Saisine officielle du CSA pour le respect de l'expression pluraliste des opinions  et la fin du monologue monopolistique de propagande de Benjamin Stora et ses émules dans le débat d'intérêt général sur l'Algérie française !!!

Par Khader Moulfi

(pour "Coalition-Harkis.Com")

petition_stora

Suite à la pétition que j'ai lancée, en août 2018 (ayant atteint 5102 signatures, à ce jour, nonobstant sa censure générale par la presse et les médias incluant ceux se revendiquant, à tort ou à raison, patriotiques... Sans omettre celle de nos "présidents nationaux" vrais ou supposés d'associations souvent "coquilles vides"), ayant compris et anticipé, depuis belle lurette, la ruse clientéliste et  très malveillante du tandem pro-FLN : Emmanuel Macron et Benjamin Stora, je viens de saisir, officiellement, par courrier recommandé avec AR en ligne, Monsieur Roch-Olivier Maistre, actuel président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), qui devrait le réceptionner, logiquement, avant la fin de semaine.

Bien évidemment, vous pouvez continuer à diffuser le plus largement possible, à signer et à faire signer cette pétition d'intérêt général qui est accessible par le lien suivant : (CLIQUER ICI) !!!

Je vous informe avoir saisi, officiellement, par lettre recommandée avec avis de réception, le 27 janvier dernier, l'actuel président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) : Monsieur Roch-Olivier Maistre, afin de lui demander de faire appliquer, conformément à sa mission de service public, le strict respect de l'expression pluraliste des courants d'opinion, dans ce débat d'intérêt général. 

A l'annonce de la mission confiée, par le Président de la République Française, Monsieur Emmanuel Macron, à Benjamin Stora, j'avais opté pour reporter, ladite saisine du CSA, jusqu'à remise du rapport dit "Stora" sur la colonisation et la guerre d'Algérie (Selon eux, entre 1847 -fin de la campagne de colonisation- et 1954/1962 -date de la lutte contre les terroristes du FLN-, il faudrait occulter la réalité historique de l'Algérie qui était devenue, via cette dénomination territoriale inventée par la France, trois départements français, qu'on le veuille ou non), afin de pouvoir en examiner le contenu.

Ce rapport partial et partiel a confirmé mon opinion sur cet historien pro-FLN (pour être plus exhaustif, je dirais pro-nationalistes marxistes algériens dont le FLN et le PCA) très engagé et exacerbant, depuis des décennies, la zizanie des mémoires, sous couvert d'Histoire, sans jamais avoir été soumis au moindre débat contradictoire face à des interlocuteurs éclairés et aux opinions plurielles.

La presse et les médias français s'étant toujours évertués à filtrer, les militants, du débat public sur cette période, afin d'exclure les personnes déconstruisant, habilement et de manière circonstanciée, la propagande officielle en vigueur, en France et en Algérie, pour tenter d'en faire une vraie-fausse vérité immuable.

Outre mes nombreuses dénonciations du modus operandi, du Sieur Stora, depuis ces 30 dernières années, essentiellement, sur les sites de Harkis, Pieds-Noirs, ... La presse écrite (incluant la PQR) et les médias ayant décidé de me zapper pour des raisons très obscures (ou si peu) ; la pétition que j'ai lancée, en août 2018, était "prémonitoire" de la conjoncture actuelle.

La constitution ne donne aucun pouvoir, au président Macron, d'écrire voire de réécrire, l'Histoire, sous l'influence d'une seule personne, Benjamin Stora, ce qui vient confisquer, derechef, le débat public sur cette thématique.

Fidèle à sa fascination des nationalistes "rouges" algériens, Benjamin Stora, après le parti-unique flniste en Algérie despotique (perdurant malgré les autres partis-alibis), a contribué à créer, avec le concours jupitérien, l'historien-unique décidant, à sa guise, de la vérité historique (sur 132 années) sans la confronter.

On se souvient de la polémique sur l'alinéa 2, de l'article 4, de la loi du 23 février 2005, où le Conseil Constitutionnel avait fait déclasser le texte controversé, en soulignant que ce n'est pas au législateur, donc au politique, d'écrire l'Histoire.

Si d'aventure Emmanuel Macron tenait à aller jusqu'au bout de son processus de négationnisme et révisionnisme d'Etat, en vue de réécrire l'Histoire à des fins de clientélisme, de propagande officielle, … Afin de satisfaire aux injonctions ubuesques, du FLN, qu'il ose soumettre, le cas échéant, la question via un référendum précédé, de vrais débats contradictoires, dans le strict respect de l'expression pluraliste de TOUS les courants d'opinion !!!

En revanche, la Cour Européenne des Droits de l'Homme, dans sa jurisprudence constante sur la liberté d'expression, indique que : "Le débat d'intérêt général se doit d'être au cœur d'une société démocratique"... Ladite jurisprudence étant appliquée, dans le droit français, par la Cour de Cassation.

C'est ce qui vient distinguer une démocratie en bonne santé, d'une dictature liberticide usant et abusant de la propagande d’État.

Je publierai, prochainement, mon courrier au CSA... Mais, connaissant le terrible syndrome du "copycat" frappant beaucoup d'opportunistes qui, en lieu et place de soutenir une action pragamatique d'intérêt général inscrite dans une stratégie très cadrée, préfèreront la plagier et, méconnaissant les différentes phases prévues, la torpiller, juste pour 15 minutes de célébrité trop relatives !!!

Je donnerai mon point de vue, dans un nouvel article à venir, sur ce fameux "Rapport Stora"...

Bien évidemment, vous pourrez consulter les évolutions de ce dossier sur votre site préféré "Coalition-Harkis.Com" (le doyen des sites internet apolitiques, au ton « cash », interactifs et militants en faveur des Harkis et leurs famille. Avec son ton satirique souvent copié jamais égalé et, of course, toujours avec mille trains d'avance).

Enfin, je vous remercie de votre soutien à cette pétition qui a recueilli, à ce jour, 5102 signatures, malgré la censure indéniable de la presse et des médias ayant refusé, pour des raisons étranges et mystérieuses, de l'évoquer en dépit de mes communiqués réitérés (?).

Il est très important de continuer à la diffuser, la signer et la faire signer, le plus largement possible, car à chaque évolution significative, je la communiquerai au CSA, pour appuyer l'action (Pour accéder à l'article intégrant le lien de la pétition cliquer ici).

Affaire à suivre...

Khader Moulfi

Pour « Coalition-Harkis.Com »

Commentaires  

#1
php 31 Janvier 2021
Stora en zonzon
Pour détournement de patrimoine historique à des fins de puissances étrangères!!!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 24 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui487
mod_vvisit_counterHier811
mod_vvisit_counterSemaine3392
mod_vvisit_counterMois22977
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com