BOUTEFLIKA fustige la double nationalité mais pas les devises apportées ?

 

 

Le « gnome despotique », du FLN, ne cessera, donc jamais, de nous faire rigoler via ses paradoxes en série !!!

 

 

 

 

                               

 

 

 

 

Heil ! Parole de dictateur, après le "one-man show comique", je vais me mettre aux "claquettes" et, je vais faire "führer" à Las Vegas et à Broadway !!! 

 

 

 

 

La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis serait-elle frappée, à son insu, d’un certain « don de divination », lui permettant d’anticiper les vrais débats de société et politiques ? 

 

 

Depuis des années, notre collectif exhorte, en vain, nos dirigeants et parlementaires, à ouvrir un débat public (agrémenté d’un référendum), afin de poser la question, en extrême urgence, au Peuple souverain, sur le maintien ou l’abrogation de plusieurs dispositions obsolètes, antinomiques et anticonstitutionnelles, relatives à notre Code de la Nationalité (droit du sol, double nationalité, …).

 

Par ailleurs, il est étonnant que les « professionnels de la citoyenneté subventionnés » ne se soient, à aucun moment, saisis, de cette « aberration illicite et discriminatoire », engendrant deux statuts, à savoir, les Français (es) à part entière et les « hybrides binationaux », violant le principe républicain de l’égalité entre toutes et tous. 

  

Bien au contraire, les « ripoublicains de tout bord », irresponsables et en campagne électorale démagogique, entendaient, sans le moindre scrupule et patriotisme (eh oui, ce mot ne signifie pas facho mais personne aimant son pays), accorder le « droit de vote aux étrangers », ce qui aurait « sonné le glas » de la présente république et de ses valeurs fondamentales sans préjudicier, également, de ses « dysfonctionnements institutionnels » indéniables et à corriger (manque de démocratie participative, discriminations, …). 

 

Or et à notre grand étonnement, c’est Ziziz BOUTEFLIKA (le gnome despotique flniste et corrompu) qui vient d’ouvrir, cette discussion jouant l’Arlésienne chez nous (depuis 1975, date des regroupements familiaux massifs et anarchiques d’immigrés dans l’hexagone), en fustigeant ses propres binationaux ( ?).

 

ET, tout le monde en prend pour son « grade », Zinédine ZIDANE (jugé coupable de dédaigner les couleurs nationales algériennes pour défendre le drapeau français car il est le fils d’un immigré kabyle. Mais le capitaine des bleus aurait-il été le grand Zizou s’il avait évolué dans la très médiocre équipe d’Algérie ?). La romancière Assia DJEBBAR (fraîchement élevée au rang d’immortelle au sein de l’Académie française) n’est pas épargnée, elle-aussi, par le FLN et ses « torchons de propagande », à l’instar de tous les autres « binationaux » (célèbres ou pas) accusés, notamment, par les islamistes remis in bonis, de : « propager la culture et les mœurs occidentales synonymes pour eux de dépravation et de les traiter, ainsi, de renégats à l’Algérie » !!!  

 

Mais de qui se moque-t-on ? On avait plutôt l’impression que c’était, justement, les « binationaux » qui amenaient, en France, leur nationalisme flniste, en profitant des « bienfaits » (éducation, logements, minima sociaux, emplois, …), de Marianne mais, en brandissant leurs « drapeaux respectifs et d’origine » en toutes occasions (mariages, concerts même ceux de Lorie, lors de l’élection de Jacques CHIRAC en 2002, des matchs de l’équipe de France, marseillaise sifflée, injuriant et dénigrant les Français et, évidemment, les harkis, …), dans la perspective de « coloniser », démographiquement et par la nationalité (donnée à n’importe qui), la Nation qui se désintègre en raison de cette lâcheté politicienne de gauche et de droite.

 

 

 

 

 

En conséquence, nous recommandons, vivement, à BOUTEFLIKA, d’aller au bout de sa « démagogie nationaliste de prisunic » (pourquoi ne se fait-il pas soigner dans les hôpitaux algériens dans ce contexte ?) et de faire voter et promulguer, avant avril 2007 de préférence, une loi algérienne interdisant la double nationalité et laissant un délai très court pour que chaque intéressé puisse faire son choix irréversible de rester français ou algérien (suivons ce menteur jusqu'à sa porte comme le dit si bien l'adage arabe) !!! 

 

En revanche, il serait temps que nos dirigeants cessent, leur « autisme », en ouvrant, sans délai, ce débat, en lieu et place de s’abaisser, de jour en jour, en courtisant le « dictateur de petite taille et très mal-élevé » et, ses ressortissants binationaux (détenant une carte d'électeur), en majorité, français par raison et algériens par passion !!! Quant à l'affirmation soulevée, par le "tyran flniste", à savoir : "Je ne connais aucun pays au monde qui donne des postes de souveraineté à des binationaux", je l'invite à interroger, en ce sens, Azouz BEGAG (ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances) et tous les autres binationaux franco-algériens "parachutés" dans les hautes sphères du pouvoir et de nos institutions (conseillers de ministres français, halde, fasild, soldats gradés, ...), pour se convaincre du contraire, C.Q.F.D !!! Affaire à suivre… 

 

 

Khader MOULFI

 

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

 

 

 

 

 

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 30 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui659
mod_vvisit_counterHier1051
mod_vvisit_counterSemaine1710
mod_vvisit_counterMois17824
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com