La tribune de Coalition-Harkis.Com : un collectif de Français Rapatriés d'Algérie (Harkis, Pieds-Noirs et leurs Familles respectives) exige la démission de Jean-Marie BOCKEL, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et la dissolution immédiate du Haut Conseil aux Rapatriés !!!

Dernière minute : Jean-Marie BOCKEL n'est plus Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants (remplacé par Hubert FALCO) mais il est devenu Secrétaire d'Etat à la Justice, en charge des prisons : Promotion ou sanction ??? Demi-victoire douce-amère pour notre action collégiale mais le combat doit continuer jusqu'à la victoire finale !!!

bock.jpg

Pourtant, j'avais prévu une autre "cons-férence" avec les RONA et PN, en septembre, pour mieux vous endormir jusqu'en 2010 voire 2011 !!!

 

 

e0ff10fcccf6e705040091ed8f196a73.jpgA l'occasion de la "fête des pères 2009", n'était-ce pas le moment d'honorer et de défendre, au plus fort, la mémoire et l'honneur de nos pères défunts ou vivants ??? En l'espèce, votre site préféré "coalition-harkis.com" a décidé de s'associer, au communiqué commun, d'un nouveau collectif appelé "Les Français Rapatriés d'Algérie, Gardiens de leur Mémoire" (composé d'associations, de personnalités, de sites et revues Pieds-Noirs et Harkis) qui a été créé, essentiellement, pour exiger, d'une seule et unique voix, auprès de Nicolas SARKOZY, Président de la République Française et, de François FILLON, Premier Ministre, d'une part, la démission immédiate (ou, à défaut, son éviction du gouvernement lors du prochain remaniement ministériel), de Jean-Marie BOCKEL, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, pour ses dérives multiples et son interview antipatriotique, révisionniste et négationniste accordée, le 13 mai 2009, en Algérie, au nom de la France, à un torchon flniste "El-Khabar", qu'il a pleinement assumée et confirmée le 11 juin dernier (lire notre article en cliquant sur ce lien).

rivesaltes62.jpgEt, d'autre part, pour obtenir la dissolution plébiscitée, par tout le monde (hormis les quelques intéressés parties intégrantes et voulant s'accrocher à cette coquille vide), du Haut Conseil aux Rapatriés (HCR) qui, en plusieurs années d'existence, a prouvé son inutilité avérée et dénoncée, récemment, par plusieurs membres démissionnaires, dans l'expectative de la mise en place, cette fois-ci, d'une véritable institution indépendante et pourvue des moyens nécessaires  et d'une véritable capacité coercitive à intervenir, en temps réel, à défaut d'être à 100% représentative car ne demandons pas l'impossible ! En revanche, l'on ne peut que s'étonner du mutisme permanent, du HCR (haut conseil de rien Baba !), face aux évènements très alarmants et perfides subis depuis quelque temps (banalisation voire institutionnalisation de la falsification de l'Histoire, actes et paroles antipatriotiques même de l'Etat envers les valeureux Anciens Combattants de la France, tentative d'intrusion de la FNACA et de sa propagande au sein du Camp JOFFRE de Rivesaltes, haut-lieu symbolique du drame harki, célébration quasi-officiel du 19 mars 1962 jour de honte et de deuil national, complicité de facto de la diplomatie française en faveur des injures et diffamations, de BOUTEFLIKA & Consorts, à l'encontre de la France et des Français sans distinction, ...).

Eu égard à une urgence réactive de circonstance (en l'occurrence le futur remaniement ministériel devant se faire, logiquement, ce mercredi 24, en conseil des ministres), il n'a pas été permis de se concerter, en amont, avec tous les protagonistes RONA et PN. Néanmoins, j'exhorte tous les gens de bonne volonté voulant mettre un terme, à ces persécutions étatiques dans notre propre pays, de relayer, sur leurs sites, blogs, revues et par tout autre moyen utile, ... ce communiqué d'intérêt général et de rejoindre le collectif susnommé, pour cette opération, car il est temps de dire STOP à ces violations permanentes aux droits de l'homme et du citoyen, depuis 1962, pour "déraison d'Etat", contre les Français Rapatriés d'Algérie (Harkis, Pieds-Noirs et leurs Familles) !!! 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Communiqué du collectif « Les Français Rapatriés d'Algérie, Gardiens de leur Mémoire »

En France, ce 20 juin 2009,

Le 13 mai dernier, un Ministre de la République française en visite en Algérie, s'est permis de donner une interview au journal algérien « El Khabar », interview qui a été officialisée peu de temps après par l'Ambassade de France à Alger et dans laquelle un nombre important de contre-vérités a été relevé, comme par exemple le fait que la « guerre d'Algérie » aurait opposée deux nations légalement constituées qu'étaient déjà l'Algérie et la France.

