L'heure de vérité pour les Harkis et leurs Familles doit-elle sonner le 25 septembre 2008 ???

sarkopipoharkis.jpg

Monsieur SARKOZY, assez d'atermoiements et respectez vos engagements, à l'égard des Harkis et leurs Familles, sinon avouez votre parjure une fois pour toutes !!!

 

 

Depuis le 25 septembre 2003, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis avait décidé, en dépit de l'intérêt objectif et certain, de cette "Journée d'Hommage National aux Harkis", de la boycotter, chaque année, tant que le "monarque ripoublicain et mauvais à tout", Jacques CHIRAC, ne daigne respecter ses engagements. Puis, en 2007, notre Collectif de Fait et, nos partenaires et sympathisants, à travers l'Hexagone, décidâmes de lever la consigne, dans l'expectative de voir notre nouveau Président de la République, Nicolas SARKOZY, appliquer ses promesses électorales claires et nettes !!! 

Or, après avoir évité, avec une très probable "préméditation", via une réunion à l'ONU, cette célébration, le Chef de l'Etat prît la résolution, en son âme et conscience, le 05 décembre 2007, à l'Elysée, de ne pas faire la déclaration promise et de se parjurer, sans panache, engendrant le début de son déclin et sa dégringolade fulgurante, dans les sondages de confiance et de popularité, qui furent, de mémoire, sans précédent sous la Vème République !!!

Pire encore, M. SARKOZY "marabouté", très certainement, lors de son périple en Algérie du FLN, quelques jours avant son allocution, fît, ce jour-là, une très étrange et inattendue "repentance de fait", à l'égard des "despotes flnistes", qui nous laissa pantois voire "gaga" !!!

Et, depuis ce "retournement de veste élyséen", nos principaux détracteurs ne sont plus, pour le moment, les "gauchistes héritiers des porteurs de valises du FLN" mais, ceux du "gaullisme" et, d'Alain MARLEIX (le célèbre "missile antipatriote"), à Pierre LELLOUCHE (parfois en deux mots, c'est plus juste), la droite française, au plus haut sommet de l'Etat, s'évertue à réviser et à nier, l'Histoire de France, afin de plaire au "gnome despotique du FLN", Ziziz BOUTEFLIKA et, à ses "sbires de bas-vol" (génocideurs de Harkis) !!!

massacreharkis002.gif
NO COMMENT !!!

Désormais, l'UMP et le Nouveau Centre se mettent à plébisciter, odieusement, la commémoration du 19 mars 1962, en baptisant, de plus en plus, les rues des villes qu'ils administrent, de cette "date morbide", alors qu'il est de notoriété publique que 150000 Harkis, plusieurs dizaines de milliers de Pieds-Noirs et 500 soldats métropolitains furent massacrés, par le FLN et ses "marsiens", avec la complicité criminelle de l'Etat français de l'époque, après ce vrai/faux "cessez-le-feu" violé dès le premier jour par ces félons !!!

fillon.sarko004.jpgPar ailleurs, je m'explique, très difficilement, cette nouvelle "tendance honteuse et révisionniste dans l'air du temps" voulant "victimiser" et "culpabiliser", les enfants et petits-enfants de Harkis, en leur disant que : "Ils ne sont pas responsables des actes de leurs parents et grands-parents" (propos perfides déclamés même par M.M. SARKOZY et Fillon), ce qui est choquant, indécent et antipatriotique car l'identité nationale serait, en fait, d'adopter la propagande du FLN et de ses porteurs de valises ! Dans ce contexte, il faudrait rappeler, aux beurs binationaux et autres immigrés algériens, que : "Si leurs parents et grands-parents étaient membres du FLN, de la première à la dernière heure, ils sont les descendants de terroristes, criminels, égorgeurs, violeurs, racketteurs, ... surtout de musulmans mais, qu'ils n'en sont pas responsables !". Idem, pour les descendants des "porteurs de valises" (traîtres à leur patrie et complices de crimes contre l'humanité !) et, que dire des fils et petit-fils de gaullistes qui ont permis cela ???  

hommage.harkis.2007.roubaix003.jpgQu'on se le dise, une fois pour toutes, les Harkis n'ont, jamais, combattu contre leurs "frères" ou leur propre pays, comme on tente de le faire croire, de nos jours mais, ils ont lutté contre des "terroristes barbares et sanguinaires" (voulant s'accaparer, l'Algérie et ses richesses, par le chaos et la violence extrême et, l'on sait toutes et tous, ce que cela a donné eu égard à l'exode massif des Algériens fuyant cette dictature faussement indépendante !)  et, afin de mettre un terme à ces "révisionnismes et négationnismes d'Etat", je suggère, à toutes les associations de Harkis et de Pieds-Noirs, d'utiliser la récente "réforme des institutions", pour saisir, en notre compagnie, le Conseil Constitutionnel, afin de réclamer l'abrogation de la loi du 18 octobre 1999 et le 25 septembre 2008 semble être un jour symbolique pour le faire alors "aux armes citoyens" !!!

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 33 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui479
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine1051
mod_vvisit_counterMois3269
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com