Zinédine ZIDANE nie et révise, l'Histoire et le "Drame des Harkis", en servant la propagande du FLN et de ses "porteurs de valises" !!!

Zizou recevant, du "gnome despotique du FLN, Ziziz BOUTEFLIKA", l'ordre des "dictateurs sanguinaires" (photo extraite d'un site kabyle écoeuré par cette mascarade) !!!
  
Que l'on ne s'y méprenne pas ! Je n'ai aucune animosité particulière, à l'encontre de Zinédine ZIDANE, dont j'apprécie, énormément, les "qualités footballistiques" mais, en revanche, je fustige, à très juste titre, ses "dérives et autres déclarations anti-Harkis et/ou pseudo nationalistes rétroactives". D'ailleurs, je pensais en avoir "fini", définitivement, avec le "cas Zizou" ciblé, sans concessions et avec objectivité, par mes précédents articles (cf. à lire et/ou à relire par le lien suivant :  http://www.coalition-harkis.com/content/view/112/2/), m'ayant valu, à chaque publication, une bordée de lettres de menaces et d'injures (toutes anonymes, of course, car les "corbeaux" ne sont que des pleutres frustrés !) qui ne m'ont fait ni chaud ni froid !!!
Alors, me diriez-vous, quelles sont les raisons, de ce "retour à la charge", contre l'ex-Capitaine de l'Equipe de France de football ? Tout simplement, un "article bidonné" par un médiocre "écrivaillon", sur le site "sportvox.fr" (à lire par le lien suivant : http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=15256) et, faisant, une "interview virtuelle et imaginaire", de notre "Mister coup-de-boule", à partir d'anciennes assertions, très déplacées, de celui-ci. En l'occurrence, ce "rédacteur-bidouilleur" reprenait, l'une des célèbres déclarations, très équivoques et d'ignare, de 2002, de M. ZIDANE, à savoir :

 

"En parlant de respect, je veux préciser une bonne fois pour toutes que contrairement à ce qu’a affirmé Mr Gollnisch du Front National mon père n’est pas un harki. Je n’ai rien contre les harkis, mais simplement mon père n’en était pas un. Mon père est un Algérien, fier de l’être qui n’a pas combattu contre son pays. En ce qui me concerne, je suis fier d’être à la fois français, algérien et citoyen du monde." (?).

 

NO COMMENT, L'HUMANISME BIDON EMBRASSE LE DESPOTISME FELON !!!
  
Et-là, je dis STOP A LA FALSIFICATION DE L'HISTOIRE ! Car depuis quand, y a-t-il eu, une guerre, opposant la France à l'Algérie, qui étaient une et indivisible, à l'époque des faits, qu'on le veuille ou non ? La période allant, de 1954 à 1962, n'était qu'une "campagne de pacification", contre les "terroristes du FLN" (au nombre de 47000 en tout et pour tout durant les huit années) et, rien d'autres. En l'espèce, tous les documents officiels en attestent et, en alléguant, implicitement, que : "Les Harkis auraient combattu contre leur pays", Zinédine ZIDANE et, l'auteur, de ce "navet journalistique" (sur "sportvox.fr"), seraient susceptibles d'être poursuivis, pour le délit de "diffamation publique à l'encontre d'Anciens Combattants...", sur le fondement de l'article 5 de la Loi du 23 février 2005 (venant compléter celle du 29 juillet 1881).
Néanmoins, l'ambiguïté sur la qualification précise, des "évènements en Algérie", est, sciemment, diffusée et amplifiée, d'une part, par la "propagande du FLN et de ses porteurs de valises", sur notre sol, depuis 1962. Et, d'autre part, par la "loi révisionniste et négationniste du 18 octobre 1999", sous Lionel JOSPIN, ayant renommé, de manière inique, ladite "lutte antiterroriste d'antan", en une fallacieuse "Guerre", ce qui embrouille, évidemment, l'esprit des "non-initiés" (à lire mes articles traitant de ce sujet : http://www.coalition-harkis.com/content/view/43/2/ et http://www.coalition-harkis.com/content/view/44/2/). Pour être complet, la vérité historique est entravée, depuis 45 années, en France, via un "consensus général", entre les politiciens de tout bord, la presse et les médias, les intellectuels, ... Qui ont instauré, de fait, une "censure totale", des vrais militants de la "cause harkie et rapatriée".

