2007 sera-t-elle l'année de tous les dangers pour les harkis et leurs familles ?

Khader MOULFI, fondateur, porte-parole et coordinateur, de la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis, répond à toutes vos questions récurrentes.

"Règlement de comptes à harka corral", la très sordide Affaire Georges FRECHE ne doit pas être l'unique préoccupation, des militants RONA, car il y a pire, chaque jour, mais moins médiatisé donc moins valorisant pour les arrivistes en quête de scoops faciles à récupérer !!!

 

Qu'est-ce qui ressemble le plus à une période préélectorale ? Elémentaire mon cher WATSON ! Une nouvelle période préélectorale signifiant, pour les RONA, le retour cyclique des "benouiouis de service", des "opportunistes surfant sur le drame harki" et des "promesses démagogiques et clientélistes" de nos élus de tout bord.

En l'espèce, ne voit-on pas resurgir, de leurs tanières, tous les pseudos "présidents d'associations dites nationales" (peinant à avoir ne serait-ce que 100 adhérents à jour de cotisations), les "arrivistes tous azimuts" (écrivains en quête de fortune et gloire, les sempiternels candidats aux investitures, les postulants à des postes dans la fonction publique et/ou assimilés en contrepartie de leur soumission aux pouvoirs, ...) ?

Néanmoins, les présidentielles 2007 (suivies des législatives) risqueraient d'être "fatales", au "dossier harki", au regard de la "désintégration républicaine en marche", au profit des "Communautés-Désunies de France", car les harkis et leurs familles ne sont pas une "communauté à part entière", C.Q.F.D !!!

A l'instar d'une célèbre publicité pour un "fromage fondu à tartiner", en l'occurrence, "La vache qui rit", les RONA ne sont pas assez "blancs" pour être assimilés, aux "Français dits de souche" et, non-binationaux pour appartenir aux autres "communautarismes ethniques et/ou religieux" (sans parler du racisme anti-harkis véhiculé par la propagande du FLN via leurs "chevaux de Troie" franco-algériens et autres immigrés réguliers et irréguliers séjournant sur notre territoire). En conséquence, les anciens supplétifs et leurs descendants auront à payer, très chèrement et derechef, leur "patriotisme", si la République une et indivisible ne survivait pas à cette "OPA", de la part d'Etats étrangers, désireux de "coloniser", l'Hexagone, par leurs ressortissants hybrides. Et, éventuellement, de demander, le cas échéant, l'asile politique, auprès d'un autre "pays démocratique et de droit", en vue de prévenir les "persécutions annoncées" dans une telle conjoncture de "politique-fiction" en phase de se muer en triste réalité sociétale.

Face à ces "prévisions très alarmantes et avérées", la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis a été créée, courant 2003,  par un groupe de RONA (toutes générations et dans une vraie parité hommes/femmes), pour tenter d'inverser cette "tendance" plus que préoccupante. Nous recevons, quotidiennement, de nombreux messages de soutien et d'interrogations, pour lesquels je m'efforce d'y répondre, systématiquement et en personne mais, je trouvais pertinent de réaliser, une "interview virtuelle", des plus importantes questions récurrentes, sur notre collectif, afin d'éclairer toutes et tous les internautes.

Question d'internautes : "Qu'est-ce que la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis et pourquoi son existence ?".

Réponse de Khader MOULFI : La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis est un Collectif de Fait. C'est à dire qu'il ne s'agit pas d'une "association dite loi de 1901" déclarée, en Préfecture mais, d'un groupe de personnes à géométrie variable, en fonction des actions, axé autour d'un "noyau permanent", qui se mobilisent et militent pour la justice et les droits en faveur des harkis et leurs familles. Ce collectif a été fondé, à l'origine, pour coordonner le premier "boycott de la journée d'hypocrisie nationale envers les harkis" le 25 septembre 2003.

Contrairement à la plupart des associations RONA, nous n'attendons pas, le Jour J mais, nous le provoquons, chaque jour, par des initiatives éclectiques qui sont évoquées, sur notre site mais, aussi, sur ceux de nos amis : www.harkis.org et www.harkis.info, en précisant que nous sommes relayés, de plus en plus, par de nombreux sites français, européens et étrangers, faisant de nous une référence en la matière. 

Question d'internautes : "Peut-on adhérer à la coalition et comment y participer activement ?".

Réponse de Khader MOULFI : C'est très simple, il faut partager, la ligne déontologique et morale, de notre collectif et, pour le reste aucune formalité ni cotisation à verser hormis donner un peu de son temps et de sa présence. Et, pour la quitter, il n'y a pas de motifs à nous fournir car tout le monde est libre dans notre coalition.

