L'Affaire tragicomique Brice HORTEFEUX vue par Khader MOULFI pour Coalition-Harkis.Com !!!

Khader MOULFI sera l'un des invités du 36ème Congrès National du Cercle Algérianiste qui se déroulera, des 23 au 25 octobre 2009, à Aix-en-Provence, pour tout renseignement cliquer sur ce lien !!!

Les débats se poursuivent dans les commentaires ci-dessous qui seront mis à jour au fur et à mesure !!!

hortefeuxamine_286.jpg

Un simple "dîner de cons" (sans repas) mérite-t-il d'engendrer un tel cataclysme politique et médiatique ???

 

Nous vivons dans un monde, tellement, décalé des réalités, aseptisé, formaté, censuré et autocensuré, ... Et, si politiquement correct que la plupart de nos compatriotes conditionnés pensent, apparemment mais à tort, être "préservés", définitivement, de tous les fléaux immuables et latents intrinsèques, à ce "monde cruel" et, plus particulièrement, à l'espèce humaine capable du "meilleur" comme du (très) "pire" dans tous les domaines !!! 

Que nenni mes amis (es) ! En dépit de la schizophrénie et de l'hypocrisie généralisées, selon le contexte, de la Nation tout entière. A décharge, je dirais que les Français sont soumis, en permanence, à une énorme et insidieuse "pression tous azimuts" (relevant d'un "terrorisme intellectuel" caractérisé), de la presse, des médias, de l'intelligentsia (pas très futée), des droits de l'hommiste et autres tiers-mondistesdes artistes et cinéastes dits "engagés" (dans quoi au juste Ok ?), des intellectuels, des communautarismes (ethniques, religieux, sociaux, culturels, de castes, etc. ) ... Qui œuvrent, de manière frénétique et continue, dans la perspective de nous imposer, de façon universelle, leur "pensée-unique" fondée, bien évidemment, sur leurs propres critères idéologiques (faussement manichéens et réellement autoritaristes), la culpabilisation, l'autoflagellation, ... Et, le "bannissement" pour les résistants républicains et démocrates !!! 

De nos jours, on assiste à une prolifération de différents "kits" instaurés, par les industriels, les publicitaires, les médias, ... Du "prêt-à-penser" au "prêt-à-porter", rien n'échappe, à nos très machiavéliques manipulateurs de l'esprit, pour vous "ordonner", par un matraquage subliminal, comment vous habillerqui aimer ou détester, ... Afin de vous transformer, de surcroît, en victimes consentantes et comblées (quel cynisme diabolique voire pervers en vérité Effrayé !). 

nicobrice.jpgC'est pourquoi, l'affaire Brice HORTEFEUX pourrait devenir, désormais, "L'Arroseur arrosé" (référence au court-métrage "Arroseur et Arrosé" réalisé, en 1895, par Louis LUMIERE, qui fut le premier film comique de l'Histoire du Cinéma), de la démagogie et de la mégalomanie de toute la classe politique de gauche comme de droite ! En l'espèce, les "politicards" devenus, des carriéristes, nonobstant le vrai/faux débat dénué de toute crédibilité autour du non-cumul des mandats (lire en cliquant sur ce lien), jouent un "jeu très malsain", avec la presse et les médias people (ou pipole) et classiques, en se comportant, en majorité, comme de vulgaires figurants de télé-réalité, sans cesse, sous les objectifs et les micros, afin de montrer qu'eux-aussi aiment s'amuser, danser, chanter, faire du sport, dire des vulgarités, ... Bref, qu'ils sont des gens "normaux" nous ressemblant (?). Mais, est-ce la conduite attendue, de nos dirigeants, par le Peuple qui souhaite, avant tout, de l'efficacité tangible et immédiate dans son quotidien très ardu et une véritable gouvernance du pays ??? En toute objectivité, je ne pense pas que Nicolas SARKOZY fut élu, en 2007, Président de la République, pour nous offrir le spectacle ridicule et pathétique, d'une Nadine MORANO se déhanchant, de manière très "gauche" (ah, encore un effet de l'ouverture Baba !), sur de la dance music, ou d'un Eric WOERTH se prenant pour un ZIDANE à la sauce burlesque, ... Mais, pour appliquer son programme qui était de DROITE avec un "nettoyage au kärcher" nécessaire pour remettre, la France, dans le "droit chemin", afin d'éradiquer la "désintégration républicaine" en marche depuis 50 ans !!!