 

Voici l'une des "oeuvres morbides du FLN", le "massacre de Melouza en 1957", où ce ne fut que des "musulmans sans défense" qui ont été décapités, éventrés, ... Par les nouveaux "amis flnistes" à Zizou !!!

 

Par conséquent, je recommande, vivement, à Zizou, de cesser de déclamer, à l'avenir, de telles "âneries", tendant à faire oublier, à ses nouveaux "amis flnistes", le "passé mystérieux et inexpliqué", de son père, entre 1954 et 1962. De surcroît, son immense talent indéniable, de "footballeur d'exception", ne fait pas, de lui, évidemment, une "sommité éprouvée en histoire", alors : "Tourne 7 fois, la langue dans ta bouche, Zizou, avant de proférer, des propos erronés et infamants, contre de valeureux Anciens Combattants de la France !" qui méritent le respect et les honneurs, de la République Française (leur seule patrie qu'ils avaient servie avec loyauté et courage) et, peu important "l'avis antipatriotique et ingrat" et la "mythomanie schizophrène, pseudo-nationaliste de fanfaronnade et paradoxale", des "binationaux franco-algériens au cerveau lavé et intoxiqué, depuis 1962, par la propagande flniste et gauchiste" !!! 

 

Les "mésaventures" des Harkis et leurs Familles se poursuivent !!!

 

ZIDANE n'est qu'un grand sportif et, il est temps de ne plus sombrer, dans les "idolâtries endoctrineuses et aveugles", car les "stars" (de cinéma, de la chanson, du sport, ...), doivent être appréciées, exclusivement, pour leurs "oeuvres" respectives et, aucunement, pour leurs "vies de simples mortels", pas très exemplaires. Rappelons-nous que des acteurs célébrissimes, comme Errol FLYNN (qui était, au quotidien, un pathétique ivrogne notoire réduit à piquer, de whisky et de vodka, à la seringue, ses oranges, car il était interdit, d'alcool, dans les studios d'Hollywood mais, qui était magistral dans ses films : "Gentleman Jim", "Robin des Bois", "Captain BLOOD", ...). Idem, pour Elvis PRESLEY (The "King" but just on stage !) et Jerry LEE LEWIS (pédophile incestueux à l'existence tumultueuse). Quant à lui, Carlos MONZON était, un "boxeur hors-pair" mais, devenu, par la suite, le veule meurtrier de son épouse, ...
Et, l'ex-meneur de jeu, des Bleus, n'échappe pas, dans une certaine mesure, à la règle, car il se comporte, comme un "millionnaire adulé", pouvant tout se permettre et, sûrement, pas, en exemple à suivre. Pour preuve, lors de sa récente visite, en Algérie, Zinédine ZIDANE, n'a fait que travailler, son image et sa gloire, en "FLN's LAND", en laissant, de côté, le "problème kabyle", l'absence de "démocratie", la "corruption", les "injures bouteflikiennes contre la France et les Français dont il avait porté, haut et fort, les couleurs" sur les stades du monde entier, ... En se dévoyant jusqu'à accepter, la "médaille des tyrans" (cf. "l'Ordre de l'Athir"), en se remémorant que, par le passé, les "vrais héros de jadis" boycottaient, par exemple, l'Afrique du Sud, pour dénoncer l'Apartheid de céans mais, il n'est pas donné, au tout-venant, d'afficher sa bravoure aux dépens de ses intérêts financiers et personnels.

 

Nicolas SARKOZY, à Paris, le 31 mars 2007, devant les RONA, le temps des "grandes résolutions" ou celui de la "grande illusion" ? L'avenir proche nous le dira de toute manière !!!

 

Il est temps que Nicolas SARKOZY saisisse, le Conseil Constitutionnel, afin de faire déclasser, la "loi révisionniste et négationniste du 18 octobre 1999", comme avait pu le faire, en son temps, le "monarque ripoublicain", Jacques CHIRAC, pour l'alinéa 2 de l'article 4 de la loi du 23 février 2005, en martelant, que : "Ce n'est pas au politique d'écrire l'Histoire...". Et, par conséquent, encore moins, DE LA REECRIRE EN LA FALSIFIANT POUR PLAIRE AU FLN !!!

