Les "sans-papiers", de Lille et Roubaix, insultent les Harkis !!! Mais, que comptent faire, Nicolas SARKOZY et son Gouvernement, en riposte, à ce "racisme anti-harkis", primaire et odieux ?

sans.papiers.lille002.jpg

La France est-elle, de facto, sur la voie de la "colonisation", par ces "délinquants résidentiels" (aidés par leurs complices gauchistes et tiersmondistes) nous soumettant, au quotidien, à un abject "terrorisme intellectuel", en raison de "l'irresponsabilité et de la lâcheté politique", de nos dirigeants ?

 

Il y a, environ, deux jours, je lisais, par hasard, un article publié, dans le journal Nord Eclair, s'inquiétant, à juste titre, des "dérives verbales immondes", de Roland DIAGNE, le "leader", du Collectif des Sans-Papiers du Nord (CSP59), eu égard, à la décision naturelle et responsable, du Préfet de la Région Nord Pas-de Calais, M. Daniel CANEPA, de ne pas céder, cette fois-ci, au "chantage" exercé, depuis deux décennies, par les "clandestins", via leurs sempiternelles "grèves de la faim" et, autres "moyens de pressions", stratégiques et sournois, afin d'imposer, leurs présences non-désirées, à une très large majorité, dans notre pays.

sans.papiers.lille006.jpg

Ah, je suis ravi, tout d'abord, de constater que Nord Eclair, en général, très proche de la majorité municipale roubaisienne (gauche plurielle mais très singulière) et, "couvrant", habituellement, leurs "turpitudes", serait, désormais, sur le chemin de la "repentance" ! Et, il convient de se remémorer, notamment, la récente et nauséabonde affaire "Li Fet Met", où je fus, la "cible", de ce "quasi-journal officiel", de la Ville de Roubaix (à lire les principaux articles relatant, ces récents évènements douteux et scandaleux, par les liens suivants : http://www.coalition-harkis.com/content/view/130/109/ -pour le cas de Nord Eclair- et http://www.coalition-harkis.com/content/view/131/109/ -pour celui du procès tronqué- qui vous donneront d'autres liens utiles), pour avoir "osé" les défier, fort légitimement, en m'opposant, avec une petite poignée de trop rares mais, non moins, vrais militants de la "cause harkie", sans peur et sans reproche, à leur "documentaire diffusant du racisme anti-harkis" (subventionné par des fonds publics, of course !!!). 

Mais, vous devez vous demander, à l'instant, mes chères et chers internautes adorés, "mais qu'a-t-il bien pu se passer, de si grave, pour énerver ce Khader MOULFI ?" et, je vous répondrais, tout simplement, car je suis là pour ça, que le Sieur DIAGNE (du CSP59) a cru devoir nous déballer, publiquement, toute une série d'élucubrations fascistes et racistes, contre la République Française et, plus étrangement, contre les Harkis, stipulant, d'une manière choquante et indécente, que : "La surenchère répressive préfectorale doublée de la complicité des kapos, des collabos, des harkis associatifs -le président régional de la Cimade, Voix de Nanas, la Safia, Emmaüs, etc.- risque plus que jamais de conduire à la mort d’humains nés quelque part !" (?). Et, sincèrement, des "propos aussi écoeurants" me filent la "gerbe" !!! 

rolanddiagne002.jpg 

Roland Fodé DIAGNE du CSP59 

Néanmoins, je m'explique, très difficilement, la "psychologie schizophrène", de ces "sans-papiers" et de leurs représentants, car si ces derniers pensent, réellement, que la France, est sous un "régime nazi", alors pourquoi tiennent-ils tant, à y venir, pour s'installer, puisque nous, bien évidemment, on n'en veut pas ? Et, que l'on ne vienne pas nous taxer, de "racisme" et/ou de "collaboration", car il suffit de venir, à Roubaix, pour comprendre, en un seul "clin d'oeil", les raisons objectives et pragmatiques, de notre "rejet de cette invasion anarchique de clandestins".

 

sans.papiers.lille004.jpg

 

 Pour la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis, la première des priorités, des Droits de l'Homme et du Citoyen (déclamés, à tort et à travers, par les étrangers en situation irrégulière, donc délinquants par définition !) est, pour chaque Etat souverainde garantir, d'abord, à ses propres nationaux, un logement, un emploi, la sécurité, etc. (les fameux devoirs régaliens du Tiers-état pour maintenir la cohésion nationale et les libertés). Or, par une mystérieuse "aberration institutionnelle", ce sont, les "primo-arrivants", qui les obtiennent, avant les Français (es). Certes, un célèbre adage prétend que : "Nul n'est prophète dans son pays" mais, il y a, toutefois, des limites à l'absurde et à l'acceptable car si être "humaniste", c'est agréer, à notre insu, des millions de "réfugiés économiques", à nos dépens, devenons, par conséquent, des "misanthropes assumés" !!! 

