Les Primaires Socialistes 2011 sont-elles, réellement, le cours préparatoire de la démocratie du 21ème Siècle ???

Par Khader MOULFI

Retrouvez-moi sur ma page Facebook (en cliquant sur ce lien) !!!

bonnet_d_ane

Pour qui les bonnets d'âne du premier tour ???

 

 

Au-delà du toute philosophie de bistrot, il existerait, parmi les humains, selon les spécialistes de la question, deux groupes majoritaires, en l'occurrence : les adeptes du "verre à moitié vide" (les pessimistes) et ceux du "verre à moitié plein" (les optimistes)... Et, par conséquent, deux personnes peuvent voir, lire, toucher, ... Des choses identiques, tout en les percevant d'une manière radicalement opposée.

En l'espèce, l'interprétation à chaud, post-premier tour, que l'on pourrait se faire, des Primaires Socialistes, peut diverger, sensiblement, en fonction de son appartenance existentielle : pessimiste ou optimiste... Mais, que faut-il en déduire sur le fond ???

Tout d'abord, le taux de participation estimé, par les organisateurs eux-mêmes, seraient de plus de 2,5 millions de participants... Certes, ce nombre à plusieurs chiffres peut impressionner mais, en réalité, celui-ci est très décevant compte tenu, d'une part, de la surmédiatisation y afférente. Et, d'autre part, de l'énorme mobilisation, du PS, afin de "racoler" le plus largement possible. Par exemple, à Roubaix (ma ville), il y eut quasiment plus d'électeurs, dimanche dernier, que, dans le canton de Roubaix-Est, lors des dernières élections cantonales. Ceci corrobore, au plus fort, l'instrumentalisation caractérisée, de l'abstention "souhaitée" (voire fabriquée), quand il s'agit d'un scrutin local, sur le principe élémentaire et insidieux : moins d'électrices et d'électeurs = clientélisme facilité = victoire in fine, C.Q.F.D. !!!

En revanche, ce fut, apparemment, le branle-bas de combat pour faire mettre en lice, sa "championne" ou son "champion", à la course à l'échalote présidentielle de 2012 car, en cas de succès, ce seront, les "récompenses", pour les soutiens, qui surgiront.

primaires_socialistesPar ailleurs et, contrairement, aux allégations hâtives et triomphalistes, de Laurent FABIUS, ces primaires n'ont pas bénéficié, massivement, de l'antisarkozysme ambiant. Tandis qu'un sondage annonçait, récemment, que 58% des Français (es) ne voulaient pas d'une nouvelle candidature, de l'actuel Président de la République en disgrâce, pour l'instant, l'on ne peut que s'étonner, à juste titre, de ses trop faibles répercussions populaires, sur la "Star Academy socialiste", épisode n° 1... Mais, également, du forfait de dernière minute confirmé, par Jean-Louis BORLOO (comme je le prédisais depuis le début de l'annonce de son entrée en lice. Ah, Rama YADE, Fadéla AMARA & Consorts vont devoir retourner, une fois de plus, leurs vestes).

Alors, 2,5 millions de personnes adhérentes et sympathisantes, du parti à la rose, dans un pays, une Europe et en monde en crise gravissime, tous azimuts, constituent-elles, finalement, un verre à moitié vide ou à moitié plein... Ou, tout simplement, une investiture classique entre partisans ???

Pour ce qui me concerne, je reste persuadé, en toute objectivité et, par "provocation", que c'est, exclusivement, la forme et la stratégie de communication (assez habile puisque les émissions de politique ne faisaient plus recettes, en général, au profit des "talk-show") qui ont été "révolutionnaires", à l'occasion de ces primaires mais, aucunement, la restitution de la démocratie et de la République, au Peuple Français spolié, quand bien même, Arnaud MONTEBOURG (le Bob MARLEY et autre Lenny BRUCE revival de la gauche-caviar), se serait-il évertué, dans la posture et la prose (souvent grand-guignolesque telle la Ségo d'antan), à nous le laisser croire.

Un élément est édifiant... François HOLLANDE a été très plébiscité, essentiellement, par le milieu rural, où les notables-cumulards de céans, en nombre et en durée, sont légions et omnipotents au sein de leurs "baronnies locales". Ce qui explique, plus aisément, la frilosité récurrente, du député de Corrèze, à se prononcer, clairement, sur le non-cumul des mandats... Or, Martine AUBRY est, très largement, le "chouchou" des villes et de son parti, où la jeunesse militante socialiste, plus nombreuse et impatiente d'accomplir, son"œdipe", veut pousser, sans délai, en-dehors de la sphère politicienne et/ou assimilée, tous les "éléphants" et autres "incrustés", ad vitam aeternam, ayant tout capté, depuis des décennies, en "tuant", systématiquement, toutes les générations émergentes contraintes de les servir.

Je suis, de notoriété publique, un farouche aficionado du véritable non-cumul des mandats (en nombre et en durée) mais, toutefois, j'ai pris note de trop nombreuses ambiguïtés, quant aux modalités d'application déclamées, durant les débats, par le maire de Lille, dont c'est le "fer de lance" (?). Un député ne pouvant l'être, à vie (ou plutôt à mort), sera-t-il réinvesti, par le PS, pour les Législatives 2012, en cas de cumul prolongé voire abusif de son statut de parlementaire (Ex. Jack LANG, Arnaud MONTEBOURG, François HOLLANDE, Jean-Marc AYRAULT,  ...) ???

Et, j'attends, avec curiosité et intérêt, les réponses à venir, durant les débats de second tour, avec l'espoir d'une clarification sur ce point crucial.

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Commentaires  

#1
philippe 19 Octobre 2011
Hollande rend hommage aux Algériens morts en 1961
Au lendemain de son élection au second tour de la primaire, François Hollande a rendu hommage aux Algériens morts lors de la manifestation du 17 octobre 1961 : le candidat socialiste à la présidentielle a déposé une gerbe, lundi 17 octobre, à 11 heures, au pont de Clichy, où des Algériens furent jetés à la Seine, il y a cinquante ans, par des policiers.
www.lemonde.fr/politique/article/2011/10/17/hollande-rend-hommage-aux-algeriens-morts-en-1961_1589233_823448.html
#2
Khader 19 Octobre 2011
Les rouges sont de retour !!!
Bonjour Philippe et à toutes et tous les internautes,

Les socialistes montrent, à l'instar de leurs alliés marxistes (rouges, verts, bruns), leur vrai visage !!!

Ils n'incarnent pas, contrairement à leurs allégations de façade, la modernité et l'unité nationale mais, bien évidemment, un parti archaïque et sectaire ne voulant pas rompre avec leur idéologie criminelle dépassée du passé et ses 200 millions de morts.

Je prépare un article, sur le 17 octobre 1961, en invitant, nos Chers Internautes, à consulter les précédents en tapant dans l'onglet "recherche" (tout en haut à droite), les mots-clés "17 octobre 1961", ...

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 30 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui464
mod_vvisit_counterHier572
mod_vvisit_counterSemaine464
mod_vvisit_counterMois9581
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com