Nicolas SARKOZY est-il devenu le "béni-oui-oui" de l'Algérie du FLN ? Epilogue peu glorieux de sa visite de soumission et de séduction en "FLN's Land" !!!

img455c8b896c81a.jpg
Nicolas SARKOZY en train de "vendre son âme au diable" en honorant les "terroristes du FLN" qui ont massacré les Harkis, les Pieds-Noirs et les populations civiles berbères et arabo-musulmanes !!!

En déclamant une célèbre tirade de Molière, je dirais de Nicolas SARKOZY : « Que diable allait-il faire dans cette galère ? » (dixit Géronte dans les Fourberies de Scapin). Tenter d’étoffer son « image d’Homme d’Etat » sur le plan international ? Essayer de s’attirer les bonnes grâces, de l’électorat franco-algérien, dans la perspective des élections présidentielles et législatives de 2007 ? Répondre à l’empressement du MEDEF se languissant de pouvoir « reprendre la main » en  "terre flniste" ? Ou, s’est-il fait, tout simplement, « piéger », par notre « renard du freezer », Jacques CHIRAC, qui l’aurait, selon les dires de la presse, « encouragé » à entreprendre, ce voyage très périlleux, pour la bonne fin de ses « desseins politiques » ?

 

En l’espèce, il convient de s’interroger si notre Ministre de l’Intérieur n’a pas commis, via son périple algérien, son premier « faux-pas stratégique », en se comportant tel un « vassal » face à son « seigneur », devant le « gnome despotique du FLN », Ziziz BOUTEFLIKA et, ses « sbires de bas vol » ?

 

On s’explique, très difficilement, comment notre « bouillonnant Kärchérisator », en général, très énergique et offensif, a pu faire un « profil bas », aussi consternant et pathétique, envers les « satrapes corrompus de céans », à se demander si d’aventure M. SARKOZY n’avait pas été « marabouté », par ses « hôtes flnistes », afin de le rendre soumis et « tout mou » ?

 

Néanmoins, force est de constater que le Président de l’UMP n’échappe pas, à la « loi des séries », à l’instar de ses prédécesseurs s’étant rendus, depuis 2003, en « FLN’s Land », notamment, notre Président de la République et VRP (à temps partagé), Jacques CHIRAC, notre Ministre de la Défense, Michèle ALLIOT-MARIE et, surtout, l’une de nos « mascottes », Philippe DOUSTE-BLAZY (Sinistre des Affaires Etrangères avec lequel nous avions inauguré notre site par deux articles pamphlétaires mais mérités que vous pouvez lire et/ou relire par les liens suivants : http://www.coalition-harkis.com/content/view/17/2/ et : http://www.coalition-harkis.com/content/view/18/2/). En effet, toutes et tous les susnommés ont dû céder, aux « exigences unilatérales et vindicatives », de BOUTEFLIKA, en acceptant l’inacceptable de la part de ces soi-disant "amis" de la France !!!

 

Privé de sa célèbre « répartie tant éprouvée », Nicolas SARKOZY n’a pas cru devoir « rappeler à l’ordre », les « dictateurs associés du FLN », en leur remémorant, leurs « crimes odieux et barbares » (massacres, viols, rackets et autres exactions sur les populations civiles de toutes les ethnies et religions, attentats à la bombe aveugles, génocide de 150000 Harkis et plusieurs milliers de pieds-noirs après le cessez-le-feu violé du 19 mars 1962,  …), en regard de leurs « sommations surréalistes et à sens unique ». Bien au contraire, notre Ministre d’Etat a osé franchir, la « ligne rouge », en allant commémorer, les « terroristes marxistes », par le dépôt d’une gerbe de fleurs, sur le « Monument des Martyrs », à Alger ( ?).

 

Par cette « action douteuse et scandaleuse », M. SARKOZY a insulté, la mémoire et l’honneur des Harkis et des Pieds-Noirs (morts ou vivants) mais, aussi, l’ensemble de la Nation, compte tenu de cette « allégeance indigne d’un prétendant aux plus hautes fonctions de l’Etat » ! Qu’auraient pensé, nos « compatriotes de confession juive », si nos dirigeants avaient agi, de la sorte, en faveur de « nazis défunts » ?

 

Toutefois, toutes ses « mesquineries » n’auront servi à rien, in fine, puisque la « servilité affligeante », du « Premier Flic », de France, n’a pas été récompensée, par le Sieur BOUTEFLIKA et, tout ce « cinéma pitoyable » n’a servi que les intérêts, de la « propagande flniste », qui jubile en voyant, la République Française, ramper aux pieds des plus « hauts indignitaires du despotat algérien ». 

