Pierre MESSMER, l'un des responsables français, du génocide, de 150000 Harkis, est mort sans s'être confessé et sans procès !!!

pierre.messmer008.jpg

Pierre MESSMER, en route vers l'enfer ou le paradis ?

 

Hier, la nouvelle est tombée, via toutes les rédactions, de France et de Navarre, à savoir : Pierre MESSMER est mort !!! Bien entendu, Nicolas SARKOZY, Président de la République Française et, "chroniqueur mondain", à ses heures perdues, s'est empressé de déclarer, très solennellement, que : "Le défunt était un magnifique combattant et l'un des plus illustres enfants de notre République et de notre pays !", ce qui est, très certainement, la réalité, sur certains points. Mais... Et, vous me rétorquerez, évidemment, "Diantre ! Mais, pourquoi donc, semer ce Mais dans le présent sujet ?". Et, je vous répondrai, sans sombrer, dans le sempiternel et très hypocrite, "politiquement correct", parce que M. MESSMER a, à l'instar du Général DE GAULLE, de Michel DEBRE et de Louis JOXE (pour ne citer qu'eux), le "sang", de 150000 Harkis, sur la conscience et, par "complicité tacite", sur les mains, ce qui ne saurait faire, de lui, un "Grand Homme", même, à "titre posthume", vous en conviendrez ? 

 

messmer.harkis002.jpg

Pierre MESSMER et les Harkis qu'il allait trahir dès 1962 !!!

 

Rappelons-nous, sans "amnésie de circonstance", que Pierre MESSMER, fut, de 1960 à 1969, Ministre des Armées, sous le Président Charles DE GAULLE et, respectivement, dans les Gouvernements DEBRE et POMPIDOU. En l'espèce et nonobstant la violation immédiate, par le FLN et leurs "marsiens", du cessez-le-feu (prévu par les Accords d'Evian entériné le 18 mars 1962), en date du 19 mars 1962 à 12 heures, le "disparu susmentionné" a ordonné, officiellement, L'INTERDICTION DE RAPATRIER LES HARKIS ET LEURS FAMILLES, en parfaite connaissance de cause, du "sort tragique" qui les attendait et, qui commençait, d'ores et déjà, à les frapper Force est de constater que tout cela semblait prémédité car, après les avoir désarmés, l'Etat français a livré, sciemment, sans défense, ses Anciens Combattants, à leurs "bourreaux flnistes", pour se faire exterminer, de manière barbare, C.Q.F.D !!! 

 massacreharkis002.gif

 

 

 

 

 Malheureusement, avec le trépas, de Pierre MESSMER, s'achève, définitivement, le "vieux rêve", des Harkis et leurs Familles, d'obtenir, un jour, un vrai procès, qui les aurait opposés, à tous les protagonistes, du côté français, de ce "génocide" caractérisé et programmé. Il convient de se remémorer que feu l'ancien Premier Ministre, mis en cause et interrogé, à plusieurs reprises, sur la question, avait reconnu, explicitement, le nombre de 150000 Harkis massacrésaprès l'armistice bafoué mais, en revanche, il avait déclamé, de façon sordide, n'avoir ni remords ni regrets, quant à ses décisions de jadis, pourtant, criminelles et antipatriotiques (?). Certes, il reste, encore, les "satrapes sanguinaires du FLN" mais, ne comptons pas trop, sur Nicolas SARKOZY, pour espérer, une telle action judiciaire, car il vient de se "parjurer", de facto, sur ses promesses électorales, à l'égard des Rapatriés d'Origine Nord Africaine de "souche harkie" (à lire mon dernier article y afférent par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/181/109/) et, il est grand temps de REAGIR mes amis (es) !!!  

 

sarkoparis022.jpg

 

Affaire à suivre... La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis veille mais, nous aurons besoin, très bientôt, du concours, massif et visible, de tous les "gens de bonne volonté" (RONA, Pieds-Noirs, Anciens Combattants, Patriotes, ...), pour mener la "lutte finale", car C'EST MAINTENANT OU JAMAIS !!!

 

Khader MOULFI

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

A lire et/ou à intervenir, dès à présent, le forum ouvert, sur le "parjure élyséen",  par Cléopâtre, par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_
fireboard/Itemid,17/func,view/id,879/catid,4/
.

A lire et/ou à relire, également, nos derniers articles :

 

 

 

Commentaires  

#1
Jacques VASSIEUX 30 Août 2007
Messmer
Pierre MESSMER est mort… il faut se souvenir.

Il va y avoir, sans doute, un concert de louanges.

Mais même si la plupart seront méritées, moi, je ne peux m'empêcher de penser qu’alors qu’il était Lieutenant-colonel de réserve, et qu’il était nommé, en février 1960, ministre des armées dans le gouvernement Debré, il a appliqué la politique de De Gaulle. Politique de dégagement de l’Algérie. Il a renvoyé de l’armée ses éléments opposés à l’abandon de l’Algérie Française, et a enjoint, avec Edmond Michelet, à Antonin Besson, procureur général près le Haut Tribunal Militaire, de requérir la peine de mort contre les généraux Challe et Zeller en mai 1961.

