Georges FRECHE relaxé en appel : le droit de diffamer les Harkis est confirmé via un "consensus national et/ou étatique" !!!

 georgesfreche1616_copy249.jpg 

Heureusement, qu'il reste, encore, les Harkis et leurs Familles, pour se défouler, en toute impunité, dans ce pays d'interdits !!!

Dernière minute : A lire la dépêche AFP du 14/09/2007 reprenant le communiqué d'indignation, d'Alain MARLEIX, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants (cf. Commentaires N° 15 ci-dessous).

  

La mauvaise nouvelle vient de tomber annonçant que Georges FRECHE condamné, en premier ressort, à 15000 € d'amende, par le Tribunal Correctionnel de Montpellier, vient d'être RELAXE, ce jeudi 13 septembre 2007, par la Cour d'Appel, eu égard à ses propos infamants et injurieux tenus, à l'encontre des Harkis, le 11 février 2006 mais, faut-il s'en étonner ? 

Pour la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis, la réponse est NON ! Tout d'abord, il convient de se remémorer que je fus le premier à déclarer, dès février 2005, que l'article 5 de la loi du 23 février 2005 (prohibant les injures et la diffamation publiques à l'encontre des Harkis) n'était pas applicable, en l'état, en raison de sa rédaction très floue et non-juridique. Le droit pénal étant, par définition, d'interprétation très stricte, ledit article incomplet ne devenait que "placebo". En dépit de ma saisine, de la Mission Interministérielle aux Rapatriés rattachée au Premier Ministre (MIR) ayant, finalement, permis, une réunion, respectivement, avec son Président Emmanuel CHARRON, son Secrétaire Général Renaud BACHY et le Chargé de  Mission auprès des RONA Jean-Loïc WERTH, en décembre 2006, le texte est resté inchangé, ce qui démontre une volonté d'Etat, préméditée et félonne, de ne pas faire sanctionner, dans la réalité, le "racisme anti-harkis" galopant et au grand jour, C.Q.F.D !!! 

medium_freche_final.jpg  

 

Ensuite et en vue de donner l'exemple, dans la lutte contre le "racisme anti-harkis", aux Citoyens et autres résidents étrangers, l'Etat français, ses Institutions, sa classe politique de tout bord, ses intellectuels, ses journalistes, ... Se devaient d'adopter, par conséquent, des comportements irréprochables. Mais que nenni, mes amis (es) et, pour preuve, lorsque le "gnome despotique du FLN", Ziziz BOUTEFLIKA, insulte, les Harkis mais, aussi, tous les Français, il ne crée pas, d'incidents diplomatiques mais, il reçoit, en contrepartie, les "courbettes bien repentantes et les embrassades passionnées élyséennes", tant de Jacques CHIRAC (en son temps) que de Nicolas SARKOZY (à présent) !!! 

En outre, le fait de normaliser, prématurément, les relations étatiques, avec la dictature flniste algérienne, sans la résolution intégrale, de tous les contentieux en souffrance (incluant le génocide de 150000 Harkis, plusieurs dizaine de milliers de Pieds-Noirs, ...), est un "signe implicite", de nos dirigeants, pour désavouer et humilier, sciemment et publiquement, leurs Anciens Combattants et, de surcroît, en allant se recueillir, en Algérie, sur le "tombeau des terroristes génocideurs", à l'instar de M.M. SARKOZY et DEBRE, pour ne citer qu'eux !!!

sarkoparisharkis002.jpg

Pour être complet, il faut souligner, au plus fort, la "campagne de propagande révisionniste et négationniste pro-FLN" menée, depuis des décennies, en France, via les deniers publics mais, amplifiée, ces dernières années, sur tous les plans (cinématographique, télévisuel, journalistique, ...), où la soi-disant "intelligentsia" se met, désormais, à parler, par un étrange "mimétisme contre-nature", comme le FLN et ses "porteurs de valises" !!!

Et, si l'on rajoute, à tout cela, les "obsèques nationales obscènes" de Pierre MESSMER, les "dérives verbales perfides" de Pierre LELLOUCHE, Nicolas DOMENACH & Consorts, ... Comment est-il possible de faire respecter, sérieusement, dans leur propre pays, les Harkis et leurs Familles, victimes, d'une "quasi-persécution d'Etat", qui nous permettrait, le cas échéant, de solliciter, l'asile politique (Euh, je plaisante, quoique !) tandis que le "racisme anti-harkis" semble être devenu, de facto, un "sport national" (là, je ne plaisante plus !) ?

 

Dans ce contexte, il serait pragmatique d'alléguer que la "relaxe", de Georges FRECHE, semble presque "légitime", sous un prisme strictement juridique, car à défaut de "bases légales", il n'est pas possible de condamner, un tiers, même aussi "méprisable", que le "Bwana Georges de Septimanie". En revanche, il incombe, désormais, aux politiciens de tout bord, de prendre, leurs responsabilités et, essentiellement, au Président SARKOZY, d'appliquer, sans délai, sa principale "promesse électorale" prise, le 31 mars 2007, envers les Harkis et leurs Familles, à savoir : "Reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans l'abandon et le massacre des Harkis et leurs Familles et dans leur accueil inhumain et dégradant en Métropole", tout en faisant voter, dorénavant, une vraie "loi antiracisme pour les Harkis", pour éviter de tels "gags", en s'abstenant de nous resservir le sempiternel et indigeste "blabla stérile" !!! 

