Lettre ouverte de Bernard COLL (de Jeune Pied-Noir) à Fatima BESNACI-LANCOU (de Harkis et Droits de l'Homme) !!!

lharkis.jpg

 

 

 

JEUNE PIED-NOIR INFORMATION
Voir pour plus de détails le site JPN : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst
LETTRE OUVERTE A FATIMA BESNACI-LANCOU
Lundi 26 mai 2008
Chère Fatima,
 

bcoll.jpgTu vas participer aujourd'hui à 19 heures un débat au Grand Auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris organisé par tes amis de la Ligue des droits de l'Homme et la section de Paris des Amis du Monde Diplomatique sur le thème : "Algérie 1962 : de quoi les Pieds-noirs ont-ils eu peur ? ". Ou plutôt, de quoi ont-ils eu peur ? Ce débat fait suite à  la parution dans Le Monde Diplomatique de mai 2008 du reportage de Pierre Daum et de Aurel : « Sans valise ni cercueil, les Pieds-noirs restés en Algérie » et après la sortie du film de Jean-Pierre Lledo : "Algérie, Histoires à ne pas dire". Bref tout un programme préparatoire avec les grands moyens dont disposent depuis 1962 celles et ceux qui en France essaient de justifier les "crimes contre l'Humanité" commis en Algérie après le 19 mars que tu as dénoncés, avec tes amis Jean Daniel et Jean Lacouture, dans ton premier ouvrage (N.D.L.R. "Fille de Harki" aux Editions de l'Atelier).


fbl.jpgA ce débat, animé par Georges Morin, président de l'association Coup de soleil, participeront Pierre Daum, Mohammed Harbi, Jean-Pierre Lledo (sous réserves), Gilles Manceron et Benjamin Stora. Et le dessinateur de presse Aurel dessinera en direct lors du débat. Bref que de tes "amis" pieds-rouges, pieds-gris ou pieds-roses. Mais aucun de tes vrais amis "pieds-noirs" dont la présence évidemment aurait pu troubler le bel arrangement de cette messe préparatoire à la prochaine visite du Président algérien en France.  
Comme le disait dans le Figaro du 27 mai 2000 Franz-Olivier Giesbert, à une époque où tu ignorais tout des "Harkis", qui s'était bien passée durant 38 ans avant ton subit intérêt pour leur cause : " Ils portent sur leur visage douloureux le masque de la confiance trahie. Le même que celui des Harkis algériens à qui la France a tant menti, en les exploitant jusqu'à l'os, avant de se laver mes mains sur leur sort. Pour avoir cru en nous, des dizaines de milliers de Harkis furent égorgés, dépecés ou bouillis vivants par les vainqueurs du FLN. Mais nous n'avons pas entendu leurs cris, ni les protestations des survivants. Depuis le temps, ils n'ont pas toujours troublé notre digestion ni notre bonne conscience. Nous avons tout de suite été guéris, puisque nous n'avions pas été blessés. La repentance est dans l'air du temps. Mais elle aussi a ses oubliés".  
Il en est de même pour les Pieds-noirs dont les intervenants semblent vouloir ignorer les massacres, crimes et enlèvements dont ils ont été les victimes de 1954 à 1964. N'étant pas invités, nous comptons sur ta solidarité pour le leur rappeler. Car il ne faudrait pas, comme le disait déjà Maurice Benassayag dans sa réponse à Régis Debray dans le Nouvel Observateur du 14-20 mars 1991, mais tu as - compte tenu de ton jeune âge - des excuses pour l'ignorer : "Décidément, il y a une écriture stalino-gaulliste de l'histoire. Elle devient insupportable sous la plume des zélotes gaullophytes". Elle l'est encore plus de la part de Français complices des crimes du FLN. En espérant que ces quelques réflexions ne troubleront pas les prochains repas des intervenants officiels de cette rencontre.  Les Associations de Pieds-noirs et de Harkis, qui se battent depuis 1962 pour que Vérité et Justice soient enfin rendues à notre communauté, sont naturellement à leur disposition, comme à la tienne, pour en débattre devant les médias. A condition d'être invités !
 
Avec mon meilleur souvenir.

 Bernard Coll*
Secrétaire général de JPN
 

*Au service des PN et Harkis de façon continue depuis 1974, né à Alger (Bab-el-Oued) - 1947 - Cadre (ER), Co-auteur avec Taouès TITRAOUI, fille de Harki rescapée du massacre du 19 mars 1962, du "Livre des Harkis" (1991).

