dskg

DSK : "Tu sais, Anne, j'avais proposé, à Claire CHAZAL, de faire mon interview, en aparté, dans l'intimité d'une chambre d'hôtel mais, je ne sais pas pourquoi, elle a refusé ???". Anne SINCLAIR : "Ta gueule Dominique et calme ta joie sinon tous mes tableaux vont y passer !!!".

 

 

Ayant titré, cet édito, par un petit clin d'œil à la chanson "Michaël", de Rika ZARAÏ, il conviendrait de s'inspirer, également, d'un autre morceau du répertoire sixties, en l'occurrence : "Pauvre petite fille riche" interprété, en 1963, par Claude François (écrit par Vline BUGGY et Hubert GIRAUD), pour qualifier la très piètre prestation victimaire, de Dominique STRAUSS-KHAN, hier sur TF1, dans le 20H00 de Claire CHAZAL.

En l'espèce, l'ex-Directeur Général du FMI nous a poussés, sans la moindre crédibilité, un très dissonant et pathétique : "Pauvre petit gros homme irrésistible auquel aucune femme ne résiste"... A l'entendre, il prétendrait que Nafissatou DIALLO qui, n'en pouvant plus de voir tant de "sex-appeal", au m2, dans la suite 2806 du Sofitel, de New York, se serait jetée, sur lui, tel un pauvre "objet sexuel malgré-lui". Il affirme, avec une arrogance ubuesque, être si convoité, par la gent féminine, au point de se faire "culbuter" en tout lieu et sans modération. Dans ce contexte, la femme de chambre susnommée ne serait pas, seulement, menteuse mais, aussi, très "miro".

De surcroît et, après avoir fait qualifier de prostitué (et quasi-dealeuse de drogue), Miss DIALLO, dans les torchons américains, manifestement, via ses avocats et autres conseillers en communication, Dominique (nique nique) suppute, désormais, n'avoir pas monnayé, cette relation expresse, car même les péripatéticiennes ne parviennent pas à résister, visiblement, à son charme envoûtant, en s'offrant, gracieusement, à l'Apollon from Sarcelles, afin de satisfaire à leur fantasme universel.

Ou alors, la plaignante serait dans une situation similaire à celle d'une blague potache, sur les Belges (mes voisins que je salue, très cordialement, au passage), racontant que : "Une vaillante tapineuse belge arpentant les trottoirs de Paris, durant des années, se mit, soudainement, à pleurer en apprenant que ses collègues françaises, européennes et étrangères se faisaient, quant à elles, rémunérer".

Plus sérieusement, les explications extravagantes et contradictoires, de l'ex-mirage présidentiel, ne sont pas recevables et, en toute objectivité, celles-ci auraient été démolies, par l'accusation, par le biais de questions pertinentes, si d'aventure le procureur couard et carriériste, Cyrus VANCE Jr, avait osé aller au procès pénal.

Pour ce qui concerne, l'affaire Tristane BANON, il est étrange que les faits taxés "de scène imaginaire", par le mis en cause, soient devenus, finalement, une quasi-réalité. Par ailleurs, en conviant, sa "proie", dans un lieu clos et isolé, la préméditation pourrait être constituée. C'est pourquoi un juge d'instruction devrait être désigné.

En outre, DSK en profite pour "dégommer", son amie de trente ans, Martine AUBRY, en confirmant qu'elle ne serait qu'une vulgaire "roue de secours" destinée à se substituer, de façon altérée, à l'abandon électoral, du "messie de la Place des Vosges", pour tenter de réussir l'opération "TSH" (tout sauf HOLLANDE).

Il est choquant et indécent de lui donner, par simple copinage et autre quête du buzz, une tribune aussi importante pour assister, en définitive, à un non-évènement consternant, alors que tant de véritables scandales et d'injustices sont occultés, sciemment, par la presse et les médias censés, à tort, être des contrepouvoirs.

Nous ne sommes pas, aux USA, pour entrer dans une mascarade aussi hypocrite, à l'instar de Bill CLINTON, Tiger WOOD & consorts, par le biais d'une pseudo repentance et d'une sémantique inepte empruntée au jargon puritain.

Par conséquent, je conclurais, cet éditorial, en m'inspirant des cris poussés, par la foule tunisienne, à l'encontre du dictateur BENALI, "DSK, DEGAGE !!!".

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

P.S. Dison non à l'instrumentalisation, des Harkis et leurs Familles, par les politiciens de tout bord et les associations RONA "coquilles vides" leur ayant fait allégeance à nos dépens.

 

   

Commentaires  

+1 #1
Guytounet 19 Septembre 2011
Galipettes
Pour sûr, bientôt on va nous apprendre que c'est lui qui a été violé....
+1 #2
toualbia 20 Septembre 2011
bonjour
bonjour
pourrions nous avoir un jour un monde,une vie sans gouvernement,moi je pense que oui car a voir ce qui se passe,dans ce cercle indigne,et honteux,il n'y a plus de république,je me crois vivre au bon vieux temps des rois et de leurs cours,des vampires assoiffé de pouvoir,alors a bas tout ces politicards qui veulent nous gouverné et laissons place a une nouvel ère,nous pouvons nous gouverné nous meme,et en plus c'est par nos votes que nous entretenons ces gens la.
Question d'apres vous que va donné la reunion organisé par mr sarkozy,avec les associations de harki,je pense encore un gros bide.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 15 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui6
mod_vvisit_counterHier335
mod_vvisit_counterSemaine2088
mod_vvisit_counterMois8981
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com