Des enfants de Harkis lancent une longue marche contre le mépris et la félonie étatiques depuis près de 50 ans !!!

Par Khader MOULFI

Très Important : En attendant de recevoir de plus amples informations sur la marche, vous pouvez visionner le reportage réalisé, par notre ami Charly CASSAN, sur la première étape Montpellier/Lunel, en cliquant sur ce lien !!!

Retrouvez-moi sur ma page Facebook (en cliquant sur ce lien) !!!

zorah_hamid

Opération "péage gratuit", le 02 juillet 2011, au Viaduc de Millau, par la Coordination Nationale du Mouvement de la Résistance Harkie !!!

 


Lorsque l'un des plus grands génocides, de la seconde moitié du 20ème Siècle, est occulté, sciemment, depuis près de cinquante années, il est très ardu de conserver, son sang-froid et un langage "châtié", pour interpeller l'Etat français et l'ensemble de la classe politique (sans la moindre classe en l'occasion), en vue de résoudre, définitivement, ce perpétuel contentieux né d'une déraison d'Etat criminelle.

Ce litige gigantesque ayant généré, bien évidemment, depuis 1962, de très lourds préjudices, pour les Harkis et leurs Familles, agrémentés de moult dommages collatéraux n'en finissant plus de s'aggraver, inexorablement, jour après jour.

Qui serait en mesure de pouvoir reconstruire, en toute honnêteté, sans la moindre réparation équitable et proportionnelle,  face à l'importance de l'intégralité des dégâts supportés, de tels destins brisés et, de surcroît, sur des fondations aussi instables avec, en prime, d'exceptionnelles "activités sismiques" constantes et à magnitude maximale (doux euphémisme métaphorique de rigueur !!!) ???

Sans m'étendre sur la liste exhaustive des revendications, des Rapatriés d'Origine Nord Africaine (RONA), il convient de souligner que celles-ci sont, au moins, autant légitimes que les indemnisations réclamées et/ou octroyées, pour les victimes du sang-contaminé et des autres turpitudes étatiques et/ou assimilées (incluant les personnes saines mais inconscientes ayant ingéré, de leur plein gré, du Médiator, médicament supposé antidiabétique, juste pour essayer de perdre quelques kg, sans efforts et aux frais de la Sécu, pour convenances esthétiques et personnelles !!!).

Or, il importe d'indiquer, excusez du peu, que les RONA ont été trahis, abandonnés, torturés, massacrés, exilés, parqués en camps de concentration, voués à une mort sociale programmée et maintenue depuis des décennies, discriminés en raison de leur ethnie et religion vraie ou supposée (sans omettre leur statut), diffamés, injuriés, humiliés, ... Pour avoir servi, avec loyauté, leur seule et unique Patrie la France (?).

En l'espèce, il n'y a jamais eu, contrairement aux dispositions révisionnistes de la loi scélérate du 18 octobre 1999, de guerre d'Algérie opposant deux Nations et deux armées... L'Algérie, c'était la France (dixit François MITTERRAND en 1956).

Par conséquent, une guerre (au sens juridique du terme) ne saurait se déclarer, abusivement, 37 années après la fin des hostilités, pour satisfaire aux exigences vindicatives, notamment, des despotes génocidaires flnistes et de leurs "chevaux de Troie" (leurs ressortissants nationaux et binationaux résidant en France) et de leurs porteurs de valises d'hier et d'aujourd'hui, d'appelés et rappelés du contingent pour lesquels il faudrait, à l'instar de toutes les forces ayant participé, aux opérations de maintien de l'ordre en Algérie, entre 1954 et 1962, trouver un unique statut idoine, ...

Par ailleurs, la notion de "guerre civile" ne pourrait être retenue, également, puisque la fraction activiste, au sein de l'ALN, au cours de ces huit années, n'était composée que de 47000 personnes. En réalité, ce groupuscule terroriste se doit d'être assimilé à l'ETA, l'IRA, ... Quand bien même aurait-il réussi l'exploit kafkaïen, in fine, de capter le pays et sa population tout entière, malgré une défaite armée totale.

