Le billet d'été à méditer de Coalition-Harkis.Com par Khader MOULFI !!!

Les débats se poursuivent dans les commentaires ci-dessous remis à jour au fur et à mesure !!!

sarkopuppets.jpg

Allez, on reprend tous en chœur les pantins ! Ainsi font font font mes petites marionnettes !!!

 

emeutes01.jpgPour la majorité des Français (es), l'été rimait, jadis, avec farniente et état de grâce, sur tous les plans (politique, administratif, ...), jusqu'à la rentrée. Mais, de nos jours, rien ne sera plus comme avant car, en matière de "rupture" présidentielle promise, par notre "président du pouvoir d'achat" (Je sais ! Elle était facile celle-là mais je ne pouvais y résister Cool !), Nicolas SARKOZY, on pouvait espérer autre chose que : crise économique, chômage massif et paupérisation croissante de la population, explosion très alarmante de l'insécurité et des gangs de "jeunes" criminels (mais qu'attend-il pour faire appliquer la garantie de son "kärcher" en panne depuis 2007 Baba ?), ... 

Il semblerait, sauf erreur, que ne tenant pas à tirer vers le "haut", la situation économique et sociale mondiale, les "princes qui nous gouvernent" (souvent très mal !) aient opté pour instaurer le "tiers-monde", à travers toute la planète, en "mondialisant" une bourgeoisie universelle (se réduisant de jour en jour afin de permettre aux autres de s'enrichir davantage) aux dépens d'une Cour des Miracles s'amplifiant à la vitesse de la lumière (l'Internationale version capitaliste en somme Argent !).

Nos dirigeants et élus de gauche et de droite semblent frappés, visiblement, d'une soudaine "nostalgie", pour les 18ème et 19ème Siècles et, ont opté, en l'espèce, pour nous y replonger en "zappant" tous les "acquis" et autres (r)évolutions notables, du siècle dernier dans la perspective de recréer, le plus fidèlement possible, l'ambiance miséreuse si bien décrite, notamment, par Emile Zola et Victor HUGO ! Mais, il convient de signaler, néanmoins, une petite "originalité" contemporaine, puisque l'on nous a rajoutés, de nos jours, pour mieux "corser" notre calvaire, des "communautarismes" importés, de tous les pays du globe, via une "immigration dite de peuplement", en vue d'accélerer le processus de "désintégration républicaine" en marche depuis plus de 40 ans et devenu, à présent, quasi-irréversible sauf à recourir à des méthodes radicales pour inverser cette ubuesque tendance vers le suicide collectif de la Nation et de la Patrie !!!

sarkokouchjog.jpg
Je te préviens, Bernard, si tu restes encore devant moi, t'es viré de mon gouvernement de godillots !!!

Alors, je recommande, très solennellement, à notre Président de la République de relire, avec inspiration voire spiritualité, la très célèbre fable de Jean DE LA FONTAINE "Le lièvre et la tortue" et sa très sage morale de circonstance : "Rien ne sert de courir, il faut partir à point !" car, avant de "gesticuler" tous azimuts, pour la "forme" (au sens posture frisant l'imposture du terme of course Ok !) et les médias (surtout la presse dite pipole !), il importe de dresser, impérativement et exhaustivement, le vrai bilan chaotique, de la France, pour un vrai "nettoyage au kärcher" salutaire voire vital, cette fois-ci, avant qu'il ne soit trop tard ! Mais, pour se faire, de manière tangible et efficiente, ne faudrait-il pas organiser, préalablement et immédiatement, une très vaste série de débats publics assortis de référendums sur les multiples sujets très sensibles y afférents, dans l'expectative de pouvoir consulter le Peuple souverain, en dernier ressort, sur l'orientation de son destin commun en très grand péril (trop doux euphémisme en l'occasion car le cauchemar a déjà commencé Effrayé !) ? 

