Boussad AZNI nous a quittés... L'adieu à notre frère de lutte !!!

Par Khader MOULFI

Retrouvez-moi sur ma page Facebook (en cliquant sur ce lien) !!!

azni_rip

Repose en paix Boussad !!!

Hier matin, j'appris la terrible nouvelle, via des amis (es) du Lot-et-Garonne... Boussad AZNI s'était éteint. Certes, on s'y attendait en raison de son état de santé périclitant mais, sincèrement, le choc d'un décès est, malgré-tout, toujours aussi fort et dur à "encaisser" !!!

Boussad et moi-même, c'est l'histoire d'une amitié "virile", de très longue durée, au cours de laquelle on se disait, quitte à s'engueuler, les vérités, en face, contrairement aux spécialistes des "calomnies" et "perfidies", dans le dos, qui font mine de le pleurer à présent.

Alors lorsque j'écrivais des articles exprimant, à ma "manière", mon profond désaccord, avec certains de ses propos et/ou actes, il m'appelait, on hurlait et, in fine, on redevenait les meilleurs potes du monde car il n'y avait rien de personnel, dans nos contentieux, juste des divergences d'opinions, notamment, mon hostilité à politiser notre cause... Mais, sur le fond, on était, en général, sur la même longueur d'ondes (refus du 19 mars 1962, réhabilitation de l'Histoire falsifiée, ...).

On se respectait, mutuellement, comme le savent, fort bien, les vrais militants (es), car il n'y avait ni hypocrisie, ni double-jeu, dans nos relations militantes et fraternelles, uniquement, de la franchise susceptible de déplaire à l'un ou l'autre. C'est pourquoi, on continuait à s'appeler, régulièrement, essentiellement, la nuit, car nous étions d'incurables noctambules insomniaques, jusqu'à ce que cette maudite maladie, début 2012, ne lui permette plus, malheureusement, de pouvoir le faire (la distance Roubaix/Agen n'arrangeant rien).

Notre dernier "fou-rire" commun fut occasionné, en octobre 2011, par mon article caricaturant, Jeannette BOUGRAB, lors de son étrange (voire ubuesque) voyage en Algérie (lire mon article en cliquant sur ce lien). Il m'avoua, avec humour, préférer être le lecteur que le sujet ciblé. 

Il aimait plaisanter, également, sur son téléphone qui sonnait, beaucoup moins, depuis qu'il n'était plus conseiller auprès du Secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants.

Cependant, au-delà de son incursion controversée, dans la jungle politicarde, n'oublions pas que Boussad était un VRAI militant, de la première heure qui avait contribué, avec le concours de gens de très bonne volonté, à certaines avancées pour les Harkis et leurs Familles dont la première Journée d'Hommage National aux Anciens Membres des Forces Supplétives et/ou Assimilées décrétée, au 25 septembre 2001, par Jacques CHIRAC.

Repose en Paix mon Cher Boussad et je présente mes très sincères condoléances à sa famille, ses amis (es), ses proches, son entourage, ... En regrettant de n'avoir pas pu assister, à son inhumation, ce matin.

Khader MOULFI

Facebook Twitter Google Bookmarks RSS Feed 

Lettres d'information






Qui est en ligne ?

Nous avons 41 invités en ligne

Statistiques visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui187
mod_vvisit_counterHier689
mod_vvisit_counterSemaine2708
mod_vvisit_counterMois29017
Tous droits réservés : www.coalition-harkis.com