C'est nous les gars de la Marine... Miss LEPEN crée la panique dans tous les partis politiques !!!

La vie de nos politiciens ne sera-t-elle plus, dorénavant, un long fleuve tranquille (mais, toutefois, plein de remous pour la majorité des Françaises et Français au quotidien) ???

marine_le_pen_20

Marine LEPEN sait allier, avec talent et/ou sincérité, populisme et réalisme !!!

 

  

Etant, de notoriété publique, un apolitique invétéré, j'ai pris pour très bonne habitude d'éviter de diaboliser et sacraliser les femmes et les hommes politiques.

En l'espèce, je ne crois absolument pas, au "Messie" qui, d'un coup de baguette magique, viendra régler, dès le mois de mai 2012, le chaos généralisé ambiant, en France, depuis des décennies, nous menant vers la désintégration républicaine !!!

D'une part, en raison d'une incapacité manifeste à  pouvoir réformer, de manière radicale, le pays, sans un soutien populaire massif acceptant, le vrai changement, dans l'intérêt général de la Nation... Et, d'autre part, pour se faire, l'ampleur de la tâche sera, tellement, "gigantesque" (trop doux euphémisme au demeurant !), qu'il faudra recourir, le cas échéant, à des moyens exceptionnels qui obligeront, par définition, à remiser, les sempiternels "droits de l'hommisme", au placard voire aux oubliettes !!!

Depuis belle lurette, il n'y avait plus de "contrepouvoirs" effectifs, dans l'Hexagone, puisque la presse, les médias, les partis politiques, la justice (du moins, celle devant juger les "puissants" face aux "manants"), ... ont sombré, de manière effrayante, dans les compromissions, les petits-arrangements entre amis et ennemis, ... Sans la moindre "opposition" face à ces sordides dérives monarchiques et baronniales.

La République Française semble avoir été "abolie", à notre insu, au profit du pire royalisme d'antan lorsque les rois et les nobles avaient encore la tête sur les épaules et le pied sur la nuque, des "misérables", pour les enfoncer davantage.

Alors, faut-il s'étonner de la progression fulgurante, de Marine LEPEN, dans les sondages, à plus d'une année avant les élections présidentielles de 2012 ???

La réponse est, bien évidemment, NON et mille fois NON puisque Mme LEPEN demeure, pour le moment, la seule à oser le politiquement incorrect en déclarant, tout haut, ce que la majorité silencieuse (faute de tribune nationale) voit et pense tout bas.

On nous dit, par exemple, que l'immigration actuelle n'est pas plus importante que celle de la fin des années 40 (?). Or, il suffit de se balader, dans ma ville de Roubaix (chez les ch'tites biloutes), pour se convaincre, de visu, de l'ineptie caractérisée des dires de notre "intelligentsia" (pas très futée contrairement à ce bon vieux bison !).

On nous assure de la lutte active contre les discriminations mais, néanmoins, les étrangers primo-arrivants (moins de cinq ans sur le sol français) sont, via le scandaleux contrat d'intégration de Jacques CHIRAC (l'homme des regroupements familiaux chaotiques de 1975), prioritaires pour l'accession au logement social, aux dépens des ressortissants nationaux. Il me semble, sauf erreur de ma part, qu'aucun Etat au monde ne pratique une discrimination aussi sinistre à l'encontre de son propre peuple (Mais, qu'attendent Charles TAMAZOUNT, la HALDE, SOS Racisme, le MRAP, la LICRA & Consorts, pour déposer une QPC pour faire annuler cette loi antirépublicaine bafouant, de facto, notre principe constitutionnel d'égalité et, surtout, considérant le Citoyen comme étant inférieur au simple résidant ?).

Concernant l'emploi (incluant la fonction publique, essentiellement, territoriale), c'est un peu la même chose mais de façon plus insidieuse. Le comble de l'ironie veut que l'on taxe, les enfants de Harkis, de bénéficier de "privilèges" (fictifs of course !), tandis que des populations illégitimes en récoltent les fruits (bonjour la reconnaissance étatique et l'égalité des chances que l'on nous jette comme poudre aux yeux !).