L'on ne peut que s'étonner, en revanche, que nos sempiternels historiens et autres bien-pensants, à l'indignation sélective mais à l'idéologie immuable, ne se soient pas levés en masse, en son temps, contre cette falsification officielle de l'histoire, en date du 18/10/1999, comme ils avaient pu le faire pour d'autres législations dites mémorielles (incluant l'alinéa 2 de l'article 4 de la loi du 23 février 2005 qui fut déclassé, en mesure réglementaire, le 31 janvier 2006, par le Conseil Constitutionnel saisi, via Dominique DE VILLEPIN, à la demande de Jacques CHIRAC le félon).

2 poids, 2 mesures, faisant fi de la réalité historique et de l'égalité républicaine !!!

Dans ce contexte fallacieux, la propagande du FLN détient, désormais, une caution morale étatique, lui permettant d'alléguer tout et n'importe quoi (des millions de morts imaginaires engagés, dans ce "conflit", alors qu'il n'y eut aucun soulèvement populaire général ; un amalgame nauséeux et irrecevable avec la collaboration française sous l'occupation nazie, une jurisprudence atterrante de la Cour de Cassation, de 2000, décrétant que le fait de qualifier de "collabo", de "traître", ... Un Harki vrai ou supposé n'est pas une diffamation mais une opinion politique, ...).

Et, surtout, d'asseoir son titre altéré voire tragicomique de "libérateur du peuple" ayant instauré, pour ce dernier, une terrible dictature corrompue et punitive dont la seule porte de survie (pour le pauvre peuple réduit, à la fanfaronnade pseudo nationaliste, qui dérouille pendant que les satrapes de céans s'en mettent plein les fouilles) est, au nom d'une ironie du sort ubuesque, l'immigration massive, vers la France dénigrée, afin d'échapper à la misère en plébiscitant, par pure raison économique et sociale, la nationalité française (camouflet cinglant pour Ziziz BOUTEFLIKA, le gnome despotique from FLN et sa clique de tyrans sans "nif").

C'est dans cette conjoncture ahurissante, que la Coordination Nationale du Mouvement de la Résistance Harkie, sous l'égide de Zorah BENGUERRAH et Hamid GOURAÏ, va entamer, une longue marche qui partira, le 22 août 2011, de Montpellier, pour s'achever, à Paris, le 25 septembre 2011, à l'occasion de la Journée d'Hommage National aux Harkis... Bref, un périple pédestre de 800 km, en 33 jours, pour dénoncer l'omerta, de la gauche et de la droite (sur tout l'échiquier politique), de l'intelligentsia (pas très futée), de la presse, des médias, ... Au sujet de ce Crime d'Etats caractérisé et mis aux oubliettes car personne, parmi les "puissants", n'a, réellement, la conscience tranquille et les mains propres, eu égard à une implication active et/ou passive et/ou par omission dans la tragédie vécue par les Harkis et leurs Familles !!!

Certes, sur le fond et la forme, je suis, souvent, en désaccord, avec Zorah et Hamid mais, cependant, je n'entends pas censurer et marginaliser, cette initiative, d'autant plus qu'elle semble déplaire, fortement, à Nicolas SARKOZY et à la très grande majorité de nos politicards de tout bord pratiquant, avec cynisme et hypocrisie, la "politique de l'autruche" depuis bientôt 50 années... Sans oublier leurs béni-oui-oui RONA de service jouant les "spin doctors" de prisunic.

Stop aux réunions secrètes UMPistes organisées, par Christian FREMONT (directeur de cabinet de SARKO) et Renaud BACHY (Président de la Mission Interministérielle aux Rapatriés) et, prochainement, à celles des RONA de gauche, car notre cause en a assez d'être instrumentalisée et politisée. Nous voulons, à présent, des actes significatifs et visibles en lieu et place des promesses démagogiques et dilatoires, aussitôt, parjurées post-élections.

Pour plus d'informations sur cette marche et ses différentes étapes, vous pouvez contacter, les responsables, par téléphone au : 06.24.84.65.18 ou par courriel :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - Blog CNMRH : (cliquer sur ce lien).

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

Commentaires  

#1
Filali 10 Mars 2012
harkis
pourquoi, les harkis sont oubliées ,je pense qu,il nous faut un leadeur national un seul mouvement, parlant que d,une seule voie

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 63 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui172
mod_vvisit_counterHier432
mod_vvisit_counterSemaine977
mod_vvisit_counterMois11023
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com