Coup de gueule de "coalition-harkis.com" : Mais que fait la Police ?

Réponse : Elle nous tourne, souvent, le dos mais, sur les ordres de qui ?

 

Bien entendu, je ne suis pas, comme certains "démagogues post-soixante-huitards", qui passent, leur temps, à déclamer, bêtement, des "slogans populistes voire anarchistes de prisunic", du type : "CRS, S.S !", car j'ai une très grande estime pour nos forces de l'ordre. En revanche, je tenais à exprimer, ma plus vive indignation, sur une "mésaventure tragicomique", qui vient de m'arriver et, très significative, de la réalité quotidienne et insupportable, de nos compatriotes résidant, dans des "quartiers dits populaires" et/ou autres banlieues.
Mon récit viendra contredire, une fois encore, le "discours à effet d'annonce" tenu, ce jour, à Evry (Essonne), par notre Président de la République, selon une dépêche, de l'Agence REUTERS, alléguant que : "Nicolas SARKOZY a réaffirmé sa volonté de faire du rétablissement de l'autorité républicaine SA PRIORITE et redit qu'il n'y aurait PAS DE PAUSE dans la lutte contre l'insécurité". En l'espèce, cette résolution étatique est plaisante mais, demeure, pour l'instant, un simple "voeu pieux", en se référant, à mon "histoire ubuesque", d'aujourd'hui. 

 

M. SARKOZY, des actes, à présent, siouplaît !!!

 

Tout d'abord, il convient de rappeler, aux "non-initiés de céans", que je vis, à Roubaix (ville la plus pauvre et dangereuse, de France mais, aussi la plus implantée, par les Harkis et leurs Familles et, devenue, grâce à l'irresponsabilité municipale et administrative, le lieu de dépôt de prédilection, de tous les clandestins, estimés à environ 30000 éparpillés un peu partout). D'ailleurs, les hôtels locaux sont, pratiquement, tous réquisitionnés, aux "frais de Marianne", pour ces "irréguliers", tels que le Formule 1, à l'instar des logements sociaux puisqu'ils sont, de plein droit, prioritaires sur les Français (cherchez l'erreur ?).

 

Hôtel Formule 1, de Roubaix, réservé, aux clandestins et, payé par le contribuable français !!!

 

Ensuite, un "paternalisme douteux et ravageur", en vigueur depuis des décennies, a fait, des "couches populaires dites de souche", des "majeurs incapables et assistés", qui régressent, de génération en génération, en sombrant dans l'alcoolisme, la drogue, ... Et, bien évidemment, aux dépens des honnêtes citoyens, car ces personnes, complètement, "déstructurées", ne savent plus vivre en société mais, la police et la justice ne savent pas répondre, à ce genre de nouvelle "délinquance", en tentant d'excuser, un peu trop souvent, ces individus, profitant de la situation, grâce à une "victimisation outrancière bilatérale" (pareille à celle des immigrés) !!!
Bref, il y a quelques semaines, débarqua, dans mon quartier assez paisible, une "famille à problèmes", via les incontournables et odieux "marchands de sommeil" qui devraient être, logiquement, "criminalisés", pour les dégâts qu'ils occasionnent, ainsi que leurs "complices de fait" (les CAF les agréant, abusivement, à l'APL et autres aides au logement, le Maire les laissant faire en dépit des récents incendies meurtriers, le Préfet de Région et le Procureur de la République s'en lavant les mains, ...) et, TOUT SE DEGRADA TRES VITE. Je vous recommande, vivement, de lire et/ou relire mon article traitant, de cette problématique spécifique, à Roubaix, par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/75/2/.

 

Voici l'une des nombreuses conséquences tragiques, du laxisme généralisé et convenu, envers les "marchands de sommeil", à savoir : 6 morts, dans l'incendie du Boulevard BEAUREPAIRE, à Roubaix !!!