 

Affaire à suivre... La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis veille mais, nous aurons besoin, le moment-venu, du concours massif et visible, de tous les gens de bonne volonté (Harkis et leurs Familles, Pieds-Noirs, Anciens Combattants, Patriotes, ...).
  
Khader MOULFI
  
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  
P.S. Nicolas SARKOZY n'a pas encore répondu, à ce jour, à notre "lettre ouverte", du 23 juin 2007 (à lire et/ou à relire par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/158/2/). Continuons notre "pression de bon droit" sur l'Elysée !!!

 

A lire nos derniers articles :

 

Et nos derniers forums, sur les droits des Harkis et leurs Familles : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,858/catid,4/.
  
Et, sur les "promesses électorales en souffrance", de Nicolas SARKOZY, depuis sa réélection : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,863/catid,4/.

 

 

 

Commentaires  

#1
Khader 19 Juillet 2007
1 article de www.kabyles.com
Date : 19 mars 2007 Par l'auteur :
Geneviève Harland
Zidane, Bouteflika, El Qaïda...
Bouteflika n'en rate pas une, ou alors les journalistes dans la crainte de se retrouver devant les tribunaux de sa majesté, n'ont pas le choix et donnent des infos qui n'en sont pas.
Bouteflika El Qaïda, même combat, c'est grâce à l'islam religion d'Etat que cette religion prend de plus en plus d'importance, allant jusqu'à reproduire ce qui se passait à la Mecque et à Médine à l'époque de Mahomet. Viols, tueries, tortures, enlèvements, razzia, tout cela se passe sous les yeux des forces de police et de l'armée algériennes, plus prompte à tirer sur les manifestants pacifistes Kabyles, qu'à arrêter les terroristes.
Est-il si difficile que cela de savoir qui fait quoi, dans un pays où chacun est sous la surveillance de l'autre, comme au temps de son mentor Mohamed Boukherouba, alias Boumediene ?
Il parait que deux chefs islamistes, dont le fondateur du Groupe salafiste de prédication et de combat (GSPC), ont été condamnés à mort par contumace samedi par le tribunal criminel de Batna (est algérien), a annoncé dimanche la presse.
Les deux chefs islamistes sont Hassan Hattab, fondateur du GSPC, et Mokhtar Belmokhtar, dit Laouar, qui s'est proclamé émir (chef) de la zone sud-sahara (frontière malienne) de ce groupe, selon la même source.
Ils ont été condamnés pour "constitution de groupes terroristes armés, atteinte à l'intégrité des intérêts de l'Etat, assassinat avec préméditation, incendie volontaire, vol et port d'armes prohibé".
Hassan Hattab a été exclu du GSPC, qui s'est récemment rallié à Al-Qaïda, dont il est devenu la branche armée au Maghreb. La branche d'Al-Qaïda au Maghreb est devenue la nouvelle appellation du GSPC.
Selon les autorités, Hassan Hattab, qui s'était opposé à ce ralliement, chercherait actuellement à se rendre pour bénéficier de la Charte sur la paix et la réconciliation nationale de février 2006, prévoyant le pardon aux islamistes armés qui déposeraient leurs armes.
Selon les autorités, Laouar, à la tête d'un petit groupe armé, se serait allié aux contrebandiers, nombreux dans la région sud-saharienne, en s'attaquant notamment aux pétroliers et aux camionneurs traversant le désert vers le Mali et l'Afrique sub-saharienne.
Sa mort avait été annoncée en novembre par la presse algérienne et démentie de source policière.
Terroristes soi-disant condamnés à mort par contumace en attendant d'être innocentés, grâce à la concorde civile. Par contre les gendarmes qui ont tués, violés, torturés les jeunes Kabyles au printemps 2001 n'ont jamais été inquiétés. Et ne le seront jamais. Que font les partis politiques qui se disent démocrates dont le seul souci est de se préoccuper de ce qui se passe ailleurs ? Que font les instances internationales qui continuent à recevoir un président assassin, en lui déroulant le tapis rouge. Que font les médias qui continuent à occulter notre existence en faisant un amalgame avec les "Zarabes", au détriment de notre existence.
Nous sommes pourtant nombreux en France et nous pourrions changer le visage électoral de la présidentielle, si nous prenions le temps de réagir à chaque déni identitaire.
Sans faire dans le communautarisme, il n'est pas normal que pour citer France Inter, dans l'émission Eclektik qui passe le samedi de 11h00 à 12h00 parlent de l'Afrique du Nord, pour dire que nous sommes des « "beurs" », [1] suprême insulte, pour un Kabyle.
Que Mimi Mati ou Djamel Debbouz (qui lui est beur) parlent de Zidane en disant intentionnellement qu'il est "Tarabe" alors que chacun sait qu'il est Kabyle.
Bien que pour revenir à Zidane, depuis qu'il est allé bisouter Bouteflika, sans dire un mot sur les Kabyles, nous n'avons plus aucune considération pour lui. Il a fait perdre la coupe du monde à la France, pour avoir donné un coup de boule à Materazzi, parce qu'il lui aurait parlé de sa soeur.