Ladite voie référendaire plébiscitée contribuerait, également, le cas échéant, à prévenir et éradiquer, une fois pour toutes, les sempiternels et détestables "assauts corporatistes" (incluant ceux des fonctionnaires voulant gouverner, sans droit ni titre, le pays, en lieu et place des élus manquant, cruellement, de courage politique et d'autorité !) et autres "entraves" délibérées, de nos parlementaires, que ce soit par clientélisme et/ou pour sauvegarder leurs intérêts personnels (par exemple, une loi sur le non-cumul des mandats en temps et en nombre car nos députés et sénateurs sont, généralement, des "cumulards" ne souhaitant pas scier la branche sur laquelle ils sont très confortablement assis en votant des dispositions législatives les desservant !), car nul ne saurait aller à l'encontre de la voix populaire majoritaire, C.Q.F.D ! Alors, comment faire entièrement confiance, à nos représentants du peuple (très peu représentatifs du "Français moyen" et de ses attentes !), lors de pareils cas de conflits d'intérêts caractérisés aussi fréquents que troublants ??? Sauf à nous considérer, avec arrogance mais à tort, comme de vulgaires "pantins" pas très malins et incapables de raisonner et contester leurs dérives monarchiques, féodales et pyramidales à perpétuité. 

sarko-pres.jpg
Allez arrête de faire le beau Nico et au boulot illico presto !!!

Dans un contexte aussi alarmant voire "explosif" (ou plutôt "implosif" car le péril vient, surtout, de l'intérieur à l'instar des "chevaux de Troie" des Etats étrangers colonisateurs de facto, de la France, via l'immigration dite de peuplement, son énorme démographie, nos lois-passoires, la double nationalité anticonstitutionnelle et le droit du sol en prime !), exhortons Nicolas SARKOZY à ménager son énergie et sa santé, dans notre propre intérêt et le sien, pour aller, exclusivement, à l'essentiel, à savoir : le bien-être des Français (es) qui ont placé (à 53%), en 2007, leurs espoirs en celui-ci et qui ne voient pas encore, à ce jour, les effets concrets et positifs, sur leur quotidien périclitant sans la moindre "escale" de récupération, de sa supposée politique de "rupture" mais, convenons-en, juste virtuelle et placebo pour l'instant (retour au plein emploi et au salaire minimum décent, de l'identité nationale et de la fierté de ses symboles dont ses valeureux Anciens Combattants à honorer et non à dénigrer, la sécurité et la justice équitable pour tous que l'on soit puissant ou misérable, la fin des baronnies locales et de leurs privilèges antirépublicains, ....). Sans me prêter un quelconque don de divination (quoique j'ai déjà annoncé des choses décriées et caricaturées et l'avenir m'a donné raison en définitive Heureux !), je peux prédire, d'ores et déjà, que même les pseudo humanistes et droits de l'hommiste d'aujourd'hui se mordront les doigts, à court terme, quand il faudra se confronter, sans échappatoire, aux terribles conséquences de cette politique de destruction massive de la République Française. Pour preuve, des voix communistes et socialistes, notamment, celles de l'ex-maire de Vénissieux et actuel député de la 14ème circonscription du Rhône, André GERIN (PCF) et, de Manuel WALLS (maire d'Evry, député de la 1er circonscription de l'Essonne et membre du PS sommé, par Martine AUBRY, de l'aimer ou de le quitter Surpris !), commencent à s'élever et à désavouer, par définition, l'universalisme gauchiste dépassé du passé devenu le tiers-mondisme des "bobos" de naguère comme le fit, autrefois, un certain Georges MARCHAIS

