La Ville de Roubaix poursuit, de plus belle, sa politique municipale de racisme anti-Harkis, de persécutions, de gestion coloniale, d'incitation à la haine et à la violence, de discriminations, ... A l'encontre des anciens membres des Forces Supplétives et de leurs Familles !!!

Par Khader MOULFI

Retrouvez-moi sur ma page Facebook (en cliquant sur ce lien) !!!

sauvonsroubaixduracismeantiharkis

En plus du reste, "Sauvons Roubaix", également, du racisme anti-Harkis et de ses conséquences (je reviendrai, sous peu, pour vous expliquer la teneur de ce mouvement citoyen en gestation) !!!

touchepas2 


Essayons un seul instant d'imaginer l'inimaginable... Par exemple qu'en périodes de commémorations de la Shoah et de la Rafle du Vel' d'Hiv', des nostalgiques du régime de Vichy et du IIIème Reich décidaient d'organiser, en grande pompe, avec le soutien des collectivités et de l'Etat, des soirées dansantes (avec orchestre bavarois, gretchens, bière et tout le toutim), à la "gloire" de PETAIN, HITLER & Consorts ???

timbre_harkisOu que celles dédiées, au génocide arménien (le 24 avril), soit parasitées, de la sorte, par des associations franco-turques subventionnées, via des fonds publics et/ou assimilés, pour entreprendre de morbides festivités en vue de louer, dans la joie et la bonne humeur, l'ex-Empire Ottoman ??? Ces hypothèses semblent, tellement, surréalistes, qu'elles en deviennent irréalistes voire grotesques de facto. En général, tout Etat réputé de droit et civilisé protège, avec un zèle certain et patriotique, les victimes de Crimes contre l'Humanité et/ou les personnes mortes ou ayant versé, leur sang, pour leur pays que l'on nomme Anciens Combattants... Cela est valable, logiquement, pour tout le monde sauf, visiblement, les Harkis et leurs Familles ne bénéficiant, depuis 50 ans, d'aucun répit même au sein de la Mère-Patrie ingrate et frappée d'amnésie "mémorielle" !!!

A compter de la signature des Accords d'Evian, le 18 mars 1962, cette population opprimée a vécu et vit, toujours, un calvaire infernal, faisant passer, "La Divine Comédie" (de DANTE), pour une petite bluette romantique. Ce fut le désarmement et l'abandon, par la France, avec le massacre prémédité et accompli, de 150000 Harkis, après le cessez-le-feu du 19 mars 1962 à 12 heures qui fut violé, rappelons-le, aussitôt, par le FLN et ses "marsiens". Puis, les rapatriements aléatoires sans garantie de bonne fin et, même, de survie, pour ces familles meurtries et trahies.

Ces loyaux soldats et leurs Familles furent parqués, ensuite, dans d'horribles camps de concentration (Rivesaltes, Bias, Saint-Maurice-l'Ardoise, Bourg-Lastic, ...), en guise de reconnaissance kafkaïenne de la République Française.

Sans omettre la mort sociale programmée et maintenue, à leur encontre, agrémentée de persécutions ignobles et autres perfidies croissantes qui atteignent, désormais, un paroxysme insoutenable. Pour preuve, le sordide dictateur algérie, Ziziz BOUTEFLIKA, le gnome despotique du FLN (pour ne pas le nommer), s'est permis, à maintes reprises, d'insulter et diffamer, sur notre sol, des anciens combattants français qui devaient être défendus, en théorie, par nos dirigeants et toute la Nation.

A défaut de réactions significatives, notamment, de Jacques CHIRAC et Lionel JOSPIN, respectivement, Président de la République et Premier Ministre, en 2000, le racisme anti-Harkis est devenu, dorénavant, une "banalité" qui ne heurte, personne, pas même nos sempiternels "droits de l'hommiste" à l'indignation très sélective.

Les choses s'étant amplifiées, de surcroît, en raison de la loi scélérate et révisionniste, du 18 octobre 1999, ayant inventé, une "guerre d'Algérie", entre la France et qui au fait ??? Cette manipulation politique, idéologique et illicite, de l'Histoire, a conforté tous les racistes anti-Harkis dont une ex-poseuse de bombes.

Force est de constater que, pour avoir servi et protégé, fidèlement, le drapeau tricolore, les anciens membres des forces dites "supplétives" et les leurs, sont devenus, à présent, les paillassons universels servant de défouloir, avec la bénédiction étatique de facto, à qui entend venir s'y essuyer les pieds !!!

Pourtant, il existait, depuis belle lurette, un arsenal juridique supposé défendre, les Anciens Combattants et autres anciens agents de l'autorité publique, contre la diffamation, les insultes, les incitations à la haine et à la violence, ... Mais, il aura fallu attendre, 2012, pour obtenir une très discutable loi marginale et clientéliste se substituant, sans brio, au simulacre précédent (N.D.L.R. L'article 5 de la loi du 23 février 2005 que j'avais déclaré, dès le départ et, à très juste titre, inapplicable), comme s'il fallait distinguer, ad vitam aeternam, les Harkis (devenus le terme générique en vigueur), de leurs autres frères d'armes, à travers les époques, faisant fi de l'égalité républicaine prohibant, dans notre bloc de constitutionnalité, toute forme de discrimination, C.Q.F.D. Liberté ??? Egalité ??? Fraternité ???

vandie.dubois.racismeanti-harkisRené VANDIERENDONCK dit "Vandie" et Pierre DUBOIS

Et, c'est dans ce contexte national délétère voire antipatriotique que la Ville de Roubaix mène, depuis 1983, une odieuse politique municipale de racisme anti-Harkis, de gestion néocoloniale, d'incitation à la haine et à la violence, de persécutions, ... Contre les Harkis et leurs Familles (lire mon article en cliquant sur ce lien). Cette population est soumise, arbitrairement, à un droit local revival (ou code de l'indigénat d'antan) imposant, de notoriété publique, une administration inique, par l'entremise d'associations illégitimes de droit privé, avec une stratégie machiavélique de division, de clientélisme, de népotisme et de représailles contre les récalcitrants (rappelant l'attitude nauséeuse des chefs de camps de la honte susvisés).

