L'Ennemi Intime de Florent-Emilo SIRI : un film de propagande à la sous-Rambo filmé et tourné par des Bobos démagos !!!

N'oubliez pas de consulter, également, nos forums accessibles à tous !!! 

affiche.ennemi.intime002.jpg

Attention à l'intoxication collective, du "temps de cerveau humain disponible", via des "navets de série Z" !!!

 

 

Tout d'abord, par souci d'honnêteté intellectuelle, je tenais à préciser que je n'avais pas, encore, vu, le film "L'Ennemi Intime" de Florent-Emilio SIRI, pour avoir décliné, en son temps et à juste titre, l'invitation opportuniste, de la production, à une projection privée, car je n'ai pas pour habitude d'apporter, ma "caution morale", à ce genre d'initiatives douteuses et, d'instrumentalisation des militants de la "cause harkie". Néanmoins, il suffit d'avoir visionné, préalablement, certaines des "oeuvres" (si l'on veut !), du Sieur SIRI, pour s'attendre au pire car, contrairement, aux "critiques flatteuses injustifiées", de notre "presse impartiale" (euh, c'est de l'humour cynique, of course !), le susmentionné est très loin d'égaler Steven SPIELBERG, Stanley KUBRICK & Consorts (incluant Oliver STONE quand il était 1 vrai cinéaste et non le gauchiste prosélyte actuel).

En revanche et, à l'instar des autres "navets" l'ayant précédé, ce long-métrage, outre la volonté de faire de l'argent facile, avec les "communautés concernées", sert, également, de support de propagande, sous couvert des campagnes de promotion. En effet et, sans le moindre débat contradictoire, le "trio de bobos démagos", en l'occurrence, Florent-Emilio SIRI, Benoît MAGIMEL et Patrick ROTMAN, laisserait supposer, lors de leurs conférences de presse, que leur "ersatz de Rambo" serait la réalité historique de référence (?). Et, encore, l'insupportable et très misanthrope, Albert DUPONTEL, n'est pas entré, pour le moment, à fond, dans la danse.  

Mais, au fait, quelles sont les  véritables raisons individuelles, de chaque protagoniste impliqué, dans ce nouvel "appel à la repentance et à l'autoflagellation nationales" ? En premier lieu, Benoît MAGIMEL, acteur plébiscité et qualifié de "nouvel Alain DELON" (ah bon !), par l'intelligentsia parisienne mais, boudé, par le public et, éternel "Momo, de la Vie est un Long Fleuve Tranquille" (d'Etienne CHATILIEZ), qui cherche, désespérément, le rôle de sa vie. Et, il tente, désormais, de "surfer sur la vague", avec plus ou moins de succès, des "Indigènes" de Rachid BOUCHAREB, à l'instar des "Mon Colonel", "Cartouches Gauloises", ...

 

siri.magimel002.jpg 

 

Pour preuve, Florent-Emilio SIRI, le réalisateur, revendique, explicitement, que son ouvrage serait la "suite logique", d'Indigènes, ce qui démontre, une stratégie de longue haleine, par le biais de ce genre de films falsifiant l'Histoire et, dans lequel on retrouve, étrangement, la présence de tiers, plus ou moins, "porteurs de valises du FLN", tels que Costa GAVRAS. 

Pour être complet, il convient de souligner que M. MAGIMEL se permet de donner, des "détails" et des "chiffres erronés", afférents à la pacification en Algérie, entre 1954 et 1962, démontrant, son "ignorance", tout en se permettant de dire qu'il veut, aussi, "éveiller les consciences" (?). Les "sorties tragicomiques", de ce "vrai/faux jeune premier non-bankable", me rappellent, évidemment, celles de nos "grands penseurs des temps modernes surmédiatisés" : Jamel DEBBOUZE, Joey STARR, Samy NACERI, ... On préférait l'époque où celui-ci refusait, les interviews et, à présent, nous en comprenons mieux les raisons car HALTE AU RIDICULE !!! 