Bien entendu, les Français Rapatriés d'Algérie (Harkis, Pieds-Noirs et leurs Familles) sont, eux-aussi, dans l'expectative de voir le Chef de l'Etat respecter sa parole donnée, à plusieurs reprises, entre autres, les 31 mars 2007 (en son QG de Campagne à Paris) et 05 décembre 2007 (à l'Elysée). Par ailleurs, quid du Plan Emploi Harkis et des résultats abusivement positifs voire "bidonnés" affichés, par les préfectures, alors que le terrain démontre tout le contraire ??? Nous avions pris la décision, en notre âme et conscience, dès février 2008, de soutenir ledit plan dans l'intérêt général des enfants de Harkis mais, plus de 18 mois plus tard, il est nécessaire d'exiger, maintenant, des comptes et de dénoncer, au surplus, les pratiques douteuses de plusieurs préfectures et de leurs partenaires publics et/ou assimilés. Mais aussi, l'absence de contrôle intégral et d'autorité réellement coercitive, de la Mission Interministérielle aux Rapatriés (pourtant rattachée au Premier Ministre François FILLON) qui n'est pas le véritable maître d'œuvre, en vérité, du plan susvisé créé et défendu, en fanfare (conférences de presse, ...), par Renaud BACHY (Président de la MIR) ! Votre site préféré "Coalition-Harkis.Com" prépare un dossier objectif mais sans concessions, sur cette affaire, car ce dispositif réputé national et revêtu, de surcroît, d'une "double discrimination positive" (dixit le parjuré oxymore sarkozien à son paroxysme et dépourvu de résultats visibles au demeurant !) ne saurait continuer à fonctionner, ad vitam aeternam, à géométrie trop variable et dans l'anarchie complète, en fonction du "bon-vouloir" (ou non) des préfets et, surtout, de leurs services très peu coopératifs et irrespectueux, du public RONA, dans l'ensemble, en oubliant qu'ils sont d'abord au nôtre (de service public) et nous veillerons à les rappeler à l'ordre !!! 

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
Vu sur Algérie Focus 05 Août 2009
Les harragas : fuir le FLN ou périr ???
Harga : pourquoi ? Poste par nassim on juin 15th, 2009 categorie Chroniques.

Par Nassim Brahimi

Il n’y a pas si longtemps, un de nos ministres a déclaré que le phénomène des harraga n’était pas problématique en soi. Il en a même déploré, comme on sait si bien le faire chez nous, une focalisation des médias, qui, estime-t-il, est intempestive. Croyant avoir la vision de l’ensemble, ce ministre a prôné une approche globale de l’émigration clandestine qui met à égalité harga et séjour illégal. Il n’en est rien. Ce discours, destiné exclusivement aux voisins européens, illustre l’incapacité de nos dirigeants à comprendre le drame national. Et après avoir joué la carte de la répression, en incriminant el harga, l’Etat algérien s’enfonce encore plus dans sa non-gestion, en optant, tout bonnement, pour le déni. Sous d’autres cieux, les chiffres d’el harga, ou de ses victimes, auraient amené à un plan d’urgence national, à une réflexion approfondie ou, au moins, à un dialogue. En Algérie, ils n’ont fait qu’accentuer le mutisme et la passivité d’un gouvernement totalement déconnecté de la réalité. Non. El harga n’est pas une forme d’émigration clandestine. C’est une forme de suicide qui a la particularité de présenter un côté bénéfique: celui d’arriver sain et sauf à bon port. A défaut, la mort serait moins douloureuse, pense-t-on. Prétendre que harga et «visa grillé» font partie du même registre, c’est assimiler la mort par noyade à un contrôle de police. Le risque n’est pas le même mais sa perception si. Et puis on oublie souvent que ceux qui embarquent ne sont pas bêtes. Ils savent très bien qu’ils ont une chance sur deux de périr en chemin. Et ils savent très bien que même arrivés en Europe, leurs chances de réussir seront divisées par mille. Pourquoi tentent-ils l’aventure alors? A cette question, aucun ex ou futur harrag ne vous répondra. La réplique est souvent aussi candide que la prise de risque elle-même: «je ne sais pas, je veux partir c’est tout», disent-ils. Alors moi j’ai trouvé la réponse: les harraga ne veulent pas partir en Europe. Ils veulent quitter l’Algérie. C’est différent.

N.B.



