Droit de réponse de Nicolas DUPONT-AIGNAN suivi des observations, de Khader MOULFI, fondateur, porte-parole et coordinateur de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis.

Nicolas DUPONT-AIGNAN
N'OUBLIEZ PAS DE CONSULTER LES COMMENTAIRES QUOTIDIENS CI-DESSOUS ET LE FORUM

Nous vous prions de bien vouloir trouver, ci-dessous, le communiqué adressé, par Nicolas DUPONT-AIGAN, eu égard à notre article, du 1er octobre dernier, relatif à des "propos racistes et fascistes" lus sur son blog.

 

Communiqué de Monsieur Nicolas DUPONT-AIGNAN

Suite à une attaque virulente publiée par Monsieur Khader Moulfi sur le site "coalition-harkis.com" à l'encontre de propos racistes retrouvés sur ce blog, Monsieur Nicolas Dupont-Aignan a tenu à lui répondre afin de mettre les choses au point. Ce droit de réponse est là pour clarifier certains points et doit permettre de mettre un terme à une polémique inutile. Nous tenons à nous excuser si certains propos d'internautes ont choqué des personnes. Il est important que la censure soit la plus limitée possible afin que la liberté de parole d'aucun ne soit entravée. En conséquence nous prions les internautes concernés de modérer leurs propos. Vous trouverez, ci-dessous, une copie du courrier envoyé à Monsieur Moulfi :




Monsieur,

A l’heure où je vous écris, je ne sais si c’est la tristesse ou la surprise qui doit l’emporter sur mon jugement. Je viens en effet de découvrir avec stupéfaction et consternation le communiqué paru sur le site « coalition-harkis.com ». Les attaques que vous y lancez à mon égard, sont graves et méritent un droit de réponse. Je tiens donc par le présent mail à donner ma version des faits et à dissiper immédiatement les malentendus.

Les propos racistes et xénophobes, qui vous ont choqué, viennent certes des commentaires d’internautes de mon blog. Mais je vous rappelle que ceux-ci n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient m’être attribués. Je suis donc surpris que vous ayez pu faire l’amalgame entre mon discours et les propos de quelques « fascisants » qui traînent leur rancœur sur la toile. Par ailleurs je tiens à souligner que ces propos ont été supprimés quelques heures après leur parution sur le blog. Loin de chercher par là à me défausser, vous pourriez au moins avoir l’honnêteté intellectuelle de faire le distinguo entre les textes que je mets en ligne sur ce blog et les commentaires des internautes qui sont l’expression de la sensibilité de chacun. J’ai souhaité pour ce blog une très grande liberté de parole afin que chacun puisse exprimer ses opinions même si elles ne correspondent pas à ma ligne politique. Cette liberté d’expression fait que des personnes aux convictions très diverses, de l’extrême gauche à l’extrême droite, viennent s’exprimer sur mon blog. Vous ne pouvez ignorer qu’une telle liberté est rarissime sur le blog d’un responsable politique et vous en avez vous-même usé sans entraves ni censure. De cette liberté découlent des abus et certains en profitent pour tenir des propos ouvertement racistes qui sont censurés par le gestionnaire du site ; celui-ci est bénévole et ne peut veiller à la bonne tenue des débats en permanence. Je condamne avec la plus grande fermeté de telles dérives et je suis surpris que vous ayez pu croire que je cautionnais ces propos.

Par ailleurs sachez que cet amalgame m’attriste. Que vous ayez pu croire que cette vulgate xénophobe et raciste était le reflet de mes valeurs et de mon engagement politique me peine sincèrement. J’ai un profond respect envers les harkis et le sacrifice qu’ils ont fait pour la nation. Leur combat n’était pas pour des richesses, un clan ou même un territoire mais pour une idée. Cet attachement à la République et à la mère patrie est le symbole même du combat que je livre aujourd’hui. Que vous ayez pu me présenter comme le leader des « racistes anti-harkis » de droite m’attriste donc au plus haut point. Nier le sacrifice des harkis revient à nier toutes les valeurs qui ont construit l’idéal politique pour lequel je me bats aujourd’hui. Vous comprendrez donc qu’au-delà de la surprise, le simple fait que vous ayez pu me voir comme la caution morale de tels propos me peine au plus haut point.

