La solution, de François FILLON, pour les Harkis et leurs Familles : 1 rapport de plus ou le perpétuel art politicien de savoir noyer le poisson pour les 5 années à venir ! Stop au foutage de gueule élyséen et de Matignon CAR TROP C'EST TROP !!!

sarko.fillon003.jpg 

Ouch, qu'est-ce qu'il ne me fait pas faire et dire ce Nicolas SARKOZY !!! 

 

 

Nous vous l'avions indiqué, d'ores et déjà, dans un article précédent intitulé "Nicolas SARKOZY et les Harkis ou le parjure élyséen" (à lire et/ou à relire par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/181/109/), que le Président de la République ne fera pas, le discours officiel, le 25 septembre 2007, lors de la "Journée d'Hommage National aux Harkis", ce qui était, de facto, une violation caractérisée, de ses promesses électorales prises, le 31 mars dernier, à Paris, à l'égard des Harkis et leurs Familles et, corroborée, au plus fort, par une succession d'évènements très significatifs et indéniables, annonçant 1 "vérité" un peu trop récurrente. 

Il convient de se rappeler, en ce sens et, notamment : l'absence  de nomination d'un Ministre des Rapatriés et de la Reconnaissance de la Nation, la visite déplacée voire choquante de M. SARKOZY en Algérie suivie, récemment, par celle de son Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, Alain MARLEIX (voir notre  forum y afférent par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_fireboard/Itemid,194/func,view/id,892/catid,4/), les obsèques nationales obscènes, de Pierre MESSMER, responsable de l'abandon et du génocide de 150000 Harkis (a lire article : http://www.coalition-harkis.com/content/view/184/109/).

nicolassarkozy.jpg 

Et, pendant que notre "hyperprésident" était, sur tous les fronts (sportifs, politiques, people, internationaux...), sauf celui des Harkis, bien entendu,  on s'étonne, à très juste titre, qu'une personne aussi "omnipotente" et "omniprésente", que le susnommé, n'ait pas pris le soin de "commenter", la relaxe abjecte, de Georges FRECHE et, en réplique, ses prochaines mesures en faveur de la lutte contre le "racisme anti-harkis" galopant et au grand jour (?).

Tandis que le "malaise" et la "colère" vont, crescendo, auprès des Rapatriés d'Origine Nord Africaine (de "souche harkie"), c'est au tour, du Premier Ministre, François FILLON, d'entrer dans la danse, pour se moquer, derechef, de nous, via sa "solution-miracle", selon nos sources, à savoir : la commande d'un rapport de plus près le Conseil Economique et Social En "langage politicien", cela signifie, clairement, le "renvoi aux calendes grecques" du dossier harki, car les "rapports sans rapport avec les RONA", on sait ce que cela veut dire !!!  fillon.sarko004.jpg

En l'espèce, il importe de se remémorer, que depuis 2002, nous avons eu le droit, à 3 "rapports sur les RONA" (excusez du peu !), à savoir : celui du député UMP du Lot-et-Garonne, Michel DIEFENBACHER, ayant engendré, malgré nos actions, la sordide loi du 23 février 2005. Le rapport plus confidentiel rédigé, par la MIR et un certain Tom CHARBIT (soi-disant spécialiste de la question harkie et qui a eu le culot de déclarer que les RONA de Roubaix avaient eu une réussite exemplaire depuis leur arrivée massive en 1963 ??? Il ne devait pas parler de la même ville que la mienne !!!), à l'appui de l'article 11 de la loi du 23/02/2005 (à lire mon article de l'époque : http://www.coalition-harkis.com/content/view/55/2/). Enfin, n'oublions pas, le rapport rendu, par le CES, en 2007, qui était, hors-sujet et méconnaissait, à l'évidence, la réalité du terrain, nonobstant son auteur RONA, en l'occurrence, Mme Hafida CHABI. Dans ce contexte, quel est le réel intérêt objectif, d'un "rapport de plus voire de trop" ? A notre avis, gagner un maximum de temps !!! 

D'ailleurs, ce n'est pas, ce "vrai/faux travail aux fins de nouvelles mesurettes" qui est demandé, à Nicolas SARKOZY et à lui-seul mais, de tenir, dès le 25 septembre 2007, sa principale "promesse électorale" de : "Reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans l'abandon et le massacre des Harkis et leurs Familles et leur accueil dégradant, discriminatoire et inhumain en Métropole !", le reste n'étant que du "blabla dilatoire et placebo" et, là-dessus, on s'explique, difficilement, ces "atermoiements et parjures étatiques" ?