N.D.L.R. Les harragas fuient l'Algérie du FLN même au péril de leur vie !!!
#2
Khader 05 Août 2009
Le FLN, les zéros du peuple !!!
Bonjour à toutes et tous les internautes,

J'ai tenu à publier cet article suprenant, par sa lucidité objective, du site Algérie Focus, qui est très instructif et démontre, au plus fort, que le plus grand crime de l'Etat français ne fut pas, bien évidemment, la colonisation mais la décolonisation chaotique et "bradée" de l'Afrique (incluant le Maghreb) qui a engendré, depuis des décennies, les dictatures, les guerres civiles, les génocides, la corruption, la misère, la famine, ...

Pour preuve, même Ferhat ABBAS (premier président du GPRA) avait tenu, en son temps, des propos similaires à l'encontre du FLN auquel il avait, pourtant, appartenu durant la rébellion de jadis mais seuls les imbéciles ne changent pas paraît-il :D !!!

Les harragas (ces candidats à l'immigration clandestine risquant leur vie pour fuir leur pays, à bord de barques très frêles, vers l'Europe) est l'illustration criante du paradoxe idéologique des "ex-colonisés", en l'occurrence, se dire nationalistes et fiers de leur patrie flniste tout en étant prêts à tout pour venir chez "l'ancien méchant occupant colonial" (dixit le sinistre « gnome despotique du FLN » Ziziz BOUTEFLIKA :sad: !) quitte à y finir SDF ou mourir pendant ce trajet très risqué, cherchez l'erreur :-? !!!

Et, dire que la plupart de nos politiciens, nos droits de l'hommiste et notre intelligentsia pas très futée osent encore glorifier, à l'instar de JM BOCKEL, le FLN et cette pseudo indépendance tragicomique, car ses principaux leaders ne sont que de veules despotes criminels (incluant l’assassinat pleutre et abject de nos pauvres moines français) et corrompus ayant conduit l'Algérie vers le chaos quasi-irréversible et sans l'immigration créant des commerces parallèles (le marché noir) et autres solidarités familiales, les Algériens crèveraient de faim dans leur quasi-totalité, pétrole, gaz ou pas car ce sont les tyrans fripouilles qui s'en mettent plein les fouilles tandis que le pauvre peuple dérouille !!!

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI
#3
Kader CHEBAÏKI 05 Août 2009
article 5 loi du 23 février 2005
Salut Khader,

Je viens de recevoir une reponse de MAM la nouvelle ministre de la justice :eek: car j'avais interpelé notre président sur cet article 5 qui devait soit disant protéger les Harkis et voila la réponse en l'état : aucun projet de loi n'est en cours d'élaboration afin de modifier la loi pour créer une incrimination pénale spécifique. En revanche la loi du 23 février facilite, d'ores et déjà, les action en dommages et interêts pour faute devant les juridictions civiles :sad:.

On se fout complètement de nous et je crois, comme disait quelqu'un, que nous somme les palestinien de la France puisqu'elle dit que la communauté harkie ne constitue pas un groupe de personnes entrant dans l'une des catégories limitativement énumérées par l'articles 33 alinéa 3 de cette dernière loi on se fiche de nous car il faut être un animal ou un homo pour être protegé !
#4
garcia 05 Août 2009
C'est nous.......
........les Africains, les Algériens Français, les Pieds Noirs, les Harkis, qui avons sauvé l'honneur de la France !

Merci à Khader pour son courage et son engagement!

Au plaisir de le rencontrer pour une action toujours plus fraternelle, plus solidaire.

La France a une dette à payer envers ses compatriotes lâchement abandonnés à l'ennemi.

Meme si "li fett mett" le Président élu doit accomplir ses promesses.

Comme disait André Santini à Chirac:"je ne sais pas s'ils vont voter pour nous,mais je sais qu'ils voteront contre nous si nous ne faisons rien pour eux"

Longue et heureuse vie à tous!

http://lesamisdalgerianie.unblog.fr (www.lesamisdalgerianie.unblog.fr/)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 32 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui636
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterSemaine3431
mod_vvisit_counterMois10809
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com