 

Face à ces "sérieux troubles à l'ordre public en continu" (tapages nocturnes et diurnes, bagarres entre membres de cette famille zarbie et plus enivrée les uns que les autres, ...), je fis appel, naturellement, à la Police Municipale, dans un premier temps et, puis, à la Police Nationale, qui sont intervenues, respectivement, à maintes reprises mais, toujours, en vain et, sans dresser, pour des raisons obscures, le moindre procès-verbal (?).  Certes, on nous ressasse, en permanence, que : "Nul ne peut se faire justice à soi-même !" mais quand l'Etat n'assure pas, son "devoir régalien", ne faudrait-il pas se défendre, le cas échéant, par ses propres moyens ?
Hier soir, excédé, j'interpelle, directement, deux de mes "voisins éthyliques", en exigeant qu'ils se calment et, en me forçant, de manière surhumaine, à un "self-contrôle" (surprenant pour ma part) et, après les sempiternelles "excuses et promesses d'ivrogne" (sans la moindre valeur, of course !), tout repartit au galop ! Je fus contraint de téléphoner, derechef, à la Police Nationale car, "la Municipale est en vacances" (4 fonctionnaires en service, pour une localité, de plus 120000 habitants, en comptant les "clandestins" !) et, les résultats restèrent "ectoplasmiques". En complément, le standardiste, du Commissariat Central de Roubaix, me conseilla d'aller faire, dès le lendemain, un signalement, au Poste de mon Secteur. Arrivé sur place, on m'envoya, gentiment, "voler dans les roses", en disant que cela ne servait, à rien, au demeurant, de porter plainte ou, de faire une "main-courante", car il n'y aurait aucune suite judiciaire, ce qui est très troublant, de la part d'un policier, dans un "Etat réputé de droit" !!!

 

Alors, je demande, officiellement, à M. Nicolas SARKOZY, à Mme Michèle ALLIOT-MARIE (Ministre de l'Intérieur), Mme Rachida DATI (Ministre de l'Injustice),  M. Daniel CANEPA (Préfet de la Région Nord Pas-de-Calais), M. René VANDIERENDONCK (Maire de Roubaix), M. Philippe LEMAIRE (Procureur de la République de Lille) & Consorts, DE BIEN VOULOIR M'EXPLIQUER CELA !!!

 

Sinon, j'appelle, à la rescousse, le célèbre "Inspecteur Médor" !!!

 

Si d'aventure, l'Etat français et ses Services, l'ensemble de la classe politique, la Police Nationale, la Justice, ... Ne faisaient pas, réellement, LEUR TRAVAIL ! Alors, on devra, impérativement, le faire, nous-mêmes, car nous n'avons pas à subir, avec fatalisme, les conséquences, de leurs "politiques chaotiques", depuis plus d'une trentaine d'année !!!

 

M. SARKOZY, assez de vos "phrases-choc" qui ne sont, in fine, jamais, suivies d'effet tangible et, passons, désormais, aux "actes concrets et visibles", car vous avez été, sauf erreur de ma part, ELU EN CE SENS !!!

 

NO COMMENT mais, Ségolène ROYAL, sortez, tout de suite, de ce corps !!!

 

Affaire à suivre... La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis veille mais, nous aurons besoin, le moment-venu, du concours massif et visible, de tous les gens de bonne volonté (Harkis et leurs Familles, Pieds-Noirs, Anciens Combattants, Patriotes, ...).
  
Khader MOULFI
  
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

P.S. Nicolas SARKOZY n'a pas encore répondu, à ce jour, à notre "lettre ouverte", du 23 juin 2007 (à lire et/ou à relire par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/158/2/). Continuons notre "pression de bon droit" sur l'Elysée !!!

 

A lire nos derniers articles :

 

 

 

Commentaires  

#1
Khader 04 Août 2007
Coup de gueule cynique !!!
Bonjour à toutes et tous les internautes,

J'ai été, très agréablement, surpris de recevoir, suite à mon "coup de gueule", de très nombreux messages de soutien et autres témoignages, de la part de tiers de tout horizon, à savoir : des policiers excédés et désabusés, des associations de victimes, des particuliers désespérés, des gens voulant m'aider à "faire le ménage" (lol !) ...

Néanmoins, je tenais à "rassurer", mes sympathiques "interlocuteurs" non-initiés au ton cynique, pamphlétaire et décalé de "coalition-harkis.com", pour leur indiquer, très amicalement QUE JE NE SUIS PAS AU BORD DE LA CRISE DE NERFS ET DU DESESPOIR !!!