En lieu et place de faire appliquer, dorénavant, sa "politique" plébiscitée, par 53% des Français (es), on se trouve, à mi-mandat présidentiel, en plein cœur d'une très singulière "gauchoite" (mélange hasardeux de gauche et de droite si cher à François BAYROU son concepteur), avec un casting gouvernemental (plutôt surprenant et interchangeable) dans lequel la forme prévaut sur les compétences ! Et, à force de rechercher, constamment, la si convoitée "petite phrase" qui fera le "buzz", sur Internet et autres supports d'information (peut-on d'ailleurs continuer à nommer cela de l'information ?), on finit par être pris à son propre piège ! Pour preuve, Ségolène ROYAL, Manuel VALLS & Consorts, pour le Parti Socialiste (amnésique), ont connu les mêmes "déboires" affligeants, ce qui n'est pas l'apanage exclusif de l'UMP !!! 

Sur le fond de cette "affaire" dite Brice HORTEFEUX, durant le Campus de l'Union pour un Mouvement Populaire à Seignosse (Landes), son analyse paraît plus simple que la version polémique et racoleuse donnée, essentiellement, par la presse, les médiasSOS Racisme, le PS (oubliant qu'ils ont encore en leur sein Georges FRÊCHE malgré la parodie d'exclusion) et tout le toutim. Certes, Martine AUBRY et ses "amis" (justifiant la citation prêtée tantôt à KANT et tantôt à Voltaire mais popularisée, notamment, par Sacha GUITRY : "Seigneur, préservez-moi de mes amis, les ennemis je m'en charge" !) s'évertuent à profiter, habilement, de cette "aubaine" salutaire, pour faire un écran de fumée sur la nouvelle terrible bataille interne qui se prépare, à très court terme, eu égard aux très fortes présomptions de tricherie relatives à l'élection de la première secrétaire.

Tout d'abord, il convient de souligner le gigantesque décalage de la pensée et du comportement, de tout le monde sans exception (incluant les politiciens de gauche et de droite), pour divers motifs (peur des procès, envie d'être consensuel, clientélisme, ...), en public et en aparté. Par exemple, de nombreux élus de tout bord déclarent, solennellement, être favorables à l'amplification de l'immigration mais parlent, en privé, d'invasion et de colonisation de la part de "ceux qui ont voulu leur indépendance pour venir s'incruster chez nous". Quant au reste de la Nation, certaines contradictions de cet acabit sont, régulièrement, "épinglées. Des villages se mobilisent pour éviter l'expulsion pourtant légitime (la clandestinité étant par définition un délit caractérisé), de "leur" famille de sans-papiers mais, les mêmes iront se plaindre, au patron d'une discothèque, dès que plus de trois maghrébins franchiront le barrage des cerbères de l'entrée. Et, ce type de dédoublement de la personnalité est de rigueur, également, pour la parité hommes/femmes, les questions de mœurs et de société, l'islamisme, les communautarismes, ... 

bricefillon.jpg
Eh François, tu connais l'histoire du con qui dit non ???

Ensuite, chacun veut faire le "malin", devant un auditoire, en tenant à se faire remarquer par une "vanne" exubérante qui, dans l'ambiance, peut déraper ou s'avérer de très mauvais goût pour quelques-uns. Pour être complet, les "dîners de cons" (même sans repas) sont omniprésents, dans la vie, car le rire se fait, souvent, tel un exécutoire, aux dépens d'autrui. Sous couvert de "diversité" (beurkkk ce terme !), un groupe d'umpistes du cru a tenu à présenter, au Ministre de l'Intérieur et à Jean-François COPE, via un paternalisme indéniable et à honnir, "son arabe de service", comme un modèle d'intégration et Amine ne correspondant pas, aux stéréotypes de "l'arabe", Brice HORTEFEUX a voulu se montrer spirituel en rajoutant, si j'osais ce raccourci, "un arabe ça va, deux bonjour les dégâts" !). Cela aurait fait un excellent sketch à succès, pour Jamel DEBBOUZE, persiflant un "arabe assimilé", pour son public (beurs, blacks, bobos, ...) mais, en revanche, le Sieur HORTEFEUX a eu le droit, quant à lui, à une véritable "campagne de lynchage" pour ses propos, certes, équivoques et/ou déplacés mais "partagés", au demeurant, par une très large majorité de la population (rappelons qu'un sondage disait que 67% de nos compatriotes avouaient être plutôt racistes et que l'électorat sarkozien de 2007 comportait de nombreux beurs et Harkis et leurs Familles voulant limiter l'immigration subie, C.Q.F.D !). Enfin et, quitte à choquer, je dirais que peu m'importe de savoir si le Sieur HORTEFEUX est raciste ou pas car le racisme est une "liberté d'opinion" tant que celle-ci ne se manifeste pas par un crime et/ou un délit (incluant la discrimination). En effet, aucune loi au monde ne peut forcer un tiers à aimer son prochain et ses appartenances vraies ou supposées (ethniques, religieuses, orientations sexuelles, ...) !!! Pour preuve, la constitution de la République Française ne place-t-elle pas le Citoyen au-dessus de toutes ses spécificités ???

