Mais au fait, Georges FRECHE, que devient-il ? Le Parti Socialiste, de nouveau, aux abonnés absents, pour cause de prochaines "investitures royales" !!!

Le PS nous avait, pourtant, annoncés, notamment, via son porte-parole, Julien DRAY, la tenue imminente, d'un conseil de discipline interne, afin de sanctionner, à la mesure des injures, Georges FRECHE mais, depuis la "montée royale", de Ségolène, dans les sondages, le Parti Socialiste replonge dans son mutisme et ses atermoiements hypocrites. Alors, déshonneur en échange des 5000 voix frêchiennes, rien n'est moins sûr ? 

 

Que faut-il penser, réellement, de l'attitude versatile et honteuse, du Parti Socialiste (en général, perpétuel et très arrogant donneur de leçons de morale et d'anti-racisme de façade) mais, néanmoins, incapable de se positionner et de trancher, explicitement et avec sévérité, sur les propos racistes voire nazis, de Georges FRECHE, le "Bwana Georges de Septimanie" qui détient, toutefois, un redoutable "joker immunitaire", à savoir, les 5000 voix, de sa fédération, qui sont très convoitées, par tous les candidats (es) à la candidature à la présidentielle 2007  ?

Après les revirements consternants et contradictoires, d'un Jack LANG, présent sur les lieux du crime, ayant prétendu, initialement, n'avoir rien entendu (tiens une surdité fulgurante, très certainement, due à un abus de décibels dans les techno parades et autre gaypride !), notre "éternel" Ministre de la Culture s'était, finalement, dévoyé en alléguant, a posteriori, que : "c'était les harkis qui avaient commencé" (?).

Pourtant, Jack LANG  (très pathétique dans son rôle inhabituel de courtisan et parjure) fut, manifestement, "désavoué", par le PS, dans sa quasi-majorité, en suspendant sine die, Georges FRECHE, de ses fonctions, au sein des instances nationales, dans la perspective de l'organisation imminente, d'un conseil de discipline, en vue de statuer sur son éventuelle et légitime exclusion totale et définitive.

De plus, le "seigneur septimanien" a été mis, officiellement, en examen, par le doyen des juges d'instruction près le TGI de Montpellier, entre-autres, pour le chef d'injures publiques à caractère raciste et l'on s'attendait, en l'espèce, à une action d'éclat et rapide, du  PS mais, rien ne vint en ce sens !!!

La campagne de séduction, de Ségolène ROYALE, venant en "tailleur Channel", sur les plateaux de télévisions, en compagnie de Jamel DEBBOUZE, Diam's et les autres, afin de tenter de nous convaincre, en vain, que cette "bourgeoise conservatrice pur jus" aimerait le rap, les djeunes et le métissage ethnique, semble coïncider, étrangement, avec l'arrêt des sanctions disciplinaires à l'encontre de Georges FRECHE.

Pourrait-on croire que François HOLLANDE (dans son hypothétique rôle de premier homme de France) aurait "blanchi", Georges FRECHE, en contrepartie des 5000 voix de la honte et du déshonneur, pour Ségo ?

A présent, la "communauté harkie", meurtrie et humiliée, veut des actes tangibles, sans délai, de la part du Parti Socialiste, à l'instar de la volonté quasi-unanime, des militants et élus PS, eu égard à la multitude de courriers reçus, à la coalition, de ses parlementaires et autres membres de base !!!

Khader MOULFI                                                                   

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui40
mod_vvisit_counterHier477
mod_vvisit_counterSemaine3488
mod_vvisit_counterMois8313
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com