Zidane médaillé par Bouteflika
Par contre que Boutef a fait tuer plus d'une centaine de Kabyles, sans que Zidane, ne lui en touche un mot, cela ne peut que nous anéantir un peu plus. Sans doute n'avons-nous aucune valeur à ses yeux.
Nous aurions aimé le voir réagir en donnant un coup de boule à Boutef, au lieu de se dire « fier d'être Algérien », fier de quoi ? Quel Kabyle censé serait fier d'être Algérien, alors que l'Etat, la charte nationale et la constitution lui dénient le droit d'exister ? Tout est fait pour que les Kabyles disparaissent. Bientôt il ne restera, comme les Indiens d'Amériques, que quelques spécimens de Kabyles qui seront parqués dans des réserves.

Zidane autait du accrocher cette autre médaille
Nous savons, selon des sources sures, que Zidane n'a pas de passeport algérien, il a voyagé avec un passeport français et un visa. Zidane n'a rien d'un intellectuel, mais tout de même, il nous semble qu'il aurait pu, vu son statut d'idole internationale, dire un mot, faire un geste et ne pas accepter que la gendarmerie retourne, grâce à lui en Kabylie. La gendarmerie algérienne qui a fait en plus des morts plusieurs milliers d'handicapés.
Aucun sportif d'origine israélite n'aurait été bisouter ou simplement saluer Hitler.
Geneviève Harland

[1] Car en plus de nous traiter de "beur", qui est le verlan de rebeu qui est le verlan d'arabe, afin de nous coller en plus une étiquette de muzz, pour mieux nous rejeter et faire de nous des sous-citoyens, à croire que le code de l'indigénat est encore en vigueur pour certains Français, que l'on baptise "musulman" afin de mieux nous discriminer, discrimination positive ou négative, la discrimination n'est pas un terme que l'ont doit accepter.
#2
Khader 27 Juillet 2007
RHOFF EN TAULE !!!!
Bonjour à toutes et tous les internautes,

J'ai tenu à publier, en commentaires, ci-dessous, cet article paru, dans un site kabyle et, quand bien même serais-je en désaccord complet, avec la quasi-totalité, de la partie "analyse anti-arabes" (frisant le racisme primaire), il me paraissait, pertinent, de donner, également, un autre avis, sur "Zinédine ZIDANE en FLN"'s Land, que celui d'un "militant radical de la cause harkie" (Eh oui, j'assume ce titre donné par mes détracteurs).

Au fait, très bonne nouvelle, le "rat-peur" (ah mince, j'ai fait un lapsus révélateur), Rhoff, qui avait injurié, les Harkis, dans l'un de ses "navets discographiques", vient de se prendre, 5 mois de prison ferme, par le Tribunal Correctionnel de Créteil, pour détention d'arme !!!

Avec de tels "modèles frelatés", pour notre "jeunesse paumée", il ne faut pas s'étonner que cette dernière disjoncte en tentant de "copier" ces sinistres personnages !!!

A.F., Très Cordialement,

Khader MOULFI
#3
fatiha2007 28 Juillet 2007
Bonne idée,
voilà qui donne un aperçu, pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus, de la réalité de l'Algérie sous la botte FLN: après 10 ans de guerre civile, le terrorisme revient et le pouvoir est toujours aussi corrompu. A faire lire à tous les "repentants" et autres "flagellants"....

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 43 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui373
mod_vvisit_counterHier407
mod_vvisit_counterSemaine1569
mod_vvisit_counterMois6962
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com