Voilà pourquoi je soutiens, en mon âme et conscience, que la "controverse" HORTEFEUX, est un NON-EVENEMENT et, que dans une conjoncture aussi dramatique et préoccupante, pour les Français (es) de toutes origines et confessions, je pense qu'il est choquant et indécent de se "focaliser", sur cette ineptie stérile, car il y a des urgences plus vitales à traiter et, aux récalcitrants invétérés, je leur rétorquerais, à l'instar de Jésus de Nazareth : "Que celui qui n'a jamais péché, lui jette la première pierre !". Etant de notoriété publique, persona non grata, auprès de tous les "pouvoirs" (nationaux, locaux, administratifs, ...) et, même "interdit" de Préfecture du Nord (lire), en raison de mes positions et actions politiquement incorrectes, via la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis et de votre site préféré "Coalition-Harkis.Com", nul ne pourrait me taxer, sérieusement, d'être un "aficionado" de l'ancien Ministre de l'Immigration et de l'Identité Nationale et de son "patron" mais il faut savoir pousser un "coup de gueule" altruiste, le moment-venu, envers et contre la pensée-unique tyrannique !!!

N'oubliez pas de célébrer le 25 septembre 2009, à l'occasion de la 09ème Journée d'Hommage National aux Anciens des Forces Supplétives (ou Harkis), dans vos communes respectives et/ou à l'Hôtel des Invalides à Paris dont je ne connais pas encore l'heure mais que je publierai prochainement.

 

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  

Commentaires  

#1
belka 13 Septembre 2009
Halte au feux dans la SARKOZIA
Bonjour Kader,j'ai vu la vidéo,et je crois que ce monsieur Brice HORTEFEUX est à mettre dans le meme sac que le préfet GIROT,FRECHE,et d'autres irresponsables politiques tndignes de la France et de ces valeurs.Tu le sais bien,que tous ces politicards sans srupules,ne supportent que les Benis oui-oui,c'est à dire les arabes de services.Tu le sais ,je suis fils de Harki et fier de l'étre,mais j'ai de plus en plus de mal à supporter ce gouvernement d'incompétents fait de tous ces supplétifs de bric et de brac.Je te le dis honnetement,j'aurai préférer Dominique DE VILLEPIN .
#2
Dailymotion 13 Septembre 2009
Vidéo à consulter
#3
Le Figaro.Fr 13 Septembre 2009
Sarkozy déplore la décontraction...
Sarkozy déplore la «décontraction» d'Hortefeux


Guillaume Tabard
12/09/2009


Nicolas Sarkozy a reproché au ministre de l'Intérieur un excès de «décontraction» dans son attitude à l'égard des militants.

Le chef de l'État a prié le ministre de l'Intérieur de se concentrer sur sa mission gouvernementale après la polémique qui a entouré la diffusion d'une vidéo montrant ce dernier tenir une réflexion ambiguë devant un jeune Beur.

L'amitié permet la franchise. Vendredi, alors que la polémique enflait sur les propos tenus par Brice Hortefeux lors de l'université d'été de l'UMP, Nicolas Sarkozy a décroché son téléphone pour appeler le ministre de l'Intérieur, son «meilleur et plus ancien ami», comme il le désigne toujours aujourd'hui. «J'ai vraiment peu de temps à perdre avec ça », avait-il lâché au cours de la conférence de presse au côté de l'Espagnol José-Luis Zapatero. Mais, en termes d'image et d'impact politique, il y avait plus à perdre encore. Alors le chef de l'État a choisi malgré tout de «perdre» un peu de temps avec Brice Hortefeux.

Évidemment pas pour alimenter à son tour un procès en racisme lancé par la gauche. Sarkozy connaît trop Hortefeux pour le suspecter. «Il est injuste de l'accuser de racisme», a d'ailleurs renchéri le secrétaire général de l'Élysée, Claude Guéant, dans Le JDD. Mais le président de la République a reproché au ministre de l'Intérieur un excès de «décontraction» dans son attitude à l'égard des militants. Nicolas Sarkozy, assure l'Élysée, n'a pas vu la vidéo déjà consultée des centaines de milliers de fois sur Dailymotion. Mais, disent ces proches, «il a participé à suffisamment d'universités dans sa vie pour savoir comment cela se passe et pour se représenter la scène». Excès de «décontraction» ? Le président n'aurait pas apprécié que le ministre de l'Intérieur, mais aussi le président du groupe UMP de l'Assemblée, Jean-François Copé, «fassent les malins devant les militants».
#4
You Tube 13 Septembre 2009
Réponse d'Amine
VISIONNER LA REPONSE D'AMINE EN CLIQUANT SUR CE LIEN (www.youtube.com/watch?v=XfaXQU9opuc)


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 38 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui153
mod_vvisit_counterHier740
mod_vvisit_counterSemaine2336
mod_vvisit_counterMois10963
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com