Hamlaoui MEKACHERA : OPA sur les RONA !!!

   

On prend les mêmes benouiouis et on recommence !!!

 

 

A l’approche de chaque échéance électorale, un étrange rituel se perpétue, ad vitam aeternam, à savoir, l’instrumentalisation, des harkis et leurs familles, par les politiques de tout bord, via leurs « benouiouis de service » (personnes sans scrupules issues ou supposées issues de la communauté harkie manipulant et divisant, les RONA, en contrepartie de quelconques avantages miséreux et/ou virtuels promis par leurs commanditaires politiciens).

 

 

Cependant, un individu semble se distinguer, très largement, dans cette discipline perfide, il s’agit, en l’occurrence, de notre Ministre délégué aux Anciens Combattants, M. Hamlaoui MEKACHERA qui, depuis des décennies, s’évertue à faire étouffer, par tous les moyens et, avec le concours de ses « âmes damnées benouiouistes », le véritable activisme harki dans l’intérêt général.

 

Récompensé, pour sa « félonie », envers les harkis et leurs familles, M. MEKACHERA a été promu, Secrétaire d’Etat puis Ministre délégué aux Anciens Combattants, avec la « mission » de faire « passer », en l’état, la consternante loi du 23 février 2005 (réel camouflet à l’encontre des RONA), tout en abusant de manœuvres dilatoires pour la mise en application de la quasi-totalité des articles y afférents (dont la plupart sont en souffrance depuis 16 mois).

 

Bref, l’un des rôles principaux confiés, par Jacques CHIRAC, à Mister MEKACHERA, est d’endormir, le plus longtemps possible, les RONA, en utilisant des discours soporifiques et de vaines promesses de réparations non-suivies d’effets (cf. mon récent article sur Bias) jusqu’en 2007 !!!

  

 

En l’espèce, Hamlaoui MEKACHERA nous ment quand il ose alléguer, ses très hypocrites « préoccupations envers la seconde génération » (déclamées à Bias) eu égard à l’absence de tout « plan harki » pragmatique et d’envergure, dans sa très médiocre  « loi » qu’il a défendue corps et âme. Or et en citant une célèbre tirade, de Jean-Pierre CHEVENEMENT, je dirai : « Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne » !!! Et tout « ministre pro-harkis » qui se respecte aurait dû quitter, ce gouvernement parjure, en prenant acte de la teneur microscopique, de ces mesures législatives honteuses et stériles, sans aucun rapport avec les « serments électoraux chiraquiens » de 2001/2002.

  

 

En outre, attendons-nous, à l’évidence, à un « rapport hors-sujet et insignifiant sur la situation des secondes générations » (article 11 de la loi du 23 février 2005), dans les semaines à venir, puisque tout paraît avoir été, machiavéliquement, orchestré, en ce sens. M. MEKACHERA a parachuté, de nombreux « membres du CNFM » (conseil national des français musulmans dont le susnommé était président), au sein du Haut Conseil aux Rapatriés (HCR), afin de le verrouiller et, ainsi, canaliser les éventuels « contestataires ».

  

 

Rappelons, également, que le vice-président du HCR n’est autre que Boussad AZNI (ancien militant très honorable jadis mais passé, entre-temps, du côté obscur du benouiouisme) qui est employé, à l’Office National des Anciens Combattants (ONAC), sous l’égide du Sieur MEKACHERA.

  

 

En conséquence, amis (es) RONA, il est plus que temps de se réveiller et d’agir sans délai car le temps nous est compté de manière irréversible...

   

 

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 90 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui10
mod_vvisit_counterHier335
mod_vvisit_counterSemaine2092
mod_vvisit_counterMois8985
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com