Du 20 au 22 juin 2006, Lyon sera l’hôte d’une grande foire à la propagande FLN. 

Révisionnisme, négationnisme et anachronismes  à gogo sur les étalages de ces historiens engagés ?

                                

Avec des VRP aussi bons que les historiens français, je vais coloniser, la France, vite fait bien fait, mieux qu'avec cet "arioul" de Zizou et je vais rebaptiser le Val de Grâce en Hôpital Ziziz BOUTEFLIKA, zarma !!!

 

 

Un célèbre adage stipule que : « qui se ressemble, s’assemble » et, force est de constater que son utilisation est, parfaitement, idoine en l’occasion. En effet, les « historiens engagés » (pour rester courtois), de France et de Navarre, vont rencontrer, dans l’ancienne capitale des Gaules, leurs « homologues flnistes », d’Algérie, du 20 au 22 juin 2006, dans le cadre d’un colloque intitulé : « Pour une histoire critique et citoyenne, le cas de l’histoire franco-algérienne » !!! 

 

 

 

 

A l’invitation, de l’Ecole Normale Supérieure des Lettres et Sciences Humaines de Lyon, des historiens franco-algériens (plus ou moins intègres et objectifs) sont supposés venir débattre, contradictoirement et de bonne foi, aux frais du contribuable, sur des sujets éclectiques et relatifs à l’Algérie d’avant et après l’indépendance de 1962. Néanmoins, tout laisse à présager que les discussions seront, davantage, idéologiques et de propagande pro-FLN, que constructives et sincères à en juger, notamment, par la liste des intervenants, de part et d’autre de la Méditerranée, notamment : Fouad SOUFI (ce pseudo érudit de la dictature algérienne qui s’était illustré en venant avec sa comparse, Zorah DRIFT, insulter, les harkis, sur France 2, lors d’un très affligeant Mots-Croisés en 2003), le tandem Benjamin STORA et Mohammed HARBI (cf. mon article du 08/06/2006  les concernant), …  Bref, rien de bien prometteur en perspective !!!

 

Pour marquer le « coup », un trio de choix, en l’occurrence, M.M Daniel HEMERY, Claude LIAUZU et Arnaud NANTA, en proie au « syndrome PETRE-GRENOUILLEAU », à l’instar du Sieur STORA (il y a peu dans une polémique l’opposant fallacieusement et unilatéralement à moi-même), viennent de nous ressortir, dans le journal Libération, du 08 juin 2006, leurs sempiternels « délires fantasmagoriques de persécution », d’un soi-disant « très puissant lobby de pieds-noirs et de harkis » (réputés nostalgiques de l’Algérie française) ayant menacé de venir troubler lesdites conférences de Lyon ( ?).

 

Mais, quel lobby et quelles personnes en particulier ? Un peu plus de détails et, surtout, des éléments tangibles, Messieurs les intellectuels se targuant, en général, d’être des techniciens de précision !!!

 

Tout d’abord et si d’aventure, il existait, réellement, un « groupe de pression harki » d’envergure, comment pourrait-on expliquer, dans ce contexte, tous les fléaux sociaux frappant les RONA plus que les autres citoyens et résidants français (chômage de 5 à 8 fois supérieures à la moyenne nationale, discriminations raciales, étatiques et idéologiques, …) et, les triples « racismes anti-harkis », à notre encontre, en toute impunité ? Et, le fait que tous les terribles préjudices liés, au « drame harki », ne soient pas réparés, en globalité, depuis 1962, contrairement aux autres « rapatriés dits européens » ?

 

Ensuite, les harkis ne sont pas des « nostalgiques de l’Algérie française » depuis que la Nation a renoncé, à sa souveraineté, lors de la signature des Accords d’Evian, le 18 mars 1962. En revanche, nous attachons, dans une immense majorité, à une réhabilitation de la vérité historique (révisionnisme d’Etat quand la loi du 18 octobre 1999 qualifie la pacification en Guerre d’Algérie, quand le FLN devient rétroactivement le Peuple algérien suprême, lorsque les harkis sont qualifiés d’algériens ayant combattu à côté des français alors qu’ils étaient des français entrés dans l’armée française contre les terroristes du FLN, …).

 

En outre, les harkis et leurs familles entendent obtenir, justice et réparation, de leur « drame » engendré, par l’Etat français de l’époque et perpétué, durant 44 années, par leurs successeurs de tout bord et cela n’est pas du ressort des « historiens » mais celui des politiques ne voulant pas assumer les responsabilités d’une déraison d’Etat et/ou à défaut des tribunaux nationaux et/ou internationaux !!!

 

Enfin, il paraît consternant que la seule personne, censée représenter la « communauté d’intérêts harkie », lors des « conférences lyonnaises », soit Fatima BESNACI-LANCOU, de l’association Harkis et Droits de l’Homme (incapable de réunir plus de 20 RONA lors de son rassemblement national, en dépit du soutien virtuel du MRAP et de la LDH, au Trocadéro à Paris) et qui adopte une « attitude contre-nature et pro-FLN » qui est loin d’être celle de la majorité des RONA. A ce titre, il m’aurait été fort agréable de poser, de vraies questions, aux historiens mais, ce n’est que partie remise évidemment car la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis restera très vigilante sur ce genre d'initiatives équivoques !!! 

 

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
famrani 03 Mars 2008
Déni de vérité et d'Histoire!!
Nous savons tous pertinemment que le but de tous les Gouvernements successifs a été d'éradiquer les Harkis et la Cause!
Notre cher président bouffe à tous les râteliers et à chaque fois nos frères se prennent au jeu!
Bref , au lieu d faire parrainer un enfant victime de la Shoa, il faudrait déjà rétablir dans les livres d'histoires le drame Harki!
Nos enfants nos petits enfants doivent TOUT connaître de ce Drame!
Notre responsabilité est immense!
Merci Khader
Fraternellement
Farida

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 46 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui71
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterSemaine2866
mod_vvisit_counterMois10244
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com