Lettre ouverte de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis, via votre site préféré "coalition-harkis.com", à M. Jacky BERNARD, Maire de Montluel dans l'Ain et, à M. Rachel MAZUIR, Président du Conseil Général du 01 !!!

Très important : Monsieur Jacky BERNARD nous a répondus (à lire dans les commentaires ci-dessous ainsi que ma réponse au nouveau Maire de Montluel et Vice-Président du Conseil Général de l'Ain) !!! 

Notre opération de soutien indéfectible sous le nom de code : "SOS Mamie Margot et Moulin de Montluel" se poursuit envers et contre tout !!!

berna.jpg

M. Jacky BERNARD, nouveau Maire de Montluel

maz.jpg

M. Rachel MAZUIR, nouveau Président du Conseil Général de l'Ain

 

 

 

Le 08 mars 2008, M. Jacky BERNARD, alors tête de liste de "Oser Montluel" (opposition de gauche à la majorité municipale sortante), m'avait adressé, un mail très explicite et prometteur, en vue d'une issue au calvaire enduré, par notre Mamie Margot, stipulant notamment :

"Si nous avons le bonheur d'être majoritaire dimanche soir, je vous promets que nous ferons la lumière sur ces manoeuvres inqualifiables. Au titre de conseiller général, je souhaite être informé de la suite de cette affaire et suis prêt à rencontrer les intéressées pour les aider...".

Néanmoins, force est de constater que depuis la victoire de sa liste, le dimanche 09 mars 2008, c'est le silence-radio total, de la part de M. BERNARD devenu, le nouveau Maire de Montluel, nonobstant mon courriel, du 13/03/2008, sollicitant, un rendez-vous conformément à ses intentions initiales et écrites, avec Mamie Margot, sa fille et moi-même, pour lui donner notre "version des faits" mais, surtout, lui remettre les preuves irréfutables y afférentes.

Bien entendu, le but de cette entrevue (jouant l'Arlésienne pour des motifs très obscurs), avec le Premier Magistrat des Montluistes, ne consistait pas à lui demander de se substituer, à la Cour de Cassation, près de laquelle l'affaire est pendante, en plus, des procédures pénales à venir mais, de l'exhorter, fort légitimement, à freiner les "ardeurs douteuses voire abusives", de la SEMCODA de l'Ain, dont la Ville de Montluel est, rappelons-le, l'une des actionnaires, en vue de suspendre les persécutions inhumaines, envers Mamie Margot, TANT QUE LA JUSTICE N'AURA PAS DEFINITIVEMENT STATUE SUR CE CONTENTIEUX UBUESQUE !!! 

 

Or, en lieu et place de calmer, provisoirement, les "esprits revanchards semcodiens", c'est la Gendarmerie de Montluel qui nous avait été envoyée, en force, le jeudi 20 mars 2008avec ou sans l'accord préalable officieux, de Jacky BERNARD mais, l'on s'étonne que celui-ci n'ait pas estimé l'utilité, a posteriori, de rechercher les responsables de cette "bavure" indéniable (à lire et/ou à relire l'article relatant ces évènements consternants par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/content/view/219/109/), car le maire d'une petite commune ne saurait ignorer tout ce qu'il se passe en son sein ! Et, il serait grand temps que M. BERNARD s'explique !!! 

De surcroît, la force publique n'avait pas à se déplacer, pour une simple sommation non-exécutoire, afin de provoquer et injurier de faitdes personnes très pacifiques se trouvant, en l'occurrence, dans une propriété privée et, c'est l'Huissière de Justice, Maître Michelle CHARLES et, ses 12 Gendarmes (transformés en l'occasion en simple gardes du corps privés et de complaisance) qui, en dépit d'une télécopie très claire, de Maître Hervé CORBANESI (avocat au Barreau de Lille en charge de la défense des intérêts de notre brave mamie de 90 ans) et, d'une saisine, par mes soins, respectivement : de M. Pierre-Louis SOUBELET (Préfet de l'Ain) et son Secrétaire Général M. Pierre-Henri VRAY, M. Jean-Paul GANDOLIERE (Procureur de la République de Bourg-en-Bresse), ... Et des Huissiers eux-mêmes, ONT CRU POUVOIR VENIR MALGRE-TOUT TROUBLER L'ORDRE PUBLIC EN BAFOUANT LA LOI !!!

Pour être complet, il convient de rappeler que l'un des gendarmes m'avait déclaré, devant plusieurs témoins, que : "C'est en lisant le site de la coalition-harkis qu'ils avaient décidé, sans la moindre réquisition officielle, de venir apporter une protection à cette huissière de justice, visiblement, peu respectueuse des procédures !" et, ces assertions trop équivoques créent, évidemment, un climat de racisme primaire et de préjugés nauséeux, sous-entendant, de facto, que les Harkis et leurs Familles seraient des "barbares" ou "je ne sais quoi" d'autant plus qu'aucun de mes articles ne semblait, sauf erreur, menaçant envers quiconque et, j'exige, à juste titre, que toute la lumière soit faite, sans délai, sur ces dérives racistes, choquantes et indécentes, de la Gendarmerie Nationale de Montluel !!!

