Les Harkis : Qui sera le dernier des Mohicans et/ou serait-ce la fin annoncée du militantisme pour notre cause jugée perdue ?

drame.jpg

 

balance.justice002.gifLa plus grande "vertu", de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis (et, par définition, de votre humble narrateur) serait, très certainement, de s'évertuer à réussir, tant bien que mal, à faire le "grand écart", entre une "certaine objectivité" agrémentée, d'une "lucidité à toute épreuve" et, notre "militantisme pur et dur", dans le règlement global et définitif, du "drame des Harkis" (et leurs familles) et, de manière générale, dans notre analyse caustique, des "évènements en Algérie", de 1954 à 1962 jusqu'à nos jours. En faisant fi de toutes les "idéologies dépassées du passé", nous somme parvenus, au fil de ces dernières années, à démonter, point par point, la "propagande du FLN et de leurs porteurs de valises" avalisée, insidieusement, par tous leurs "historiens officiels" (Benjamin STORA, Pierre VIDAL-NAQUET, Claude LIAUZU, ...) qui, à force d'anachronismes endoctrinés, avaient réécrit, l'Histoire, en faisant passer, les "satrapes sanguinaires du FLN", pour les "héros révolutionnaires" (et soi-disant "libérateurs du Peuple") qu'ils ne sont pas et ne seront jamais et, il suffit de voir "l'Algérie d'aujourd'hui" (despotisme, misère, volonté d'exode massif, ...)  pour s'en convaincre !!! 

  

Il est évident que l'Etat français (et toute son "intelligentsia pas très futée") entend convenir, via une "déraison étatique de plus", aux dépens des Harkis, leurs Familles et des Pieds-Noirs, d'une "histoire revue et corrigée", par l'intoxication flniste, afin de satisfaire, aux "exigences unilatérales", de la dictature algérienne, ayant "colonisé", les esprits et nos institutions républicaines, grâce à l'infiltration massive de ses "chevaux de Troie" (les binationaux franco-algériens et leurs "néo-porteurs de valises et d'idéologie" si fiers de dénigrer et de trahir, derechef, leur patrie !!!). Et, pour la bonne fin, de leur "entreprise sournoise et félonne", tout ce "pas beau monde susmentionné" spécule, évidemment, sur la disparition totale, des Harkis, afin de ne trouver, le cas échéant, aucune "résistance militante significative", au jour du décès, du "dernier des Mohicans" et, malheureusement, cette "date funeste" est imminente !!!

  

hommage.harkis.2007.lille002.jpgIl est, également, de notoriété publique que la majorité de nos "militants actifs" est composée de Harkis (dits de la première génération des Rapatriés d'Origine Nord Africaine ou RONA) et, que leur descendance ne s'est pas très impliquée, depuis 1962, pour diverses raisons, dans ce "combat de trop longue haleine" qui n'est soutenu, de facto, par personne (politiciens de tout bord, droits de l'hommiste, presse et médias, intellectuels, ...). Mais à y réfléchir, les Harkis et leurs Familles ont-ils besoin de revendiquer, leurs droits spoliés, à l'instar du "tout-venant" ? Pour notre "collectif de fait", la réponse est NON puisque nous réclamons, fort légitimement et exclusivement, justice et réparation, du plus "grand crime d'Etats post-seconde guerre mondiale" et, que si d'aventure la République Française n'était pas capable de régler, sur notre territoire national, plus de 45 années plus tard, ses propres "turpitudes criminelles", alors nous serons contraints d'aller chercher ailleurs cette résolution (jouant, sciemment, l'Arlésienne, par le biais d'un "consensus général", depuis plusieurs décennies, en vue de nous annihiler de l'Histoire de France et du reste) !!! 

 

 

sarkoparis022.jpgCertes, Nicolas SARKOZY avait promis, "monts et merveilles", lors de sa réunion parisienne, en présence de nombreux Harkis et leurs Familles (incluant moi-même), le 31 mars 2007 mais, il semble s'être "parjuré", implicitement, en ne donnant aucun signe fort et tangible. Par conséquent, ne croyons plus, en la "parole donnée et perfide", des politiciens de gauche et de droite mais, passons, une fois pour toutes, à l'action pragmatique de rigueur, dans la perspective d'éradiquer, ces "atermoiements étatiques", que l'on veut, visiblement, nous faire subir ad vitam aeternam !!! 

 

 

hommage.harkis.2007.roubaix003.jpgEnfin, ayons une "pensée fraternelle", pour tous nos disparus (partis sans avoir obtenu justice et réparation) et, quant à moi, je présente, toutes mes sincères condoléances, à la famille K. de Roubaix, dont le défunt père (venant de nous quitter, hier matin) fut l'un des meilleurs amis, du mien (décédé lui-aussi depuis 1991), avec lequel il avait fait, le "parcours du combattant", depuis 1962, du port d'Alger, au "camp de concentration" de Rivesaltes, en passant par Bergerac et, puis, vers leur "destination finale roubaisienne".

 

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 54 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui621
mod_vvisit_counterHier1051
mod_vvisit_counterSemaine1672
mod_vvisit_counterMois17786
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com