Les dossiers de Coalition-Harkis.Com : Martine AUBRY, est-elle, réellement, le cornac en chef de tous les éléphants et éléphanteaux du Parti Socialiste ou juste une parenthèse désenchantée ???

Les débats se poursuivent dans les commentaires ci-dessous qui seront mis à jour au fur et à mesure !!! 

Dernière minute : Nouveau déni de démocratie de la Préfecture du Nord, à l'encontre de Khader MOULFI et de Coalition-Harkis.Com, en vue d'une discrimination pour opinion et censure de la vérité sur le Plan Emploi Harkis (voir le commentaire n° 06 ci-dessous) !!! 

20010417-elephants.jpg

On dit qu'un éléphant, ça trompe énormément ! Alors, quid d'une multitude de pachydermes Heureux ???

 

 

Votre site préféré "Coalition-Harkis.Com" évoque, par définition, les sujets afférents au drame des Français Rapatriés d'Algérie (Harkis, Pieds-Noirs et leurs Familles respectives) mais, également, l'actualité en général car nous sommes, résolument, Citoyens et Patriotes ! Et, il nous est agréable de s'interroger, régulièrement, sur les "solutions nouvelles" apportées, par toute la classe politique, face à la quasi-irréversible "désintégration républicaine" en ordre de bataille (A défaut d'avoir réussi l'intégration, certains œuvrent pour l'implosion de la Nation au profit d'un apartheid de facto dénommé, de nos jours, le communautarisme ethnique, religieux, social, culturel, ...), depuis une cinquantaine d'années, dans un monde globalisé et très cruel Effrayé !!!

En l'espèce, votre très humble narrateur Khader MOULFI (le gars bibi Cool !) a opté pour revenir sur  le Parti Socialiste et son Université d'Eté à La Rochelle. Le plus surprenant, avec cette composante majeure de la gauche française, est que celle-ci passe toute l'année, dans les divisions, les chicaneries, les intrigues, les alliances et "désalliances" pour "dégommer" les concurrents dangereux en son sein, les petites phrases assassines, ... Mais, à chaque grand meeting, c'est la pseudo unité retrouvée et la romance qui recommence jusqu'à la prochaine attaque de l'un ou de l'autre de ses "éléphants" ou "éléphanteaux" (préparant le terrain, en payant de leur personne, pour leur champion déclaré ou pas). L'attitude ubuesque voire suicidaire du PS me fait penser, naturellement, aux pirates du célébrissime roman "L'île au trésor" de Robert Louis STEVENSON où ces "flibustiers" s'embarquent tous, dans une fraternité corporatiste de façade (avec des arrières-pensées criminelles dès le départ), par pure nécessité et, au fur et à mesure de la traversée, les complots et autres "unions sacrées" se font et défont afin de réduire, in fine, le nombre des bénéficiaires du pactole (avant même qu'il ne soit déterré) Argent !!! Qui est le Long John Silver socialiste dans cette terrible quête de l'investiture aux Présidentielles 2012 ? Martine, Ségolène, Dominique, Bertrand, Laurent, Manuel ou autres tiers tapis à venir en lice ??? 

La logique voudrait que ce soit Martine AUBRY, première secrétaire du parti, la lauréate désignée pour aller se frotter, dans moins de trois ans, à Nicolas SARKOZY, notre Président de la République et, accessoirement, celui du "pouvoir d'achat" (en panne comme son kärcher au demeurant mais sans ébranler, toutefois, sa popularité auprès des Français nonobstant des chutes vertigineuses assez  fréquentes dans les sondages Baba !), d'autant plus qu'elle aurait fait, selon les dires hypocrites de ses challengers, un discours fédérateur et plébiscité depuis fort longtemps.

aubry_mauroy.jpg
Pierre MAUROY et Martine AUBRY : des cumulards éprouvés et assumés pour la postérité !!!