J’espère avoir par le présent mail dissiper les malentendus qui vous ont poussé à publier ce communiqué à mon égard. Mon attachement à la République ne saurait en tout cas souffrir d’attaques aussi blessantes qu’infondées.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


Nicolas DUPONT-AIGNAN
Député de l’Essonne
Président de Debout la République

Observations de Khader MOULFI

Tout d'abord, je tenais à préciser que nous n'attendions que ce positionnement très explicite et honorable, de Monsieur Nicolas DUPONT-AIGNAN, dans la perspective de désavouer et, ainsi, se désolidariser, de ces "propos nazis, racistes et anti-harkis" que nous avons découverts, avec consternation, sur son blog. En lui rappelant avoir utilisé, dans mon article légitime et décrié à tort, un "mode interrogatif", qui demandait soit une confirmation soit une infirmation de sa part.

Désormais, nous prenons acte, avec soulagement et satisfaction, que le Député de l'Essonne (et candidat déclaré aux présidentielles de 2007) ne cautionne pas, lesdites injures et diffamations publiques proférées, sur son blog, par des fascistes et des racistes (je persiste et signe !).

Ensuite, je ne pense pas, en toute objectivité, que l'on puisse dire, tout et n'importe quoi, sur un blog, en invoquant la liberté d'expression (devenant, dans ce contexte, une anarchie) et, j'invite, M. DUPONT-AIGNAN et tous les internautes, à lire et/ou à relire, avec attention, la teneur des écrits controversés, sur ce blog, afin de se convaincre (vous pouvez les consulter sur notre forum y afférent par le lien suivant : http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_simpleboard/Itemid,27/func,view/id,279/catid,4/) du bien-fondé de nos doléances mais, aussi, de notre "colère naturelle" !!!

En l'espèce, j'attache à poser, au président de Debout La République, les questions suivantes : "la liberté d'expression permettait-elle de dire que les harkis sont une race inférieure et des sous-citoyens par rapport aux français dits de souche ?", "la liberté d'expression permettait-elle de réviser et nier le génocide et le drame des harkis et leurs familles ?", "la liberté d'expression permettait-elle d'inventer des privilèges dont seraient censés bénéficier les harkis et leurs familles afin de les faire passer, à tort, pour des supercitoyens assistés, auprès de la Nation ?", ...

Dès lors où ces "termes racistes et fascistes" sont rédigés, sur le blog ou le site, d'un tiers, ce dernier en devient le responsable civil et pénal (voire la caution morale). Or, nous avions décidé de ne pas saisir la justice, cette fois-ci, car nous ne voulions pas accomplir, d'actions passionnées et prématurées, sans entendre le principal intéressé, sachant que de telles "dérives" auraient valu, indéniablement, une terrible condamnation correctionnelle.

En conséquence, nous préconisons, à M. DUPONT-AIGNAN, de modérer a priori, dorénavant, son blog, à l'instar des autres sites sensibles (incluant le nôtre) et, de surcroît, si ses modérateurs sont des bénévoles (comme nous) et disponibles par intermittence.

Je conclurai en ayant une "petite pensée fraternelle", pour notre ami Amid TOUALBIA (webmaster de harkis.org), qui a été mis en examen, le 7 septembre 2006, uniquement, pour n'avoir pas pu modérer à temps, un simple superlatif mérité "rat d'égoût" posté, par un anonyme, à l'égard de Messaoud BENYOUCEF (un refugié algérien ayant, quant à lui, une vraie discrimination positive et, raciste anti-harkis) et je vous convie à découvrir, cette affaire, par les articles suivants : http://www.coalition-harkis.com/content/view/66/2/, http://www.coalition-harkis.com/content/view/77/2/ et http://www.coalition-harkis.com/content/view/78/2/.