 

Par conséquent, je vais interpeller, dès mardi, M. Renaud BACHY, Président de la Mission Interministérielle aux Rapatriés rattachée au Premier Ministre afin qu'il saisisse, de manière imminente, M. Nicolas SARKOZY (Président de la République), Mme Michèle ALLIOT-MARIE (Ministre de l'Intérieur), M. Hervé MORIN (Ministre de la Défense), Mme Rachida DATI (Ministre de la Justice), M. Jean-Marie BOCKEL (Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants), ... Afin que des enquêtes administratives très rigoureuses soient ouvertes, immédiatement, contre les Gendarmes de Montluel, le Préfet de l'Ain, le Parquet de Bourg-en-Bresse, le Tribunal de Grande Instance de Bourg-en-Bresse et la Cour d'Appel de Lyon, ... CAR CELA SUFFIT !!!

En outre, je vais déposer, dans les prochains jours, une plainte contre X, dans une juridiction neutre, contre tous les protagonistes directs et/ou indirects et leurs complices, pour avoir été, personnellement, insulté et provoqué, notamment, par les forces de l'ordre montluistes censées, logiquement, me protéger (?). Je vais solliciter, également, l'appui de circonstance, essentiellement, de SOS RACISME, du MRAP, de la LICRA, de la Ligue des Droits de l'Homme, ... (qui l'aurait cru un jour, euh je plaisante of course Ok !!!).

Enfin, j'appelle tous nos amis et sympathisants (Harkis et leurs Familles, Pieds-Noirs, Anciens Combattants, Citoyens de bonne volonté, ...) à réagir, contre ces actes racistes caractérisés, envers des Français à part entière et, merci de me contacter, sur ma messagerie, pour en connaître les modalités et les actions prévues en ce sens). 

Quant à M. Rachel MAZUIR, le nouveau Président du Conseil Général de l'Ain et, par définition, le principal actionnaire de la SEMCODA de l'Ain, va-t-il, désormais, rappeler à l'ordre, le "Président en sursis" de la société mixte susnommée, M. Alexandre TACHDJIAN (également Conseiller Départemental du Canton d'Oyonnax Nord), ou le laisser faire encore et encore ???

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
cleopatre 23 Mars 2008
Et un Prefet limogé ! Et de deux ???
Bonjour à toutes et tous,

Un préfet qui parle trop est limogé (Affaire Oumma.Com) et un préfet qui ne dit rien (et laisse des gendarmes hors- la-loi faire leur loi) ne devrait-il pas être limogé lui-aussi ????

Franchement, je ne supporte plus cet état Français avec :
- cette justice à deux vitesses,
- ces insultes envers nos parents, leurs enfants,
- ces magouilles,
- ces intouchables et
- cette injustice constante

Nous ne sommes pas des barbares, nous ne sommes pas des sauvages, alors laissez-nous dignement défendre une cause juste en vous abstenant de ce genre de comportement antirépublicain.

Je suis d'accord avec toi Khader, et je suis prête à te suivre dans ta plainte, car cela suffit, que l'on arrête de nous insulter, de nous discréditer et de nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas.

La loi est la même pour tous, alors appliquez-la tout de suite.

Nous n'avons enfreints aucune loi mais l'huissière, la SEMCODA et les gendarmes les ont cumulés, alors que la justice soit appliquée.

Bravo Khader, mes amies qui étaient présentes m'ont raconté ce qui c'est passé et elles étaient écoeurées et je les comprends.

Cordialement

Cléopâtre.
#2
Jean DARME 26 Mars 2008
LE MONDE EST FOU
Bonjour,

Je suis gendarme et j'ai choisi de prendre ce pseudonyme parlant pour vous donner mon point de vue. La police n'est pas la seule à faire des bavures à en juger et notre réputation d'infaillibles militaires en prend un sacré coup à cause de cette affaire honteuse. Le maire Monsireur JACKY BERNARD va-t-il tenir ses promesses ou bien ne rien faire comme les autres avant lui? Bon courage MAMIE MARGOT et que justice soit faite très vite et fort.

Jean de mon vrai prénom
#3
Jacky BERNARD 30 Mars 2008
Réponse à notre lettre ouverte.
Bonjour M. MOULFI,

Je n'ai pas beaucoup apprécié la teneur de vos propos à mon égard dans vos dernières informations. Je vous rappelle que cela fait quinze jours que je suis élu maire de Montluel et Vice Président du Conseil Général, ce qui n'était pas tout à fait prévu pour cette dernière fonction en particulier.

Je vous épargne donc les détails de mon emploi du temps de ces deux dernières semaines. Je tiens à vous préciser que je n'ai pour habitude de me dérober face aux engagements que je prends. Je n'ai pas pour habitude non plus d'agir dans la précipitation.

