Les dossiers de "coalition-harkis.com" : La "diversité" est-elle compatible avec la Citoyenneté en dépit de la déferlante Barack OBAMA ???

Nota Bene. Les débats se poursuivent dans les commentaires ci-dessous !!!

JOYEUX NOËL A TOUTES ET A TOUS NOS AMIS (ES) INTERNAUTES ET VOUS POUVEZ INTERVENIR SUR NOTRE FORUM "SPECIAL FÊTES DE FIN D'ANNEE" (accéder en cliquant sur ce lien) !!! 

obama.jpg

Barack OBAMA, 100 % Américain et Président des USA et, aucunement, "citizen of the world" !!!

 

 

 

La semaine dernière, j'avais reçu un carton d'invitation de l'Elysée indiquant que : "Monsieur Nicolas SARKOZY, Président de la République, vous prie de bien vouloir assister au discours qu'il prononcera sur l'égalité réelle des chances et la promotion de la diversité à l'Ecole Polytechnique, le mercredi 17 décembre 2008 à 14 heures 30.". Mais, "empêché", par des engagements antérieurs et prioritaires, je ne fus pas en mesure de participer, à cette allocution présidentielle, dont l'ordre du jour me parut, relativement, "flou" (?). 

Il est vrai que, depuis l'élection de Barack OBAMA, aux Présidentielles des Etats-Unis d'Amérique, toute une partie de la population de France semble vouloir en faire, à tort, un "transfert idéologique et symbolique" afin de "l'importer" dans l'Hexagone. Mais, cette "chimère" est-elle possible dans le concret ? En toute objectivité, je pense que cela n'est pas près d'arriver "chez nous" pour de multiples raisons. Tout d'abord, Barack OBAMA n'est pas issu de la "diversité" (au sens français du terme) mais, il est un VRAI AMERICAIN qui détient les "codes", qui est un patriote affirmé (respectant le drapeau et l'hymne national des USA), qui est un lauréat de Columbia et Harvard, qui a été avocat en droit civil et, surtout, qui a obtenu 3 mandats successifs, au Sénat de l'Illinois, de 1997 à 2004, pour finir Sénateur au Congrès National... La suite, on la connaît : Il sera le 44ème Président au pays de l'Oncle Sam !!!

obam.jpgEnsuite, force est de constater que le cursus romanesque et exemplaire, de Mister OBAMA, relève, davantage, du "rêve américain", que de la "discrimination positive" telle que l'on veut, désormais, nous la "vendre" chez Marianne. En clair, ce n'est pas la "couleur de peau", de celui-ci, qui l'a conduit, à la Maison Blanche mais, exclusivement, son travail et ses efforts, C.Q.F.D ! Enfin, l'Homme de l'Année 2008, pour le Time Magazine, n'est pas, contrairement, aux pratiques françaises, une anecdotique "caution morale de façade" (les Fadéla AMARA, Rachida DATI, RAMA YADE & Consorts) aux fins de masquer les discriminations en vigueur. Dans la future ex-BUSH LAND, il y a, depuis belle lurette, des procureurs, des jugesdes maires, des banquiers, des avocats, des chefs de la police, des dirigeants de multinationales ... De toutes ethnies et confessions. Et, franchement, moi qui suis un "procédurier notoire", je n'ai jamais vu, de ma viede magistrats d'origine non-européenne dans notre territoire !!!

En l'espèce, la "diversité", selon Nicolas SARKOZY, serait de prendre, ci-et-là, des personnes provenant des "minorités visibles" en vue de "saupoudrer", de chocolat blanc, noir et au lait, la "dame blanche", pour la colorer un peu (Désolé pour cette métaphore un peu rock and roll mais je ne pouvais y résister Baba !). Bien entendu, la finalité intentionnelle est simple à comprendre puisque, d'une part, cela "calmera les esprits" de celles et ceux revendiquant. Et, d'autre part, l'Opinion Publique pensera que les "discriminations" sont résolues.