En second lieu, M. SIRI tente, lui-aussi, de connaître (enfin !), un vrai "hit au box-office" mais, tout comme son comparse MAGIMEL, il appartient, à des "réseaux bobos faussement humanistes et tiersmondistes" comprenant, des Luc BESSON, Juliette BINOCHE, ... Adeptes du "fais ce que l'on dit mais pas ce que l'on fait" car, il est aisé de vouloir "tiersmondiser la France", quand on n'en supporte pas, les conséquences directes, en vivant "bunkérisés" dans les "ghettos privilégiés de riches rouges et/ou aux couleurs dérivées" !!! 

 

dupontel002.jpg

En dernier lieu, la participation, de Patrick ROTMAN (auteur d'un livre et d'un documentaire homonymes ayant inspiré le projet et le scénario de ce navet présumé), est censée être, à tort, la "valeur ajoutée historique et journalistique", de ce film mais, de qui se moque-t-on ? Interviewer, des appelés du contingent (proches, en général, de la FNACA communiste et pro-FLN), ne constitue, en rien, la "vérité", si la "captation de mémoires individuelles" n'est pas recoupée, avec des faits authentiques et prouvés et, c'est là, que débutent les dérives très dangereuses, de ces fameuses "mémoires", car elles ne s'appuient, exclusivement, que sur des idéologies, des états d'âme et des "tranches de vie subjectives". D'autant plus que, pour ces jeunes "conscrits métropolitains", ce n'était, visiblement, dans leurs esprits tourmentés, ni leur "terre" ni leur "guerre", au regard d'un mépris indéniable pour les territoires nationaux d'outremer et leurs habitants de toutes origines !!! 

Et, devinez qui appelle-t-on à la rescousse de temps en temps ? Benjamin STORA (le storien officiel du FLN qui, après m'avoir diffamé, sans capacité de droit de réponse réfusé, par tous les médias français -incluant ceux qui ont contribué à cette perfide cabale à mon encontre-, refuse de m'affronter dans un débat afin de mettre à bas ses allégations) et, à ce rythme-là, pourquoi ne pas prendre, aussi, ès qualité de "consultant anti-Français, anti-Harkis, anti-Pieds-Noirs, ...", le "gnome despotique du FLN", Ziziz BOUTEFLIKA ??? 

  

ennemi.intime005.jpgLe résumé du film donné, par la production, à la presse et aux médias, corrobore, très bien, tout le révisionnisme et le négationnisme implicites, autour de ce film et, j'ai été choqué de lire que les "Harkis ont choisi le côté de la France" comme s'il y avait, à l'époque, réellement, deux camps et, je rappelle que le FLN n'était pas, le Peuple algérien indépendant, car l'Algérie c'était la France une et indivisible, n'en déplaise à ces "néo-falsificateurs de l'Histoire" car l'Histoire chronologique est immuable et ne se réécrit pas à sa convenance et de manière rétroactive mensongère !!!

  

ennemi.intime.magimel002.jpgEnfin, je trouve impertinent et fallacieux, le rapprochement paradoxal voulu, par nos journalistes endoctrinés et peu éclairés, entre "Platoon" d'Oliver STONE et, "L'Ennemi Intime". En effet, la Guerre du Vietnam s'était déroulée, hors du territoire américain, dans un conflit interposé, entre les USA et l'URSS, en soutien aux populations locales inféodées à l'un ou l'autre de ces Etats. La pacification en Algérie, c'était une vaste opération de maintien de l'ordre, certes, très violente et sanglante, contre les "terroristes du FLN" (eux-mêmes Français), sur le territoire national et, peu important si les "satrapes algériens" furent remis in bonis, en 1962, par une singulière "ironie du sort", par l'Etat français félon et criminel de l'époque (ayant engendré l'abandon et le génocide des Harkis et leurs Familles, des Pieds-Noirs et la dictature corrompue flniste) !!!

En conséquence, si le trio SIRI - MAGIMEL - ROTMAN, entendait poursuivre, sa  très mesquine entreprise de falsification de l'Histoire unilatérale, je leur lance un défi, d'ores et déjà, ici-même, pour un vrai "débat contradictoire et circonstancié" avec moi-même !!!

 

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

  

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 46 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui595
mod_vvisit_counterHier1051
mod_vvisit_counterSemaine1646
mod_vvisit_counterMois17760
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com