Commentaires  

#1
Hoggar 26 Mai 2008
Vive l'amitié Franco-Algérienne !
Bonjour à tous , je suis Français d'origine Algérienne, né après l'indépendance, j'ai les pieds sur terre et de couleur naturelle que notre créateur commun m'a donné . Je me premets de réagir à cette lettre, pour vous dire , que nous sommes tous des victimes de la France coloniale, qu'on soit Algérien autochtone, pied noir ou autres .Il me semble que cette histoire est derrière nous, et qu'il faudrait l'analyser dans un objectif de réconciliation des mémoires et de toutes les mémoires . L'Algérie est indépendante et souveraine et c'est bien cela l'essentiel.Evitons la culture de la haine et de l'incompréhension, et unissons nous dans l'amitié et la fraternité, en souvenir de cette Algérie que nous aimons tous, et chacun à sa façon . Cordialement . Hoggar
#2
Khader 26 Mai 2008
Evitons les raccourcis !!!
Bonjour Hoggar et à toutes et tous les internautes,

L'intervention de Hoggar est significative, de la tendance dite "tiers-mondiste", usant et abusant de formules manichéennes, victimaires et de raccourcis.

Certes, nous pourrions débattre, ad vitam aeternam, sur le rôle positif et/ou négatif, de la présence française, en Afrique du Nord et Subsaharienne, si l'Algérie d'aujourd'hui, par exemple, avait réussi le miracle de la prospérité et de la démocratie mais, en toute objectivité, les déboires du Peuple algérien et du reste de l'Afrique, depuis les années 50/60 proviennent, exclusivement, de la décolonisation chaotique de l'ancien Empire et, aucunement, de la colonisation !!!

Evidemment, les responsables en sont, également, les dirigeants politiques français de gauche et de droite, depuis la création de la Vème République, ayant opté pour copiner, avec les pires "satrapes de céans" (incluant le FLN), aux dépens des peuples et des droits de l’homme mais il faudrait, désormais, que le bilan exhaustif de la décolonisation française soit effectué une fois pour toutes !!!

En se posant la question : "Etait-ce mieux ou moins pire avant, pendant et après la présence française ?". Et, cela ne relève pas, du devoir de mémoire (consistant à célébrer nos défunts respectifs) mais, de l’Histoire, C.Q.F.D !!!

Bien entendu, cela ne remet pas en cause le droit fondamental des peuples, à l'indépendance et, je serais le premier à manifester si la France tentait, à présent, de recoloniser l'Algérie ou autre territoire mais, que l'on cesse de défaire et refaire, en permanence, l'Histoire avec des raccourcis.

Nul n'a le droit de tuer, massacrer, violer, poser des bombes, ... Au nom de son idéologie et, le FLN n'était qu'un groupuscule terroriste très minoritaire mais très activiste ayant fait plus de mal, aux Français d'Algérie dits musulmans, qu'aux intérêts de la République Française (rappelons que ces tyrans recevaient de l’argent, des pétroliers français, pour ne pas saboter les gazoducs, pipe-lines et puits de pétrole, quels drôles de révolutionnaires en somme) !!!

Tourner la page, tout le monde y aspire mais, sans réviser et nier l'Histoire pour se fondre dans la propagande du FLN et de ses "porteurs de valises" (complices des crimes contre l'humanité flnistes) car de véritables amis n'ont pas à se mentir pour se respecter et s'apprécier !!!

Or, c'est pour maintenir, cette falsification de l'Histoire, que les "faux-amis" de Fatima BESNACI-LANCOU, à savoir, les STORA, MANCERON, DANIEL, LACOUTURE, ... ne veulent pas de véritables débats contradictoires, publics et médiatisés car il est très aisé de les mettre en boîte en vérité :P !!!

Alors, Cher Hoggar, c'est à vos amis (es) du FLN et Consorts, qu'il faudrait dire de cesser leur politique de la haine.

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI
#3
Kader CHEBAÏKI 26 Mai 2008
lettre ouverte
Salut Khader,

La France mais quelle France ? Aprés avoir ouvert la porte au FLN, la France va ouvrir sa porte aux FARC !

Nous abritons des terroristes et de plus ils peuvent faire tout les débats mensongers qu'ils souhaitent. C'est pour se donner bonne conscience car ils savent qu'ils ont tort.

Ils savent qu'ils ont cautioné un génocide et que leurs mains sont pleines de sang et qu'ils ont vendu leur âme au diable !

Mais, petit à petit, la vérité finira par éclater.
#4
SPINA 27 Mai 2008
Regrets
Bonjour à tous,
je vous fais part d'un article paru dans le Monde aujourd'hui :
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2008/05/27/algerie-les-pressions-contre-des-chretiens-se-multiplient_1050160_3212.html#ens_id=1049816

S'ils restent autant de pieds-noirs que certains le prétendent en Algérie, mieux vaut pour eux qu'ils taisent leur religion ou qu'ils se convertissent à l'Islam.
Si c'est cela le triomphe du FLN, permettez-moi d'avoir des regrets pour l'Algérie.

Julien, fils de pied-noir

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 12 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui96
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterSemaine2891
mod_vvisit_counterMois10269
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com