Plus sérieusement, notre différence fondamentale, avec ces "droits de l'hommiste et tiersmondistes de salons mondains et de cafés dits citoyens" (juste dans l'appellation trompeuse !), est que, pour ces derniers, la fin en soi s'accomplit, lors de l'obtention extirpée, par leurs "lobbyings", des titres de séjour et, une fois, leurs "buts" atteints, ils ne se soucient plus, du sort, de leurs "protégés". Quant à nous, nous pensons, très objectivement, que, contrairement à leurs "desseins irréalistes et suicidaires", c'est à ce moment-là que les vrais problèmes commencent (intégration non-souhaitée dans la communauté nationale au profit de leurs communautarismes respectifs, pénurie de logements sociaux, chômage massif, ...), ce qui va finir par engendrer, inévitablement, une "désintégration républicaine" (d'ores et déjà en marche), dans les dix années à venir, si l'on n'inverse pas, sans délai, la "tendance" et, quitte à déplaire, à nos "bienpensants de prisunic", j'entends dire, toujours, tout  haut, ce que tout le monde pense tout bas (incluant nos compatriotes issus de l'immigration bien intégrés) !!!   

sans.papiers.lille005.jpg

Quant à Roland Fodé DIAGNE, il fait, délibérément, un "usage détourné", du terme "Harkis", à l'instar de Pierre LELLOUCHE, Nicolas DOMENACH & Consorts (à lire mes articles antérieurs traitant de ces dossiers : http://www.coalition-harkis.com/content/view/146/109/ et http://www.coalition-harkis.com/content/view/150/109/), afin de pouvoir "cracher son venin" et, ainsi, vociférer, toute sa "haine frénétique", envers la France et, ses glorieux "symboles", tels les valeureux Harkis, les très honorables Anciens Combattants de la France. Pour ce sinistre "quidam franco-guinéen" (proche du PCF et des Verts de Roubaix), force est de constater que tous les Citoyens d'origine étrangère désirant servir, avec loyauté et patriotisme, Marianne, sont, systématiquement, honnis et qualifiés de "collabos" et autres injures antirépublicaines (?). Même les "associations concurrentes" soutenant, habituellement, les "sans-papiers", n'échappent pas à la règle car, le CSP59 veut, pour des intérêts personnels irréfutables, demeurer le seul interlocuteur avec les Pouvoirs Publics !!! 

mariannepleure002.gif.jpg    

Cependant, on s'explique, très difficilement, qu'un individu, aussi intégriste et hystérique, puisse continuer à enseigner, l'histoire et la géographie, dans un Lycée Professionnel à Tourcoing (Nord) et, bonjour, la falsification historique et l'endoctrinement idéologique, de ses pauvres élèves !!!

En conséquence, nous exhortons, le Président de la République, M. Nicolas SARKOZY mais, aussi, M. Alain MARLEIX (Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants), à interpeller, sans délai, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Mme Rachida DATI, en vue d'une saisine officielle et urgente, du Parquet Général de Douai, aux fins de poursuites judiciaires, à l'encontre de Roland DIAGNE, car il temps de mettre un terme, dès à présent, à cet intolérable "racisme anti-harkis" tous azimuts et proféré par des étrangers et des binationaux !!!

Bien entendu, nous reviendrons, plus exhaustivement, sur le "dossier des sans-papiers". 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
yannick 26 Août 2007
Des gens comme Fodé Diagne utilisent le terme harki comme insulte parce que d'autres leur en ont donné l'exemple. Une fois de plus on ne peut que dénoncer l'irresponsbilité de certains (et la malveillance pour d'autres... )appartenant au microcosme politico-médiatique, qui utilisent le terme "harki" de manière ambigüe et qui légitiment ce type de détournement.

Quant à F. Diagne, qu'il soit prof d'histoire, pour incroyable que cela paraisse, n'est pas vraiment étonnant: il incarne parfaitement les élucubrations et les dérives dans la correction politique de certains historiens, le tout au service de l'ambition personnelle.... comme de bien entendu.
#2
Khader 26 Août 2007
l'éthique de la responsabilité.
Bonsoir Yannick et à toutes et tous les internautes,

Bien entendu, de très nombreux politiciens, journalistes, intellectuels, ... ont, sciemment, détourné, le terme "Harkis", pour exprimer tout leur mépris et leur haine, incompréhensibles et injustifiés, à l'égard de ces valeureux Anciens Combattants de la France que la République Française doit honorer mais, également, préserver de ce type de "dérives verbales" !!!