  

Notre lettre ouverte du 23 juin 2007, à Nicolas SARKOZY (à lire : http://www.coalition-harkis.com/content/view/158/109/), étant sans réponse, à ce jour et, au vu de la situation actuelle, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis appelle, tous ses membres et sympathisants, à se préparer, à un nouveau boycott, de la "Journée d'hypocrisie nationale aux Harkis", du 25 septembre prochain et, nous publierons, dès lundi, un communiqué y afférent, comportant nos "initiatives inédites", afin d'exprimer notre consternation !!!

 

Affaire à suivre...

 

Khader MOULFI

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
KIM 15 Septembre 2007
Et qu'en pense B. AZNI. Nous aimerions l'entendre ou le lire. Depuis sa nomination, silence radio. Est-ce qu'il n'a rien à nous dire. A quoi sert-il au juste. Il me semblait qu'avec un militant de la première heure nommé à un poste important, nos doléances seraient au moins entendues. Apparemment les Hautes Sphères rendent sourd et muet. Quant au rapport demandé par Fillon, il n'a pas besoin d'un cabinet d'audit, ni du C.E.S, il n'a qu'à interroger le premier harki qu'il croisera et il l'aura son rapport, pour pas un rond en plus, si tant est qu'il ait croisé un jour l'ombre d'un harki.
#2
rachid 16 Septembre 2007
tribunal
bonjour monsieur le president vous avait aider les bulgares qui ne sont pas francais et les harkis sont francais il y a un malaise de plus que les harkis sont plus francais que monsieur sarkozy encore un malaise de plus il faudrai s'attendre que monsieur bouteflika soit president francais
#3
rachid 16 Septembre 2007
Dernière minute : saisine du conseil éco
Le Premier Ministre, Monsieur François FILLON a saisi le Conseil économique et social d’une demande de rapport sur l’ensemble des politiques conduites en faveur des Français rapatriés depuis les années soixante. Cette saisine concrétise un engagement du Président de la République, Monsieur Nicolas SARKOZY. Ce rapport doit fournir au gouvernement les éléments d’appréciation concernant les éventuelles dispositions juridiques et financières à prendre pour clôturer ce dossier. Il doit être remis au Premier ministre à la fin de l’année 2007
#4
Khader 16 Septembre 2007
Pas de Français + ou - !!!
Bonjour Kim, Rachid et à toutes et tous les internautes,

Tout d'abord, Rachid, je ne suis pas très adepte de l'expression : "plus français que", car, d'une part, elle ne veut rien dire de concret et, d'autre part, elle ouvre la porte à tous les "racismes intraminorités" !!!

Pour ma part, toute personne ayant mérité et/ou hérité, de la nationalité française est, par définition, Française et, Nicolas SARKOZY l'est autant que les autres RONA ou pas.

Certes, nous combattons, depuis des années, la double-nationalité (la triple voire quadruple pour certains) et, notre Code la Nationalité (droit du sol, ...), obsolète, suicidaire et anticonstitutionnel mais, ce n'est pas la même chose !!!

Pour la petite anecdote, je me souviens, lorsque j'étais tout petit (il y a fort longtemps malheureusement :cry: !), que tout le monde me disait que : "J'étais plus français que les Français eux-mêmes" mais, confronté, de plein fouet, aux "paradoxes du triple racisme", que je subissais (de la part des beaufs xénophobes primaires, des immigrés et celui idéologique et politique), je me suis mis à dire, à cinq ans, que : "Je ne voulais plus être plus français que les Français mais tout simplement Français comme les autres !".

Donc, voilà de quoi méditer, afin de ne pas sombrer, sous l'emprise de la colère, dans le "racisme défensif et revanchard" !!!


Ensuite, Kim, je pense que Boussad AZNI est, apparemment, tenu, à son "devoir de réserve", ne pouvant s'exprimer, évidemment, contre Nicolas SARKOZY et le Gouvernement qui l'emploie ! Cette situation doit être très inconfortable, pour lui mais, n'entrons pas dans le jeu, de l'Etat français, voulant, justement, l'instrumentaliser pour qu'il devienne soit leur "fusible" soit notre "punching-ball expiatoire" !!!

Je ne doute pas que mon ami Boussad AZNI soit en proie, à un "cas de conscience" mais, il gardera, mon amitié fraternelle, même s'il restait dans ce Gouvernement de "parjures" !!!

Affaire à suivre...

A.F., Très Cordialement,

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 73 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui220
mod_vvisit_counterHier553
mod_vvisit_counterSemaine4067
mod_vvisit_counterMois8571
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com