Pour Emmanuel Macron : Macronisme rimerait-il avec antipatriotisme ???

par Khader Moulfi

Pour "Coalition-Harkis.Com"

Je vous recommande de consulter mon nouveau blog consacré à la présidentielle et aux législatives 2017 : 

"http://sauvonslarepublique.over-blog.com/" ou (en cliquant sur ce lien ) !!!

macron-algrie

No Comment, l'indécence de l'image parle d'elle-même !!!


Qui est encore assez dupe, aujourd'hui, hormis les "macrons de panurge" sectarisés, les ralliés-girouettes ou "crevards" (dixit EM Himself), ... pour ne pas croire, définitivement, qu'Emmanuel Macron ou "Emmanuel Hollande", selon le sobriquet mérité dans l'air du temps, n'est que le prolongement pernicieux et télécommandé des sombres desseins d'un François Hollande, certes, sur le déclin populaire mais, en revanche, toujours, aux commandes de l'appareil étatique pour assouvir ses ambitions par procuration ???

Pour preuve, aussitôt, le forfait hollandiste acté, pour la Présidentielle 2017, son protégé "fiston" et, non moins, ex-secrétaire général adjoint à la Présidence de la République et ex-ministre (Sinistre oui, quand on connaît son bilan calamiteux) de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique... Mais, surtout, du chômage (Pas mal, pour ce quidam supposé "surdoué" - mais en quoi au juste car il est le roi des bourdes ???-  voulant relever la France), s'est empressé d'aller faire allégeance, au FLN, en février 2017, en promettant la même repentance que celle assurée, fin 2006, par "La Voix de son Maître", homonyme sans saveur de l'autre pays du fromage !!!

Mais, ne nous trompons pas, ce processus de révisionnisme et négationnisme, de l'Histoire de France, tant dans sa chronologie que dans le factuel, existe, depuis des décennies, même durant les "événements", de 1954 à 1962, via les "révolutionnaires de salons" et du Café de Flore (Ces existentialistes dont l'existence consistait à refaire le monde, dans la dolce vita, en soutenant les despotes marxistes génocidaires et, accessoirement, en portant les valises et plus du FLN) mais, également, la même presse rebaptisée ou pas qui, de nos jours, soutient ce vrai/faux "génie" qu'on nous matraque, jour après jour, tel le nouveau "Boys Band" à lui-seul !!! 

Toutefois, à sa décharge, il convient de souligner que Jean-Paul Sartre s'était désolidarisé, en septembre 1960, des porteurs de valises qui contribuaient, de facto, à transporter des fonds destinés à acheter des armes, des explosifs, ... Pour tuer, la plupart du temps, des civils (es) de toutes origines et confessions, dans les départements français d'Algérie mais, aussi, en métropole. Certains porteurs, à l'instar de Françoise Sagan, se vantaient de prêter leurs voitures et, parfois, de conduire, physiquement, les terroristes flnistes, commettre leurs crimes. Ils assuraient, en complément, la "logistique" (planques, ...). Les porteurs de valises sont, en réalité, les vrais "collabos", de cette entreprise terroriste, au cours de ce conflit très loin d'être si manichéen que ça. 

A noter qu'une catégorie d'historiens dits "engagés" dont Pierre Vidal-Naquet (taxé d'être, en personne, un porteur de valises du FLN émanant du sordide "Réseau Jeanson"), en lien avec les socialistes, les communistes, les syndicalistes, la presse, ... Donc, avec une très forte tribune pour sa propagande, a contribué, par le biais d'un très étrange "marabout, bout-d'ficelle", à déconstruire, la chronologie, les faits et, par conséquent, à laisser supposer qu'il y aurait eu une véritable "révolution algérienne" totale (à la mexicaine) et, cerise sur le gâteau, que le Front de Libération Nationale serait, par définition, le Peuple algérien dans sa globalité (?).

Or, les différentes formations dites "supplétives", quand bien même détesterais-je ce terme (Je préfère celui plus idoine de Forces Locales Armées Françaises en Algérie), désignées, sous le terme générique de "Harkis" (Ne voulant pas dire, pour info, en dialecte algérien, contrairement aux délires communautaristes ambiants : "traîtres" mais se référant, bien évidemment, aux membres des "Harkas", l'une des forces en action), disposaient d'un effectif, entre 1954 et 1962, de plus de 227000... Tandis que l'Armée de Libération Nationale (ALN) n'en comptait, pendant ces huit années, que 47000, soit 5 fois moins, démontrant la supériorité numérique des anti-FLN.

Avec l'ère Lionel Jospin et sa gauche plurielle, tout s'est amplifié de 1997 à 2002...

hollande-veut-empecher-melenchon-de-lui-succeder

Tiens mais qui étaient déjà en concurrence pour prendre le PS ???

Bingo !!! Jean-Luc Mélenchon et François Hollande expliquant leur

rivalité entre haine et revanche !!!

