Projection-débat du film "Harkis" d'Alain TASMA (avec Smaïn et Leïla BEKHTI), le 22 septembre 2011 à 19H00, aux Cinémas Duplexe de Roubaix : Les militants de la cause harkie sont-ils persona non grata ???

Par Khader MOULFI

Retrouvez-moi sur ma page Facebook (en cliquant sur ce lien) !!!

harkistasma

Un vrai/faux film sur le véritable drame des Harkis et leurs Familles méritant un débat contradictoire et... J'y serai dans la perspective de contrer la sempiternelle propagande !!!

 


"Toutes les vérités sont bonnes à dire"... En lieu et place du ton affirmatif employé, par le célèbre dicton, il conviendrait, en l'occasion, d'opter pour le ton interrogatif.

En l'espèce, il est de notoriété publique que l'on s'évertue, depuis des années, à me marginaliser, en me faisant passer pour un quasi-croque-mitaine (pourtant je suis un homme adorable, poli et très courtois -et, encore, ma modestie légendaire m'empêche le déferlement d'auto-complimentation MDRRR !!!), afin de m'écarter de toute action liée, directement et/ou indirectement, au très noble combat des Harkis et leurs Familles que je mène, dans une totale abnégation, envers et contre tout et tous !!!

Il serait opportun de rappeler que les initiatives entreprises, en son temps, par la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis (collectif de fait apolitique), avaient rencontré, systématiquement, un soutien populaire significatif (contrairement aux "Chevaliers de la -grande- table ronde" qui aurait pu faire leur réunion à 25 (il est indispensable de compter, les participants, avant de boire et de voir en double), de samedi dernier, dans une cuisine !!! Oops, je vais recevoir, de nouveau, des bordées d'insultes et de menaces anonymes et veules mais même pas peur), démontrant que ce type de dénigrements stériles n'avait pas d'effet.

Par conséquent, mes perfides détracteurs ont décidé de me "zapper", tout simplement, de la sphère publique roubaisienne, en déclarant que je n'habiterais plus, la commune mais, surtout, que je serais une personne très virulente (Ah tiens ! Que l'on me donne des faits précis sur mes supposés "débordements" !!!).

Il me semble, pourtant, que la famille MOULFI est, en général, très appréciée et respectée, dans la métropole, car nous ne sommes ni des prédateurs ni des égocentriques.

Mais, apparemment, mon implication active et intègre, dans le militantisme RONA, paraît déranger, le petit clientélisme ambiant, justifiant mon éjection à tout prix et, pour ce faire, tous les moyens sont bons pour essayer de me "dégommer".

Certes, je peux admettre que René VANDIERENDONCK et sa majorité municipale illégitime (représentant à peine 10% de la population qui, écœuré, des politicards de céans retournant sans cesse leurs vestes, a préféré s'abstenir en masse) s'acharnent à vouloir me "détruire" (dixit les paroles, à mon encontre, d'un ancien directeur de cabinet du préfet de région NPDC en 2003) mais, en revanche, je suis atterré de constater que des associatifs harkis entrent, également, dans ce jeu pervers et antidémocratique, afin de pas être en "disgrâce" auprès de la "baronnie locale".

Sauf erreur de ma part, lorsque j'ai appelé à un rassemblement silencieux (boycotté, de manière irrespectueuse, par le maire de Roubaix et la gauche plurielle, car j'avais refusé la récupération politicienne de ce recueillement d'intérêt général), le 11 février 2006, en réplique aux taggages récurrents et impunis, de notre stèle (à Roubaix) mais, aussi, de tombes RONA (à Hem), c'était pour défendre l'honneur et l'intégrité de TOUS les Harkis et leurs Familles. Idem, pour le sinistre documentaire "Li fet met" et tant d'autres actes nauséeux de racisme anti-Harkis (et de falsifications multiples de l'histoire) subventionnés, par des fonds publics et/ou assimilés, ce qui contraint, les gens de bonne volonté ayant du "nif", à s'indigner et à combattre ces turpitudes.

En toute humilité, je crois être reconnu, depuis fort longtemps, ès qualité de "spécialiste", de cette question spécifique, engendrant de nombreuses sollicitations de tiers divers et variés (étudiants, journalistes, écrivains, ... français et étrangers, producteurs de films et documentaires à l'instar de Daniel COSTELLE et Isabelle CLARKE pour "La blessure : la tragédie des Harkis" qui a fait l'objet d'une diffusion sur France 3). Toutefois, mon hostilité notoire et notable à la propagande mythomane, du FLN et de ses porteurs de valises, avalisée, de nos jours, par une pensée-unique dans l'air du temps, me vaut des inimitiés frénétiques qui me ravissent au plus fort.

C'est pourquoi je m'explique, très difficilement (ou si peu), que l'on m'ait évincé, derechef, de la projection-débat du téléfilm "Harkis" d'Alain TASMA qui aura lieu, sous l'égide de la Ville de Roubaix et de deux associations, respectivement : l'AFRAN et AJIR Roubaix, le 22 septembre 2011 à 19H00, aux Cinémas Duplexe, pour cause de volonté de ne pas me plier à la quasi-dhimmitude citoyenne décrétée, par oukase municipal roubaisien, afin de satisfaire aux exigences de servitude de l'oligarchie dominante et leurs sous-fifres.

Et, dorénavant, il n'y aura plus de chaise vide, pour ce qui me concerne, quand bien même les réunionites ne seraient-elles pas ma tasse de thé, n'en déplaise à certains !!!

Je ne sais pas d'où provient cette "omission" de m'informer d'autant plus que je suis le webmaster et l'animateur du site populaire RONA de référence.

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.    

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 48 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui662
mod_vvisit_counterHier843
mod_vvisit_counterSemaine3512
mod_vvisit_counterMois662
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com