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Commentaires  

#1
cleopatre 03 Octobre 2006
JE SUIS RAVIE DE SAVOIR QUE L'ON NOUS AI
Après cette journée d'échanges horribles sur ce blog, je suis ravie de voir que M. DUPONT-AIGNAN ne partage pas ces opinions racistes et fascistes.

Je suis quand même assez surprise, de voir que l'on nous comprend, que l'on reconnait notre drame.

Pourtant ce député n'était pas présent à l'assemblé lors du vote de cette loi placebo, comme beaucoup d'autres car seulement 25 députés étaient présents.

Mais ce que je n'ai pas compris c'est l'agressivité et la virulence des internautes se disant gaulliste et proche de son mouvement et la partialité du webmaster qui s'acharnait à nous faire passer pour des agitateurs alors que nous étions les offensés, peut -être que pour certains,le fait d'injurier les harkis et leurs familles "de sous races, de sous citoyens etc" seraient une pratique normale mais pas pour nous.
Le point de vue du président de Debout La République est acceptable mais tout reste à faire, la reconnaissance du drame HARKI lors d'un vrai débat.
Et pour finir, je dirais que notre réaction est tout à fait justifiée, en effet, il paraît choquant pour certains qu'un harki se révolte lorsqu'il subit des insultes, pensez-vous que l'on doit continuer à dire amen à tout, et bien non !!!
Cette période est révolue, nous nous défendrons à chaque fois que l'on nous manquera de respect comme tout citoyen et que cela en déplaise à certains.
#2
Khader 04 Octobre 2006
Racisme anti-harkis de droite, à quoi jo
Hier, nous vous avions publié, ici-même, le droit de réponse, de Nicolas DUPONT-AIGNAN, qui nous faisait part, de son soutien aux harkis et à leurs familles, ainsi que de sa "tristesse" d'avoir été assimilé, malgré-lui, aux fascistes et racistes sévissant sur son blog.

Nous avions inséré, son courrier, à l'instar de nos observations (tout en gardant en l'état notre ancien article), dans la perspective qu'au nom du libre-arbitre, chacun puisse se faire sa propre opinion.

L'incident était en passe d'être clos, quand bien même n'aurions-nous pas l'intention de laisser dire de telles "horreurs", sur les RONA mais, apparemment, les "supportrices de NDA" ont la rancune tenace et des aspirations belliqueuses, à notre égard (surtout la mienne), en essayant d'exercer, en vain, sur moi-même, des intimidations douteuses et stériles, car je ne suis pas le genre d'homme à plier sous les menaces.

Ci-dessous, le post, d'une certaine Juliette, sur le blog de M. DUPONT-AIGNAN :


43. Le mardi 3 octobre 2006 à 20:10, par Juliette
@ Khader
Non seulement vous devez des excuses à Nicolas Dupont-Aignan mais surtout vous devez mettre un terme aux propos injurieux à son égard sur votre site.
Sinon nous allons jouer à votre jeu et vous menacez de poursuites judiciaires.
Merci de purger votre site dans les plus brefs délais...


Le comble de la mauvaise foi est que NDA nous affirmait que son blog était un espace de liberté d'expression (permettant même de développer des thèses nazies telles que la sous-race d'autrui face à la supériorité de la race blanche, ...) mais, à notre grand étonnement, toutes nos réponses ont été "zappées", par le webmaster de céans, tandis que celles de la provocatrice (jetant de l'huile sur le feu), ont été conservées sur ce blog partisan et partial, en fait.

Alors, cher NDA, il serait temps de démontrer, que vous êtes le "chef", au sein de Debout La République et, dans ce contexte, vous rappeliez à l'ordre vos "troupes s'en vont-en-guerres" car je vous remémore, à toutes fins utiles, que c'est nous qui sommes les "offensés" et que votre "victimisation outrancière" est déplacée, choquante et indécente, surtout, pour un candidat aux présidentielles et un actul élu de la République (député de l'Essonne).