La victoire socialiste, aux législatives anticipées de 1997, en raison de la dissolution suicidaire, de Jacques Chirac, préconisée, par Dominique De Villepin (actuel soutien, de Macron, qui est très loin d'être aussi brillant qu'on le prétend, en focalisant, exclusivement, sur son envolée lyrique à l'ONU mais sans aucun effet positif, sur les s'en vont en guerre en Irak américains et alliés, car pour le reste, de son "œuvre", c'est plutôt la cata comme pour l'époux de "Brizitte" au demeurant), avait conduit, à la plus longue cohabitation, sous la Vème République, avec le gouvernement de Lionel Jospin et sa gauche plurielle (PS, Les Verts, PCF, ...).

Ces 5 années ont été dévastatrices, pour ce qui concerne l'Algérie française, réelle ou fantasmée, en se remémorant la loi scélérate et révisionniste du 18 octobre 1999 que je fus le seul, dès le départ, à dénoncer, ayant requalifié, la pacification contre le FLN, en "Guerre d'Algérie" laissant supposer, de manière ubuesque, qu'il y aurait eu 2 Etats constitués et 2 armées en conflit. Mais, la FLNie, j'ai beau chercher, je ne parviens pas à en trouver, la moindre trace, avant 1962. Et, pour preuve, cette guerre rétroactive (le fameux marabout, bout-d'ficelle que j'évoquais ci-dessus) n'est pas reconnue, sur le plan international, car elle ne correspond pas, notamment, aux critères juridiques édictés par les Conventions de Genève.

A partir de ce moment-là, tout s'est emballé avec, de sinistre mémoire, la venue, en juin 2000, de Ziziz Bouteflika, le gnome despotique du FLN (devenue "momie"), en dépit de la vaine tentative de manipulation grand-guignolesque étatique, en juin 2015, en Algérie, au cours de laquelle François Hollande, Laurent Fabius et Jack Lang (de bois) ont voulu nous vendre les très grandes "alacrité" et "maîtrise" intellectuelles, de ce tyran légumifié (Ironie du sort à son paroxysme pour les aficionados de l'Algérie du FLN devenue une caricature de sa propre dictature)... Qui a insulté, les Harkis, sur la principale chaîne télévisée du service public, sans le moindre incident diplomatique qui s'imposait (?).

Face à cette lâcheté politique française, de gauche comme de droite, le processus de révisionnisme et négationnisme d'Etat, agrémenté d'une repentance outrancière, envers le FLN et, aucunement, le Peuple algérien qui était, à cette époque, composé de personnes de toutes origines et confessions, est entré dans une surenchère de pénitence inouïe, en bafouant la mémoire des "Martyrs de la République Française" massacrés, avant, pendant et après, les Accords (déviants) d'Evian, du 18 mars 1962 et son pseudo-cessez-le-feu du 19 mars 1962, à 12 heures (aves le génocide, par le FLN et ses "marsiens", de 150000 Harkis, plusieurs milliers de Pieds-Noirs et 535 soldats métropolitains. En plus, des disparus)... Entamé par Jacques Chirac, Jean-Louis Debré, Nicolas Sarkozy, ... Tous les principaux dirigeants politiques, de la France, accomplissent, à chaque visite en Algérie, faisant fi des victimes françaises, le tragicomique recueillement solennel, sur le "Mémorial du Martyr", à Alger et, dans ce contexte, on se demande quand y aura-t-il un monument dédié, pour la même occasion, aux nazis et génocidaires d'hier et d'aujourd'hui ???

Qui peut croire que les 10 millions d'autochtones, désignés par "musulmans" (Décrets Crémieux), étaient tous membres, du FLN et, via cette loi révisionniste de 1999, qu'une guerre totale opposait, entre 1954 et 1962, la France et la FLNie ??? Les Harkis ont combattu, légitimement, des terroristes barbares et sanguinaires eux-mêmes français, de droit local et, pour partie, de droit commun, prenant le sang de l'innocent donc des populations civiles, essentiellement, musulmanes (Attentats, rackets, massacres Melouza et autres, mutilation des musulmans consommant alcool, cigarettes, ...). Cette loi et la manière dont est orientée, cette période, le feraient croire, pourtant, à coups d'anachronisme et d'intoxications surfant et proliférant sur le terreau du communautarisme !!!

2 éléments très significatifs, durant l'ère jospiniste, avant que Jean-Marie Le Pen ne le renvoie, sur l'Île de Ré, le 21 avril 2002, par son élimination, de la présidentielle, dès le premier tour... L'avènement d'un autre "trotskiste lambertiste", comme lui, Benjamin Stora que d'aucuns présentent, à tort ou à raison, comme spécialiste de la "guerre d'Algérie", sans connaître ses travaux universitaires, sur ce sujet, hormis un mémoire sur "Si Messali Hadj" (du MNA, autre grande victime du FLN), dont les positions sont, souvent, très équivoques par une confusion des genres entre le militant gauchiste et l'historien.... Servant de caution morale à tout et n'importe quoi.

Et, l'adoption en première lecture, par l'Assemblée Nationale, le 22 janvier 2002, d'une loi (sous l'égide d'Alain Bocquet, Alain Néri, ...) faisant, du très controversé 19 mars 1962, la fin de cette "Guerre d'Algérie" qui est, sur le plan juridique, qu'une perfide invention politicarde. La violence, des affrontements, ne confère pas, de plein droit, le statut de guerre !!!