Mais que nenni mes amis (es), les problèmes de fond et les injustices seront, malheureusement, d'actualité, ad vitam aeternam,  si d'aventure l'on appliquait, en l'état, cet "écran de fumée" sur la réalité. Car, évidemment, les "bénéficiaires", de ce "pseudo plan d'égalité des chances", seraient, parions-le, tous les leaders de mouvements activistes afin de les "anesthésier" et "instrumentaliser" puisque, dans ce contexte, le "clientélisme communautariste" explosera. De surcroît, une réaction défensive et haineuse s'opérera, de la part des Français dits de souche et, qui subissent, dorénavant, également et crescendo, les "crises" (économique, chômage, logement, ...). Et, à l'instar du célébrissime sketch "Robin des Bois", ces derniers se considéreront, à leur tour, comme les "discriminés de demain" au profit des "discriminés d'aujourd'hui" ! En l'occurrence, peut-on créer de nouvelles "inégalités républicaines" pour tenter d'en réparer, avec plus ou moins de succès, d'anciennes au nom d'une prétendue équité trop aléatoire bafouant notre constitution ??? 

En prenant à la "lettre", la notion de "discrimination positive" (en passe de se faire rebaptiser "discrimination corrective"), qui sont les plus légitimes à la décrocher ? Manifestement, les Harkis et leurs Familles, dont les problématiques auraient pu être réglées, définitivement, dès 1962à l'époque où la France était très prospère (Trente Glorieuses) et que l'immigration n'était pas autant dominante et honnie (Un récent sondage relevait que plus de 67 % des Français étaient plutôt racistes !). Mais, l'Etat français avait opté, étrangement et de manière discriminatoire, pour favoriser l'arrivée des étrangers primo-arrivants, notamment, à partir de 1975 (date du lancement officiel, par le Premier Ministre Jacques CHIRAC, des regroupements familiaux massifs et anarchiques), via le Fonds d'Action Sociale (le FAS devenu le FASILD puis l'ACSE), sans se soucier de l'intégration sacrifiéedes Rapatriés d'Origine Nord Africaine (RONA) et des familles immigrées, d'ores et déjà, sur le sol national.

Pour ma part, je pense, en toute sincérité, qu'il est déjà TROP TARD pour mettre en place, ces "mesures dites correctives", car le contexte économique et social, la crise identitaire et patriotique, la désintégration républicaine en marche, ... Ne le permettront pas ! En revanche, il est temps de réguler toutes les disparités, à travers le territoire, pour que dans chaque quartier, chaque banlieue, chaque ville, chaque école, ... Le niveau de vie soit à peu près le même et que l'égalité des chances prenne un véritable sens. Si l'on continue à entasser des gens dans des "taudis", à faire des "sous-écoles", à permettre que des gens demeurent des décennies au chômage, ... Cela "pétera" dans un futur proche et peu important que l'on mette ou pas quelques "noirs et arabes de service" dans la lumière pour la "forme" !!! 

Pour lutter, efficacement, contre les discriminations et autres inégalités, il ne faut pas contribuer à l'opposition frontale, d'une composante majoritaire de la Nation, contre les minorités. Mais, il faut favoriser une "cohabitation intelligente" en retrouvant des valeurs et des codes communs. Et, donner un quelconque "avantage", à quelqu'un en raison, uniquement, de son appartenance, n'incite pas à faire des efforts d'intégration et pour réussir sa vie ! Alors soyons très circonspects quant à ces "vraies/fausses solutions" !!!

Félicitations, à Yazid SABEG et, souhaitons-lui bonne chance pour ses nouvelles "fonctions très périlleuses" de "Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances".  

 

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.       

   

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 43 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui669
mod_vvisit_counterHier843
mod_vvisit_counterSemaine3519
mod_vvisit_counterMois669
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com