Macron, si tu savais, tes médailles où on s'les met ???

Par Khader MOULFI

(Pour "Coalition-Harkis.Com")

N'oubliez pas de signer et diffuser, notre pétition en ligne, afin que le Sieur STORA ne soit plus le "storien officiel" de l'Histoire : pour accéder à la pétition cliquer sur ce lien !!! 

jupiterzizizlamomie

Purée, ils ont piqué, au Musée Grévin, la statue de cire de Ziziz BOUTEFLIKA, dit "la momie" ou "gnome despotique du FLN" et, apparemment, Jupiter ne s'en offusque pas !!!


L'air du temps étant à l'expertise psychiatrique judiciaire, du politique et de son entourage et, si j'osais (allez j'ose), je préconiserais celle, de notre Président de la République Française (il est utile, de le lui rappeler car il paraît souvent l'oublier), Monsieur Emmanuel MACRON devenu, après son « sacre » et, pour la postérité : Sa « Complexité » Jupiter !!!

Outre, d'autres symptômes à découvrir, le cas échéant, je m'interroge, au nom de la science médicale, sur cet étrange syndrome du « Et, en même temps », laissant présager un « trouble dissociatif de l'identité » ou « trouble de la personnalité multiple » (?).

En l'espèce, comment le même individu disant, en février 2017, en Algérie du FLN, que la France et son armée auraient commis, un « crime contre l'humanité », en déclamant l'assumer et en réitérant, ses propos antipatriotiques et fallacieux, notamment, le 13 septembre dernier, en glorifiant, Maurice AUDIN, membre du Parti Communiste Algérien (PCA) et, au minimum, très ardent sympathisant, de l'organisation terroriste flniste, tout en qualifiant, de façon généralisée, l'Armée Française (dont les Harkis), de tortionnaires et autres monstres... Donc, comment Monsieur Macron peut-il faire, autant de gestes de « repentance » et de falsification de l'Histoire et, en même temps, prétendre célébrer, les Harkis, ce 25 septembre, en ne participant pas, au demeurant, à moins qu'il ne détienne, aussi, le don d'ubiquité, à ladite journée d'hommage national ???

Rappelons, pour être complet, qu'il n'existe aucune preuve irréfutable et tangible, sur les circonstances précises, de la disparition d'AUDIN, hormis des hypothèses, des rumeurs, ... Et, les fanfaronnades, sur son lit de mort, d'un général devenu sénile et revanchard : Paul AUSSARESSES.

Et, devinez qui est l'historien à l'origine de tout cela ???

storamacron

storaventriloquehollande

Allez, j'vous donne une petite piste !!!

Bingo, Benjamin STORA, le storien unique voire officiel, jamais soumis à de véritables contradicteurs et ayant créé, depuis des décennies, une « faille spatio-temporelle » (Nom de Zeus) dans l'Histoire de France car, n'en déplaise à certains, la FLNie n'existait pas, entre 1954 et mars 1962 (je reviendrai, plus longuement, sur ce sujet).

Mister STORA, celui qui murmure à l'oreille des présidents, surtout, de gauche, tels que François HOLLANDE et Emmanuel MACRON jouant à un jeu très dangereux.

Or, le spéléologue élyséen des sondages tente, désormais, de « ménager la chèvre et le chou » (mais, n'oublions pas que c'est toujours le chou qui est mangé in fine), à l'occasion des célébrations, de demain, en annonçant une promotion spéciale « Harkis » dans l'Ordre de la Légion d'Honneur et de l'Ordre National du Mérite, pour quelques anciens combattants et une majorité « d'associatifs » parmi les 26 personnes promues dans ces deux catégories.

Il convient de souligner que Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, Secrétaire d'Etat aux Armées (quoique selon la divinité jupitérienne, on pourrait dire, dans ce cas spécifique, Secrétaire d'Etat « aux tortionnaires et criminels contre l'humanité ») ne pouvait se prévaloir, du rapport tout pourrave rédigé, par le Préfet Dominique CEAUX (nous ayant vraiment pris pour des sots), puisque l'énumération, du dispositif « Harkis » supputé (et on ne rit pas), est reportée au 5 décembre.

A noter que pour les évocations historiques, le Préfet CEAUX s'est référé aux livres de Dalila KERCHOUCHE, d'Alice ZENITER (réputée être, une fiction, me semblait-il ???), … Si d'aventure il avait à travailler, sur la seconde guerre mondiale, s'inspirerait-il, dans ce contexte, de « La Grande Vadrouille », de la saga de « La 7ème Compagnie », … ???

Pour ce qui concerne les futurs « décorés » (soit au grade de chevalier soit élevés au rang d'officier), je m'explique, très difficilement, pour ces membres d'associations (plus souvent des « coquilles-vides »), leurs actions si « méritantes » le justifiant ???

Si le clientélisme, la courtisanerie, l'allégeance, le « girouettisme », … En sont les raisons, pourquoi ne pas créer une médaille spécifique : « L'ordre du béni-oui-oui » ???

On se remémore, tristement, qu'en 2001, quand Jacques CHIRAC avait décidé d'accorder, lors de la première journée des Harkis, l'Ordre National du Mérite, à des anciens combattants et à leurs épouses ou veuves, des « enfants de » vrais ou supposés étaient parvenus à capter, ces insignes, afin de se les distribuer entre eux.

Au sein de ces récipiendaires, combien sont binationaux « franco-fln », ce qui est incompatible avec le statut de dirigeant, d'une association harkie, tout en étant « sujet » du FLN (je développerai, prochainement, mon analyse sur cette schizophrénie militante) ???

Il faut réellement détester, ses parents, pour se comporter ainsi (?).

Par conséquent, chantons tous en chœur : « Macron, si tu savais, tes médailles, tes médailles. Macron, si tu savais, tes médailles où on s'les met ??? ». Oops, je n'écrirai pas, la célèbre chute, sinon ma très Chère Maman va me rouspéter, même si c'est dans le cadre de la première manifestation populaire, des Harkis et leurs familles, en ligne.

Cependant, je conclurai, par deux citation, la première étant de Louis-Napoléon BONAPARTE, le 22 mars 1852, face au Carrousel du Louvre, à l'occasion de la création de la Médaille Militaire (il doit se retourner, dans sa tombe, en voyant les attributions, de nos jours, des distinctions républicaines toutes confondues) :

« Soldats, combien de fois ai-je regretté de voir des soldats et des sous-officiers rentrer dans leurs foyers sans récompense, quoique par la durée de leurs services, par des blessures, par des actions dignes d’éloges, ils eussent mérité un témoignage de satisfaction de la patrie ! [. .. ] C'est pour le leur accorder que j'ai institué cette médaille [. .. ]. Elle assurera 100 francs de rente viagère ; c'est peu, certainement ; mais ce qui est beaucoup, c'est le ruban que vous porterez sur la poitrine et qui dira à vos camarades, à vos familles, à vos concitoyens que celui qui la porte est un brave. ».

Et, la seconde de George SAND (La confession d'une jeune fille - 1865) :

« Ne sais-tu pas qu'il n'y a pas de vie sans douleur et pas de médaille sans revers??? ».

Matière à méditer et affaire à suivre...

Khader MOULFI

Pour « Coalition-Harkis.Com »


Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 36 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui180
mod_vvisit_counterHier689
mod_vvisit_counterSemaine2701
mod_vvisit_counterMois29010
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com