En l'espèce, je suis un "procédurier très notoire" et maîtrisant, parfaitement, le droit et les actions judiciaires mais, j'ai tenu à pousser, ce "coup de gueule", dans la perspective de dénoncer, via un "exemple concret", les aberrations et l'impuissance, de notre justice et police, qui ne savent plus faire face, apparemment, à la réalité délictuelle de notre société.

Certes, il y aura, toujours, le vrai petit et grand banditisme (Les trafiquants de toute nature : drogue, contrefaçons, faux-papiers... Les braqueurs, les meurtriers, ...). Mais, il existe, désormais, une nouvelle forme de délinquance, plus insidieuse et destructrice, au quotidien, c'est celle que l'on nomme, au nom du "politiquement correct ambiant", les INCIVILITES !!!

Quand les gens mettent leur musique à fond, de jour comme de nuit, quand des bandes tiennent les murs et, surtout, les vôtres (les fameux "hittistes" dealers et/ou glandeurs), quand les gens, sous l'emprise de l'alcool et/ou de la drogue, deviennent insupportables voire dangereux pour autrui et eux-mêmes, ... Alors que faut-il faire en réponse à CELA ?

Et, cela n'est pas, pour les "victimes", DE SIMPLES INCIVILITES mais, de la délinquance pure et simple et, de surcroît, quand les municipalités entassent, sciemment, ce genre de personnages, dans les mêmes endroits, en les forçant à cohabiter, avec d'honnêtes citoyens, ne sachant plus quoi faire et vers qui se tourner.

Evidemment, les "humanistes en blabla" et autres "droits de l'hommiste de salons mondains et tiersmondistes" ne savent pas, de quoi je parle, puisque, pour rien au monde, ils n'accepteraient de vivre, dans ces "zones de non-droit", dont ils sont, toutefois, les principaux protagonistes jouant, odieusement, aux "apprentis-sorciers" !!!

Idem, pour notre Ministre de l'Intérieur, Michèle ALLIOT-MARIE, originaire des Landes (l'un des départements les moins peuplés de France). Région que je connais, très bien et, où la blague locale est : "Chez nous, il y a plus d'arbres que d'habitants !". Comment, être dans la réalité, quand on ne sait pas de quoi on parle pour ne l'avoir, jamais, vécu soi-même ?

Par conséquent, de deux choses l'une, soit, ces "délinquants incivils" (euh, il fallait bien inventer un mot !) sont responsables, de leurs actes et, il faut que la police et la justice les sanctionnent ! Soit, ils sont "irresponsables" et, il est temps, de les faire soigner et éduquer, en les mettant à l'écart, des gens paisibles, durant tout le temps nécessaire !!!

Enfin, si la police ne prend pas, systématiquement, les plaintes, des "victimes", ce n'est pas, toujours, forcément, parce "qu'ils ne veulent pas être dérangés durant la sieste de 35 heures hebdomadaires !" mais, très souvent, en fonction des ordres reçus d'en haut !!!

Affaire à suivre...

A.F., Très Cordialement,

Khader MOULFI
#2
yannick 05 Août 2007
Tout homme a droit à la sûreté....
Ce coup de gueule nous permet de rappeler aux droits de l'hommistes et autres démagogues que l'article 2 de la Déclaration de 1789 définit le droit à la sûreté comme un des droits humains fondamentaux... et pour cause: sans sécurité plus de liberté... sauf celle
de raser les murs ce qui en démocratie est proprement insupportable.
Il faut donc donner à la justice et à la police les moyens d'agir et de réprimer les comportements incivils à répétition qui empoisonnent la vie des gens.
Dans les quartiers, on est bien loin des beaux discours qui font passer les délinquants pour des "victimes" ou des rodomontades sur le karcher.
Conclusion: c'est aux améliorations apportées aux gens dans leur vie quotidienne que seront jugés les politiques et leurs promesses qui, en principe ne devraient pas "engager uniquement ceux qui y croient..."

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 94 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui173
mod_vvisit_counterHier432
mod_vvisit_counterSemaine978
mod_vvisit_counterMois11024
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com