Sommé de s'expliquer sur ses déclarations qui portent atteinte à la Mémoire des Français d'Algérie et à l'Histoire de France, M. Jean-Marie BOCKEL qui les avait proférées a refusé dans un premier temps, préférant convoquer pour se faire une « conférence de presse » au Secrétariat d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, le 11 juin dernier à 11 h 45, réservée aux organes d'information de la communauté rapatriée.

Mais, alors que les responsables des organisations les plus représentatives de cette communauté avaient refusé cette façon de procéder, M. BOCKEL a confirmé aux quelques personnes présentes, les propos tenus au journal algérien et repris par ses confrères, ajoutant même qu'il les avait mûrement préparés. Il n'a ensuite répondu à aucune des questions précises qui lui étaient posées, donnant rendez-vous à ses interlocuteurs en septembre prochain pour une nouvelle entrevue.

Par ailleurs, le communiqué de presse qui devait être publié à l'issue de la conférence est toujours en souffrance à ce jour !

Compte tenu de ce qui précède, il nous est apparu indispensable de porter à la connaissance de tous nos compatriotes, une telle attitude qui porte un préjudice grave à l'histoire de notre tragédie et démontre un certain mépris pour l'ensemble des Français d'Algérie, Harkis ou « Pieds-Noirs ».

 En conséquence nous demandons la démission immédiate de M. Jean-Marie BOCKEL, et la dissolution du Haut Conseil aux Rapatriés qui n'a pas manifesté en l'occurrence la moindre réprobation.

 

 

Commentaires  

#1
KIM 22 Juin 2009
EVICTION
Ce communiqué a le mérite d'être clair et j'approuve à 200% ce qui est écrit. BOCKEL DEMISSION ou mieux encore EVICTION pour que l'humiliation soit totale.
#2
Démissionnaires HCR 22 Juin 2009
Lettre à FILLON
LIRE LA LETTRE EN CLIQUANT DESSUS (http://www.coalition-harkis.com/images/stories/fichiers/premier_ministre_hcr.pdf)



SARKO M'A TUER !!!
#3
Newsletter 22 Juin 2009
A lire pour les non-abonnés
BOCKEL DEMISSION ! HCR DISSOLUTION !!!





Bonjour à toutes et tous les internautes,

L'heure est grave mes amis (es) ! Jamais, une étape aussi perfide n'avait été franchie par un ministre de la République Française ! En l'espèce, Jean-Marie BOCKEL, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, vient de dépasser les limites de l'acceptable et de l'incroyable. Pour mémoire, le 13 mai 2009, en voyage officiel en Algérie, le Sieur BOCKEL a cru pouvoir accorder une interview antipatriotique, révisionniste et négationniste, au nom de la France, à un torchon flniste "El-Khabar" reprise, bien évidemment, sur tous leurs supports de propagande mais, plus étrangement, sur le site officiel de l'Ambassade de France en Algérie. Ses propos relevant de la "haute-trahison" morale, à l'égard du Peuple Français, ont été confirmés, de surcroît, par le maire de Mulhouse, le 11 juin dernier, au cours d'une parodie de conférence de presse sans journalistes professionnels et sans les principaux organes d'information Harkis et Pieds-Noirs (sites internet, blogs, revues, ...) ayant décidé, à très juste titre, à l'instar de votre site préféré "coalition-harkis.com", de boycotter cette "cons-férence" sans presse (:P) !!!

Très inspiré, par son imagination débordante voire mythomaniaque, JM BOCKEL a réécrit, l'Histoire de France, en inventant un chimérique Etat algérien souverain et constitué, avant le 05 juillet 1962 et une Nation tout entière opposée à la France (?). Même les historiens pro-FLN, à l'image de Benjamin STORA & Consorts, n'avaient pas osé affirmer de telles inepties ! Pire encore, le SEDAC a injurié et diffamé, les Harkis qui sont, sauf erreur, de valeureux Anciens Combattants de la France et, de manière très nauséeuse, a qualifié les terroristes de l'ALN de "très valeureux combattants" alors que se tiendra, le 08 juillet prochain devant le TGI de Paris, le procès contre l'apologie de crimes intenté, par notre amie Nicole GUIRAUD (victime de l'attentat barbare et veule du Milk-Bar, en 1956, à Alger, de ces "très valeureux combattants", selon le gars BOCKEL, quand elle était une très petite fille, lui ayant occasionné la perte de son bras gauche), à l'encontre de France 3, BFC PRODUCTIONS et Faouzia FEKIRI pour la réalisation et la diffusion du documentaire délictuel et écoeurant "Les porteuses de feu" glorifiant les assassins veules et monstrueux du FLN.