Quitte à passer, derechef, pour le sempiternel "Schtroumpf Grognon", avec son leitmotiv "Moi, je n'aime pas !", j'ai trouvé les discours d'intention, à La Rochelle, de Mme AUBRY & Consorts, totalement, "bateau", démago et, surtout, placebo ! Il ne suffit pas de déclamer, bien évidemment, devant une foule désabusée et attendant, depuis avril 2002, le "messie à la rose" (sans épines de préférence Ok !), des "tous ensemble" et autres "poncifs", pour donner du contenu à une allocution populiste aussi peu inspirée laissant très circonspect le quidam éclairé. Pour ma part, je ne pense pas être "né de la dernière pluie" et quand le leader socialiste déclare vouloir imposer le "non-cumul des mandats", je suis contraint de rire aux larmes car Martine AUBRY est une "cumularde", depuis des décennies, en temps et en nombre de mandats et, encore, je m'abstiens d'évoquer, en complément, la carrière politique de trop longue durée (toujours en vigueur), de son prédécesseur à la Mairie de Lille, Pierre MAUROY, car, collégialement,, ils détiendraient l'équivalent de plusieurs existences (de simples mortels Sourire !), en additionnant l'intégralité de leurs deux cursus électifs et assimilés, ce qui reléguerait le vrai éléphant, au rang de papillon, en matière d'espérance de vie très éphémère, par rapport à celles de politicards à perpétuité des "pachydermes fossilisés" du PS !!!

Par conséquent et pour être crédible, auprès des électeurs, ne serait-ce pas au "chef" de donner l'exemple, dès à présent et sans remettre au lendemain ses résolutions publiques et démagogiques, pour l'instant, en démissionnant, sans délai, de l'une de ses fonctions pendantes (Maire de Lille ou Présidente de Lille Métropole Communauté Urbaine au choix ?) pour, ensuite, exiger des autres de suivre son initiative salutaire pour la démocratie et le peuple, C.Q.F.D ???

Outre l'entrave indéniable à l'accès aux élections locales et nationales, en faveur des nouvelles générations de militants de gauche comme de droite, le problème principal du sordide cumul décrié, à juste titre, par Martine AUBRY, Ségolène ROYAL (l'une des très rares élus à s'être soumise, de son plein gré, au mandat unique, sauf erreur, avec Bertrand DELANOË et Arnaud MONTEBOURG) & Consorts, est qu'il instaure, insidieusement, des "baronnies locales" qui ne sont pas l'exclusivité, convenons-en, du sinistre potentat septimanien Georges FRÊCHE mais, assurément, des pratiques antirépublicaines s'étant généralisées et amplifiées, au cours de ces 03 dernières décennies, à travers tout le territoire national sans rappel à l'ordre (?).

Qu'on se le dise, tout se passe, dorénavant, au niveau local (emploi, formation professionnelle, insertion et lutte contre les exclusions, ...), depuis l'entrée en vigueur de la décentralisation anarchique et sans réel contrôle de l'Etat. Et, dans ce contexte, tout est verrouillé, par le pouvoir territorial surpuissant (allant bien au-delà des effets de l'hyperprésidence sarkozienne dénoncée, hypocritement, par les gens l'appliquant eux-mêmes au quotidien) et ses "vassaux" de tous horizons qui, contrairement aux on-dit, ne travaillent pas en réseau mais en "vase-clos" pour s'accaparer un monopole à tous les niveaux (attributions de postes publics et autres, subventions associatives et autres, la culture, les marchés publics, ...), faisant que celui qui n'appartient pas au "sérail" (soit, la majorité de la population) et/ou qui est "black-listé", par ces "seigneurs de céans", vit un véritable calvaire relevant de la persécution et/ou de la discrimination caractérisées commises, en toute impunité, par des dépositaires du service public vrais ou supposés. 

Prenons un cas concret afférent à ces perfides "petits arrangements entre amis", comme l'insertion et la lutte contre les exclusions qui relèvent d'une mission de service public primordiale confiée, aux conseils généraux, tenus de créer un dispositif départemental pour son application. Le Conseil Général du Nord s'est déchargé, totalement, de cette action lui incombant, de plein droit, au profit de simples associations illégitimes sous-traitant, de manière arbitraire, monopolistique et, de surcroît, sans le moindre cadre légal, ces mesures d'intérêt général. 