Il a alors aussi demandé de sanctionner les officiers qui tentaient de faire passer des harkis en métropole pour les sauver d’un massacre certain.

Je ne peux oublier non plus, que le mardi 17 juin 1980, l’ancien Premier ministre Pierre Messmer s’indignait de la présence, le 14 juin à Toulon, de M. Jacques Dominati à une cérémonie à la mémoire des martyrs de l’Algérie française - cérémonie qu’il jugeait attentatoire à la mémoire du général De Gaulle.

Vous aurez compris que, pour toutes ces raisons , je ne le portais pas dans mon cœur.

Que Dieu ait son âme.

Jacques VASSIEUX
Conseiller régional FN
Né à Bône (Algérie Française)

Messmer est mort ? Un traitre en moins! http://jacques.vassieux.free.fr/modules/news/index.php?storytopic=3/
#2
Khader 30 Août 2007
Ils ont osé le dire !!!
Bonjour Jacques et à toutes et tous les internautes,

Effectivement, le "concert de louanges" vient de commencer et, j'ai repris, ci-et-là, dans la presse, des déclarations provenant, des "princes qui nous gouvernent souvent très mal", relatives à Pierre MESSMER.

A.F., Très Cordialement,

Khader MOULFI


Pour Nicolas SARKOZY, il lui a rendu hommage en évoquant un "magnifique combattant" et "l'un des plus illustres enfants de notre République et de notre pays". Mais, aussi, "La France vient de perdre l'un de ses plus grands serviteurs et la Nation tout entière s'incline pour saluer sa mémoire", écrit le chef de l'Etat dans un communiqué.


Pour le Premier ministre, François Fillon, "une page héroïque de notre pays se tourne". Matignon rend hommage à celui qui, en tant que ministre des armées sous le général de Gaulle, "fut chargé de développer notre force de frappe".


L'ancien président Jacques Chirac a dit avoir appris avec "énormément de tristesse" le décès de celui qu'il considère comme "un héros de la France combattante".

"Avec lui c'est un grand Français qui s'en va, un héros de la France combattante, de Bir-Hakeim à la Libération de Paris", lit-on dans un communiqué du bureau de l'ancien chef de l'Etat.


Jean-Louis DEBRE (le fils d'un autre pourfendeur de Rapatriés) a mis, également, son grain de sable.

PARIS - Le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré a salué "l'homme droit" qu'était Pierre Messmer, "un homme qui aimait la France". L'ancien Premier ministre est décédé mercredi à l'âge de 91 ans à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris.


"Pierre Messmer a toujours incarné pour moi une certaine conception de la morale en politique", a déclaré M. Debré sur LCI, rendant hommage à un homme qui n'a, de sa vie, "jamais transigé, ni avec ses convictions ni avec ses fidélités", notamment envers le Général de Gaulle.

"C'est une grande tristesse, parce que c'est une page de l'histoire de la France qui se tourne", a-t-il conclu.

Ancien officier des Forces françaises libres (FFL), Pierre Messmer avait été Premier ministre de 1972 à 1974, sous la présidence de Georges Pompidou. AP

pf/mgh


La suite dans le prochain épisode
#3
Oranie 30 Août 2007
Encore un pour qui la justice n\'est pas
Message publié par le Point n°1534 du 8.02.2002, message de Pierre MESSMER :

"Il me revient que plusieurs groupes d'anciens harkis seraient récemment arrivés en Métropole -STOP- je vous communiquerai dès qu'ils seront en ma possession renseignements précis sur l'importance et origine ces groupes, ainsi que si possible, sur responsables leur mise en route -STOP- dès maintenant toutefois je vous prie :

PRIMO - d'effectuer sans délai enquête en vue déterminer conditions départ d'Algérie de ces groupes incontrôlés ET SANCTIONNER OFFICIERS QUI POURRAIENT EN ETRE A L'ORIGINE -STOP-

Pierre MESSMER a armé personnellement en Algérie des Harkis qu'il a fait désarmer par le cessez-le-feu unilatéral du gouvernement français du 19 mars 1962.

Il a couvert les crimes de la rue d'Isly et les massacres d'Oran du 5 juillet 1962.

Il est resté à son poste de ministre des Armées jusqu'en 1969. Il avait donc tous les pouvoirs pour organiser le rapatriement et l'accueil des Harkis et de leur famille.

Il les a fait parquer dans des camps de l'oubli.

Qu'il rôtisse en enfer !!!
#4
Jacques 30 Août 2007
Messmer
http://www.algerie-francaise.org/messmer/messmer-deux.shtml

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 13 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui207
mod_vvisit_counterHier424
mod_vvisit_counterSemaine207
mod_vvisit_counterMois12056
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com