19 mars 2009 : une journée rouge contre les Harkis, leurs familles, les Pieds-Noirs, les Anciens Combattants, ... Et toute la Nation ???

NON au 19 mars 1962 ! Tous à Valence le 14 mars 2009 !!! 

non19mars.jpg

Mobilisons-nous contre ces révisionnismes et négationnismes quasi-officiels !!!

 

    

47 ans après un pseudo cessez-le-feu proclamé, par un très morbide 19 mars 1962*, il est étonnant de constater que des associations dites d’anciens combattants, notamment, la FNACA, puissent s’acharner à vouloir célébrer, mordicus, ce « jour très funeste ». Cette vraie/fausse "fin des hostilités" ayant coûté, rappelons-le, la vie à plus de 200000 de leurs compatriotes dont 150000 Harkis et 500 soldats métropolitains et, non moins, supposés « frères d’armes » qui doivent, n’en doutons pas, se retourner dans leurs tombes !!!

 

Le reste des martyrs de la « déraison d’Etat française » et,  évidemment, des barbares sanguinaires du FLN et autres « marsiens » (les abjects résistants de la 25ème heure) fut composé, essentiellement, de Pieds-Noirs sur lesquels on appliqua, à la lettre, la doctrine criminelle et génocidaire  : « la valise ou le cercueil ». Or, l’on ne peut que s’interroger, avec consternation voire effroi, quant aux véritables motivations mémorielles de la FNACA & Consorts qui "festoient", sans le moindre état d’âme, en même temps que les auteurs du génocide des Harkis, PN et militaires de l’Hexagone de l’autre côté de la Méditéranée. 

 

D’aucuns diront que la raison principale de leur « dévotion » incompréhensible et irresponsable, au 19 mars 1962, serait leur idéologie marxiste et la "joie" d’avoir soutenu la « révolution rouge » en France ? Car il faut se souvenir, évidemment, que « l’Algérie c’était la France » (dixit François MITTERRAND qui, en son temps, avait formulé cette célébrissime phrase au présent de l’indicatif) et que, chaque victime (militaire ou civile de toutes confessions et ethnies), du FLN et de leurs « porteurs de valises », étaient des Françaises et des Français !!!

 

19mars01.jpgCertes, on assiste, depuis fort longtemps, à une « héroïsation », de tous les despotes d’hier et d’aujourd’hui, via une « gauchisation des esprits » dès le plus jeune âge (Cf. Un formulaire de propagande distribué dans nos collèges par la FNACA à lire en cliquant sur ce lien), en vue de « banaliser » les crimes communistes au bilan macabre de près de 200 millions de morts « pour leur bien » (Eh oui ! Il semble « normal », pour les groupies à TROTSKY, STALINE, Mao et tous leurs amis écarlates et autres "couleurs dérivées", que les « méchants subversifs pro-capitalistes décadents" se fassent massacrer pour se faire soigner de leur terrible addiction aux "libertés" et au "bonheur matérialiste" ou plutôt à la quête perpétuelle de ceux-ci comme pour le légendaire Saint-Graal au temps des Croisades !).

 

C'est pourquoi, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis appelle, tous ses "sympathisants" (es), à venir manifester, dans la mesure du possible, au rassemblement organisé, par le Cercle Algérianiste National et le collectif "NON AU 19 MARS 1962", le samedi 14 mars 2009 à 13H30, à Valence dans la Drôme (Esplanade du Champ-de-Mars - Kiosque Peynet). De plus amples informations seront disponibles, au fur et à mesure des évolutions, sur votre site préféré "coalition-harkis.com". Quant à moi, j'y serai of course ! A noter que cet évènement d'intérêt général a été décalé, par contrainte, en raison de la "grève nationale" prévue, de manière ubuesque voire tragicomique, le 19 mars 2009 !!!

 

Concernant mon procès en supposée diffamation publique à Bourg-en-Bresse censé se dérouler, le mardi 17 février 2009 à 13H30, il a été renvoyé, une fois encore, eu égard à des "rebondissements assez exceptionnels" sur lesquels je reviendrai prochainement.

 

Affaire à suivre...

 

 

Khader MOULFI

 

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

* Il s'agit de la date d'arrêt des hostilités (ou cessez-le-feu) fixée au 19 mars 1962 à 12 heures par les Accords D'Evian (déviants) qui ont été entérinés le 18 mars 1962 par Louis JOXE, Robert BURON et Jean de BROGLIE pour l'Etat Français et Belkacem KRIM pour les satrapes flnistes. Ledit cessez-le-feu fut violé dès le premier jour engendrant, en quelques semaines, le génocide prémédité et commis, avec la complicité étatique française de l'époque, de 150000 Harkis, plusieurs dizaines de milliers de Pieds-Noirs et 500 soldats métropolitains. A lire ces "accords déviants" sur notre forum en cliquant sur le lien suivant.

  
Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 37 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui424
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine996
mod_vvisit_counterMois3214
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com