ZE BIG MEGA LOL DU JOUR : Benjamin Stora crée le blocage préventif, contre Khader Moulfi, sur Twitter... Encore un bel anachronisme storien !!!

Par Khader Moulfi

Pour "Coalition-Harkis.Com"

Malgré la saisine officielle du CSA, la pétition reste toujours en ligne et vous pouvez continuer à la diffuser le plus largement possible, à la signer et à la faire signer car, manifestement, celle-ci continue à être censurée, par la presse et les médias, s'acharnant dans l'opération propagandiste : "Il faut Sauver le Soldat Stora" (Pour accéder à la pétition : cliquer sur ce lien ) !!!

capture

Quand Stora pas content, lui toujours faire ainsi (petit emprunt à taux zéro, à Hergé, dans "Les Aventures de Tintin : Le Temple du Soleil") !!!

Benjamin Stora, l'inventeur des déductions anachroniques en marabout-bout-d'ficelle, avec ses paradoxes temporels mais, également, factuels, vient de procéder à mon "blocage préventif" sur Twitter (?).

Certes, il connaît mes actions auprès du CSA le visant, en partie, pour remettre un peu de démocratie et du vrai pluralisme dans le débat capté et tronqué, pour le moment, sur l'Algérie de 1830 à 1962 mais, franchement, je ne l'ai jamais "trollé" sur son compte personnel Twitter et son blocage prouve, une fois de plus, qu'il fuit les débats contradictoires et, ensuite, il va aller faire son « Calimero » en monologue, dans la presse et les médias, en criant au complot international permanent, à son encontre, pour dénigrer et décrédibiliser les gens n'étant pas d'accord, avec sa propagande et pouvant le démontrer. Il joue, toujours, sur les plateaux TV et dans les colonnes des journaux, son "one man show" propagandiste.

Même de nos jours, il continue à prétendre que les gens le critiquant, avec une solide argumentation agrémentée de preuves, seraient des "rentiers de la mémoire"... Bin, c'est l'Maroilles qui dit au "Vieux-Lille" qu'il schlingue (deux fromages nordistes au goût et à l'odeur très prononcés), car si quelqu'un a bien su fonder un fonds de commerce très juteux, sur cette thématique et ses dérivés, tant en France qu'en Algérie, c'est bien cézigue.

Mézigue, le militantisme que je ne fais pas à moitié et, c'est peu dire, ne m'a ramené que des emmerdes (Bin, si Charles Aznavour le chante, je peux bien l'écrire.) et des légions d'ennemis (L'un des éléments positifs de l'adversité massive réside dans la fameuse citation de Gustave Flaubert -Lettre à Louise Colet- : « On peut calculer la valeur d'un homme d'après le nombre de ses ennemis et l'importance d'une œuvre d'après le mal que l'on en dit. Les critiques sont comme les puces, qui vont toujours sauter sur le linge blanc et adorent la dentelle ». Ladite maxime ne pouvant s'appliquer, bien évidemment, au rapport storien, car il s'agit de travaux de propagande pro-nationalistes algériens rouges (ou marxistes et ses ersatz) dont le FLN ayant eu recours au terrorisme sur les populations civiles.), puisque la seule "rente mémorielle" à bibi, c'est blacklistage, "tricardise" (c'est nouveau, ça vient de sortir) et tout le toutim.

Et encore, cette fois-ci, contrairement à décembre 2005, il m'a juste bloqué par anticipation car, à l'époque, il m'avait carrément diffamé, nominativement et publiquement, dans la presse nationale et algérienne ainsi que dans les médias des deux pays, en prétendant que je l'aurais menacé car il n'avait pas voulu reconnaître, le génocide des Harkis par le FLN et ses "marsiens", après le cessez-le-feu violé du 19 mars 1962 à 12H00... Le gars est tellement mégalo et narcissique qu'il se pensait être au-dessus du Président de la République Française pour s'imaginer détenir le pouvoir de le faire... Et, moi le simple mortel, contraint de le solliciter en ce sens (il faudrait qu'il songe à consulter le keum, petit hommage à Sibeth) !!!

En réalité, je l'avais pris en flagrant délit de double-langage, en 2005, lorsque sur "Afrik.Com", à la question sur le massacre des Harkis, il avait répondu : "Les Harkis ont joué et ils ont perdu... Ce n'était pas des enfants de chœurs" (comprenez, ils ont bien mérité leur sort) donc pour éviter le défi d'un débat que je lui avais lancé, il avait aussitôt rameuté, ses protecteurs de la presse et des médias, en Algérie et en France, pour tenter de me diaboliser et, cerise sur le gâteau, tous mes droits de réponse légitimes avaient été refusés par les rédactions et, franchement, j'avoue que j'avais eu l'intention de le poursuivre en diffamation publique ainsi que les diffuseurs mais, étant sur différents combats d'intérêt général, j'avais procrastiné et la prescription avait débarqué.

En l'espèce, ce que l'on nommait jadis, à tort ou à raison, en France : le "quatrième pouvoir" n'a plus grand-chose à envier, depuis belle lurette, à la Pravda, l'Agence Tass, ...

En tout cas, ça m'a bien fait marrer et merci pour ce moment Benji !!!

Retour au sérieux dans mes prochains articles... Euh j'déconne of course mais on peut être très rigoureux, sur le fond, tout en plaçant la forme sous le signe de la joie et la bonne humeur... Et, le contraire aussi, la preuve avec Benjamin Stora qui a la sévérité, d'un huissier du Trésor, tout en produisant des trucs anachroniques et tragi-comiques.

Affaire à suivre...

Khader Moulfi

Pour « Coalition-Harkis.Com »


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 23 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui174
mod_vvisit_counterHier517
mod_vvisit_counterSemaine174
mod_vvisit_counterMois15402
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com