Concernant ce dossier du Vieux Moulin, permettez que je prenne le temps d'en apprécier tous les éléments. Sur la présence des gendarmes lors de la visite de l'huissier, je n'ai pas eu à me prononcer, dans la mesure où la demande a été faite par la Semcoda.

J'ai donc bien l'intention, comme promis de recevoir les personnes concernées par cette affaire dans un esprit de médiation, mais sachez que je ne saurai accepter le ton polémique qui ressort de vos derniers propos.

Cordialement.

Jacky BERNARD
Maire de MONTLUEL

PS: je vous donne cette fois çi l'autorisation de publier ce courriel sur votre site.
#4
Khader 30 Mars 2008
Ma réponse à M. Jacky BERNARD.
Bonjour Monsieur le Maire et Vice-Président du Conseil Général de l'Ain,

En premier lieu, je n'avais aucune intention de vous "offenser" mais, uniquement, celle d'informer, nos internautes, que le nouveau Maire de Montluel s'était engagé, à l'égard de Mamie Margot, pour essayer de résoudre ce contentieux indigne d'une démocratie.

En l'espèce, j'avais pris le soin de "publier", votre mail, après le résultat du scrutin, dans la perspective de ne pas donner les "moyens", à l'autre liste, d'engager un recours à votre encontre. Je pensais, évidemment, que le langage tenu, en aparté, était le même que celui officiel et public. En revanche, j'aurais retiré, votre courriel, si vous me l'aviez demandé, ce qui n'a pas été le cas !!!

En second lieu, il n'y avait pas de volonté, de notre part, de maintenir, une polémique mais, c'est la situation ignoble actuelle qui suscite colère et indignation. Par ailleurs, nous sommes des militants et, aucunement, des "politiciens" contraints à demeurer politiquement corrects. Notre Collectif de Fait a pris l'habitude d'appeler un chat, un chat et, cela peut, certes, "déranger" les convenances établies mais, c'est pour la bonne cause !!!

Quant à moi, ce n'est pas la polémique qui me gêne mais, je suis scandalisé, par cette injustice et ces persécutions odieuses, envers une personne très âgée et, j'irai jusqu'au bout de cette affaire envers et contre tout !!!

En troisième lieu, vous m'indiquez que ce serait la SEMCODA qui aurait requis la force publique mais, sauf erreur, cette société mixte n'a aucune autorité ni autre légitimité à le faire, conformément aux "lois nationales" applicables, dans tout le territoire français et, même dans l'Ain, rappelons-le au cas où mes détracteurs l’auraient oublié !!!

La force publique ne pouvait être accordée, à la SEMCODA et à sa Huissière de Justice bafouant les procédures car, d'une part, sa sommation n'était pas exécutoire et, d'autre part, l'avocat de Mamie MARGOT avait avisé, explicitement, ladite huissière, des intentions de sa cliente de refuser cet « inventaire » trop singulier et inutile.

En venant et, de surcroît, accompagnés, par 12 gendarmes (venus arbitrairement et dans l'incapacité de produire la moindre réquisition préfectorale ou municipale), sur une propriété privée, les protagonistes ont, sciemment, troublé l'ordre public dont vous êtes le garant.

Par ailleurs, le racisme latent, autour de cette intervention, constitue une provocation caractérisée des forces de l'ordre et consorts. Ma plainte permettra de rechercher toutes les responsabilités.

Pour être complet, vous êtes devenu, désormais, le principal actionnaire, de la SEMCODA de l'Ain, via votre titre de Vice-Président du Conseil Général du 01 et, je vous invite à faire un « ménage salutaire » en son sein.

En votre qualité de premier magistrat, de votre commune, vous ne pouvez vous retrancher derrière les turpitudes, de la SEMCODA & Co, car si vous n'êtes pas le donneur d'ordre, à l'instar du Préfet de l'Ain, alors vous devez rechercher qui en est l'auteur inique.

En dernier lieu, je salue votre résolution de vous impliquer, à présent, dans ce litige ubuesque, en espérant une issue heureuse et imminente à cette "mésaventure rocambolesque et insupportable" subie par une brave mamie de 90 ans.

Pour faire taire certains "commérages", je ne cherche ni à devenir populaire ni à être apprécié mais, que JUSTICE SOIT FAITE et, quant au reste, j'assumerai toutes mes déclarations que ce soit devant les tribunaux ou ailleurs (petit message personnel au trio de choc) !!!

Petite question personnelle : "Trouvez-vous normal que Jacques BANDERIER puisse se faire domicilier, en la Mairie de Montluel, dans sa citation directe, du 26 mars 2008, à mon encontre, alors qu'il n'en est ni le Maire ni l'élu ?" (d'ailleurs tout le trio semble SDF en se faisant domicilier soit chez leur employeur soit en mairie !).

Dans l'attente de vous lire en aparté ou en public (selon vos désirs),

Très Cordialement

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui306
mod_vvisit_counterHier359
mod_vvisit_counterSemaine665
mod_vvisit_counterMois5534
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com