En revanche, je suis hostile à "ethniser" et/ou à enfermer les discussions dans l'air du temps, dans de la théologie de bazar (l'intégrisme étant une conséquence du communautarisme et, aucunement, le fond du problème !), car cela équivaudrait à reconnaître que seul le Français d'origine européenne serait, en l'occurrence, un Citoyen à part entière et que, de manière implicite, les Rapatriés d'Origine Nord Africaine (les Harkis et leurs Familles), les Antillais, ... Bref, tous nos compatriotes d'origines non-européennes seraient, dans ce contexte, des sous-citoyens soumis, iniquement, à une forme sournoise de dhimmitude inversée. 

C'est la raison pour laquelle je m'explique, très difficilement, ce débat sur l'islam, alors que le sujet fondamental est : "l'immigration de peuplement et ses conséquences sur la stabilité d'un pays ?". Pour preuve, l'Espagne avait connu un problème similaire mais, avec des immigrés d'Amérique Latine possédant, comme chacun le sait, la même langue, un faciès similaire, une religion identique, des usages assez proches, ... Et pourtant ! L'assimilation n'a pas fonctionné pour des motifs objectifs et évidents. Mais, le migrant ne doit pas devenir, le bouc-émissaire, car il incombe, au pays d'accueil (ou convoité) d'instaurer des règles du jeu claires et nettes pouvant aller, au nom de l'absence de réciprocité, à ne plus leur octroyer d'aides sociales, familiales, ... Puisque, pourquoi se priver de faire ce qu'autrui fait chez lui ???

Au moins, la présidente du Front National a le mérite de recentrer, le débat, sur les véritables préoccupations, des Français (es), se fichant de l'ISF et des autres sujets dits de société, car ils réclament l'application de leurs droits régaliens (emploi, logement, sécurité, justice, santé), dans la perspective de mettre un terme, très rapidement, au calvaire subi depuis 50 années. C'est à Nicolas SARKOZY, Dominique STRAUSS-KAHN ou Martine AUBRY ou François HOLLANDE ou Ségolène ROYAL ou Arnaud MONTEBOURG (j'en reste-là pour l'instant pour ce qui concerne le PS), Eva JOLY (est-elle binationale ?), Dominique DE VILLEPIN, François BAYROU, Hervé MORIN, ... De mettre, à présent, les pieds dans le plat en oubliant leur idéologie dépassée du passé au profit du pragmatisme, du patriotisme, du civisme, ...

Un grand débat public, suivi d'un référendum, s'impose sur l'immigration de peuplement et le code de la nationalité (pour ou contre le maintien du droit du sol et de la double-nationalité voire triple et plus pour certains) car changer, de manière irréversible, l'identité et la stabilité de la Patrie, n'est pas l'affaire, de l'exécutif mais, résolument, du Peuple Français souverain, C.Q.F.D. !!!

Enfin, le scandale antipatriotique récurrent, à savoir, la célébration nauséeuse du 19 mars 1962 réputé, de manière mensongère, comme étant la date officielle du cessez-le-feu de la "guerre d'Algérie" (guerre fictive et révisionniste créée par la loi scélérate du 18 octobre 1999 ayant falsifié l'Histoire), arrive à grands pas avec l'aval étatique hypocrite de fait car de nombreux élus, préfets, corps constitués, chefs d'armée, ... y participent en faisant fi des 150000 Harkis, 25000 Pieds-Noirs et 500 soldats métropolitains massacrés a posteriori... Je reviendrai, très vite, sur votre site préféré, sur ce dossier honteux, à l'instar des années précédentes.

Affaire à suivre...

A.F. Bien Cordialement,

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.    

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 73 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui216
mod_vvisit_counterHier385
mod_vvisit_counterSemaine1623
mod_vvisit_counterMois10406
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com