En clair, de simples particuliers (évoluant dans une vulgaire association loi de 1901) collectent et stockent, sans droit ni titre, des informations confidentielles (votre état-civil, vos ressources, votre situation personnelle, ...), sans vous donner la moindre garantie incombant, aux fonctionnaires et/ou autres véritables dépositaires d'une mission de service public, qui est fixée, notamment, par la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983. Pire encore, ces structures associatives inscrites, ès qualité d'oligopoles abusifs, dans le dispositif local d'insertion, décident, selon leurs propres critères iniques (tels des "oukases" d'un autre temps), si vous avez le droit ou non de vous insérer et sans vous ouvrir, bien entendu, les voies de recours administratifs et/ou contentieux (commission départementale d'aide sociale, tribunal administratif, ...). Or, de deux choses l'une ! Soit ces associations sont des dépositaires du service public et elles sont contraintes de respecter le droit des administrés ! Soit, elles bénéficient, avec l'aval du cg59, d'une posture hors-la-loi agrémentée de l'octroi illicite de tous les fonds publics et européens y afférents et il urge de réagir puis, le cas échéant, de sévir ! Je reviendrai, prochainement, sur ce dossier explosif, d'autant plus que ces dysfonctionnements gravissimes sont l'une des causes objectives et capitales de la déconfiture du Plan Emploi Harkis car ce dernier s'appuie, essentiellement, sur ces dispositifs locaux à géométrie trop variable !!!

En l'occurrence, interdire le cumul des mandats électifs et de certaines fonctions assimilées ne sera pas une tâche aisée car, le moment-venu, il faudra éradiquer, avec un vrai courage politique et une détermination résistant à toute épreuve, l'intégralité de ces privilèges antirépublicains et antidémocratiques engendrant les "verrous" de tous les leviers économiques, sociaux, culturels, ... D'une municipalité, d'un département et d'une région. Il conviendra, également, de démanteler toutes ces "dynasties" captant, abusivement, pour leurs proches et autres "clientèles" (en plus des ramifications entre chaque pouvoir local), la quasi-totalité de ce que peut offrir de mieux la République Française dont les principes sont altérés par la plupart de ses représentants !!! 

Quant à moi, je suis un farouche opposant au cumul des mandats en durée et en nombre car je pense que le "pouvoir" ne doit pas être confisqué, ad vitam aeternam, par quelques "initiés" se donnant le "droit divin", a posteriori, de désigner leurs "dauphins" pris dans le même "sérail" pour perpétuer ces "baronnies locales". Visiblement, ce sujet est devenu un simple argument électoraliste, dans l'air du temps, alors qu'il devrait être soumis, par référendum, au Peuple souverain, pour être inscrit, dans notre Constitution, dans la perspective très prévisible d'un refus massif populaire du cumul monarchique, donc anticonstitutionnel, des mandats électifs & Co.

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

      

Commentaires  

#1
KIM 07 Septembre 2009
cumul
Chapeau pour ton article.

Il n'y a pas que dans le Nord ou le sport du cumul est pratiqué, dans ma région également, voire sur tout le territoire. En effet, un maire ne se sent bien que quand il a un mandat de député et pourquoi pas de président de communauté urbaine etc...
Pour voir le maire de notre commune, il nous faut allumer la télé, sinon on ne le croise jamais. A se demander s'il y a un pilote non pas dans l'avion mais dans les mairies.
#2
AFP 07 Septembre 2009
N.D.L.R. Désintégration républicaine !!!
Hortefeux : "Il n'y a pas de place pour le communautarisme en France"
AFP



Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a affirmé lundi qu'il n'y avait "pas de place" pour le communautarisme en France, au lendemain d'une rixe mortelle au Pontet (Vaucluse). M. Hortefeux s'exprimait lors d'un déplacement au Pontet où un jeune homme de 22 ans, d'origine capverdienne, a été mortellement blessé d'un coup de couteau alors qu'il tentait de s'interposer dans une rixe entre jeunes d'origine turque et maghrébine. "Il n'y a pas de place sur le territoire français pour le communautarisme", a assuré le ministre.

Au départ, "il y a eu un différend pour un autoradio entre deux jeunes, et cela a dégénéré en communautarisme," a-t-il relevé. Il a déclaré souhaiter "tout mettre en oeuvre pour que ce drame ne se reproduise pas". Il a salué la "réactivité" des forces de gendarmerie intervenues dimanche soir et le rôle joué, selon lui, par les responsables des associations turques et musulmanes pour apaiser la situation. Quatre personnes impliquées dans la rixe se trouvaient lundi en garde à vue et l'auteur du coup mortel ferait partie des personnes interpellées, toutes quatre d'origine turque, selon une source proche de l'enquête.
#3
Khader 07 Septembre 2009
Cumul et proximité ???
Bonjour Kim et à toutes et tous les internautes,

Effectivement, ma Chère Kim, en plus du cumul octroyant de "supers pouvoirs", à nos élus, la notion de proximité est devenue virtuelle. Or, lorsque nos politiciens tentent de justifier, leur accumulation boulimique de mandats, ils invoquent, justement, la nécessité de garder des fonctions électives et/ou assimilées, sur le plan local, afin de conserver le lien avec la population (mon oeil ;-) !).

