Roubaix la ville de tous les dangers ? Quand la Baronnie locale et mafieuse vient de tuer !!!

Chronique de morts annoncées, dans la municipalité la plus pauvre, la plus communautariste et la plus implantée, de France, par les Harkis et leurs Familles !!!

Photo du rassemblement, à Roubaix, le 11 février 2006, à l'appel de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis suite à la profanation de notre stèle, qui fut "boycotté" par la majorité municipale roubaisienne de la gauche plurielle qui ose se prétendre solidaire envers les RONA.

Photo de notre stèle après le nettoyage des graffitis et le dépôt d'une gerbe ce jour-là

 

Je m'apprêtais à lancer, dans nos actualités, une nouvelle rubrique, caustique et originale, quand soudain, j'appris, par une dépêche de l'agence de presse REUTERS (suivie par toute la presse et les médias en France) que, dans ma propre ville, Roubaix, qu'un terrible incendie venait de faire, dans la nuit du 20 août, 5 morts (une sixième victime ayant succombé à ses brûlures et ses blessures ultérieurement).

Et là, ma colère fut énorme car j'avais prédit, de telles catastrophes annoncées, eu égard à la prolifération très alarmante, des "marchands de sommeil" (véritables proxénètes de la misère humaine avalisés par les pouvoirs publics), notamment, en ayant déposé, contre un propriétaire sans scrupules du même acabit, en 2003, une plainte classée sans suite, plus de deux années plus tard et sans la moindre instruction à charge, par le procureur de la République de Lille, Philippe LEMAIRE, qui est aussi responsable collatéral, dans le récent drame roubaisien, que tous les autres protagonistes, à savoir, le propriétaire, le Préfet du Nord, le Maire de Roubaix et ses adjoints délégués, Lille Métrople Communauté Urbaine et, tous les autres fonctionnaires du service public y afférents.

Dans le Nord et, surtout, à Roubaix, les élus et les "serviteurs étatiques" se comportent, comme les célèbres "trois singes" en adoptant une "omerta d'intérêt" dans le style : "je ne vois rien, je n'entends rien et je ne dis rien" (toutefois, on pourrait rajouter, en cette triste occasion, mais je sais tout et je laisse faire !).

En l'espèce, René VANDIERENDONCK (maire de Roubaix, initialement, de droite puis passé à gauche), savait, fort bien, que ce genre de "catastrophe" était latent et, je l'avais, moi-même, interpellé, à plusieurs reprises, en ce sens, sans la moindre réaction, de sa part, hormis un empressement à régulariser, rétroactivement, un permis de construire nonobstant des violations multiples aux règles d'urbanisme, de sécurité, de salubrité publique, ...

Ensuite, le Préfet du Nord ne fait, jamais, de contrôles de légalité, pour s'assurer que les "lois républicaines" (incluant les devoirs régaliens) sont bien appliquées dans toute la France. Que nenni, Roubaix est une "zone de non-droit" en raison de son statut particulier (extrême pauvreté, chômage de très longue durée, communautarisme unique dans l'hexagone, nombre de RMIstes le plus élevé du territoire, sous-traitant officieux mais avéré de toute la misère du département, plus de 70% d'étrangers résidant dans la municipalité, ...) et, tant que les "pauvres crèvent et/ou vivent un calvaire au quotidien", qui s'en soucie réellement à l'exception des intéressés (et victimes) eux-mêmes qui sont oubliés de tous ?

L'argent de l'insertion et de la lutte contre les exclusions est, sans cesse, détourné, par des "associations de désintégration sociale" mais, grâce à une "connivence hors-clivages", personne ne dénonce cela car l'intérêt personnel, des élus de la République et autres nantis, prévaut sur l'intérêt général de leurs concitoyens les plus vulnérables. Pourtant, les rapports accablants, chaque année, de la Chambre Régionale des Comptes, auraient dû déclencher l'action publique mais tout le monde semble s'entendre dans la "baronnie nordiste" (la justice, les avocats en général, les politiciens de tout bord, les notables, ...).

Par ailleurs, à Roubaix (ville administrée par une gauche plurielle rose, vert et rouge), les logements sociaux ne sont pas attribués, aux bénéficiaires des minima sociaux, car les organismes de HLM refusent de leur donner des "dossiers de demande", ce qui est le comble du paradoxe pour ces soi-disant "humanistes" qui dénigrent, dans la réalité, leur public car, rappelons, que le Maire du quartier sinistré, est Fabrice BELIN (communiste ayant succédé à une communiste) !!!

Les mêmes qui défilent, régulièrement, pour régulariser, le plus d'immigrés clandestins, sont ceux qui leur font vivre, a posteriori, un enfer pire que celui subi dans leurs pays d'origine. C'est cette hypocrisie que je dénonce, au plus fort, dans mes articles et mes actions sur le terrain. Quand je lis, dans le journal gratuit, 20 minutes, que le Maire adjoint à l'Urbanisme (PS) roubaisien, Pierre DUBOIS, déclare : "Je milite pour l'instauration d'un permis de louer" (n.d.l.r. Il s'agit d'un principe légal venant de la Belgique), je lui recommande, d'abord, de ne plus entériner de "permis de tuer" en régularisant, d'office et réroactivement, les "machands de sommeil hors-la-loi". 

Quant au procureur de la République, Philippe LEMAIRE, son discours faussement solennel, sur ce drame, est, à l'opposé de ses actes, car le parquet de Lille, doit être, probablement, le champion de France du classement sans suite alors qu'il y a, irréfutablement, des suites à donner aux plaintes. Comme je ne cesserai de le ressasser, à juste titre, l'affaire dite d'Outreau n'est rien face aux véritables dysfonctionnements, de la justice et des pouvoirs publics, dans cette conjoncture illicite et antirépublicaine de "petits-arrangements entre amis" !!!

Enfin, comment est-il possible que la Caisse d'Allocations Familiales de Roubaix puisse agréer, des logements aussi exigus, insalubres et ne respectant aucune norme ? Car, le Maire, le Préfet, les Services de l'Etat, les partis politiques de tout bord, ... le permettent puisque les "marchands de sommeil" sont la seule alternative tangible et immédiate, aux défaillances de l'Etat français en matière de logements sociaux. Et, les "miséreux" tant qu'ils demeurent, entre "miséreux", dans les "cours des miracles du 21ème siècle", le reste de la Nation s'en fiche éperdument !!!

Enfin et quand on sait que Roubaix est la ville française la plus implantée, par les harkis et leurs familles, on peut comprendre que la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis, soit doublement indignée, d'une part, par notre vocation résolument "citoyenne mais exclusive" (exit la double nationalité) et, d'autre part, parce que les RONA subissent, toujours, dix fois plus que les autres les "fléaux" de cette société cruelle et inéquitable (liberté, égalité, fraternité, avions-nous dit mais pour qui ?).

 Il serait temps que tout le monde prenne, ses responsabilités, après un sévère examen de conscience et, que des poursuites exemplaires soient engagées à l'encontre de tous les responsables de ce "crime passif mais qui pouvait être prévenu" mais, qui n'est ni le premier ni le dernier, à déplorer, dans cette ville de tous les dangers.

Affaire à suivre...

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 90 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui131
mod_vvisit_counterHier559
mod_vvisit_counterSemaine1101
mod_vvisit_counterMois13262
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com