Cette loi enterrée, durant plus de 10 ans, fut ressuscitée, le 08 novembre 2012, quand la gauche disposant, de manière très éphémère, d'une majorité au Sénat, l'a fait passer mais, hypocrisie oblige, en modifiant son appellation initiale, face à la polémique, en loi n° 2012-1361 du 6 décembre 2012 relative à la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc... Ce qui, à deux mots près, fait doublon avec la commémoration du 05 décembre en vigueur antérieurement.

Le ton étant donné, en vous invitant à lire mes anciens articles car pas le temps de développer, de manière détaillée, ni de radoter... Revenons à nos Macron (s) !!!

macron-en-visite-en-algrie

1 repentant bien repentant comme le FLN les affectionne tant !!!

Le 15 février 2017, en voyage en Algérie du FLN, Emmanuel Macron a cru pouvoir déclamer, sur la chaîne TV privée, "Echourouk News", que :

La colonisation de "crime contre l'humanité", suscitant la "honte" et l'indignation chez plusieurs élus de la droite et du Front national. "La France a installé les droits de l'Homme en Algérie, elle a simplement oublié de les lire", a-t-il lancé.

"C'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes", a-t-il déclaré, tout en affirmant ne pas vouloir "balayer tout ce passé".

Mais de quoi voulait-il bien parler, le Sieur Macron, en s'attaquant à un sujet aussi complexe qu'il maîtrise, très mal, apparemment, à l'instar de la plupart des dossiers qu'il soulève ??? A la guerre contre la piraterie entamée en 1830, à la campagne de colonisation stabilisée vers 1847, à la tentative de faire cohabiter des populations hétérogènes, à l'insurrection terroriste lancée, par le FLN, en 1954 ??? 

Lors de l'émission, sur France 2, "15 Minutes pour Convaincre", il a précisé, sans autres détails (dates, faits, ...), qu'il parlait de cette fameuse "Guerre d'Algérie" et je lui recommande de mieux s'informer, essentiellement, sur ce site.

De surcroît, il évoque de prétendus "crimes contre l'humanité", de l'Etat français, sans dénoncer, au nom de l'équité, ceux du FLN... On s'en serait douté mais, plus grave encore, pour quelqu'un se revendiquant, lui-aussi, pour satisfaire à la mode actuelle, du Général de Gaulle, c'est de diffamer, son pays et ses compatriotes, chez les satrapes flnistes... Et, dans n'importe quel territoire patriotique ou nationaliste, il aurait passé, trop doux euphémisme, un très mauvais quart d'heure, pour beaucoup moins que ça !!!

En plus d'avoir allégué, à la légère, des inepties approximatives et, souvent, fausses, il a commis un acte d'antipatriotisme caractérisé et, peu importe ses motivations (clientélisme envers les binationaux, levée de fonds, idéologie, ...), il ne mérite pas de devenir le prochain chef de l'Etat même si chacun vote comme il l'entend car je ne roule pour personne et ne suis pas connu pour avoir la prétention de donner des consignes de vote à autrui.

Fait cocasse mais, très prévisible, devinez qui est venu, dès le début, de la polémique, à son secours ??? Yessss Mister Benjamin Stora Himself qui, par des explications sinueuses, a fini par dire, sans le dire, clairement, que Macron avait raison !!!

Et, récemment, le "marcheur" a convoqué, des enfants de Harkis (C'est connu, en périodes électorales, surtout, présidentielles, les "Ronas-Garous" sont dans tous leurs états), pour lui servir, de caution morale, sur son "amour" à notre égard mais, toutefois, on ne sait pas s'il a ressorti, en complément, son très cynique : "Je vous ai compris" voire "Je vous hais compris", ce qui relève, eu égard à l'histoire, du baiser de la mort ???

Selon un participant, il n'aurait pas voulu, durant cette réunion, se prononcer sur les victimes françaises post-cessez-le-feu violé, du 19 mars 1962 mais, à y réfléchir, qui est étonné de cela ???

Enfin, la prescription n'étant pas atteinte, je recommanderais, en toute humilité, au Cercle Algérianiste, de requalifier l'infraction, par une nouvelle citation directe, en diffamation publique, en lieu et place d'injure publique, pour ne pas subir une nullité tirée de l'exception d'ordre public de l'article 50 de la loi du 29 juillet 1881... Les gens me connaissant savent que je maîtrise, plutôt bien, ce domaine ayant contribué à me tirer d'affaire, à plusieurs reprises, la tête haute, après que mes avocats, pourtant très réputés, m'aient planté !!!

M'sieur Macron se disant être un "guerrier" (Mdrrr Ze Big Méga LOL) et capable de protéger, les Français (es), devrait commencer, pour ce faire, par éviter de les insulter de l'étranger et, en même temps, de bosser ses dossiers !!!

Affaire à suivre...

Khader MOULFI






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 37 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui265
mod_vvisit_counterHier424
mod_vvisit_counterSemaine1445
mod_vvisit_counterMois6314
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com