D'ailleurs, ils doivent être des surhommes ou avoir des "clones" pour tout gérer en simultané. Certains, sont maires et/ou parlementaires (députés ou sénateurs) et/ou présidents de départements, régions ou communautés urbaines, ... Et, parfois, ministres :zzz ! Comment font-ils pour tout manager en même temps :-? !!!

En l'espèce, on comprend mieux pourquoi le pays est dans une déconfiture aussi énorme et s'oriente vers un point de quasi-non-retour ! Désormais, ce sont les techniciens et/ou fonctionnaires plus ou moins compétents, dans les cabinets et autres administrations, qui font le travail des politiciens en devenant, insidieusement, un "pouvoir" sans droit ni titre bafouant la hiérarchie pyramidale !!!

De nos jours, un simple fonctionnaire peut décider, de votre destin, en sachant qu'il sera impuni d'autant plus que celui-ci aura le loisir de détourner, vos courriers de doléances (même en recommandé avec A.R.), si d'aventure vous entrepreniez, en vain, de vous plaindre en haut-lieu !!!

Donc, stop à cette anarchie et à ces pratiques antidémocratiques et antirépublicaines qui conduiront, un jour ou l'autre, à l'insurrection car le peuple ne se résignera pas à subir, ad vitam aeternam, ces pratiques féodales d'un autre temps !!!

Nouvel exemple très alarmant de la "désintégration républicaine" prédite, depuis des années, par "Coalition-Harkis.Com" et le gars bibi, en lisant la dépêche AFP ci-dessus. Force est de constater qu'en important, massivement et sans principe de précaution, des populations étrangères et inadaptées, à notre mode de vie, on amène, également, leurs us, coutumes et travers (allant jusqu'à l’installation de leurs mafias respectives).

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI
#4
Cercle Algérianiste Grand Avig 07 Septembre 2009
Communiqué
CERCLE ALGERIANISTE DU GRAND AVIGNON
& DES PAYS DE VAUCLUSE
Association de défense de l’Histoire
et de la Culture des Français d’Afrique du Nord
BP 60253 - AVIGNON Cédex 01



COMMUNIQUE DE PRESSE


Villeneuve lez Avignon, le7 septembre 2009


Prière d’insérer


Le Cercle Algérianiste du Grand Avignon et des Pays de Vaucluse, invite ses adhérents et tous ses amis Français d’Afrique du Nord et métropolitains, à assister à la conférence de Mr Jean MONNERET, écrivain et historien, sur le thème :

« Actualité de la guerre d’Algérie et désinformation »

Cette conférence aura lieu de samedi 12 septembre 2009 dans la Salle des Conférences du Château de Fargues, au Pontet, à 15 h précises, et sera suivie d’une séance de dédicaces et du traditionnel « pot de l’amitié » offert à tous les participants.

Mr Jean Monneret peut être considéré à juste titre comme l’Historien de la guerre d’Algérie, à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages reconnus, comme « La tragédie dissimulée – Oran 5 juillet 1962 », « La guerre d’Algérie en trente-cinq questions », « Une ténébreuse affaire : la fusillade du 26 mars à Alger », ainsi que de nombreux articles dans Historia, ou la Nouvelle Revue d’Histoire. Il a également participé à l’ouvrage collectif « Réplique à l’Amiral De Gaulle » publié sous la direction de Henri-Christian GIRAUD aux éditions du Rocher.

Une conférence à ne pas manquer !
Entrée gratuite.

Pour toute information complémentaire,

Jean-Pierre RISGALLA,
Président du Cercle Algérianiste du Grand Avignon
et des Pays de Vaucluse
04 90 80 05 67 ou 06 67 42 03 50.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 16 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui310
mod_vvisit_counterHier394
mod_vvisit_counterSemaine1509
mod_vvisit_counterMois11555
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com