Impulsée, initialement, par le maire paternaliste, André DILIGENT, puis pérennisée, par son directeur de cabinet promu premier magistrat, René VANDIERENDONCK dit "Vandie", cette dérive électoraliste et antidémocratique est aggravée, désormais, par son successeur, Pierre DUBOIS, qui a cru pouvoir autoriser, une association franco-algérienne, à commémorer, l'Indépendance de l'Algérie (oxymore par définition pour cette dictature corrompue), par l'élaboration d'une édifiante soirée musicale festive, le 22 septembre prochain, soit à trois jours de la Journée d'Hommage National aux Harkis du 25 septembre 2012 (rappelons que 150000 d'entre-eux furent génocidés, par ces tyrans,  au pouvoir absolu, depuis 1962).

Outre l'irrespect total, à l'égard des "Martyrs de la République Française", le Sieur DUBOIS crée, en toute irresponsabilité, eu égard à ses fonctions, un trouble manifeste à l'ordre public, par une provocation scandaleuse et délibérée, d'autant plus que ses turpitudes sont soutenues, bien évidemment, par des moyens financiers et logistiques municipaux (en plus de ceux probables des collectivités et de l'Etat).  

A noter que le susnommé poussera, le cynisme, en décorant, le matin, plusieurs Harkis (ou des Veuves de), en les louant et giflant dans la même journée (infâme douche écossaise alliant hypocrisie, démagogie et manipulations douteuses).

Je reviendrai, prochainement, sur la liste des méfaits made in Roubaix...

Il incombe, sans délai, à Kader ARIF (Ministre délégué aux Anciens Combattants), à Dominique BUR (Préfet de Région Nord Pas-de-Calais), Renaud BACHY (Président de la Mission Interministérielle aux Rapatriés), ... De mettre un terme à ce camouflet de trop. Libre aux Algériens (et franco-algériens) de fêter, de façon tragicomique, leurs 50 années de dictature mais, bien entendu, en Algérie, car cela ne nous concerne pas. Nous sommes, rappelons-le, en France souveraine et, farouchement, hostiles à toute colonisation pernicieuse. Un peu de patriotisme, comme dirait François HOLLANDE qui participerait, selon la rumeur persistante, à la journée des Harkis, ce 25 septembre, à l'Hôtel des Invalides (Paris 07ème). Dernière minute : notre "Moi, président normal", aurait décliné, finalement, sa présence élyséenne, en se rappelant, très certainement, qu'il devait rendre visite, à BOUTEFLIKA, en octobre, pour y faire de la génuflexion repentante.

J'appelle tous nos partenaires, sympathisants, gens de bonne volonté, ... A diffuser, le plus largement possible, cet article d'intérêt général, dans la perspective d'actions de terrain d'envergure qui seront dévoilées sous peu.

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

 

 

Commentaires  

+1 #1
Chupin Bernard 21 Septembre 2012
faire suivre
Je fais suivre, de tout coeur avec vous. BC.
+1 #2
Sandmayer Gilbert 21 Septembre 2012
Harki
Mon cher compatriote,
Il aurait fallu que les harkis survivants, leurs descendants, boycottent la cérémonie du 25 septembre à Paris qui sera présidée dans les années à venir, par le caporal de semaine.
Comment peut-on affirmer que la nation est reconnaissante au sacrifice des harkis et faire présider cette cérémonie par le 13° couteau d'une ménagère à douze couverts ?
Je fais suivre et soyez assuré de mon soutien.
Gilbert Sandmayer Moghazni engagé à même pas 17 ans ayant combattu avec ses frères d'armes pendant plus de 3 ans.
+1 #3
philippe 26 Septembre 2012
touche pas à mon peuple
Victor Hugo argumentait l'abolition de la peine de mort en déclarant ceci "se laver les mains c'est bien, empecher le sang de couler c'est mieux" et bien nos hommes politiques une fois arrivés au pouvoir font exactement le contraire, ils s'en lavent les mains.
#4
Khader 26 Septembre 2012
Mais, parfois...
Bonjour Bernard, Gilbert, Philippe et à toutes et tous les internautes,

Malheureusement, mon Cher Philippe, il faut répondre, parfois, à la violence extrême, par la violence, car il n'y a pas d'autres alternatives !!!

N'oublions, par exemple, que c'est le FLN qui a ouvert, les hostilités, en déclenchant la morbide "Toussaint Rouge", le 1er novembre 1954, avec les suites que l'on connaît !!!

D'ailleurs, on le voit, encore, de nos jours, avec l'Irak, la Libye, la Tunisie, la Syrie, l'Egypte, le conflit israélo-palestinien, ... Et, bien évidemment, l'Algérie qui ne laisse rien filtrer mais qui, chaque jour, n'en fait pas moins !!!

Et, attendons-nous, sous peu, à des guerres civiles, ethnico-religieuses, ... En Europe car, ne disait-on pas, que lorsque le Peuple a faim, il descend dans la rue !!!

Merci à toutes celles et tous ceux ayant participé à notre opération, via mails mais, néanmoins, il semblerait que de nos nombreux messages ne soient pas parvenus aux destinataires (?).

Affaire à suivre...

A.F. Très Cordialement,

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 83 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui311
mod_vvisit_counterHier394
mod_vvisit_counterSemaine1510
mod_vvisit_counterMois11556
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com