Face au mutisme très singulier, de la part de toute la classe politique, de la presse et des médias, des intellectuels et sempiternels droits de l'hommiste, ... Un collectif à géométrie variable et dénommé "Les Français Rapatriés d'Algérie, Gardiens de leur Mémoire" vient de se constituer, via un communiqué commun, pour exiger, auprès de Nicolas SARKOZY, Président de la République et, François FILLON, la démission de Jean-Marie BOCKEL (ou, à défaut, son éviction du prochain gouvernement) et, dans la foulée, la dissolution immédiate de la "coquille vide et inutile" qu'est le Haut Conseil aux Rapatriés (HCR). Tout camouflet infligé, par le maintien de M. BOCKEL, serait interprété ès qualité d'avalisation officielle des persécutions étatiques envers les Français Rapatriés d'Algérie (Harkis, Pieds-Noirs et leurs Familles respectives) depuis 1962.

Par conséquent, Coalition-Harkis.Com appelle, tous ses amis et sympathisants à relayer ce communiqué d'intérêt général (disponible sur notre site) et à rejoindre, le temps de cette opération, le collectif susnommé que vous soyez une association, un collectif, un site ou un blog, un éditeur de revues, un citoyen de bonne volonté, ... Et, Rapatriés ou pas car c'est une affaire concernant la Nation dans son intégralité. D'ailleurs, une similitude criante et indéniable, entre l'actuelle polémique sur la "burka" et le dossier Rapatriés (frappé de falsifications récurrentes de l'Histoire d'Etat et autres), c'est le communautarisme galopant contrôlé, par les pays d'origine des ressortissants binationaux, exerçant un puissant lobbying grâce à leur droit de vote en France, obligeant nos dirigeants à se mettre au pas à nos dépens, C.Q.F.D !!!

Enfin, merci de bien vouloir me préciser, lorsque vous m'adressez des messages de soutien, si je peux les publier (ou pas) et sous votre nom ou en anonyme (pseudo ou initiales).

Dans l'espoir que cette action salutaire et unitaire devienne l'une des premières à fédérer, au maximum, les Rapatriés d'Algérie mais, aussi, nos compatriotes dans leur majorité, afin que les mots "honneur", "patriotisme", "république une et indivisible", "reconnaissance de la Nation" ... Ne soient pas vides de sens et d'actes tangibles !!!

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI
#4
VERITAS 23 Juin 2009
HCFA : 1 alternative au HCR



UNE AUBE SE LEVE


LIRE LA CHARTE EN CLIQUANT SUR CE LIEN (http://www.coalition-harkis.com/images/stories/fichiers/charte%20rnfa%2022%20avril.pdf)


Au cours de leur Histoire les Français d’Algérie auront connu bien des moments difficiles; au cours des 130 années de courage, de labeurs, de souffrances et de peines, qui ont fait d’une vassalité ottomane sur une terre de piraterie un pays moderne ; par ailleurs, nos aïeux ont offert, sur tous les champs de bataille où la Patrie était en danger, bien plus de sacrifices que n’en fournissaient leurs compatriotes de métropole.

Pourtant, au nom d’un lâche soulagement, ceux-ci se sont faits les complices des forfaitures du vieillard avide de pouvoir qui, au prix de multiples impostures et avec la contribution d’hommes sans scrupules à livré, le 19 Mars 1962, la population sans défense des Départements français d’Algérie aux tueurs du FLN.

Mais comment ces 160 000 Français d’Algérie qui ont fait Le Garigliano et Monte Cassino, libéré la France occupée, traversé le Rhin et atteint le Danube, se sont-ils laissés jeter à la mer, comment ont-ils accepté l’accueil infâme et dégradant qui les attendaient sur le sol de France en Juillet 1962 ?

Comment ont-ils pu accepter les comportements odieux de ces syndicalistes du port de Marseille qui trempaient leurs misérables containers de déménagements dans les eaux du bassin avant de les déposer à quai ?

Comment avoir attendu près d’un demi-siècle la reconnaissance par l’Etat des forfaitures de 1962 et la réhabilitation morale qui leur est due ?

Comment tolérer les accusations mensongères de tous ces ramassis qui dénaturent les vérités de leur Histoire et qui tend à leur transférer les responsabilités d’un « système » politique honteux de son passé et soucieux de camoufler ses lâchetés et ses forfaitures ?

Enfin comment admettre de l’Etat qu’il désigne à sa convenance de soi-disant représentants sans légitimité pour siéger à un HCR composé de deux collèges d’associations fictives pour la plupart et confiné dans une fonction croupion .

Mais, il ne serait pas sérieux de dénoncer l’acharnement de l’adversité sans nous remettre en cause profondément et assumer notre part de responsabilité dans le sort particulièrement ingrat qui nous échoit aujourd’hui.

