Lettre ouverte de "coalition-harkis.com" (site officiel de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis) à Nicolas SARKOZY !!!

Quid de vos promesses, du 31 mars 2007, à Paris (en votre QG de Campagne), à l'égard des Harkis et leurs Familles ?

Nicolas SARKOZY, à Paris, le 31 mars 2007, face aux RONA
(photo Khader MOULFI pour "coalition-harkis.com")

 

Monsieur le Président de la République,

 

Monsieur le Président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps... Bien entendu, le parallèle, avec Boris VIAN et sa célèbre chanson antipatriotique, "Le Déserteur", s'arrête-là car, je n'aurai pas l'indécence de qualifier, le FLN et sa branche armée l'ALN, de "pauvres gens", au regard de leur "bilan" macabre que nous évoquons, régulièrement, sur notre site officiel : http://www.coalition-harkis.com/.  
Si d'aventure Boris VIAN avait pris le temps, à l'instar de Jean-Paul SARTRE & Consorts, de se documenter, sur la réalité historique, de la "pacification algérienne", il aurait, probablement, renoncé à écrire, un tel "appel à la désertion" mais, ces derniers étaient trop accaparés à "refaire le monde", au Café de Flore et, à s'éclater, au rythme du Jazz, dans les caves de Saint-Germain-Des-Prés, pendant que les Français d'Algérie (de toutes les ethnies et confessions) vivaient, sous la terreur et les exactions (attentats aveugles à la bombe contre les populations civiles, viols et massacres -majoritairement- de musulmans dans les villages isolés, racket, etc.).
Les susmentionnés "existentialistes de salons" furent, également, rappelons-le, des soutiens indéfectibles voire des acteurs actifs, des sordides et criminels réseaux de "porteurs de valises du FLN" (véritables traîtres à la Nation mais, étrangement, amnistiés a posteriori) qui ont, directement et/ou indirectement, du "sang français sur les mains", en devenant, en parfaite connaissance de cause, les complices de ces "terroristes barbares flnistes" !!!
En l'espèce, M. SARKOZY, je vous avais "fustigé", en avril 2007, quand vous aviez cru devoir "honorer", à Alger, de manière déplacée et singulière, le "tombeau des martyrs du FLN" (des satrapes sanguinaires sans foi ni loi, en vérité !), car c'était une réelle "insulte", à l'égard de la mémoire des 150000 Harkis et des dizaines de milliers de Pieds-Noirs qui furent génocidés, dans des circonstances innommables, par le Front de Libération Nationale et leurs odieux "marsiens" (les fameux résistants de la 25ème heure), après le cessez-le-feu virtuel, du 19 mars 1962 à 12H00 et, violé, dès le premier jour, par cette "organisation terroriste et despotique" remis in bonis, via les Accords d'Evian entérinés la veille (à lire ledit article par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/102/2/).

Mais, le samedi 31 mars 2007, en votre QG de Campagne, à Paris, vous prîtes, toute une série d'engagements, formels et définitifs, à l'égard des Harkis et leurs Familles, en présence de plusieurs présidents d'associations et de personnalités RONA (incluant votre humble narrateur), ce qui vous fit remonter, évidemment, dans notre estime, eu égard à nos espoirs retrouvés d'une résolution prochaine, de ce "litige étatique" en souffrance, depuis 45 années.
Or et depuis votre élection, du 06 mai, vous avez "omis" de nous réitérer, votre serment d'honneur, en nous donnant, des "signes très forts", tels que la nomination d'un Ministre des Rapatriés, afin de s'attaquer, immédiatement, à ce "dossier très lourd", en raison de son "renvoi systématique aux calendes grecques" depuis 1962 et, ce n'est pas la consternante loi du 23 février 2005 (cannibalisée, légalement, de toutes ses mesures favorables) qui me contredira !!! 
Par conséquent, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis vous exhorte, solennellement, à réparer, cette erreur, tout en nous indiquant, officiellement, les grandes lignes de votre politique, en faveur des Rapatriés (Harkis et leurs Familles, Pieds-Noirs, ...) et, le meilleur moment, ne serait-il pas, dans ce contexte, le 25 septembre 2007, en ce jour d'hommage national aux Harkis, que nous boycottons, à juste titre, depuis 2003, en représailles, au "parjure", de votre prédécesseur, M. Jacques CHIRAC, qui a trahi tant sa parole donnée que les Rapatriés eux-mêmes, en les occultant et en les méprisant, à compter de sa réélection en 2002. A ce titre, nous espérons que vous ferez, en personne, le discours, lors de cette célébration, dans la perspective qu'elle prenne un véritable sens politique et symbolique.

 

25 septembre 2001, 1er "journée d'hypocrisie nationale" envers les Harkis !!!
  
Nous serions prêts, le cas échéant, à vous soutenir et à oeuvrer, sans modération et en synergie, grâce notre expérience éprouvée et notoire, sur la question harkie, dans tous vos efforts afférents à la résolution, de ce "drame humain", engendré par la déraison d'Etat.
Par la teneur, de vos promesses électorales, à l'égard des Harkis et leurs Familles, vous avez rendez-vous, indéniablement, avec l'Histoire de France (expurgée de la propagande du FLN et de ses porteurs de valises marxistes) et, il serait dommage de gâcher, un pareil évènement sans précédent, en nous contraignant à la reprise de nos actions !!!
Dans l'attente de vous lire et/ou de vous rencontrer, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'assurance de ma très haute considération.
  
Khader MOULFI

 

(Porte-parole et coordinateur de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis -Collectif de fait, apolitique et militant pour la justice et les droits en faveur des Harkis et leurs Familles- sise à Roubaix)

 

P.S. Nous demeurons, également, très circonspects, quant au bienfondé, de la nomination, de M. Alain MARLEIX, ès qualité de Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, alors qu’il fut, en compagnie d’autres parlementaires UMP, le dépositaire d’une proposition de loi très controversée, à l’époque et, tenant à commémorer, de manière irrespectueuse et mesquine, le 19 mars 1962.
 
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Commentaires  

#1
yannick 23 Juin 2007
Bonjour à tous,
si je me souviens bien, il y a une video de la rencontre entre le futur président et les associations de RONA... Pourquoi ne pas afficher le lien afin que tout le monde puisse juger sur pièces du décalage éventuel entre les promesses et la réalíté...?
#2
Khader 26 Juin 2007
Lien du discours de N. SARKOZY
Bonjour Yannick et à toutes et tous les internautes,

Ci-joint le lien pour accéder à la vidéo reprenant le discours, de Nicolas SARKOZY, en date du 31 mars 2007, en son QG de Campagne à Paris : http://www.sarkozy.fr/video/index.php?intChannelId=2&intVideoId=673

Certes, notre Président de la République ne semblait pas "au mieux de sa forme" (après des mois et des mois de campagne électorale non-stop) et paraissait ne pas maîtriser, le "dossier harki" (au regard de nombreuses erreurs proférées et autres amalgames historiques avec la seconde guerre mondiale -effet pervers des Indigènes oblige !-) mais, le plus important réside dans ses "promesses explicites" dont la "reconnaissance officielle par l'Etat français de l'abandon et le massacre des Harkis et leurs Familles" !!!

Comme dirait l'autre : "les paroles s'envolent mais les écrits restent" et, je détiens, en l'espèce, une copie de cette allocution, du Chef de l'Etat (alors candidat UMP à la Présidentielle 2007), transmise et signée par celui-ci.

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 95 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui639
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterSemaine3434
mod_vvisit_counterMois10812
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com