La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis n'appellera pas, cette année, au boycott de la Journée d'Hommage National aux Harkis, en date du 25 septembre 2007 !!!

hommage.harkis2006.jpg  

Journée d'Hommage National aux Harkis (Edition 2006)

 

A compter de 2003, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis avait pris, eu égard au "parjure élyséen", de Jacques CHIRAC, la déchirante résolution de boycotter, chaque année, la "Journée d'Hommage National aux Harkis", en date du 25 septembre, tant que l'Etat français ne réglerait pas, le "dossier RONA" en souffrance, depuis 1962. En l'espèce, cette célébration, certes, très prometteuse mais, jamais, suivie, dans les faits, par des "actes tangibles et significatifs", devenait, de jour en jour, davantage, une "Journée d'hypocrisie nationale envers les Harkis et leurs Familles" qu'une véritable reconnaissance de la Nation, auprès de ses glorieux Anciens Combattants victimes, des "trahison et déraison d'Etat", à l'instar de leurs familles, pour avoir servi, loyalement, la Mère-Patrie, contre les "terroristes sanguinaires et génocideurs" du FLN ! A ce titre, notre "leitmotiv de rigueur" était : "1 journée à l'honneur et les 364 autres dans l'horreur", ce qui explicitait nos "motivations" !!!

sarko.ziziz002.jpg 

Puis vint, la nouvelle ère présidentielle, en la personne, de Nicolas SARKOZY, ayant promis, au-delà de nos espérances les plus optimistes, toute une série de mesures, en faveur des Rapatriés d'Origine Nord Africaine ("de souche harkie") et, surtout, celle tellement plébiscitée, en l'occurrence : "Reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans l'abandon et le génocide des Harkis et leurs Familles et leur accueil inhumain, dégradant et discriminatoire en Métropole", qui  nous jouait l'Arlésienne depuis 45 années. Mais, malheureusement, tout comme son prédécesseur, le nouveau Chef de l'Etat ne prononça plus, une seule fois, publiquement, le mot "Harkis", dès son élection, tout en menant des actions aussi maladroites que déplacées que nous vous avions relatées, très régulièrement, dans nos colonnes, ces derniers mois. 

Par conséquent, nous étions sur le point d'appeler, une fois encore, à boycotter, cette journée du 25 septembre 2007, en représailles, à ce "parjure élyséen de trop" mais, après de multiples consultations, durant tout le week-end passé, de nos membres et sympathisants, nous avons décidé de ne pas le décréter. En effet et, sans intention de nous "renier", nous avons pris conscience que cette "initiative" (très mal-comprise par les intéressés) conduisait, à une division récurrente, des militants de la "cause harkie", lors de cette commémoration, en les scindant en deux groupes éclatés qui se "retrouvaient", systématiquement, à l'issue de cette "période troublante", afin de mener des "combats communs". C'est pourquoi et par souci, de conserver une unité sereine, nous ne donnerons aucune "consigne de boycott" pour cette année 2007 ! Néanmoins, nous resterons très vigilants, quant au  strict respect, des "promesses" prises, à Paris, le 31 mars 2007, à l'égard des Harkis et leurs Familles, par M. SARKOZY !!! 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
KIM 17 Septembre 2007
Je pense sincèrement qu'il ne faut pas boycotter cette journée. C'est le seul moment ou l'on peut aller se recueillir devant une stèle et repenser à tous nos disparus. Il ne faut surtout pas oublier que l'on nous a occultés pendant des années, alors même si le mot harki ne revient qu'une fois par an c'est déjà ça de gagné. Et souvenez-vous l'an dernier, cette journée que nous avons dédaigné nous a été piquée par d'autres sans vergogne, alors ne laissons pas ni le terrain et la visibilité à ceux à qui la France ne doit strictement rien. Au contraire montrons-nous et de grâce dites-moi comment faire pour contourner ce protocole qui veut que seul le message du ministre ou son sous-fifre soit lu. On en a ras le bol des mêmes rengaines, qu'on nous laisse la parole! nous avons des choses à dire et rassurons nos édiles, nous sommes civilisés, savons nous tenir et parler de ce qui nous regarde.
N'importe quel groupe, même celui qui n'a aucune idée de la société française arrive à mobiliser et à se faire entendre et plaindre par dessus le marché. Sommes-nous devenus des légumes ? n'avons-nous plus aucun ressort pour rester là en spectateurs pendant que d'autres font valoir des droits indus. Alors pointez-vous devant ces stèles ou sont inscrits les mots qu'on aimerait que chacun connaisse. Il y va de notre honneur de ne pas oublier les nôtres et de les honnorer comme des héros qu'ils ont toujours été.
Kim : fille d'Ancien Combattant de la 2e guerre mondiale et Ancien GMS, nièce d'ancien légionnaire blessé à Dien ben phu et nièce d'ancien combattant des évenement d'Algérie. Tous décédés aujourd'hui et j'irai m'incliner pour eux et pour les milliers d'autres.
#2
Khader 18 Septembre 2007
La parole aux Harkis et leurs Familles.
Bonjour Kim et à toutes et tous les internautes,

Malheureusement, le protocole verrouille toute la cérémonie : discours du Premier Ministre (relayé localement par les préfets ou les maires) et, qui peut être agrémenté, d'une allocution, par un porte-parole des RONA (désigné par le protocole et les associations de céans).

Alors, comment prendre la parole ? Je pense qu'il faudrait adopter, la "technique d'incruste médiatique et de presse", de Fatima BESNACI-LANCOU & Consorts, à savoir, aller "choper" les journalistes qui seront dans les parages afin de leur donner notre version de la situation et, si besoin, à l'appui d'un communiqué commun !!!

En dépit de la censure convenue, par la presse et les médias, à l'égard des Harkis et leurs Familles, on pourrait obtenir, néanmoins, un petit écho en notre faveur.

Alors, oeuvrons, sur cette opportunité, en communiquant, via nos messageries personnelles et forums réservés aux membres, afin de prévenir tout risque d'espionnage industriel 8) !!!

A.F., Très Cordialement,

Khader MOULFI
#3
cleopatre 18 Septembre 2007
Bonjour,

J'ai toujours suivi le boycott au gré des appels de la coalition et, je pense que cette année, en effet, nous ne devons pas boycotter.

Khader, pourquoi, ne pas préparer un mémo que l'on pourrait éditer et remettre, à tous (journaliste, politiques etc, ), dans toute la france, en main propre, pour éveiller les consciences ?

Si chacun de nous remettait, une lettre, le jour de cet hommage, n'y aurait-il pas enfin un écho ???

Et que cette lettre soit la même, faire entendre notre voix, par nos écrits, puisque la parole ne nous est pas donnée.

A ton clavier et fais-nous quelque chose qui relate bien nos doléances, nos attentes et nos souffrances endurées depuis 45 ans.

Les paroles partent mais les écrits restent !!!! :sad:
#4
KIM 18 Septembre 2007
\"la Lettre\"
J'adhère complètement à cette idée que je trouve géniale.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 67 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui71
mod_vvisit_counterHier740
mod_vvisit_counterSemaine2254
mod_vvisit_counterMois10881
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com