Conseil d'Etat à un enfant de Harki : Prends 15 mille balles et casse-toi après pourvoi en cassation !!!

Par Khader MOULFI

Pour "Coalition-Harkis.Com"

N'oubliez pas de signer et de diffuser, le plus largement possible, notre pétition en ligne dans la perspective de faire désincruster, par le CSA, l'incrusté de Benjamin STORA monopolisant, depuis des décennies, sans la moindre véritable contradiction frontale, le débat public et médiatique sur notre Histoire subissant, de sa part, une très grave "faille spatio-temporelle" (Nom de Zeus) : Accéder à la pétition en cliquant sur ce lien !!!

conseil-d-etat

Je ne cesserai jamais de vous recommander, pour votre "bien", de ne pas croire tout ce que l'on vous raconte !!!

En premier lieu, je tenais à préciser que j'étais ravi, très sincèrement, pour le requérant ayant obtenu, le 03 octobre 2018, via le Conseil d'Etat, la somme de 15000,00 € (au titre de la réparation de son préjudice moral et matériel) et 6000,00 € (pour les dépenses engagées dans ses procédures), si d'aventure cela pouvait soulager ce qu'il avait enduré, depuis sa naissance, à l'instar de tous les Harkis et leurs familles à partir du 19 mars 1962 !!!

Mais, malheureusement, comme d'habitude (Non, je ne verserai pas, de droits d'auteur, aux auteurs, compositeurs et autres ayants-droit, pour avoir mentionné le titre de ce tube planétaire), quand une action individuelle prospère, surtout, pour la "cause harkie", c'est l'emballement médiatique et la récupération à tout-va (incluant les pires anti-Harkis) !!!

Sans omettre, Charles TAMAZOUNT (du Comité Harkis et Vérité, en intervention volontaire dans ce pourvoi), dont l'exagération des propos n'a d'égale que sa légendaire modestie... Déclamant, haut et fort, dorénavant, que ce serait une "victoire historique" ouvrant la porte à l'aboutissement jurisprudentiel, de demandes similaires massives, notamment, pour les intéressés ayant vécu, très longtemps, dans les camps (?).

Outre, une volonté manifeste affichée, depuis belle lurette, par une partie de ces militants vrais ou supposés (Essentiellement, les personnes qui ont quitté, tardivement, Bias, Saint-Maurice-l'Ardoise, ... Estimant, à tort, avoir plus souffert que ceux partis, plus vite, "des camps de concentration de la honte", vers des lieux ouverts, souvent, encore plus hostiles.), tendant à vouloir fractionner, les Harkis et leurs familles, en "Harkis des Villes" et "Harkis des Camps", ce qui rompt, de facto, la défense unitaire de l'intérêt général, dans ce combat de trop longue haleine... Qu'en est-il, réellement, des probabilités de succès, pour un maximum de plaignants, devant la juridiction administrative ???

Si le Conseil d'Etat reconnaît, explicitement, "les conditions de vie indignes réservées, à cet enfant de Harki, de sa naissance, en 1963, au Camp JOFFRE de Rivesaltes, jusqu'à son départ, en 1975, de celui de Bias", son "suivi médico-psycho-social" et autres, la modicité des dommages et intérêts alloués, au regard des montants initiaux réclamés, est plutôt étonnante voire décevante (?). Lire l'arrêt du CE en cliquant sur ce lien

En revanche, il convient de souligner, deux points très importants, dans cette décision : D'une part, la plus haute autorité administrative confirme, sa jurisprudence constante, sur son incompétence à juger l'absence de rapatriement et tous éléments y afférents.... Et, d'autre part, que l'Etat n'avait pas opposé, la prescription quadriennale à la demande de l'intéressé. Mais, gageons qu'à l'avenir, surtout, en cas de prolifération de procès, le gouvernement sera plus vigilant et invoquera, systématiquement, ladite prescription et, après tant de décennies, il est prévisible que toutes les requêtes seront rejetées.

La bonne fin de notre sacerdoce ne proviendra, aucunement, d'un "Messie" que ce soit ce ridicule 'groupe de travail Harkis", sous l'impulsion d'Emmanuel MACRON, Geneviève DARRIEUSSECQ et du préfet Dominique CEAUX. Ni via des procédures à l'américaine car notre arsenal juridique, entre les Accords d'Evian, la loi d'amnistie de 1968, le nouveau Code Pénal de 1994, ... Se réduit comme une peau de chagrin !!!

Seul le rétablissement de la vérité historique altérée, par les STORA & Co mais, également, depuis février 2017, par le Président de la République Française himself : Jupiter of Macronie, ne cessant de dénigrer, toute honte bue, sa propre armée dont les anciens combattants, pour glorifier le FLN, ses "marsiens", ses porteurs de valises, ses suppôts actuels... Pourra remettre les pendules à l'heure et, par voie de conséquence, mettre les comptes à plat !!!

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Pour "Coalition-Harkis.Com"


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui863
mod_vvisit_counterHier1236
mod_vvisit_counterSemaine4407
mod_vvisit_counterMois15644
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com