 

Affaire à suivre...

 

Khader MOULFI

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  

    

Commentaires  

#1
yannick 13 Septembre 2007
L'affaire Frèche et toutes les déclarations du même acabit non-sanctionnées démontrent une fois de plus ce que nous savons touS: SEULE UNE DECLARATION SOLENNELLE du Président de la République reconnaissant la responsabilité de l'Etat Français dans le massacre des harkis pourrait provoquer dans l'opinion publique l'ouverture d'un véritable débat et donc une prise de conscience du plus grand massacre de l'histoire de la France depuis 1945. C'est le seul moyen de faire taire les diffamateurs et manipulateurs de tout bord: mais où sera N. Sarkozy le jour où il aurait dû faire cette déclaration à laquelle il s'était engagé?
#2
Khader 13 Septembre 2007
Réaction de Christian VANNESTE, Député U
Après avoir été condamné en première instance, Georges FRECHE, Président socialiste de la région Languedoc-Roussillon, a été relaxé aujourd’hui par la cour d’appel de Montpellier. Je vous rappelle les faits. Il était poursuivi pour injure raciale, après avoir traité des harkis de “sous-hommes“, en février 2006. “Vous êtes allés avec les gaullistes. Ils ont massacré les vôtres en Algérie. Ils les ont égorgés comme des porcs. Vous faites partie de ces harkis qui ont vocation à être cocus jusqu’à la fin des temps” avait encore vociféré le Président de la Septimanie (sic) lors d’un hommage à un ancien leader pied-noir.

Cette décision confirme de façon tout à fait scandaleuse l’état de l’institution judiciaire de notre pays. Avec elle, les principes d’une justice digne de ce nom sont bafoués. En effet

Premièrement, la justice, soi-disant rendue au nom du peuple français, absout un politicien socialiste qui s’égare dans le vocabulaire nazi.

Deuxièmement, la justice, soi-disant rendue au nom du peuple français, affirme qu’on peut impunément injurier des hommes et non des communautés alors que cette dernière notion n’a aucune valeur juridique, est une atteinte à la fois à la République et à l’honneur des harkis qui sont avant tout des français, membres de la Communauté nationale et qui ont payé par leur sang leur fidélité à la Patrie. Nous devrions être les premiers à nous sentir insultés quand ils le sont.

Troisièmement, la justice, soi-disant rendue au nom du peuple français, relaxe le socialiste Frêche quand elle condamne l’UMP VANNESTE. Cependant, dans le cas des propos du député VANNESTE, il n’y avait aucune injure à l’encontre ni d’une communauté, ni d’une personne, mais seulement un jugement de valeur partagé par toutes les religions et par de très nombreux penseurs, parfois peu religieux comme VOLTAIRE. Traiter une personne de « sous-hommes » devient donc, aujourd’hui, moins grave que d’exprimer un jugement moral sur les comportements sexuels.

Au-delà de l’incroyable mascarade judiciaire et de la destruction systématique de tout ce qui peut ressembler aux piliers de la cohésion nationale, l’affaire FRECHE n’en est plus une : c’est un énorme scandale qui pose bien des questions.

En effet, le citoyen a le droit d’être dubitatif devant « ce deux poids, deux mesures » : est-ce que c’est parcequ’il est socialiste qu’il a été relaxé ? Est-ce que c’est parcequ’il est Président de région ? Est-ce c’est parcequ’il s’en prend à des patriotes?

La morale de la fable de LA FONTAINE « selon que vous serez puissant ou misérable » n’est plus une illustration mais une régle. Le puissant est aujourd’hui celui qui détruit systématiquement les valeurs essentielles de notre pays.

Christian VANNESTE
Député UMP du Nord

A consulter sur son blog officiel : http://www.christianvanneste.fr/?p=96
#3
KIM 13 Septembre 2007
Bonsoir à tous,

De toute façon une amende de 1500 et non 15000 euros était déjà une insulte, donc il ne faut pas s'étonner de ce qui a suivi. J'irai même un peu plus loin, attendons-nous à ce que G.Frêche soit "pressenti" pour un poste à responsabilités au sein du gouvernement. Donc il leur fallait un mec plus blanc que blanc. Sarko a fait imploser le PS de l'intérieur, il achète tout ce qu'il y a vendre et les vendus se ramassent à la pelle en ces temps pas très joyeux, ni pour nous, ni pour ceux qui ont cru au discours musclé du nouveau Chef. Je suis triste de cette relaxe, elle déshonnore le corps judiciaire dans son ensemble. Je m'étonne quand même du silence du président,lui qui se mêle de tout et surtout de ce qui n'est pas dans ses prérogatives.
Allez les amis, ne nous étonnons de rien, nous savons maitenant que le Chef suprême est encore plus minable que ses prédecesseurs.
#4
VLAAMS 14 Septembre 2007
entièrement d'accord pour dire qu'en France , il ya les gens que l'on peut insulter et d'autres non
la justice du pays est lamentable et ne fait même pas respecter la loi, quand au président des Français..... :sad:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 74 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui220
mod_vvisit_counterHier553
mod_vvisit_counterSemaine4067
mod_vvisit_counterMois8571
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com