "secret de polichinelle" et du "mensonge par convenance" (?).

Nicolas SARKOZY nous a livrés, quant à luiun véritable projet de société, auquel on peut adhérer (ou pas), pour tout ou partie mais, qui a le mérite de nous annoncer la couleur sans équivoques. Pour le candidat de l'UMP, exit le "rêve français" de nous croire protégés, ad vitam aeternam, du reste du monde et de tous les prédateurs économiques et autres. L'ancien Ministre de l'Intérieur veut mettre un terme, également, à la "gestion fataliste du chômage de masse" en vigueur, dans notre pays, depuis plus de 30 ans, tant par la gauche que par la droite, acceptant que des Français (es) soient, sciemment, sacrifiés, sur l'autel du chômage de longue durée et, anesthésiés, en contrepartie, par des aides sociales infimes, pour acheter la fameuse "paix sociale". 

D'aucuns le jugeront, libéral et dur mais, il convient de reconnaître, en toute objectivité, que la République Française, a besoin de remettre, certaines "pendules à l'heure", afin de garantir sa survie !!!

Par conséquent, Ségo ou Sarko ? Bien entendu, nous ne donnerons, aucune consigne de vote, car il incombera, à chaque électrice et électeur, de faire son choixce dimanche 06 mailibrement, dans l'isoloir mais, il nous importait de donner un point de vue sans le moindre parti pris mais, sans être hypocrites, au vu  des 2 options de société proposées et de l'envergure intrinsèque de nos candidats en lice.

Alors votez pour qui vous voulez mais votez et rendez-vous, dimanche 06 mai 2007 à 20H00, pour connaître les résultats de ces élections présidentielles de 2007 et, qui sera notre nouveau Chef de l'Etat !!! Et, je vous invite à lire, préalablement, les 2 programmes respectifs.

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Commentaires  

#1
KIM 05 Mai 2007
En voulant jouer l'offensive,on ne sait pourquoi d'ailleurs, Sego s'est montrée condescendante, méprisante à l'égard de Sarko. Il eut été plus judicieux qu'elle se montra un peu plus courtoise avec son adversaire qui, comme chacun le sait, devait se mordre la langue pour ne pas l'envoyer sur les roses. En tout cas elle nous a montré son côté sombre : butée, capricieuse et hystérique, une vraie folle quoi! Quant au duo Bayrou-Sego, sans préjuger du résultat de l'élection, je crois qu'on l'a échappé belle.
#2
Khader 05 Mai 2007
Communiqué de C.L.A.I.R
C.L.A.I.R

Comité de Liaison des Associations
Indépendantes et Revendications des
Rapatriés

95 rue d'Amsterdam
75008 Paris
tél / fax 01 61 35 12 74



COMMUNIQUE

Les associations sous-signées, statutairement apolitiques et fidèles à leur ligne de conduite, n'entendent donner aucune consigne de vote mais tiennent à diffuser les informations suivantes.

Après avoir accédé aux états majors des deux candidats qui devaient arriver en tête, elles ont reçu de chacun un courrier sympathique à caractère général.

Le Comité de Liaison des Associations Indépendantes et Revendicatives de Rapatriés, a aussitôt fait part de ses observations, insistant sur les points importants pour les rapatriés d'Algérie, et demandé à être reçu.

Seul M N. SARKOZY a convié toutes les associations membres du CLAIRR à un large échange au cours duquel il a annoncé un certain nombre de mesures positives dont plusieurs répondaient à leurs demandes spécifiques, notamment :

- refus de repentance et de commémoration officielle du 19 mars ;
- reconnaissance des victimes civiles françaises de la guerre d'Algérie: mémoire due aux disparus, qualité de « Mort pour la France » et stèle nominative officielle à ces victimes innocentes, en particulier pour celles du 26 mars 1962 rue d'Isly à Alger...
- ouverture dans les domaines de l'indemnisation, du désendettement, des retraites.

M N. Sarkozy a confirmé ses promesses, dès avant le premier tour, par un courrier précis dont elles ont pris acte.

A ce jour, Mme S. ROYAL n'a invité aucune organisation de rapatriés à la rencontrer personnellement et n'a annoncé aucun engagement complémentaire.

Confiantes en la sagesse de leurs compatriotes, les associations signataires communiquent ces éléments de nature à les aider dans leur choix.


