19 mars 1962 : jour de honte nationale pour la France !!!

Jean-Marie BOCKEL sera-t-il le nouveau "promoteur" de ce camouflet étatique et antipatriotique ???

Nota Bene : Le débat se poursuit dans les commentaires ci-dessous !!!

Nous attendons les réactions de nos élus et dirigeants de tout bord sur ce sujet ! Alors un peu de courage et de convictions Mesdames et Messieurs les Politiciens !!!

sarkobock.jpg

Nicolas SARKOZY aurait-il fait entrer le "loup rouge from Mulhouse" dans sa bergerie gouvernementale ???

 

 

Une fois encore, force est de constater que la "politique dite d'ouverture" promulguée, de manière rétroactive et ubuesque, par Nicolas SARKOZY, est un "leurre" et une "hérésie" mais, surtout, un véritable "frein suicidaire" à la bonne gouvernance du pays qui vit, quotidiennement, des crises multiples d'ordre identitaire, économique, social... Et, fallait-il en "rajouter", de surcroît, en détruisant le clivage gauche/droite dont le choix était laissé, jadis, logiquement et démocratiquement, aux Français (es), par le suffrage universel ???

segofraternite.jpg
Bravitude et Fraternité en délire !!!

Si d'aventure le Peuple Français avait opté pour le retour de la gauche aux affaires, il aurait, évidemment, fait en sorte d'élire, Dame Ségolène ROYAL (dont le second tube "Fraternité" est en train de faire un malheur, en ce moment, après l'inoubliable "Bravitude" Baba !), lors des Présidentielles de 2007. Ou, à défaut, de donner une très large majorité parlementaire, au Parti Socialiste & Consorts, en vue d'une énième cohabitation mais, ce ne fut pas, apparemment, la volonté souveraine des électrices et des électeurs. En l'espèce, nos compatriotes ont voté, majoritairement, pour M. SARKOZY, en lui accordant, également, le contrôle de l'Assemblée Nationale, afin qu'il soit en mesure d'appliquer, à la "lettre", la totalité de son programme électoral de droite (pouvoir d'achat, relance de la croissance économique, retour de l'ordre et de la sécurité sur tout le territoire, identité nationale et patriotisme restaurés, fin de toute repentance et d'autoflagellation, plein emploi en 5 années, régulation de l'immigration anarchique et/ou clandestine...). 

Dans ce contexte, le Président de la République n'a-t-il pas commis, un acte de déni de démocratie caractérisé, en débauchant, certains "seconds couteaux frustrés et arrivistes" (Bernard KOUCHNER, Jean-Marie BOCKEL, Fadéla AMARA, Claude ALLEGRE, l'indécis Jack LANG qui se fait désirer pour faire monter les enchères en faisant telle une danseuse pas étoile, un pas à droite et un pas à gauche,...) , du PS, en les ralliant à lui, via un "poste ministériel de figuration" (ou de Secrétaire d'Etat godillot), en contrepartie de leur consternant "retournement de veste politicard" ??? Mais, comment ces gens qui qualifiaient, à peine quelques semaines avant leur nomination, l'actuel Chef de l'Etat, notamment, de : "facho", "danger pour la France", "raciste",... Ont-ils pu, a posteriori, se renier, s'humilier et se prosterner, à ses genoux, de façon aussi affligeante et perfide, pour un vulgaire "siège gouvernemental placebo plus qu'éjectable" (quels beaux exemples de probité et d'honnêteté intellectuelle de la part de nos politiciens opportunistes et sans face Argent !) ???

naponico.jpgPour ce qui concerne, l'Hôte de l'Elysée et, non moins, époux de Carla Bruni dont "j'adore le dernier album" (Euh, je plaisante of course car même pour devenir Premier Ministre, je ne suis pas prêt à faire et à dire tout et n'importe quoi, mes Chers Internautes adorés car, vous me connaissez, je ne suis pas un courtisan "lèche-bottes" et sans scrupules Ok !) ès qualité de sempiternel "apprenti-Bonaparte", on comprend, parfaitement, sa "ruse", en l'occurrence : "Tenter de diluer l'opposition dans sa majorité afin de la rendre inaudible auprès de l'Opinion Publique". Toutefois, sa "stratégie" n'a pas fonctionné, à la mesure de ses espérances, dès lors où tous les leaders principaux socialistes et apparentés ont su résister, in fine, à "l'appel des Sirènes", en se mettant de la "cire dans les oreilles", à l'instar d'Ulysse, en spéculant, exclusivement, sur le "plantage annoncé", avant 2012, de la gestion sarkozienne, aléatoire et hybride sur tous les plans et, en s'adonnant à leur "sport favori", à savoir : la lutte fratricide et sans merci pour la course frénétique à la présidentielle égocentrique !!! 