Questions d'internautes : "quel sont  vos champ d'actions et vos projets à venir ?".

Réponse de Khader MOULFI : En réalité, nous sommes sur tous les terrains car notre objectif est de préserver l'intérêt général des harkis et leurs familles. Nous traquons et essayons d'obtenir le déclenchement de poursuites pénales, via nos associations partenaires et/ou les Pouvoirs Publics, à l'encontre de tous les racistes anti-harkis que nous découvrons grâce au concours de nos membres de fait et sympathisants (cf. Nos articles sur ce sujet).

Bien entendu, nous ne concentrons pas, nos efforts, sur les "scoops surmédiatisés" (comme l'affaire FRECHE), à l'instar de certaines associations opportunistes (plus de 89 parties civiles constituées dans ce procès) et en quête d'événementiels à récupérer, car il est plus ardu mais plus pragmatique et noble de défendre, par exemple, notre ami Amid TOUALBIA (webmaster de harkis.org), car les projecteurs ne sont pas braqués sur lui mais son sort est plus important,  pour notre collectif, que la petite condamnation annoncée de Georges FRECHE (mélange de colonialisme et de clientélisme sur quelques personnages impliqués dans cette affaire et ayant, en son temps, "mangé dans le râtelier du seigneur de Septimanie" et invectivés, par ce dernier, pour retournement de vestes desdits bénéficiaires).

Nous préparons, également, des actions d'envergure que nous vous ferons connaître, le moment-venu mais, nous vous avisons, d'ores et déjà, de la gravité, de notre "situation" nécessitant, de manière imminente, que la "majorité silencieuse RONA" devienne la "majorité loquace et agissante" sous peine de voir notre dossier enterré à jamais.

Affaire à suivre....

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
azur 11 Octobre 2006
2007 sera-t-elle l'année de tous les dangers pour les Harkis? comme toutes les autres je pense!. détournement de l'histoire oblige!.
Ce n'est pas en montrant avec des bisous d'une adolesente fille de Harki à jeune garçon qu'on aura démontré la chose la plus monstrueuse de notre histoire la plus affreuse des vies!.
Mon cher père avait été harcelé combien de fois par son propre frère sous la pression du FLN après les accords d'Evian pour faire sortir mon père retranché dans le camp pour se venger de lui, alors que ce frère l'aimait beaucoup. Ces scènes de terreur au désarmement des Harkis on ne les verra pas les horreurs du massacre des milliers de personnes on ne les montrera pas, l'humiliation engouffrés dans les cales de bâteaux, l'arrivée dans les tentes, l'entassement on ne les montrera pas ! on nous a choisi en 2006 une fille qui découvre l'amour dans un camp de Harki!.
Quelle année sera 2007? la même que les autres si une autre fille de Harki ne viendra pas montrer ses amourettes sur un écran!.
Azur.
#2
azur 11 Octobre 2006
avec en plus très certainement des "Abdelaziz Bouteflika" qui nous insultes sur notre sol, les "Frêches" qui voient des sous-hommes en nos chers pères, des clando de cette Algérie indépendante qui habitent de beaux appartements à Paris et qui nous insultent et nous menacent sur les sites Internêts c'est clair que rien ne changera en notre faveur!.
Azur
#3
Mona 11 Octobre 2006
Complètement déçue par le peu de consistance du film.Et en prime en surimpression, à la fin : entre 50.000 et 80.000 harkis furent massacrés, chiffre bien en deça de la réalité!!! La déprime guette...
#4
idem 11 Octobre 2006
le téléfilm en question...
Concentrons-nous sur les objectifs et les actions qu'il faut mener en direction des pouvoirs publics et de l'opinion publique.

Faisons des propositions et évitons de nous heurter "aux autres non-Harkis"...

Laissons-nous une porte ouverte pour nous faire entendre...car il ya beaucoup à faire et beaucoup à prendre.

...Et pourtant,je suis du même avis que Azur.Nous avons regardé le téléfilm avec Smaïn... non sans une certaine tristesse,mais c'est déjà un pas de franchi.

Au lieu de gaspiller notre énergie,pourquoi ne pas compléter "ce manque de consistance"par notre vécu ?

Je suis convaincu qu'avec tous les visiteurs de ce site, et ce qu'ils ont à dire...il y a beaucoup à faire si l'on veut bien !

Idem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 96 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui217
mod_vvisit_counterHier385
mod_vvisit_counterSemaine1624
mod_vvisit_counterMois10407
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com