@ssociation des @mis d'@lgérianie

A.N.F.A.N.O.M.A Association Nationale des Français d'Afrique du Nord, d'outre-mer et de leurs amis

A.R.M.R Association des Rapatriés Mineurs lors du Rapatriement et des Pupilles de la Nation

Association des Familles des Victimes du 26 Mars 1962 et de leurs alliés

M.A.F.A Maison des Agriculteurs Français d'Algérie
#3
Khader 05 Mai 2007
Communiqué de Jeunes Pieds-Noirs
JEUNE PIED-NOIR INFORMATION
Voir pour plus de détails le site JPN : http://perso.wanadoo.fr/jeunepiednoir/jpn.wst
- Tel : 06 80 21 78 54

************************* *****
SECOND TOUR DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE 2007
Jeudi 3 mai 2007 : J-3

INQUIETUDE SUR LA SINCERITE DES ENGAGEMENTS DE Mme SEGOLENE ROYAL

Madame la Candidate à l'élection présidentielle,

Les multiples appels et messages des Associations de rapatriés vous demandant de les recevoir personnellement sont, à ce jour, restés sans réponse. Votre « Lettre ouverte aux associations de rapatriés et de harkis » du 26 mars 2007, qui avait pourtant suscité un intérêt certain par son originalité et ses ouvertures, aurait mérité des éclaircissements et des précisions de votre part.

Vous semblez ne pas vouloir rencontrer les Français rapatriés, qui sont pourtant pour beaucoup d'entre eux, comme vous, des « africains », ce qui est surprenant pour quelqu'un prônant le dialogue et la concertation avec tous les Français. Mais ce qui nous inquiète d'avantage c'est votre déclaration dans le débat d'hier de ne pas vous considérer engagée par les déclarations publiques faites en votre nom par François Hollande, Premier secrétaire du Parti Socialiste.

Or sur la première de toutes les revendications des Français rapatriés, François Hollande a affirmé que le Parti Socialiste « reconnaîtrait la responsabilité de l'abandon volontaire des harkis par le gouvernement français en 1962 » en soulignant que cette décision était prise « dans la continuité des engagements de Ségolène Royal » (cf. dépêche AFP du 10 avril 2007).

Que vous refusiez de ne pas recevoir les représentants des Français rapatriés est déjà choquant. Que vous n'assumiez pas les déclarations faites en votre nom par le premier responsable de la formation politique dont vous êtes issue constituerait une tromperie indigne, si vous étiez élue, de la première Dame de France, représentant le Peuple français, c'est à dire de tous les Français, rapatriés compris.

Plus de trois millions de Français d'AFN et d'Outre-mer rapatriés et leurs familles attendent donc une de vous prise de position claire, avant le second tour, sur votre engagement ou non de reconnaître la responsabilité de l'Etat français de 1962 dans les crimes commis contre les Français d'Algérie après le 19 mars 1962.

Dans cette attente,

Nous vous prions de croire, Madame la candidate à la Présidence de la République, à l'assurance de nos sentiments les plus distingués.



Mme Taouès TITRAOUI, Membre du Haut Conseil des Rapatriés, Maire-adjoint

Bernard COLL, Secrétaire général de Jeune Pied-Noir

Trois millions de Français rapatriés et leurs amis feront l'élection du prochain Président de la République

Consultez aussi notre site :
http://perso.wanadoo.fr/jeunepiednoir/jpn.wst
#4
Khader 06 Mai 2007
La "chinitude" sans "bravitude" de Ségo
Bonjour à toutes et tous les internautes,

Je me souviens, également, de la joute verbale : Ségo Vs Sarko, lorsque Mlle ROYAL a évoqué, un éventuel boycott des Jeux Olympiques de Pékin, eu égard au veto, de la Chine, à l'ONU, contre les résolutions destinées à sanctionner, le Soudan, dans le sordide et alarmant dossier du Darfour.

En l'espèce, Nicolas SARKOZY lui a rétorquée qu'elle s'était, pourtant, rendue, récemment, en Chine, tout de blanc vêtue (très déplacé, dans ce pays puisque c'est une couleur de deuil), tout en vantant la justice chinoise et sa rapidité.

Par conséquent, le candidat de l'UMP lui a fait remarquer qu'avant de donner, à nos sportifs, des consignes de boycott, il fallait qu'elle se les applique à elle-même !!!

Très gênée, la candidate du PS nous avait fait, une fois encore, une réponse à côté de la plaque.

Malheureusement, les "bourdes de chez bourditude", de Dame Ségo, sont intarissables depuis l'annonce initiale de sa candidature.

Le problème n'est pas qu'elle soit une femme et/ou une socialiste mais, surtout, qu'elle est, manifestement, très incompétente et plus démagogique que la plupart des hommes !!!

Si Azouz BEGAG a causé, indéniablement, un terrible préjudice quasi-irréversible, quant à la crédibilité des Français d'origine maghrébine, en politique, Ségolène ROYAL en fait de même pour celle des femmes et, heureusement, que d'autres sont là pour relever le niveau !!!

A.F. Très cordialement

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 95 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui56
mod_vvisit_counterHier397
mod_vvisit_counterSemaine453
mod_vvisit_counterMois11308
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com