Alors, prenez vos responsabilités !!!

Khader MOULFI
#3
Khader 05 Octobre 2006
Les anti-harkis de droit persistent
Apparemment, nos supposés "gaullistes anti-harkis" (tiens je viens de faire un quasi-pléonasme) continuent à se "victimiser" et à polémiquer, de manière stérile, sur le blog de Nicolas DUPONT-AIGNAN, malgré sa récente lettre publiée sur notre site.

Il semble inconcevable que NDA ne puisse tenir, ses troupes et, rappeler à l'ordre son "modérateur à sens unique" qui retire, systématiquement, nos posts, en laissant ceux des provocateurs proches de leur mouvement.

A l'évidence, ces drôles de quidams pensent vivre, dans une époque révolue et, nous faire "courber l'échine", sous leur arrogance et leurs vaines tentatives d'intimidations qui n'ont aucun effet sur moi-même !!!

Malgré la gravité des propos recueillis (dignes du 3ème REICH et du moustachu qui y faisait fureur et furhër), sur leur blog et, mis en ligne, dans notre forum, certains des partisans, de M. DUPONT-AIGNAN, semblent les trouver "normaux" et ne s'expliquent pas notre "colère légitime" (?).

Pire encore, ils osent me demander de présenter, des excuses, à NDA !!!

Dois-je, également, en faire, à Georges FRECHE pour nous avoir qualifiés de "sous-hommes" ? A DE GAULLE pour nous avoir trahis et abandonnés désarmés, aux mains du FLN et des marsiens, engendrant un génocide de 150000 des nôtres ? A DE GAULLE (bis) pour nous avoir parqués dans des camps de concentration et destinés à une mort sociale programmée et maintenue depuis 1962 ? A BOUTEFLIKA pour nous avoir insultés de "collabos" ?

Désolé mais la liste est trop longue à énumérer !!!

Franchement, nous considèrent-ils comme des "indigènes bêtes et disciplinés" ?

Plus sérieusement, je ne ferai aucune excuse, à NDA, car j'ai utilisé, dans mon article, un "ton interrogatif" et, il semblait nous avoir confirmés sa position, à l'égard des harkis et leurs familles, mais qui ne paraît pas partagée par ses "supportrices" et "supporteurs" les plus "fanatisés".

Qu'on se le dise, une fois pour toutes, notre coalition ne laissera plus, jamais, passer, le racisme anti-harkis, qu'il vienne de politiciens de tout bord, de SKYROCK, de BOUTEFLIKA, ...

A bon entendeur...

Khader MOULFI
#4
azur 05 Octobre 2006
NDA
Je suis ravie également de lire Monsieur Nicolas Dupont-Aignan à propos des Harkis et de leurs familles.

Je viens de déposer un post sur son site, tout en étant sûre que le webmaster va s'en charger pour le retirer et donc je n'aurai pas de réponse! voici ce post : Le jeudi 5 octobre 2006 à 11:27, par Azur

Fille de Harki membre du site " coalition des Harkis " de Mr Moulfi, et la tête haute!.

Madame Christine Landru, pourriez-vous m'expliquer juste cela : pour quelle raison à votre avis, le Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy en (1962) avait dit à la France de rapatrier les Harkis ?
Un homme mûr, instruit, posée, logiquement on ne peut être amené à lui indiquer de ne pas abandonner " ses enfants ! non ? ".
Donc vous avez le droit d'apprécier qui vous voulez OK! même le Général De Gaulle ! et nous aussi nous avons le droit de ne pas apprécier la personne qui nous a abandonné à la mort même s'il s'agit d'un Général !.

Fini le temps de l'Indigène qui fait courbète!.

Azur.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 13 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui395
mod_vvisit_counterHier475
mod_vvisit_counterSemaine3734
mod_vvisit_counterMois12279
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com