Et, ce qui devait arriver, arriva ! Qu'on se le dise un "rouge" (même sous enrobage rose, vert ou orange) reste, un "rouge", avec son "idéologie dépassée du passé" et, cette "fascination nauséeuse", pour tous les terroristes criminels de leur cause, de Cesare BATTISTI, à Marina PETRELLA (ex des Brigades Rouges dont les deux soeurs Carla et Valeria BRUNI sont de ferventes groupies), en passant par le FLN et, le sordide Jean-Marc ROUILLAN (l'assassin sans remords issu d'Action Directe, le 17 novembre 1986, de l'ancien PDG de Renault, Georges BESSE, mort en raison de son statut social dans un pays réputé civilisé !). 

massacreharkis002.gifLe nouveau "scandale du jour" perpétré, par l'un des transfuges carriéristes du PS, en l'occurrence : Jean-Marie BOCKEL, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, est de "remettre sur le plateau", la célébration officielle du très morbide 19 mars 1962, lors du Congrès de la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Afrique du Nord (FNACA), à Bordeaux, le dimanche 19 octobre dernier. Bien entendu, l'acharnement néomarxiste jusqu'au-boutiste, de la FNACA, à vouloir "célébrer", de manière glauque, un pseudo "cessez-le-feu" violé, dès le premier jour, par le FLN et ses "marsiens" et, ayant engendré, avec la complicité active et passive indéniable, de l'Etat Français de l'époque, le "génocide annoncé" de 150000 Harkis, plusieurs dizaines de milliers de Pieds-Noirs et 500 soldats métropolitains (et combien de civils algériens ?), est une véritable aberration à laquelle nous sommes, désormais, "accoutumés" malgré-nous mais, que le Gouvernement FILLON la "cautionne", avec l'aval bienveillant du Président SARKOZY, est choquant et indécent ! Même, Lionel JOSPIN n'avait pas osé concrétiser, en 1999une telle injure étatique, aux Victimes des Accords D'Evian déviants (entérinés le 18 mars 1962 avec des terroristes sans la moindre légitimité pour décider, en lieu et place de l'ensemble des Français d'Algérie, de toutes origines et confessions, de la destinée du territoire qui est devenu, depuis 46 années, une dictature corrompue, liberticide et miséreuse, sous l'égide malveillante des satrapes flnistes remis in bonis !).

19mars.jpgCette insistance intempestive et immorale, de la part des protagonistes illuminés voire fanatisés, est due, essentiellement, à l'instrumentalisation machiavélique et préméditée, de la FNACA, qui est parvenue à obtenir, à coups de lobbysme forcené, sous la gauche plurielle de JOSPINune loi scélératerévisionniste et négationniste, celle du 18 octobre 1999, rebaptisant, avec perfidie, la "pacification en Algérie", en Guerre d'Algérie, pour soi-disant donner un statut d'Anciens Combattants, aux appelés et rappelés du contingent mais qui, en réalité, était destinée, en définitive, à échafauder un plan plus sournois et, en voilà la preuve ! La gauche n'a plus, effectivement, le "monopole de la dévotion au 19 mars 1962", puisque, depuis 2002, les prédécesseurs gaullistes, de M. BOCKEL, Hamlaoui MEKACHERA et Alain MARLEIX (le fameux "missile antipatriote"), s'y étaient "risqués", honteusement, en complément de plusieurs parlementaires de l'UMP et du Nouveau Centre. En se rappelant que, dans une "hypocrisie d'Etat de facto", des instructions officielles étaient données, d'ores et déjà, par le Gouvernement, aux Préfets et Chefs de Corps d'Armée, pour assister à ce "Jour de Honte Nationale" et glorifier, odieusement, le terrible massacre de masse, de leurs "frères d'armes" et autres compatriotes civils !!! Par conséquent, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis dit : "Non au 19 mars 1962", car une Nation ne célèbre pas, une journée macabre qui est, a priori, de "deuil national" mais que Wladyslas MAREK (président de la FNACA m'ayant menacé de procès en son temps) & Consorts voudraient transformer, par idéologie, en "journée de gloire au FLN et au marxisme revival". Il est temps que ce débat devienne public et que les Français (es) tranchent, une fois pour toutes, par référendum et, si d'aventure le "Oui au 19 mars 1962" prospérait, je demanderai, immédiatement, l'asile politique à une véritable démocratie sachant respecter ses ressortissants et ses Anciens Combattants l'ayant servie au prix du sang versé car on peut aimer sa Patrie mais pas à n'importe quel prix !!!

Enfin, que fera, à présent, notre ami Boussad AZNIConseiller auprès du Sieur BOCKEL, sur la thématique très équivoque "Harkis et Citoyenneté", après de pareilles "déclarations anti-Harkis" ? Restera ou ne restera pas au SEDAC ??? 

 

Nota Bene. A lire la dépêche AFP reprenant les propos de Jean-Marie BOCKEL, sur le 19 mars 1962, dans le commentaire N° 1, ci-dessous et, mes principaux articles évoquant ce dossier très sensible dans le commentaire N° 38.

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui487
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine1059
mod_vvisit_counterMois3277
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com