 

En conséquence, nous attendons que Nicolas SARKOZY s’explique, à présent, sur son comportement antipatriotique et irrespectueux, à l’égard des Harkis, leurs Familles, les Pieds-Noirs et, en fait, de l'intégralité des Françaises et des Français, car notre pays n’a pas à se prosterner devant quiconque et, encore moins, ces « terroristes remis in bonis » par la "déraison d'Etat française" !!!

 

N'oubliez pas de consulter le forum y afférent par le raccourci :
http://www.coalition-harkis.com/component/option,com_fireboard/Itemid,194/func,view/id,376/catid,4/ ainsi que les deux articles précédents sur le sujet :
http://www.coalition-harkis.com/content/view/99/2/ - http://www.coalition-harkis.com/content/view/101/2/

 

Affaire à suivre…

Khader MOULFI

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commentaires  

#1
azur 15 Novembre 2006
Voici le lien d'un site, qui montre bien l'Algérie ferme et claire sur sa position. Je ne vois pas l'utilité de "cette gerbe" j'ai l'impression de regarder un épisode de la serie "Goldorak" où Monsieur Sarkozy serait Altor " en revenant des Etats-Unis " et le génocide 150000 Harkis dans l'histoire ? dommage je commençais à l'apprécier ! pour ma part il n'aura pas ma voix !.
Azur.
http://sitalgerie.free.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=56

#2
azur 16 Novembre 2006
Sur le Site de Jacques Attali voici ce que j'ai recueilli du forum.
Le lundi 9 octobre 2006 à 21:35, par kalima

A Strasbourg, dans une petite ruelle déserte, existe un foyer où habitent une dizaine de harkis. A chaque fois que je passe devant j'ai mal au coeur.
Ils étaient jeunes lorsqu'ils sont arrivés en France. Ils étaient célibataires et le sont restés. Actuellement ils sont à l'âge de la retraite, une grande tristesse se lit sur le visage mélangé à de l'humiliation. Ils vivent comme des reclus. Ils ne se mélangent ni avec les français de souche, ni avec les Français d'origine maghrébine.

Cette double exclusion a dû peser lourd sur leur vie. Ils restent souvent dans leur foyer à jouer aux cartes et à siroter des bières. Ils écoutent de la musqiue arabe des années 50/60. On dirait qu'ils ont figé le temps dans cet instant de leur départ involontaire et tragique.

Qu'est-ce qu'une reconnaissance aussi tardive peut leur rapporter ? de la dignité ? du réconfort ? c'est trop tard !

En passant devant ce foyer, je me pose souvent la question si ça vaut la peine de sacrifier sa vie pour un pays quelqu'il soit ! "
.....................
Monsieur Sarkozy, avant d'aller allumer la flamme au monument aux morts d'un autre pays regardez vos morts vivants ! "leur flamme" est éteinte depuis 44ans ! J'ai été touchée lorsqu'on avait ramené recemment des Etats-Unis, certains étudiants pour les aider à reprendre leur vies normales lors des bouleversements de leurs villes par les innondations. Qu'a-ton fait pour les Harkis? rien ! ma mère avait trente ans à notre arrivée à Rivesaltes, elle est toujours analphabète dans un petit village !. Ce n'est pas pour attaquer les Etats-Unis ils font partie de "ma famille".
Azur.
#3
azur 16 Novembre 2006
Tout à fait d'accord avec vous Monsieur Moulfi ! mais pour moi ce dépot de gerbe n'est qu'un message de non réparation en vue dans l'esprit du candidat à la Présidence ! je ne me voilerai plus les yeux avec la petite phrase "les Harkis sont les seuls créanciers de la France".
Azur
#4
Khader 16 Novembre 2006
Le drame harki
Soyons équitables car le "drame harki" n'est pas de la seule responsabilité, de Nicolas SARKOZY mais, celle de toute la classe politique depuis près de 45 années.

Le pire est que les gauchistes et leur propagande reviennent, au galop, pour désigner, une fois encore, la France (comme des pourris) et, le FLN (comme des saints), notamment, via le film "Mon colonel" produit par un Costa Gavras méconnaissant, à l'évidence, la réalité de la "pacification algérienne" et, qui nous sert, dans ce contexte, un "navet révisionniste et négationniste trop manichéen et anachronique", sans rapport avec son "oeuvre d'antan" où il dénonçait, avec plus de brio, les dérives du communisme.

Attendons-nous à une invasion de ce genre de "films de propagande gaucho-flnistes" car d'autres sont sur le "feu" !!!

Très cordialement

Khader MOULFI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui69
mod_vvisit_counterHier370
mod_vvisit_counterSemaine2864
mod_vvisit_counterMois10242
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com