C’est à mon ami Etienne Muvien, co-fondateur du Rassemblement National des Français d’Algérie et de leurs Amis (RNFA) que j’emprunte le titre de cet éditorial pour vous inviter à saisir une des dernières chances d’imposer, par la reconnaissance de la vérité historique de l’Algérie Française et de son combat, la réhabilitation et la réparation des préjudices moraux, psychologiques et matériels que nous attendons et qui reste due à nos enfants.

Excédés d’attendre de notre patrie, depuis près d’un demi siècle, qu’elle reconnaisse la responsabilité des Pouvoirs politiques dans les actes indignes et infâmes de la liquidation de l’Algérie Française, et que soit réhabilitée la légitimité de notre résistance à cet abandon ;

Révoltés par les atteintes qui sont portées à notre droit immémorial de commémorer nos morts comme nous l’entendons tandis que des minables se vautrent dans la repentance ;

Lassés par les promesses oubliées d’un Président de la République, empêtré dans un héritage gaulliste peu honorable, qui persiste à gommer de l’Histoire de France les 160 000 « Pieds noirs » de l’Armée d’Afrique, véritables libérateurs du pays occupé ;

Indignés de se voir représentés auprès des pouvoirs publics et dans les instances consultatives de complaisance par des mandataires sans légitimité et sans représentativité ;

Exaspérés par nos divisions internes et par l’éparpillement de nos énergies qui minent notre communauté, des Présidents d’associations , engagés de longue date dans la défense de nos droits moraux et matériels sans jamais de compromission, appellent au RASSEMBLEMENT NATIONAL DES FRANÇAIS D’ALGERIE ET DE LEURS AMIS
par le SERMENT solennel à la CHARTE, qui implique la fierté de notre passé avec l’affirmation de nos droits et de notre Mémoire, la prééminence de l’intérêt général sur les intérêts personnels, l’indépendance à l’égard des pouvoirs politiques et des Partis, la désignation démocratique de nos représentants ainsi que des programmes et des actions.

Les Associations et les Amicales , les 1 200 000 Français d’Algérie dont les Harkis rentrés en France avant 1963 et ne possédant pas la double nationalité sont partie intégrante et leurs Amis, sont invités à nous rejoindre en nous adressant leurs engagements aussitôt que possible et en se faisant les ambassadeurs de cette cause dans leurs entourages, .

En même temps que cet appel, il sera procédé au recensement des candidats au HAUT CONSEIL DES FRANÇAIS d’ALGERIE (HCFA) qui sera constitué de représentants légitimés par un choix démocratique et qui devra être reconnu par les Pouvoirs publics pour ce qu’il sera.

Le HCFA aura : - à nous représenter auprès du Gouvernement ;
- à fixer les programmes et les priorités de nos revendications ;
- à définir les actions et leurs modalités.

Que les inquiets se rassurent, et que les notables n’en prennent pas ombrage, les Fondateurs de ce rassemblement n’ont pas eu pour ambition d’accaparer les fonctions du HCFA.

Toutes les compétences, toutes les ambitions, tous les engagements et toutes les énergies trouveront leurs places dans cette entreprise colossale.
Les « ya qua », « faut qu’on » et « oui mais », comme à l’habitude, continueront la danse des bourdons, le monde tourne sans eux, il continuera de le faire avec ou sans eux.

Uniquement préoccupés d’opposer aux Pouvoirs politiques qui gèrent nos destinées un outil d’expression et de pression à la mesure de nos créances sur la Nation, ……………………….. les Fondateurs ont entrepris de créer la cellule mère de ce mouvement en se donnant le temps nécessaire à son lancement, mais en se fixant pour objectif essentiel la désignation , ………..le plus tôt possible, d’un Haut Conseil des Français d’Algérie représentatif et légitime, dont la condition sine qua non d’appartenance sera le respect de la CHARTE et de la plateforme des revendications ;

Etant entendu toutefois que le HCFA détiendra la faculté d’amender ces textes fondamentaux dans des conditions qui restent à définir

Retenez bien que Rien ne pourra se faire sans vous ; alors unissons nos volontés pour imposer à nos détracteurs notre détermination à donner la véritable image de notre Peuple. ...... Apportez votre soutien. Souscrivez le serment solennel à la CHARTE des FRANÇAIS D’ALGERIE ; Faites le souscrire et renvoyez le. D’avance soyez remerciés
Fred ARTZ

PS : les adhérents à la charte trouveront régulièrement dans la Presse des Français d’Algérie les informations actualisées sur ce Rassemblement National des Français d’Algérie et de leurs Amis et demain sur le Haut Conseil des Français d’Algérie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 54 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui228
mod_vvisit_counterHier481
mod_vvisit_counterSemaine709
mod_vvisit_counterMois9826
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com