D'ailleurs, ne voit-on pas, ci et là, dans la presse française, fleurir, des "expressions nouvelles douteuses et fallacieuses", telles que : "Harkis d'Irak", ... Ce qui est choquant et indécent, de la part de la presse et des médias censés informer, le public et, aucunement, les désinformer et les désorienter !!!

Le problème est que l'éthique de la responsabilité n'est que théorique. D'ailleurs donner autant de responsabilités et de pouvoirs, à des "irresponsables", est-ce raisonnable et démocratique ?

Mais, entre les "anciens porteurs de valises du FLN et/ou assimilés" (Hervé BOURGES & Consorts), les "gaullistes penauds" (voulant étouffer la vérité qui ternirait l'image du Général DE GAULLE), les "Chevaux de Troie du FLN" (les binationaux, les altermondialistes, les gauchistes sur le retour), ... Chacun a, au moins, une raison personnelle de ternir, l'image des Harkis et, de falsifier la réalité historique et chronologique.

Concernant, Roland Fodé DIAGNE (leader du CSP59), il appartient, indéniablement, à plusieurs de ces "confréries anti-harkis et antirépublicaines", sur le plan idéologique, politique, ethnique, ... Qui symbolisent, in fine, une "entreprise communautariste et d'intérêts" (souvent ultra nationaliste et mafieuse, les deux allant toujours de paire), en vue d'imposer, "l'enfermement ethnique et religieux" pour, ainsi, dissuader, tous les Citoyens français d'origine étrangère, de s'intégrer, et de servir, la Nation, sous peine d'être qualifiés, eux-aussi, de "Harkis", de "collabos", de "kapos", ...

Mais, ne nous trompons pas, derrière ce "pseudo humanisme tiersmondiste", se cache, très souvent, des intérêts économiques (plus ou moins légaux) et, c'est pour cela que le Sieur DIAGNE entend demeurer, tel un "highlander activiste", le seul et unique interlocuteur, des "sans-papiers du Nord" (appelons un chat un chat et disons, dorénavant, des clandestins), car il pourrait, ainsi, asseoir, sa "superpuissance", sur toute la Région Nord Pas-de-Calais voire le reste de l'Hexagone.

On sait, parfaitement, que ce genre de "qualités", permet la mise en place, d'un véritable "business" (subventions publiques, création d'emplois fictifs, capacité d'obtenir des logements sociaux, des emplois, des titres de séjour, places éligibles sur les listes électorales des grands partis politiques, ...) et, que ceci se monnaie et très cher !!!

En l'espèce, le Préfet Daniel CANEPA vient d'indiquer, dans la presse, l'ouverture d'une enquête administrative, sur une "filière de passeurs de clandestins" (infiltrée, selon ses dires, dans CSP59) et, cette diligence ne m'étonne pas. Pour preuve, rappelons-nous que des fonctionnaires préfectoraux nordistes ont fait l'objet, en février dernier, de poursuites judiciaires, pour des trafics de titres de séjour !!!

Néanmoins, il convient d'attendre, les résultats, des enquêtes administratives et/ou judiciaires, afin d'être aptes à connaître, l'identité, de chaque protagoniste impliqué, dans ces "magouilles" vraies ou supposées (présomption d'innocence oblige même pour les "secrets de Polichinelle" et les flagrants délits !).

La misère humaine engendre, évidemment, des "marchés fort juteux", pour tous les "proxénètes de la détresse d'autrui" et, il est temps de s'attaquer aux véritables "sources du mal" !!!

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI
#3
POMPON 27 Août 2007
Que faire contre "l'invasion" des clandestins qui sont souvent traités mieux que ceux qui sont là depuis des décennies. Ils font trop leur "mesquin" alors qu'ils sont aussi responsable que les passeurs. On ne peut pas être plus royaliste que le roi! Et puisque certains Français de souche les accueillent à bras ouverts parce qu'eux ils n'ont rien à redouter de leur nombre, qu'y pouvons-nous? Bientôt ils nous mangeront la soupe sur la tête.
#4
Occitan 27 Août 2007
Je suis totalement d'accord avec vos propos, Monsieur MOULFI. En France, les politiciens sont tellement laxistes envers certains qu'ils en viennent à accepter et à subventionner les associations de malfaiteurs. Car un clandestin est bien un délinquant puisqu'il se maintient sans droit sur notre territoire. Donc, lorsque des clandestins se constituent en comité ou en association, ils devraient tomber sous le coup de la loi. Mais au lieu de sévir, nos gouvernants préfèrent verser l'argent de nos impôts à ces maîtres-chanteurs, plutôt que de les expulser. Acheter la paix sociale à tout prix risque fort de nous conduire à la ruine.
Votre site est excellent, et les propos qui y sont tenus sont constructifs. Respect et honneur pour votre engagement, et gloire aux vrais défenseurs de la patrie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 8 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui96
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterSemaine2891
mod_vvisit_counterMois10269
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com